1. //
  2. // Réforme du championnat

Et si on réformait le championnat de France avec le système belge ?

Nous sommes en 2017. La France est cinquième au classement UEFA. Insuffisant pour bénéficier dans le futur des largesses promises par la confédération européenne aux quatre meilleurs championnats du continent. Au sein des instances du football hexagonal, on s’inquiète. Il faut relever le niveau de la compétition. Mais comment ? Et si on s’inspirait du voisin belge et qu’on réformait aussi à tour de bras ? La présence de deux clubs d’outre-Quiévrain en quarts de finale de la Ligue Europa (Anderlecht, Genk) est bien la preuve que ça marche. Une projection à lire avec une grande bouteille d’eau et un cachet d’aspirine.

Modififié

Étape 1 : renommer les championnats


La Ligue 1 et la Ligue 2 ne perdront pas leur naming, mais seulement les appellations Division 1 et Division 2. Celles-ci seront remplacées par Division 1A et Division 1B, ceci afin de bien comprendre que le football professionnel français se concentre au sein de ses deux premiers échelons et que tout repose sur quarante concurrents. Comme en Belgique, le championnat sera découpé en deux phases : la saison régulière et les play-offs.


Étape 2 : situation à la fin de la saison régulière


Pour des raisons de facilité, nous imaginerons à quoi ressemblera la saison 2017-2018 en observant la photographie des nouvelles Divisions 1 A et B à un instant T, à savoir après la trente-deuxième journée de la saison actuelle, qui s’est déroulée le week-end dernier.
Dans le même effort de simplicité, nous transposerons de manière proportionnelle le nombre de clubs présents en Belgique (seize en D1A, huit en D1B) sans toucher à la configuration française (vingt en D1A, idem en D1B). Voici donc à quoi ressemblera le classement à la fin de la saison régulière :


Division 1A (L1) J Pts

1
Monaco
31 74
2
PSG
31 71
3
Nice
32 70
4
Lyon
32 54
5
Bordeaux
32 49
6
OM
32 48
7
St-Étienne
31 45
8
Nantes
32 42
9
Toulouse
32 41
10
Guingamp
32 41
11
Rennes
32 40
12
Angers
32 39
13
LOSC
32 37
14
Montpellier
32 36
15
Metz
31 35
16
Caen
32 32
17
Nancy
32 31
18
Lorient
32 31
19
Dijon
32 29
20
Bastia
32 28
Division 1B (L2) J Pts

1
Brest
32 56
2
Lens
32 55
3
Strasbourg
32 53
4
Nîmes
32 51
5
Reims
32 51
6
Troyes
32 50
7
Amiens SC
32 48
8
Niort
32 47
9
Le HAC
32 44
10
GFCA
32 44
11
Sochaux
32 42
12
Bourg-P.
32 41
13
Clermont
32 40
14
Ajaccio
32 39
15
Valenciennes
32 37
16
Tours
32 33
17
Auxerre
32 32
18
Orléans
32 31
19
Red Star
32 31
20
Laval
32 27


Étape 3 : répartition dans les différents niveaux play-offs

En Division 1 A (ex-Ligue 1) :


Les huit premières équipes s’affrontent entre elles sous la forme d’une phase aller-retour. Ce sont les play-offs 1 (PO1). Petite précision : avant le début de ce mini-championnat, les points sont divisés par deux (pour les demi-points, on arrondit à l’unité supérieure). Sont concernés : Monaco, Paris, Nice, Lyon, Bordeaux, Marseille, Saint-Étienne, Nantes. Bonne nouvelle pour Bruno Genésio donc : l’Olympique lyonnais n’est plus désormais qu’à dix points de Monaco et peut encore mathématiquement rêver du titre.

ÉquipePts

Monaco37
PSG36
Nice35
Lyon27
Bordeaux25
Marseille24
Saint-Étienne23
Nantes21

À la fin de la compétition, le premier de ce mini-championnat est déclaré champion de France. Nous reviendrons par la suite sur la répartition des tickets européens. Les équipes classées de la septième à la dix-neuvième place sont réparties en deux groupes, appelés play-offs 2 A et play-offs 2 B (PO2A, PO2B). Sont concernés : Toulouse, Guingamp, Rennes, Angers, Lille, Montpellier, Metz, Caen, Nancy, Lorient, Dijon. L’équipe classée dernière est directement reléguée en Division 1B. Est concerné : Bastia.

En Division 1 B (ex-Ligue 2) :


Première petite subtilité, le championnat est divisé en deux phases : la phase aller et la phase retour. Si la même équipe a remporté les deux phases, alors elle est proclamée championne de D1B. Ce qui n’est pas le cas cette saison, puisque Brest a remporté la phase aller et Nîmes (après la trente-deuxième journée) la phase retour.

L2: Phase aller Pts

1 Brest 35
2 Reims 33
3 Lens 32
4 Strasbourg 32
5 Sochaux 32

L2: Phase retour Pts

1 Nîmes 26
2 Lens 23
3 Niort 22
4 Strasbourg 21
5 Brest 21

Pour déterminer qui sera champion de D1B et montera en D1A, Brest et Nîmes devront donc s’affronter lors d’une finale aller-retour. Un tirage au sort effectué par nos soins a désigné Nîmes. Brest sera donc condamné à rejouer en D1B la saison prochaine, malgré sa première position au classement général. Cruelle désillusion pour les Bretons, mais le règlement est le règlement : on peut être premier du classement général et ne pas être champion. En imaginant plus loin, à un point près, Lens aurait pu être premier, mais ne pas participer à la finale de D1B : les hommes d'Alain Casanova ont été réguliers, mais n’ont remporté aucune des deux phases.

Mais tout n’est pas perdu pour autant, car les six premières équipes (exception faite du champion) seront réparties dans les deux groupes de play-offs 2, avec des équipes de D1A donc. Sont concernés : Brest, Strasbourg, Reims, Lens et Troyes.

Quant aux équipes classées de la septième à la vingtième place, elles s’affrontent sous la forme d’un mini-championnat aller-retour, dont les trois derniers seront relégués en National. Sont concernés : Amiens, Niort, Le Havre, le Gazélec Ajaccio, Sochaux, Bourg-Péronnas, Clermont, l’AC Ajaccio, Valenciennes, Tours, Auxerre, Orléans, le Red Star et Laval. Notons qu'avant le début de ce mini-championnat, tous les points sont également divisés par deux.

Cas des play-offs 2 :


En suivant le modèle proposé par la Belgique, les deux groupes seraient répartis comme suit :

PO2A

Toulouse
Rennes
Montpellier
Caen
Lorient
Brest
Strasbourg
Reims
PO2B

Guingamp
Angers
Lille
Metz
Nancy
Dijon
Lens
Troyes

Chaque équipe s’affronte sous la forme d’un mini-championnat aller-retour. À la fin, le vainqueur des PO2A affronte le vainqueur des PO2B lors d’un match aller-retour afin de déterminer le vainqueur général des PO2.


Étape 4 : après les différents mini-championnats

Play-offs 1


Si on excepte la division des points par deux, c’est un championnat tout ce qu’il y a de plus normal. Cette division des points par deux amène tout de même du suspense, c’est le but : qui dit suspense et grosses affiches, dit droits TV, dit supporters dans le stade (oui, même à Louis-II). Frank McCourt rebaptise son projet OM Play-offs 1 Project : mathématiquement, Rolando et Karim Rekik pourraient très bien terminer la saison en soulevant le trophée de champion de France. Même Nantes pourrait continuer sur sa lancée et écraser tous ses adversaires pour terminer premier. Sergio Conceição exulte.

La répartition des places européennes se déroule comme d’habitude. Les deux premiers sont qualifiés pour la phase de groupes de la C1, le troisième pour les tours préliminaires. Pour la C3, nous avons imaginé que le Paris Saint-Germain gagnerait les deux Coupes, laissant deux places européennes libres, qui seront attribuées aux quatrième et cinquième du championnat. Le sixième sera lui qualifié pour les tours préliminaires de la Ligue Europa. Enfin, toujours dans le souci de rester proportionnel à la Jupiler Pro League, nous rajouterons une dernière place pour l’Europe, dans les tout premiers tours de qualification de C3, que le septième se disputera avec le vainqueur des play-offs 2.

Play-offs 2


Dans ce championnat du ventre mou, seuls les meilleurs sont récompensés. L’équipe qui remporte la finale des play-offs 2, entre les deux gagnants de la poule, va donc disputer les dernières miettes des places européennes avec le septième des play-offs 1. En théorie, puisque les points démarrent à 0, on pourrait très bien se retrouver avec une finale des PO2 entre Lens et Reims, et un barrage européen entre Reims et Nantes. Reims peut donc être européen, au même titre que des équipes qui ont manqué leur saison en D1A, comme Lille, Caen ou encore Metz. Quel meilleur hommage à feu Raymond Kopa que de pouvoir voir Anthony Weber fouler les pelouses européennes contre le Torpedo Jodzina ? Tout en restant, comme les autres, en D1B, puisque seul Nîmes monte ! Après avoir goûté pendant quelques semaines aux affrontements face à des équipes de D1A, Reims, Lens, Troyes, Strasbourg et Brest retournent affronter Laval, le Gazélec et Tours en deuxième division pour la saison suivante.

Certes, ça peut paraître compliqué au premier abord. Mais c'est le prix à payer si l'on veut voir un jour Laval remporter la Ligue Europa face au Benfica tout en étant resté en deuxième division.

Post Scriptum


Tous les faits présentés ici le sont de manière théorique. En Belgique, dans la pratique, il existe quelques subtilités qui freinent la folie furieuse décrite jusqu’à présent. La première, dans le cas des clubs de D1B en PO2, concerne la demande par ceux-ci de l’attribution de la licence UEFA qui leur permettrait de participer aux joutes européennes en cas de miracle. Force est de constater que dans la pratique, c'est la démarche inverse qui se produit. De même, la relégation des clubs arrivés derniers des PO3 de D1B ne peuvent être remplacés par des clubs de la division inférieure (au statut amateur) si et seulement si ceux-ci sont en ordre de licence pour le football professionnel. Autant dire qu'il est tout à fait possible qu’aucune équipe ne quitte la deuxième division à la fin de la saison, exception faite du champion bien sûr. Il fallait bien au moins un truc qui tienne la route.

Par Julien Duez et Arthur Lejeune
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Le niveau du championnat belge a effectivement augmenté ces dernières saisons et c'était le but. Chaque année, plusieurs clubs passent l'hiver en Coupes d'Europe et 4 clubs ont même réussi à se hisser en 1/4 EL (Standard, Bruges, Anderlecht et Genk) sans oublier la belle aventure de La Gantoise la saison dernière en CL. Mais le championnat français a-t-il besoin d'une telle réforme ? Deux clubs en 1/4 de la CL et un en 1/4 de l'EL cette saison. Si tous les clubs français se donnaient à fond en EL, vous auriez certainement plus de représentants...
Gros Noblois Niveau : CFA
"Deux clubs en 1/4 de la CL et un en 1/4 de l'EL cette saison"

Il semblerait tu n'ais pas suivi attentivement les matchs retour des 1/8 de CL.
Tu as raison ;-) Mais ça reste un bon ratio.
33Centimetres Niveau : Loisir
Un bon rafiot tu veux dire. Encore un article bâteau, surtout quand je vois la tronche du mec qui illustre la projection: comme toutes les nantaises: à voile et à vapeur. Bref Belgique ou pas c'est la mise en bière de la L1 cette idée. l'ivresse passe par la seule grappe, le reste est poisson d'avril: un seul club Atlantique Bordeaux. Nantes en L2 et rapidement.
Ce commentaire a été modifié.
Audenchiasse Niveau : DHR
Le post de 33 ecentimètres on dirait les commentaires pseudos-intellectuels sur le site du monde.fr
33Centimetres Niveau : Loisir
Pas de bol je ne fais pas dans la lecture gauchiste. Je suis un Marine et Blanc avant tout (33 Bordeaux). Par contre avec nos deux pseudos on peut se mettre à littérature scato si ça te chante.
33Centimetres Niveau : Loisir
Tu te méprends l'ami. Je ne lis que l'Equipe et encore je mate surtout les photos.
le post de 33centimetres doit être lu avec la voix de Jean Gabin.
Tu n'as pas du regarder beaucoup de match de notre Jupiler Pro League... ou alors tu avais consommé trop de produits du dit sponsor ;)
Beaucoup de matches sont en effet soporifiques jusqu'aux PO1. Et crois-moi, étant supporter du Standard, j'ai beaucoup pleuré ! Ce sont précisément les PO1 qui permettent aux clubs d'améliorer leurs performances. Et c'est vrai, il m'arrive de trop consommer ce doux breuvage houblonneux ;-)
Par contre le niveau de la D1b (D2)a fameusement augmenté
Il faudrait envisager le fait que les matchs soient soporifiques parce que tu es supporter du standard.

Moi je me suis bien amusé cette saison en regardant mon club, mais aussi quelques équipes joueuses pas dégueu (genk, gand, voire même Eupen)
11 réponses à ce commentaire.
L'article est très bien écrit car j'avais jamais rien compris au championnat belge, et là ça va un peu mieux..
Par contre je trouve ce système assez foireux, notamment le coup du : on divise par 2 les points pour rajouter du suspense.
J'aime bien l'idée qu'un championnat se gagne sur une année et pas seulement sur les 10 derniers matches, on a déjà des coupes pour ça.
Papanowel Niveau : DHR
Le système de division des points par 2 des PO1 va disparaitre dans les années à venir il me semble.

L'avantage du système c'est qu'avec un nombre réduit de club de d1b, ils ont de meilleurs droits tv et ont plus de chance de survivre. Par le passé c'était vraiment foklore avec certains clubs.
Papanowel Niveau : DHR
Je voulais dire folklore...
sylvester.stalin Niveau : District
Moi je trouve ca pas mal. Sinon finalement les equipes ont rapidement rien a jouer et ce jouent deux fois. (ce qui fait donc 4X par saisons sans les coupes).Ca permet finalement aussi de selectionner celles qui ont le plus de chance en europe pcq elles savent battre de bonnes equipes.
La division par 2 est pour moi meme la principale raison du succès au niveau européen: Les equipes osent faire tourner en championnat et son plus compétitives en europe.
3 réponses à ce commentaire.
zinczinc78 Niveau : CFA
Note : 2
Mouais. Il manque un All Star Game et l'élection du MVP de la saison régulière et des play-offs pour que ce soit abouti..
Audenchiasse Niveau : DHR
A quand une ligne des trois buts à 35 mètres des cages ? Et une obligation de franchir la ligne médiane en 8 secondes ? Ca signerait à coup sur la mort du Barça.
2 réponses à ce commentaire.
darkwright Niveau : DHR
Bel effort pour comprendre ce système mais il faut avoir une sacrée dose de courage pour se taper ce pavé.

La D1B a été promulguée en Belgique pour diminuer le nombre de clubs professionnels. Ceux-ci étaient trop nombreux pour un si petit pays. La division 2 à l'époque était un mouroir et le niveau y était dramatique. Pas transposable à la France donc.

Pour la D1A, c'est plus intéressant. Cela multiplie notamment les rencontres au sommet.

Mais il subsiste quelques problèmes, juste quelques-uns qui me passent par la tête :
- la division des points par 2 pour les 8 équipes théoriques françaises est profondément injuste.
- Bastia dans ce cas-ci termine sa saison mi-avril. Quid des salaires des joueurs et des rentrées financières pour les club?
- Une équipe terminant 19ème de la phase classique et réalisant de beaux play-offs 2 peut être européen.

N'étant pas un partisan de ce système quand il a été mis en place, force est de reconnaître que cela a augmenté le niveau de notre championnat, nous sommes quasiment 8ème européen. De meilleurs joueurs, de meilleurs résultats continentaux, ...
Le cas Bastia est présent chez nous avec Westerlo, relégué en D1B, et l'Antwerp (vainqueur du barrage pour la montée) et qui sont en congé depuis 5 semaines...

Donc pour occuper ces deux clubs, on a le système de licence pour le foot professionnel. Ceci est un sarcasme mais l'administratif prend malheureusement le pas sur le sportif chez nous et dans toutes les divisions. Si on te retire ladite licence, tu es relégué en D3 (hors football pro) la saison suivante.

Or, l'Antwerp s'est vu refuser la sienne ce mercredi, et Westerlo pourrait rester en D1 puisque le 15e (Mouscron) a également été recalé. Les deux clubs ont encore une possibilité d'appel devant une cour d'arbitrage.

J'attends impatiemment un jingle d'Antoine Daniel avec "C'est normal en Belgiiiiiiique".
Papanowel Niveau : DHR
J'espère sincèrement que l'Antwerp l'obtiendra.

C'est quand même le premier club du royaume. Une ville comme Anvers mérite un club en D1.
2 réponses à ce commentaire.
Tout est bien résumé ! En tout cas quand on connait le systeme on trouve ca clair.

Apres il est possible qu'il y aie de nouveaux changements de réglement pour la saison prochaine ou celle d'apres (dont la division des points par 2 qui fait en sorte que résussir les play off seul permet d'etre champion)
Il y avait plus simple comme réponse au titre de l'article: "Non"
Pouretcontre Niveau : CFA2
Sont fous ces belges...
Mais au niveau du calendrier ce n'est juste pas tenable dans un championnat à plus de 18 clubs si ?

Peut-être que ça marche en Belgique mais chez nous, il y aurait donc 38 journées avant les PO1 ?
On vire la coupe de la ligue alors ?

Je sais pas, j'aime pas trop l'idée. Ca ressemble trop à une coupe, et je trouve que dans le cas actuel, c'est injuste pour la Ligue 2 et Brest.
Même s'ils s’essoufflent en cette fin de saison, ils ont encore 5 points d'avance sur Nîmes (qui est derrière Strasbourg et Lens).

Et cette année la L1 est quand même sexy, Monaco, Paris et Nice jouent le titre.
Lyon, Marseille, Bordeaux, Sainté pour l'Europa league...
Au final ce ne sont pas les PO qui rendent un championnat sexy.

Je trouve que le barrage de cette année est déjà assez sympa (même si ça rajoute encore une chance de se sauver à un club de L1).
Pour mettre ce système en place, on a du passer de 18 à 16 clubs, et même dans ce cas, la Coupe a été sacrifiée et elle se joue en semaine dans des stades vides avec des équipes peu motivées.
En France aussi les coupes se jouent en semaine, sauf la finale.
Mais même en passant à 16 clubs (ce qu'aucun club ne voudra) ça fait encore un paquet de matchs dans la saison à faire !
Pour être complètement honnête, la Coupe de Belgique était déjà en déliquescence chez nous avant les playoffs à cause d'un système de protection absurde : les D1 rentrent en 1/16e de finale, ne peuvent pas se rencontrer et peuvent "acheter" le droit de jouer à domicile (dédommagement à l'équipe d'une division inférieure, qui était déjà toute heureuse de jouer dans un grand stade).

Mais au moins, les 1/16e avaient lieu un week-end où le championnat était sacrifié. Maintenant, même les demi-finales ont lieu les mardi et mercredi soir.

Résultat, des stades vides et une ambiance fade. Il faut vraiment être un supporter hardcore pour te taper 400 bornes aller-retour un soir de la semaine pour voir jouer des équipes qui s'économisent parce qu'il y a déjà match de championnat le samedi.

Enfin, c'est un autre débat. Pour ma part, je ne partage pas l'enthousiasme français par rapport à notre niveau réel, et je ne suis certainement pas convaincu que les playoffs y sont pour quelque chose.
3 réponses à ce commentaire.
La division des points par deux est surtout absurde pour l'arrondi qu'elle entraine: les équipes ayant un nombre impair de points sont avantagées sans qu'aucune raison valable de puisse l'expliquer... est-ce que les belges ne sont pas au courant que des nombres non-entiers peuvent quand même être ordonnés?

Après, que le titre de champion dépende plus des matchs contre les gros que contre les relégables puisqu'on les affronte 4 fois au lieu de 2, ça ne me choque pas.
Je pense que c'est arrondi à l'unité inférieure, et qu'en cas d'égalité ce "demi-point" rentre en compte.
sylvester.stalin Niveau : District
En cas d'égalité de points au final, l'equipe qui avait un nombre de point impaire est devant.
Je m'aligne sur mes deux compères, le 0,5 n'est pas écrit mais est "comptabilisé" en cas d'égalité, ça revient au même donc.

Je crois que c'était pour faire croire que le système n'était pas si compliqué, on aurait pu se moquer des 0,5 points des belges sinon. Euh...
3 réponses à ce commentaire.
Nous copier serait une grave erreur. Notre système n'améliore en rien le niveau de notre football. La preuve ? Bruges en C1... 0/18. Concernant Anderlecht et Genk, meme une horloge cassée donne l'heure juste deux fois par jour. Si on prend l'exemple de Genk, Oui, ils sont en 1/4 mais ne participe pas aux Playoff 1...
Notre système est une aberration totale... 95% des supporters vous le diront. D'ailleurs la fréquentation des stades est en chute libre pendant la période des play-Off. À bon entendeur...
nononoway Niveau : CFA
95% des supporters vous le diront ?

Meh. Je trouve pas.
C'est plus intéressant à suivre désormais, à mon goût. Plus d'équipes se jouent le titre, moins de matchs sont joués d'avance.
Je ne vais parler que du cas d'Anderlecht mais pas des autres clubs belges de peur de dire des choses inexactes.

Il y a quelques années, Anderlecht remplissait chaque fois son stade que ce soit contre Bruges ou contre Lokeren (ou le stade était rempli a au moins à 90%) maintenant ce n'est plus le cas mais est-ce la faute aux Play off?

En partie, car la division des points par 2 fait en sorte que chaque match ne vaut plus que 1,5 points (le match nul n'est donc pas vraiment pénalisant) mais surtout car le jeu proposé est moins bon !

Anderlecht doit être synonyme (pour les supporters) de foot champagne or lors des dernières saisons le meilleur joueur était quasiment à chaque fois Proto! Cette saison sans doute qu'on sera champion mais où est le beau jeu ? Sans revenir à l époque des Koller et Radzinski, le football proposé lorsque Hassan, Frutos, etc étaient présent était quand meme beaucoup plus spectaculaire. Et c'est ça qui fait en sorte que les supporters désertent le stade.

Pour en revenir au play off, la division des points par 2 fait en sorte qu'en début de saison les clubs peuvent se permettre de ''reposer leur équipe type'' la veille d'un match de coup d'Europe car un match nul ou une défaite en championnat n'est pas si pénalisant que cela. Alors oui, ca ramène des résultats en coupe d'Europe mais la saison régulière devient intéressante qu'après la 20e journée de la phase classique. Est ce un mal pour un bien? peut être, en tout cas ça fait plaisir de revoir les clubs belges aller si loin en coupe d Europe
Homerachu Niveau : CFA2
Pas trop d'accord avec toi pour le coup.
Bruges a été ridicule il faut bien l'avouer. Mais ça faisait longtemps que nos équipes n'avaient plus été si bonnes sur la scène européenne. La folle épopée de Gand l'année passée, Genk qui sort d'un groupe avec Bilbao et Sassuolo, Gand qui sort Tottenham cette année (excuse du peu), Bruges en quart d'EL il y a 2 ans, etc.
Et désolé mais les stades en PO1 sont toujours pleins à craquer. Il est vrai qu'en PO2, ils sont tellement vides que c'en est triste mais c'est logique tant les enjeux sont ridicules.
Après on peut contester l'aspect "injuste" de ce système que j'approuve personnellement mais je suis ouvert à la discussion.
3 réponses à ce commentaire.
modrobily Niveau : CFA
Les Belges ont fait des emules puisque le championnat tcheque va adopter une formule similaire dans 2 saisons.

Je suis content de voir que ca a fait progresser le championnat belge, avec un peu de chance ce sera le cas du championnat tcheque aussi.
Le championnat n'a pas progressé. Anderlecht doit sa place à un tirage facile et un Zénith qui a totale foiré le match aller. Seul Genk a montré de belles choses mais par contre, ils n'ont pas réussi à se qualifier pour les payoff1 et ce n'est pas pcq Zulte, Ostende ou Charleroi sont forts.
modrobily Niveau : CFA
Zut les premiers commentaires parlaient d'une progression, et le temps que j'ecrive le mien tout le monde dit que ca n'a rien change et que les stades sont vides.
Cela dit le championnat tcheque ne peut QUE progresser.
2 réponses à ce commentaire.
N'empêche c'est quand même beau la Belgique, le vrai motto du pays c'est "Pourquoi faire simple?". Suffit de voir notre système politique. Ce pays est d'un bordélique, c'est magique.
 //  15:03  //  Supporter de Lyon
Note : 3
La Belgique est quand même le pays qui a érigé l'absurde au rang d'art.
et en plus vous assurez l'essentiel : les meilleurs bières au monde
2 réponses à ce commentaire.
Le fait de faire se rencontrer des clubs de division 1A et 1B est intéressant, cela doit permettre à certains clubs de la division inférieure de se frotter aux exigences de la première division et de pouvoir envisager une montée plus sereine pour les années futures.

Cela aurait peut-être évité à certains clubs promus en ligue 1 française de s'effondrer, type Arles-Avignon.

Après, le système reste complexe et perd un peu le charme de la course d'endurance qu'est la ligue 1 actuelle, censée sacrer le meilleur club sur une année.
Note : 1
L'article est vraiment intéressant, mais...

"La présence de deux clubs d’outre-Quiévrain en quarts de finale de la Ligue Europa (Anderlecht, Genk) est bien la preuve que ça marche."

Putain de culture de l'instantané de merde...
1 réponse à ce commentaire.
 //  14:50  //  Supporter de Lyon
Ce qui est intéressant avec ce système de playoffs, c'est de démultiplier l'enjeu. Et donc de se présenter en cofiguration "coupe", avec un enjeu fort. Je pense que ça permettrait de mettre à rude épreuve le mental de nos équipes. Ce qui semble par exemple faire défaut au PSG.

Et donc, nous n'aurions en tête pas que les équipes les plus régulières, mais les équipes les plus costauds mentalement parmi les équipes régulières. Celles capable d'élever leur niveau de jeu. Ce qui est alors un atout lors des joutes européennes.

En revanche, je ferais quelques retouches : pour appliquer un tel système, qui rajoute des matchs, il faudrait passer à une ligue 1 (D1A si vous préférez) de 16 équipes maximum.

Car ces même équipes qui vont devoir se battre pour assurer leur place lors des playoffs, seront si tout va pour le mieux les même qui seront aussi à la lutte pour faire de bons parcours européens. Il faudrait aussi supprimer la coupe de la ligue.

Ainsi, une équipe de tête, jouerait ses 30 journées de championnat régulier, ses matchs de coupe de France + ses 14 matchs de playoffs.
soit 44 matchs entre championnat régulier et playoffs. Contre 38 + 4 ou 5 matchs pour un finaliste de la coupe de la ligue. On aurait à peu près le même nombre de match.

Autre possibilité, une élite à 18 clubs, et les playoffs A entre tous ceux qualifiés pour l'europe. Les playoffs détermineront quel ticket va à qui.

Et ensuite on pourrait garder le ventre mou hors playoffs, et faire des playoffs entre les 4 ou 5 derniers de la division 1A et les 4 ou 5 premiers de la division 1B.

Ce serait même cette deuxième formule qui aurait ma préférence.
Kit Fisteur Niveau : Loisir
Merci de l'éclaircissement sur le système belge, ça fait toujours plaisir de mieux comprendre.

En revanche amis belges, gardez votre système pour vous, merci d'avance.
nononoway Niveau : CFA
Note : 1
Vous faites exprès de formuler le tout de manière exagérément complexe, c'est pas si compliqué que ça
sylvester.stalin Niveau : District
L'idée est bonne mais je trouve pas ca si bien expliqué que ca. Et certaines raison se perdent dans la transposition comme dit plus haut.
Tu ne peux effectivement par avoir un championnant a 20 club+ 8 en playoff. J'aime assez bien la proposition de Brice_L
Je pense que il y a quand meme une amélioration net du championnat ce dernieres années avec 8 équipes plus ou mois compétitives alors que c'étais plus 2 il y a 5 ans.
John-Kévin Gourcuff Niveau : District
Ce qui ne fonctionne pas chez nous, peut encore moins fonctionner chez vous ; parce que vous avez déjà 38 journées et que vous en ajouteriez 14. "Ouin ouin ouin, on gagne des millions, mais je suis fatigué parce que je joue un match tous les 4 jours"

En Belgique, ce n'est pas le système de Playoff qui a amélioré notre coefficient, mais le fait qu'on n'a plus qu'un club en CL (qualifié d'office, donc on ne perd pas de point en qualif), et le reste en Europa Ligue que tous les grands snobbent.

Quand on aura acquis suffisamment de points pour récupérer un deuxième qualifié en CL, notre coefficient baissera à nouveau...
Ce commentaire a été modifié 2 fois.
On a jamais eu deux qualifiés d'office pour la CL.

Pour ta gouverne, le 2e du championnat de Belgique joue les éliminatoires de la CL et c'est pas nouveau, mais il passe par la voie des "non-champions" et on se fait toujours sortir et est repêché en EL.

Par exemple, cette année, c'était nous (anderlecht) et on a perdu contre Rostov

Du coup ton commentaire est complètement irrelevant
John-Kévin Gourcuff Niveau : District
Non, on a récupéré un qualifié d'office il y a deux-trois ans. Mais on a eu aussi des années où aucun club n'était qualifié d'office !

C'est pas en CL qu'on prend nos points. C'est d'ailleurs aberrant de savoir que le huitième de CL de Gand vaut moins de points que les quarts de Bruges, du Standard, du RSCA ou de Gand.

L'Europa Ligue est LA compétition à notre niveau. Crois-moi, quand on aura deux qualifiés d'office en CL et plus que 3 en Europa Ligue, on prendra moins de points, et le coefficient chutera à nouveau...
John-Kévin Gourcuff Niveau : District
Pour te la faire plus simple - parce que t'es supporter mauve, t'en as besoin visiblement - Anderlecht a, pour le coefficient belge, bien fait d'être éliminé par Rostov.

Ils ont pris bien plus de points que ce même Rostov sur l'année 2016-2017. Tu peux vérifier...
3 réponses à ce commentaire.
Lacazette de pommes Niveau : District
Ce système de championnat belge est tellement confus. Et s'il est vrai que cela semble avoir joué à la compétitivité des des équipes au niveau européen, je ne peux me résoudre à suivre assidument un championnat dont je ne saisis pas la logique. Merci Sofoot en tout cas d'avoir tenté de nous éclairer sur ce fonctionnement particulier, mais si la France adopte ce schéma, alors je me contenterai de "prendre les matches les uns après les autres."
Hier à 16:29 Will Ferrell veut Chicharito au Los Angeles FC 17 Hier à 14:21 Lampard entraîneur d'Oxford United ? 2
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 10:32 Le superbe but d'Independiente 4 Hier à 08:40 Malouda va jouer la Gold Cup avec la Guyane 24 Hier à 08:35 Des matchs de C1 sur Facebook 11 mardi 27 juin Shrewsbury et le retour d'une tribune « debout » en Angleterre 15 mardi 27 juin Le monde du foot rend hommage à Stéphane Paille 20 mardi 27 juin Jorge Mendes mis en examen pour délit fiscal 43 mardi 27 juin Stéphane Paille est décédé 37
mardi 27 juin La Ligue des champions reprend ce soir ! 27 mardi 27 juin Lugano prolonge à São Paulo 5 mardi 27 juin Falcao s'essaye au baseball 3 mardi 27 juin Sow, Cabaye et Hazard actionnaires d'un futur club de D2 américaine 12 lundi 26 juin FIFA : Bild ouvre le rapport Garcia 67 lundi 26 juin Boca et le souvenir de la D2 7 lundi 26 juin Danny Newton, le nouveau Jamie Vardy ? (via BRUT SPORT) lundi 26 juin Le logo d'Oxford United à l'intérieur du maillot de Bristol City 7 lundi 26 juin Bagarre générale lors d'un match de charité 35 lundi 26 juin La simulation grotesque d'un défenseur de Bahia 10 dimanche 25 juin Sergio Ramos acrobate en vacances 4 dimanche 25 juin Pogba marque en dabant 60 dimanche 25 juin Le central de Kansas met une bicyclette 7 dimanche 25 juin Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 9 samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 11 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 19 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 38 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13