1. //
  2. //
  3. // Départ annoncé de Luis Enrique

Et si Manuel Valls devenait entraîneur du Barça ?

Luis Enrique sur le banc du FC Barcelone, c'est bientôt terminé. Alors que les noms de Sampaoli, Koeman et Valverde sont avancés, le sauveur pourrait être – pendant un temps – ailleurs. Et il s'appelle Manuel Valls.

Modififié
Une nouvelle journée dans la lessiveuse bordélique qu'est devenu le bouillon politique français. Benoît Hamon est dans son cocon brestois, François Fillon boxe contre une nouvelle « tentative d'assassinat politique » lancée par des journalopes sans-cœur, ses potes d'hier lui tournent le dos et Hollande sort sa petite tête pour serrer dans ses bras flics et juges de la République. Tout va bien dans le plus beau des bordels, et au dessert, on voit Emmanuel Macron se faire cuisiner une omelette sur le crâne dans les allées du Salon de l'agriculture. Nickel, mais comme dit le Marcheur, « c'est le folklore » . Manuel Valls, lui, roucoule devant le tableau. La veille, il a claqué un déj' chez Laurence Rossignol, en pleine bataille pour lutter contre la violence faite aux rejetons du pays, et a surtout séché les larmes de ses soutiens d'hier.


Terminé le trip en Espagne, Valls est de retour sur le ring, les gants sur la table, le short enfilé. Plus Georges Carpentier que Cédric Vitu, malgré tout. Face à lui, les roses fanées pleurent encore sa défaite et ne peuvent supporter de voir le latéral gauche breton sur la route du palais tous les jours derrière la tronche de Ruth Elkrief. Guide sacré et coup de sifflet respecté, Manuels Valls joue la carte du rassemblement. Tous ensemble, tous ensemble, ouais. Allez, à plus tard. Pendant le dîner, l'ancien meneur de jeu du gouvernement a les yeux plantés sur son écran LCD et se fracasse le foie devant la marche royale du Barça sur Gijón. Les abrutis de la Maison-Blanche sont en train de se faire péter la gueule par Las Palmas. Tout est parfait. Le maillot tombe, le pyjama débarque. Et sur l'écran, Luis Enrique débarque : clap de fin. Le Barça, c'est fini pour lui dans quelques mois. Lui, « l'entraîneur parfait » selon le philosophe Pep. Manu prend le violon de sa femme, l'éclate sur ses genoux. Comment est-ce possible ? Face à Anne, sa femme, il tranche : « Je serai au rendez-vous. »

Més que un ministro


Jorge Sampaoli, Mauricio Pochettino, Laurent Blanc, Ernesto Valverde, Ronald Koeman, Sacristán. Dans son bureau, Josep Maria Bartomeu a placé six cibles. Six visages imprimés en noir et blanc. Dans sa main, six fléchettes. Ses nouvelles journées ressemblent à ça : clac, clac, clac, clac, clac, clac. Le président du Barça se relève, retire les pointes et recommence. Qui serait le plus couillu pour prendre la suite de Luis Enrique ? Ayodele Ikuesan et Myriam Soumaré le savent mieux que personne, un passage de relais peut être fatal. Bordel, Bartomeu ne sait pas. Il ne sait plus. Alors, sous sa cagoule de Splinter, le maître convoque ses quatre princes du ninjutsu : Lionel Messi, Gerard Piqué, Andrés Iniesta et Lucas Digne. Oui, un mec formé dans le Nord de la France a forcément une sensibilité syndicale, donc on ne peut pas s'en priver, même s'il est plus Spirou que Xavier Mathieu ou Édouard Martin. La patte gauche de Meaux est directe : « Je ne veux pas retrouver le muet à la touillette et je pense qu'il nous faut un mec attaché aux valeurs de la maison. J'ai un nom, je vous en parle dans quelques jours, maître. » Les trois autres carapaces penchent vers Jorge, le plombier de Casilda. Mais Josep Maria veut frapper un gros coup, alors il décide de temporiser.


Dans son laboratoire, Martine Aubry a les joues qui frétillent. Son doudou Benoît esquive jusqu'ici les tacles de l'aile droite du PS, et le vilain petit Manuel est parti voir ailleurs pendant quelque temps. Mi-avril, à quelques jours du premier tour de l'élection présidentielle, Martine est dérangée dans ses expériences par son assistant, le vieux Lionel, celui-même qui s'était juré de « se retirer de la vie politique » . Jospin est clair : « Martine, un certain Lucas a besoin de vous, c'est urgent. Le sort de l'empire catalan est entre vos mains. » Le diable de Meudon tend le combiné. « Madame Aubry ? – Oui ? – Ici, Lucas Digne. – Lucas ? Le petit Lucas, celui qui me faisait sauter de mon siège au Grand Stade à côté de Mich' ? – Oui, madame, c'est moi. J'ai besoin de vous. Le Barça cherche un nouvel entraîneur et j'ai la conviction que Manuel Valls a les épaules pour ce poste. Je sais que vous n'êtes plus très copains, que vous doutez de sa capacité à unir un groupe, mais je sais que c'est l'homme qu'il nous faut. Josep Maria, le président, est d'accord avec moi. Mais on va avoir besoin d'un intermédiaire. – Eh bien... Je vais voir ce que je peux faire. »

L'histoire se règle en deux coups de fil, et l'entre-deux-tours est animé par cette annonce folle : le 4 mai 2017, Bartomeu convoque le monde du foot pour une conférence de presse exceptionnelle. Manuel Valls est nommé, grâce à Lucas Digne et le pouvoir de conviction de tata Martine (aucun lien avec Tata Martino, quoique), nouvel entraîneur du Barça. Il l'avait dit après sa défaite aux primaires, il l'a fait : « J'ai toujours eu le sens de l'action collective. Une page devait se tourner, je devais me réinventer. Me voilà pour cette nouvelle mission. Le combat commence dès maintenant. » Un drapeau est déployé sur le fronton du Camp Nou : Manuel Valls, més que un ministro.

« Je ne lâcherai pas »


Le 27 mai 2017, sur une victoire contre Alavés en finale de la Coupe du Roi, Luis Enrique balance sa capote au Vicente-Calderón de Madrid où il aura donc dirigé sa dernière rencontre officielle avec le Barça. Présent sur un siège aux côtés de Bartomeu, Manuel Valls savoure et balance son objectif lors d'un premier entretien donné à la presse : tout rafler, mais avec une ligne directrice stricte. Autoritaire, avec la question identitaire dans la tête, et exigeant, surtout. Le Barça entre dans une phase de rigueur économique critiquée par beaucoup, notamment par la maire de la ville, Ada Colau. La même Colau qui retrouve son côté badass et organise un sit-in devant le Camp Nou début septembre après un mercato flou et des premières semaines marquées par le remplissage du carré VIP par la bouille de Bruno Le Roux et ses copains. Sous sa direction, le Barça ne sait pas où se situer, est peu lisible. Jusqu'à une soirée de novembre où Valls décroche son premier coup de maître face à l'Atlético de Simeone. Une victoire 4-1, au Camp Nou.


Sa défaite contre le PSG de Sarkozy en C1 lors du mois de décembre ne change pas grand-chose, Valls tient la barre et, comme souvent, ne veut pas la lâcher. Jusqu'au mois de février où sa tête est mise à prix. La faute à une enquête publiée par Mediapart expliquant, avec preuves écrites, qu'Anne Gravoin, femme de Manuel Valls, a monté un système de détournement de fonds sur la billetterie du Barça en vue de la création d'un nouveau mouvement politique pour son mari-coach. Valls assure qu'il ne « lâchera pas » . Bartomeu le fait sauter de son banc d'entraîneur et le retrouvera quelques mois plus tard sur un autre. L'histoire n'aura duré que quelques mois. Mais Martine Aubry, grâce à cette fouine de Lucas Digne, a réussi son plan : Manuel Valls se retire, lui aussi, de la vie publique, politique et sportive. Putain de lessiveuse. Josep Maria Bartomeu, lui, ressort ses fléchettes.



Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article

zinczinc78 Niveau : CFA
 //  15:25  //  Supporter de Bordeaux
Note : 4
Si ça se produit, Manuel ira sûrement voir Bartomeu pour lui demander de rajouter dans l'équipe quelques blancs, quelques white, quelques blanco..
Note : 3
Je suis pour, niveau spectacle on en aurait pour notre argent. Il collerait surement quelques 49-3 au passage.
zinczinc78 Niveau : CFA
 //  15:42  //  Supporter de Bordeaux
Note : 3
Il pourrait aussi déchoir quelques joueurs de leur nationalité pour libérer quelques places d'extra-communautaires..
Hahaha très bon !
Pistaches, rhum et l'asticot Niveau : District
Valls enculé !
mara donna des frissons Niveau : CFA
Note : 3
Non, révise tes classiques: Valls est un culé.
Pistaches, rhum et l'asticot Niveau : District
Merci d'expliquer cette superbe vanne aux plus démunis..
5 réponses à ce commentaire.
packardbill Niveau : Loisir
sacré Brigand, excellent !!
Kit Fisteur Niveau : Loisir
Si le but c'est que tout le monde déteste le Barca, le prendre comme entraîneur serait juste parfait pour parvenir à cet objectif.

Mais le Manu qui tient tête à sa femme, oubliez ça dans votre scénario, c'est encore plus illusoire que de l'imaginer sur le banc du Barca vu son emprise sur lui.
Chatperché Niveau : CFA2
S' il entre dans la danse, Manuel Valse...
1 réponse à ce commentaire.
Ce mec est une imposture incroyable...merde, quand même. On ne parle plus de lui et c'est tant mieux, bon débarras !
 //  22:21  //  Passionné des Philippines
Très belle sélection de photos en tout cas. Chapeau.
Les photos putain ! Vous êtes des génies hahaha
Elcocolonel Niveau : CFA
 //  23:58  //  Fidèle de Nancy
Note : 1
Vaut mieux prendre Macron comme entraîneur CAR IL A UN PROJET
AlvaradoRecoba Niveau : DHR
Il imposera le 49.3 aux socios..

No Mas Que Manuel Valls.
Voici la compo retenue par le blancos :

Jean Marie Le Guen libéro, Malik Boutih box to box, Caroline Fourest attaquant de pointe, Benoit Hamon sur le banc de touche
Fourest plutot en sentinelle
1 réponse à ce commentaire.
Joseph Marx Niveau : Loisir
Valls président du Barça et Bielsa entraîneur. Au bout d'une semaine, Marcelo assassine Manuel.
Hier à 21:45 Le 200e but en Premier League de Rooney 13
Hier à 14:44 Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 Hier à 14:05 Le CSC gênant de Wycombe 12 Hier à 13:44 Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 38
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 10:20 Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 12 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3
dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 21 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 15 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 23 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23