1. //
  2. // 19e journée
  3. // Liverpool/Swansea

Et si Luis Suárez n'avait pas quitté Liverpool …

C'est un fait presque avéré : si Luis Suárez était resté dans le Nord-Est de l'Angleterre cet été, les Reds n'en seraient certainement pas là en championnat, et les coéquipiers de Mamadou Sakho auraient eu plus de chances d'être toujours en lice en Ligue des champions. Mais alors, que se serait-il exactement passé si Luis Suárez n'avait pas quitté Liverpool ?

Modififié
0 36

Août 2014


Après plusieurs jours d'intenses négociations, Liverpool parvient enfin à raisonner les envies d'ailleurs de son Uruguayen. La mâchoire d'or sera bien sur les bords de la Mersey, au moins pour une saison supplémentaire. Bien que Luis Suárez soit suspendu jusqu'au 24 octobre pour son coup de crocs sur Chiellini, aucune folie ne sera faite pour remplacer Luisito durant ces quelques semaines. Pas même un Mario Balotelli, qui signe du coup à Galatasaray. Ce serait ballot de répéter les mêmes erreurs commises par Tottenham après la vente de Gareth Bale, tiens. Sans leur vedette, les Reds peinent en ce début de championnat. Ils arrivent pourtant à accrocher Manchester City, à l'Etihad, 1-1 grâce à un but inscrit à la dernière minute par Kolo Touré, qui va célébrer ça devant son frangin Yaya. Depuis les tribunes, El Pistolero apprécie le spectacle, mais ronge son frein en attendant son come-back.

Septembre 2014


Stupeur à Zurich. Après une réunion entre les dirigeants de Liverpool, Suárez et les membres de la Commission de discipline de la FIFA, Sepp Blatter a publiquement annoncé la levée de la suspension envers le meilleur buteur du dernier exercice anglais. « C'était une décision compliquée à prendre. Nous nous devons de donner une image noble de ce sport, où mauvais gestes et corruption doivent être bannis. Mais les arguments apportés par Brendan Rodgers étaient très percutants. » La solution du tacticien nord-irlandais pour freiner les envies cannibales de son joueur ? Un soutien psychologique apporté par l'Union végétarienne internationale avant chaque match, et une participation hebdomadaire au groupe des CA : les Croqueurs anonymes. Pour son retour, Suárez plante un doublé sur la pelouse de West Ham (victoire 3-1), est décisif lors du Merseyside Derby, remporté par les ouailles de Brendan Rodgers, et démolit le FC Bâle à lui seul, 3-0. Oui, le berger a retrouvé ses moutons.

Octobre 2014


Dans un championnat dominé par le Chelsea de Mourinho, Liverpool tente de suivre la cadence mise en place par les Blues. Les Reds battent tour à tour West Brom et QPR, et se placent à seulement deux longueurs des Londoniens, en embuscade. Mais le grand moment de ce mois a lieu le 22 octobre. Dans un Anfield des très grands soirs, Liverpool accueille le Real Madrid, avec un Luis Suárez bien décidé à en découdre. Si la supériorité des champions en titre est évidente, les Reds jouent avec leur cœur. Et ça paye ! Mené 1-0, Liverpool égalise à l'heure de jeu sur une sublime reprise de volée du Pistolero. Galvanisées, les troupes rouges continuent leur assaut, et sur un nouveau déboulé, Suárez trouve Sterling qui score à son tour. 2-1, l'exploit est tout proche. Mais dans les arrêts de jeu, Cristiano Ronaldo simule dans la surface et égalise sur penalty. À la fin de la rencontre, Suárez va le voir et lui glisse dans la main une petite carte du groupe des PA : les Plongeurs anonymes. Le mois se termine par deux nouvelles victoires en championnat, face à Hull et Swansea.

Novembre 2014


Novembre, le mois de tous les dangers. Les Reds se déplacent à Newcastle, à Madrid pour le retour face au Real, et reçoivent Chelsea, pour un remixe du match qui leur a coûté le titre la saison dernière. Face à Châteauneuf, cela se passe plutôt bien. Le trio des trois S est en feu : Sturridge en plante un, Suárez un autre, et c'est Sterling qui réalise les deux passes dé. Victoire 2-0, en patron. Dans le même temps, Chelsea fait nul à domicile contre QPR et est rejoint en tête du classement par les Reds, à une semaine de la confrontation directe. Du coup, à Madrid, Rodgers fait l'impasse. L'équipe type est laissée au repos, et les remplaçants repartent de Bernabéu avec un joli 3-0 dans les valoches. Peu importe, ils sont quand même deuxièmes du groupe. Vient alors ce 8 novembre. Pour ce match face à Chelsea, Steven Gerrard se pointe avec des crampons à neige, antiglisse. Suárez, lui, préfère mettre une muselière par précaution : la vue du bras d'Ivanović pourrait lui provoquer des remontées de vampirisme. Finalement, rien ne se passe. Pas de glissade, pas de morsure, pas de spectacle. Un triste 0-0, et un arrosage automatique qui chasse le Mou en fin de partie. S'ensuivent un nul face à Crystal Palace et une victoire contre Stoke. Liverpool retombe à la deuxième place, mais Suárez prévient : « Nous ne les lâcherons pas, je leur tiendrai le short avec les dents, s'il le faut » . Ah, l'autodérision...

Décembre 2014


Grâce à un doublé sur la pelouse de Leicester le 2 décembre, El Pistolero retrouve sa place en tête du classement des buteurs, avec déjà 15 cartouches vidées en 14 journées. Une semaine plus tard, Anfield a sorti son plus bel habit pour le dernier match de Ligue des champions face à Bâle. Pas vraiment de quoi effrayer Suárez, qui termine l'affaire en dix minutes : un but de la tête, un du genou, et les petits Suisses se contentent de la C3. À peine la qualification des Reds actée, les bookmakers annoncent un huitième de finale Liverpool-Juventus, où Suárez retrouverait d'une pierre deux coups Chiellini et Patrice Évra, ses deux meilleurs amis. En Premier League, Liverpool doit vite se remettre dans le bain avec un choc face à Manchester United. Un match que Van Gaal va remporter au mental : avant la rencontre, il demande à l'hypnotiseur Mesmer d'entrer dans le cerveau de Luis Suárez, et de le persuader que le ballon est un beau pavé de rumsteck. Devenu végétarien, l'Uruguayen ne s'approchera pas du ballon du match, et Liverpool s'incline 2-0, sa première défaite depuis le retour de l'attaquant. Qu'à cela ne tienne, Suárez se venge sur Arsenal avec un triplé, pour une victoire 4-1. L'année 2014 mouvementée de Luisito se termine par une rencontre face à Swansea, le 29 décembre. Les Reds s'imposent 1-0, reviennent à un point de Chelsea, mais doivent surtout leur succès aux huit occasions loupées par Bafé Gomis. À la fin du match, Suárez va voir l'ancien Lyonnais et lui propose de le rejoindre chez les Croqueurs anonymes. Mais pas pour les mêmes raisons, hein.

Par Eddy « Abou » Serres et Éric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Faustino Asprilla Niveau : Loisir
Evra, Chiellini, Ivanovic quasiment tout y est.

La chute m'a bute, chapeau bas.
Un article qui fait mal, manger ce titre au moment où on s'y attend le moins...

Mais c'était marrant, on lit, on rigole, on se l'imagine avec le maillot rouge, puis on arrive à la fin et on se rappelle qu'il est parti jouer avec Messi.

Dur.
Faustino Asprilla Niveau : Loisir
Message posté par Lantar
Un article qui fait mal, manger ce titre au moment où on s'y attend le moins...

Mais c'était marrant, on lit, on rigole, on se l'imagine avec le maillot rouge, puis on arrive à la fin et on se rappelle qu'il est parti jouer avec Messi.

Dur.


Clairement.

Je pense que de toute facon dans son esprit c'etait deja trace. L'Pool etait un club tremplin (du fait de la mediatisation/popularite de la PL) afin de choper un club a la hauteur de son talent. No offense pour les fans des Reds mais c'est clairement un club qui n'a pas la carrure pour titiller le top 8 europeen. Ce club a beneficie d'un top player et de la vague/hype mediatique au meme titre que Dortmund et l'Atletico.. On voit ou ils en sont aujourd'hui... Attention a la relegation en Championship qui serait franchement meritee au vu de ce qu'ils ont affiche depuis le debut de saison.
Et svp arretez avec le retour de Sturridge le mec va revenir de blessure et va se mettre a raler quand il se sentira seul sur le terrain (on connait la bete)..
Message posté par Faustino Asprilla


Clairement.

Je pense que de toute facon dans son esprit c'etait deja trace. L'Pool etait un club tremplin (du fait de la mediatisation/popularite de la PL) afin de choper un club a la hauteur de son talent. No offense pour les fans des Reds mais c'est clairement un club qui n'a pas la carrure pour titiller le top 8 europeen. Ce club a beneficie d'un top player et de la vague/hype mediatique au meme titre que Dortmund et l'Atletico.. On voit ou ils en sont aujourd'hui... Attention a la relegation en Championship qui serait franchement meritee au vu de ce qu'ils ont affiche depuis le debut de saison.
Et svp arretez avec le retour de Sturridge le mec va revenir de blessure et va se mettre a raler quand il se sentira seul sur le terrain (on connait la bete)..


J'arrive pas à te mettre un -1, donc No offense pour ton intellect, mais vas jouer aux billes, ça sera mieux pour tout le monde.
zinc-zinc78 Niveau : Loisir
Article sympa, mais encore une vanne sur les crampons de Gerrard.. On pourrait arrêter avec la "glissade" de Steven svp ?

C'est un contrôle manqué... Un banal, simplissime contrôle de l'intérieur du pied sur une passe au sol toute molle.. La glissade n'intervient qu'après, quand Demba Ba a déjà un mètre d'avance.. Papy Gerrard ne l'aurait pas rattrapé sans faire faute.

Alors OK, c'est cruel, c'est dur, c'est tout ce que vous voulez, mais ce n'est pas une histoire de crampons..
Je lui ai mis son -1, et il le mérite.
PhoenixLite Niveau : Loisir
Message posté par Faustino Asprilla


Clairement.

Je pense que de toute facon dans son esprit c'etait deja trace. L'Pool etait un club tremplin (du fait de la mediatisation/popularite de la PL) afin de choper un club a la hauteur de son talent. No offense pour les fans des Reds mais c'est clairement un club qui n'a pas la carrure pour titiller le top 8 europeen. Ce club a beneficie d'un top player et de la vague/hype mediatique au meme titre que Dortmund et l'Atletico.. On voit ou ils en sont aujourd'hui... Attention a la relegation en Championship qui serait franchement meritee au vu de ce qu'ils ont affiche depuis le debut de saison.
Et svp arretez avec le retour de Sturridge le mec va revenir de blessure et va se mettre a raler quand il se sentira seul sur le terrain (on connait la bete)..

Jean-Michel ToutDansLaMesure.
Faustino Asprilla Niveau : Loisir
Message posté par reda-kun
Je lui ai mis son -1, et il le mérite.


He les lesbiennes, vous avez des arguments a proposer ou vous etes trop busy a finir un devoir maison?
Message posté par zinc-zinc78
Article sympa, mais encore une vanne sur les crampons de Gerrard.. On pourrait arrêter avec la "glissade" de Steven svp ?


Enfin quelqu'un qui a vu que c'est pas la glissade qui a fait perdre le ballon, enfin bon c'était bien ridicule quand même.

Tout est de la faute de Sakho de toute façon.
Jemincruste1 Niveau : CFA
Luis... Indescriptible, l'année dernière je n'observais que lui quand il y avait match des Reds lol.

Et que ces derniers regardent le 9 qui vont affronter ce soir, un joueur qui était accessible dès Janvier dernier. Au lieu de ça, Balotelli. Lol.

Wilfried Bony, meilleur buteur de PL en 2014.
leopold-saroyan Niveau : Ligue 1
Note : 7
Message posté par Faustino Asprilla


Clairement.

Je pense que de toute facon dans son esprit c'etait deja trace. L'Pool etait un club tremplin (du fait de la mediatisation/popularite de la PL) afin de choper un club a la hauteur de son talent. No offense pour les fans des Reds mais c'est clairement un club qui n'a pas la carrure pour titiller le top 8 europeen. Ce club a beneficie d'un top player et de la vague/hype mediatique au meme titre que Dortmund et l'Atletico.. On voit ou ils en sont aujourd'hui... Attention a la relegation en Championship qui serait franchement meritee au vu de ce qu'ils ont affiche depuis le debut de saison.
Et svp arretez avec le retour de Sturridge le mec va revenir de blessure et va se mettre a raler quand il se sentira seul sur le terrain (on connait la bete)..


Merci pour cette analyse tonique et très documentée.
Je te paye un dernier pastis avant la fermeture du bar ?
AirForceOne Niveau : CFA2
Excellent il faut la partie 2
Faustino Asprilla Niveau : Loisir
Message posté par leopold-saroyan


Merci pour cette analyse tonique et très documentée.
Je te paye un dernier pastis avant la fermeture du bar ?


Oui je sais, je t'epate je t'epate je t'epate.
Message posté par Lantar


Enfin quelqu'un qui a vu que c'est pas la glissade qui a fait perdre le ballon, enfin bon c'était bien ridicule quand même.

Tout est de la faute de Sakho de toute façon.


Mais c'est fou quand meme vu tout ce qu'il a fait pour le club c'est lui qu'il leur fait perdre le titre
Faustino Asprilla Niveau : Loisir
Message posté par PhoenixLite

Jean-Michel ToutDansLaMesure.


Tu m'as bien fait marrer. +1. Cadeau. Retourne a ton pupitre a present.
PhoenixLite Niveau : Loisir
Message posté par Faustino Asprilla


Tu m'as bien fait marrer. +1. Cadeau. Retourne a ton pupitre a present.

Vu que t'as l'air de vouloir t'enfoncer dans les métaphores scolaires, voici un petit sujet de dissertation :

Peux-tu nous expliquer le lien de cause à effet entre "bénéficier d'une hype" et acquérir des résultats sportifs (entre autre, championnat nationale et présence répétée dans le dernier carré de CL) ?

"c'est clairement un club qui n'a pas la carrure pour titiller le top 8 europeen. Ce club a beneficie d'un top player et de la vague/hype mediatique au meme titre que Dortmund et l'Atletico.. On voit ou ils en sont aujourd'hui.."

Tu as 4 heures. Calculatrice interdite.
Message posté par Man_utd10


Mais c'est fou quand meme vu tout ce qu'il a fait pour le club c'est lui qu'il leur fait perdre le titre


On aura au moins offert ça aux spectateurs, un peu de rêve, et une belle dramaturgie.

Le mec est maudit pour le titre de PL, c'est pas possible autrement.
zinc-zinc78 Niveau : Loisir
Message posté par Lantar


On aura au moins offert ça aux spectateurs, un peu de rêve, et une belle dramaturgie.

Le mec est maudit pour le titre de PL, c'est pas possible autrement.


Je sais pas si on peut parler de malédiction.. Ptet que s'il avait eu le courage de changer de club, de se mettre en danger dans un autre pays, il aurait pu gagner un championnat..
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 36