1. //
  2. // 29e journée
  3. // Swansea/Liverpool

Et si Liverpool avait réussi sa saison ?

Après un début de saison catastrophique, nombreux étaient les doutes autour de Liverpool et de Brendan Rodgers. Trois mois plus tard, force est de constater que l'équipe a su se réinventer. Analyse.

12 22
Nous sommes le 15 décembre, et Steven Gerrard n'a pas encore fait son annonce fatidique que Liverpool se réveille déjà avec une énorme gueule de bois. La veille, les Reds, impuissants, se sont fait balayer par leur plus grand rival à Old Trafford (3-0) et ne pointent alors qu'à une triste onzième place, à dix points du podium, objectif annoncé en début d'année. Quelques jours plus tôt, c'est leur première aventure en Ligue des champions depuis 2009 qui s'était terminée brusquement, la faute à un match nul plutôt logique face à Bâle, à Anfield. Plus que les résultats médiocres, c'est le constat général qui fait peine à voir : du recrutement pharaonique de l'été, pas un seul des éléments ne semble alors avoir apporté un plus au collectif de Brendan Rodgers. Arrivée en trombe en provenance de Southampton, la paire Lovren-Lallana, si séduisante avec les Saints, connaît des débuts très compliqués, quand Balotelli, pas capable de mettre un pied devant l'autre, encaisse toute la colère du peuple rouge. Rickie Lambert, en qualité de suppléant, fait alors ce qu'il peut, mais ne brille pas non plus, tandis que les jeunes, Moreno, Manquillo, Can et Marković, semblent alors un peu tendres pour les joutes européennes. Bref, tout laisse alors à penser que le board de Liverpool est tombé dans le même écueil que celui de Tottenham un an auparavant : profiter d'une énorme vente pour amasser les jeunes étiquetés prometteurs et tenter un ou deux paris onéreux. Bref, avant les fêtes, Liverpool broie du noir.

Un coup de force tactique


Trois mois plus tard, pratiquement jour pour jour, la roue chère à Franck Ribéry a tourné, et bien. C'est simple, depuis cette défaite à Old Trafford, les Reds sont invaincus dans le temps réglementaire - éliminés en prolongation en League Cup par Chelsea, et aux tirs au but par Beşiktaş en Ligue Europa - et ont récolté le total hallucinant de 30 points sur 36 possibles en championnat. À une époque ou l'expression « saison de transition » est trop souvent utilisée pour justifier des résultats en dessous des attentes initiales, il convient de saluer ici l'immense travail accompagnant la remise en question de Brendan Rodgers après cette première moitié de saison ratée. Car la transition, à Liverpool, a été effectuée à tous les niveaux.

Tout part du fameux changement de système tactique. Du 4-3-3 amorphe du début de saison, le manager nord-irlandais est passé à un 3-4-3 des plus offensifs, et des plus agréables à voir évoluer. Un pari risqué, aux airs de coup de force, mais qui a permis d'enfin intégrer les recrues. Première conséquence positive, la stabilisation de la défense. Réintégré après avoir passé quelques mois au placard, Mamadou Sakho semble enfin à l'aise dans les duels, tandis qu'Emre Can, repositionné à droite de la défense à trois, fait parler son sens de l'anticipation et admirer sa relance de velours. À gauche, Moreno peut faire parler ses qualités de contre-attaquant en ayant l'assurance d'être couvert par l'international français. À droite, le très impressionnant Jordon Ibe profite assurément de ce remaniement pour briller à coups de dribbles et de courses dévastatrices, et Marković semble de plus en plus trouver ses marques lorsqu'il est aligné. Enfin, l'animation offensive plus verticale semble convenir parfaitement à Coutinho, étincelant depuis janvier, et Lallana, qui se refait la cerise en soutien des très rapides Sterling ou Sturridge.

Vivre sans Suárez, ni Gerrard


Bref, Rodgers peut être satisfait, car si la formule est perfectible, elle fonctionne déjà assurément. Depuis le changement de système, Liverpool a un fonds de jeu propre, clair et lisible, et les joueurs semblent avoir parfaitement enregistré les consignes. En bref, le manager semble avoir réussi la bonne transition dans un moment charnière, à savoir réinventer l'équipe et son jeu sans être dépendant de Suárez, ni de Gerrard. Bien sûr, toute révolution fait ses victimes, et dernièrement, on peut penser que l'avenir de Glenn Johnson, de Mario Balotelli, voire Rickie Lambert, dont les qualités de pivot ne sont pas mises en valeur dans le projet de Rodgers, est assombri. Mais, peut-être plus qu'ailleurs, l'institution est plus importante que les joueurs, et aujourd'hui, Liverpool est sorti de l'ombre.

Par Paul Piquard
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Sans parler des schémas Rodgers a surtout remis de la vitesse dans son attaque. Mettre Sterling en pointe alors que tu laisses Balotelli et Lambert sur le banc c'est un choix très fort, et individuellement ça rend pas service à Sterling mais l'année dernière Liverpool avait beaucoup de vitesse devant et l'équipe n'a pas réussi s'adapter à des attaquants "lents" et qui prennent pas la profondeur comme Balotelli et Lambert.

L'autre point très important c'est que Rodgers a trouvé une position pour que Coutinho s'exprime. C'est clairement pas un joueur de couloir mais il était encore trop tendre et trop inconstant pour jouer en 10 axial. Là Liverpool joue avec deux 10 décalés, qui jouent dans la "poche" entre le latéral, les défenseur central et les milieux défensifs adverses. C'est une position qui n'existe que dans ce système (et dans l'arbre de Noel), quasi personne ne joue comme ça. Les deux joueurs qui jouent là sont souvent très mal marqués... et Coutinho explose littéralement.
Effectivement c'est ça le plus important, trouver un système de jeu qui ne dépends pas que d'un seul joueur... Au mieux ces dernières années il y a eu les associations Gerrard-Torres puis Gerrard-Suarez mais l'équipe reposait toujours sur quelques individualités depuis le départ de Xabi en 2009
Le match de ce soir contre Swansea sera capital vu l'état de forme d'Arsenal et Manchester United, si Liverpool venait à Swansea, ça compliquerait énormément la donne pour la fin de saison, surtout avant le choc contre United le week end prochain.

Liverpool renait de ses cendres depuis début Janvier, mais il y a encore du temps avant la fin de la saison, assez pour entamer un cycle de mauvais matchs et se faire larguer pour la course à la LDC, mais aussi pour maintenir le rythme et les bons résultats, qui dans ce cas, permettrait de dire que oui, Liverpool a réussi sa saison.

Même si je suis personnellement ravis des résultats de Liverpool ces deux derniers mois, je préfère attendre fin Avril début Mai pour juger cette saison des Reds, carrément bipolaire.
Note : 1
Ce que je regrette c'est vraiment que par manque de defenseur au mieux de leur forme, BR ne puisse aligner que trop rarement la paire Henderson-Can au milieux.
Malediction SoFoot en vue ce soir pour Liverpool !

Et me trompe-je ou Sakho n'a pas joué depuis presqu'un mois ( aller contre Besiktas ) ?
Lovren n'est clairement pas le type de défenseur idéal pour une défense à 3.
C'est un excellent défenseur quand il a un numéro 6 monstrueux devant lui et qu'il joue à droite de la défense centrale, force est de constater qu'aucune des conditions n'est présente à Liverpool depuis son arrivée, afin qu'il puisse briller. Il a perdu toute sa confiance et est devenu un joueur moribond.
Rodgers a du la sacrifier au profit d'un Sakho qui n'a jamais été aussi bon, il ne se loupe plus dans ses transmissions et dans ses duels, il montre clairement qu'il est le patron, son style n'est tjs pas académique et un gros pressing semble toujours le perturber, mais il demeure très efficient.
Le retour gagnant d Iliori permettra je l'espère a Emre Can de jouer au milieu de terrain et de nous montrer qu'il a les possibilités techniques pour succéder à Gerrard, car je ne suis vraiment pas convaincu par Jordan Henderson qui reste très limité techniquement et même dans ses transmissions. Malgré des qualités physiques et mentales très largement au dessus de la moyenne, son manque de technicité fait tache en comparaison à ses comperes Coutinho, Gerrard, Sterling , Lallana ou Sturridge.
Dommage que Liverpool ait perdu tant de temps, tout ça pour revenir à ce qui marchait déjà l'an dernier. Sturridge, Sterling et Coutinho sont les tauliers offensifs de Liverpool, la greffe d'un autre attaquant beaucoup plus statique avait de grande chance de foirer. Une demi saison pour revenir à ce qui marchait l'an dernier, ça fait beaucoup.
Plasil Power Niveau : CFA
Sakho n'a pas été mis au placard, mais à l'infirmerie. Quand il a pu joué cette saison (en gros deux mois après le boxing day) il a été ce qui se fait de mieux en défense dans le royaume. J'espère que la saison prochaine sera sans blessures pour lui car c'est un véritable roc, très apprécié par le groupe et la ville. Il a un très long avenir dans ce club si les blessures le lâchent, et peut-être même un brassard au bras si on en croit Henderson.
Sinon une saison réussie c'est finir dans le top 4 et gagner la Cup. Sinon c'est une saison ratée, point barre.
Note : 8
tu suis extremement bien l'actualité de liverpool, Sturridge a eté bléssé pendant 4 mois...
audeesus c'est pour Nobody1
P'tit Filet Niveau : CFA
Message posté par HolyCheat
Même si je suis personnellement ravis des résultats de Liverpool ces deux derniers mois, je préfère attendre fin Avril début Mai pour juger cette saison des Reds, carrément bipolaire.


Moi, j'attendrai même le 24 Mai pour juger de leur saison.

Parce que mis à part ce soir & dimanche, reste encore 2 déplacements à Arsenal & Chelsea...

Et WBA & Newcastle à jouer. 2 équipes en dedans certes, mais qui avaient posé quelques problèmes lors de la phase aller.

Bon, je souhaite quand même à Pool de finir 4°. Mais je voue une haine certaine à United, donc je manque d'objectivité.
Note : -1
J'espère vraiment que Liverpool va se qualifier pour la C1 (même si ça paraît compliqué, ils se sont qualifiés cette année, normalement c'est une fois tous les 5 ans) parce que Liverpool qui se qualifie en C1, c'est quand même l'assurance de se fendre la gueule pendant le mercato ! (chose devenue moins évidente depuis le retrait de Morratti de l'Inter)

Je me demande vraiment sur quel "cador" Liverpool va réussir à claquer 20-30 patates cette année.
Un Ben Arfa à 25 Millions ou un Chris Smalling à 30 Millions, pour Liverpool, c'est tout sauf de la science fiction.
Note : 13
Message posté par Polo11
J'espère vraiment que Liverpool va se qualifier pour la C1 (même si ça paraît compliqué, ils se sont qualifiés cette année, normalement c'est une fois tous les 5 ans) parce que Liverpool qui se qualifie en C1, c'est quand même l'assurance de se fendre la gueule pendant le mercato ! (chose devenue moins évidente depuis le retrait de Morratti de l'Inter)

Je me demande vraiment sur quel "cador" Liverpool va réussir à claquer 20-30 patates cette année.
Un Ben Arfa à 25 Millions ou un Chris Smalling à 30 Millions, pour Liverpool, c'est tout sauf de la science fiction.


c'est donc un supporter d'un club qui a laché 45 millions sur Mata, 75 millions sur Di Maria, 10 millions pour le pret de Falcao, 33 millions pour Shaw et 20 millions Sur Rojo, qui parle de ce fendre la gueule au mercato...
Note : 2
Message posté par P'tit Filet


Moi, j'attendrai même le 24 Mai pour juger de leur saison.


Un gros point positif est déjà à retenir : Rodgers a cessé de s'entêter et est parvenu à se renouveler pour le bien de l'équipe. Peut-être que ça jouera sur le prochain mercato (mais pourquoi n'ont-ils pas pris Rémy ?), mais surtout ça fait partie de son apprentissage et c'est une vraie bonne chose, il a su se sortir du marasme dans lequel les absences conjuguées de Suarez, parti, Sturridge, blessé, et Gerrard, ombre de lui-même, l'ont plongé.

S'ils recrutent un DC polyvalent et un vrai 6 ça peut sévèrement envoyer.
P'tit Filet Niveau : CFA
Message posté par ouam
S'ils recrutent un DC polyvalent et un vrai 6 ça peut sévèrement envoyer.

Emre est un vrai 6. Après, vu la qualité de sa lecture du jeu, son impact & sa relance, il peut jouer à peu près à tous les postes défensifs.

Donc se renforcer en défense, oui. Sortir Remy du banc de Chelsea, oui aussi. Mais pourquoi ne pas faire confiance à Can devant la défense ?

Sur Rodgers, rien à redire. Le mec est clairement le meilleur coach briton depuis un bail.
LeMagicienOz Niveau : DHR
L'article était intéressant puis j'ai lu "et Marković semble de plus en plus trouver ses marques lorsqu'il est aligné" et je me suis dit que Paul Piquard ne devait pas souvent regarder jouer Liverpool...
Message posté par Kigur
tu suis extremement bien l'actualité de liverpool, Sturridge a eté bléssé pendant 4 mois...


Je sais bien que Sturridge était blessé depuis le début de la saison. Mais ça n'empêche qu'il restait Sterling et Coutinho et que c'est autour d'eux qu'il fallait construire l'attaque. Sterling a été cramé à force de jouer pour 2 (puisque l'avant centre ne foutait rien), et ça tournait plus. Coutinho et Sterling ont un jeu très directe, Loïc Remy rentrait beaucoup + dans le style que Balotelli ou Lambert.
tacle_tibia Niveau : Ligue 1
bof , une equipe à peine au niveau du Besiktas ...
Un recrutement raté et un parcours européen indigent suffisent à dire que Liverpool n'a pas réussi sa saison.

A moins de terminer dans le Top3...
Message posté par Nobody1


Je sais bien que Sturridge était blessé depuis le début de la saison. Mais ça n'empêche qu'il restait Sterling et Coutinho et que c'est autour d'eux qu'il fallait construire l'attaque. Sterling a été cramé à force de jouer pour 2 (puisque l'avant centre ne foutait rien), et ça tournait plus. Coutinho et Sterling ont un jeu très directe, Loïc Remy rentrait beaucoup + dans le style que Balotelli ou Lambert.


tres bien mais c'est la que je suis moyennement d'accord avec toi.

Deja pour moi Lambert et Balotelli ne sont pas comparable que ce sois dans leur jeu ou leur statut.

Lambert n'as jamais été censé etre un top player dans l'effectif, il a clairement été recruter pour entrer dans la rotation et offrir la possibilité d'une animation offensive differente en cas de besoin.
Ensuite Si lambert et un vrai avant centre d'appui, balotelli est un joueur plus complet, et qui a un jeu tres proche de sturridge, il est tout aussi capable de prendre la profondeur.

La ou je suis d'accord avec toi c'est que Balotelli est un echec. meme si j'etais un peu circonspect a l'annonce de son recrutement, je me suis dit qu'un joueur qui marche a l'affect encadré par "tonton brendan", "papa stevie" et les fan cela pouvais peut etre marcher.
Donc Oui Balotelli est une erreur de casting, d'autant plus criante que lambert n'etait pas censer etre un titulaire, juste une solution, et que sturridge c'est bléssé longuement.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
12 22