1. //
  2. // Amérique du Nord
  3. //
  4. // Santé

Et si le football perdait la tête ?

Les études se multiplient, les avis divergent, le débat est lancé : doit-on ou non interdire le jeu de tête aux plus jeunes joueurs de football, voire même à tous les joueurs ? Les amoureux du jeu répondent « jamais de la vie » , certains médecins et scientifiques pensent, eux, qu'il s'agit d'une question de santé publique.

2k 28
À quoi aurait ressemblé le FranceBrésil du 12 juillet 1998 si Zinédine Zidane n'avait pas eu le droit de reprendre deux corners de la tête ? Aurait-on retiré le surnom de « Flying Dutchman » à Robin van Persie s'il n'avait pas eu la possibilité d'inscrire son but d'une tête plongeante incroyable face à l'Espagne, lors de la dernière Coupe du monde, au Brésil ? Un club français aurait-il remporté la fameuse Ligue des champions si Basile Boli n'avait pas pu marquer de la tête face au Milan AC, en mai 1993 ? Plus globalement, à quoi ressemblerait le football si on retirait à ses pratiquants toute possibilité de jouer le ballon de la tête ? À un sport complètement différent, sans aucun doute. Et si cette perspective semble aujourd'hui n'être rien de plus qu'une simple fantaisie, quelques personnes œuvrent pour qu'elle devienne une réalité, au moins chez les plus jeunes joueurs, alors que d'autres s'indignent et répondent que cette solution ne permettrait pas d'éliminer les risques de commotion.

Safer Soccer Campaign


Sous l'égide du Sports Legacy Institute – une organisation à but non lucratif créée par l'ancien catcheur Chris Nowinski et le docteur Robert Cantu – et de l'Institut des lois et de l'éthique du sport de l'université de Santa Clara, la Safer Soccer Campaign a été lancée en 2014. Le principe est simple : des spécialistes et des sportifs vont prêcher la bonne parole dans toutes les écoles du pays, expliquant aux coachs et aux parents que les têtes doivent être bannies du football chez les jeunes de moins de quatorze ans. Et les chiffres présentés parlent forcément pour eux. « Jouer le ballon de la tête est de loin le risque n°1 de commotion chez les jeunes, causant plus de 30 000 commotions par an » , peut-on lire sur le site internet de la campagne. Alors, pour convaincre, il a fallu s'armer du soutien de quelques champions. Ou plutôt championnes. Brandi Chastain et d'autres membres de la Team USA féminine de 1999 se donnent corps et âmes à cette cause. Et elles n'évoquent pas que les risques liés aux commotions.

« En tant que coach, je préférerais que mes joueurs se concentrent sur leur niveau balle au pied pour progresser en tant que footballeur. Je suis persuadée que cela créera un football à la fois meilleur et plus basé sur la sécurité » , écrit Brandi Chastain sur le site internet du mouvement. Ainsi donc, si les jeunes arrêtent d'apprendre à jouer de la tête, on se dirigerait doucement vers un football qui collerait enfin parfaitement à la signification de son nom : on ne jouerait plus qu'avec les pieds. À terme, l'objectif de cette campagne est fixé et simple. Il s'agit de forcer l'American Youth Soccer Organization et la Fédération américaine à interdire l'usage de la tête chez les moins de quatorze ans. Et pour y arriver, tous les moyens sont bons. Même l'exagération des propos. « Dès que je jouais de la tête, je voyais des étoiles. J'avais tout le temps mal à la tête, à la mâchoire, j'étais fatiguée. J'ai encore besoin d'un GPS pour conduire dans mon propre quartier sans me perdre » , confiait Parlow Cone, une ancienne joueuse, à HBO, il y a quelques jours. Mais au final, le risque est-il vraiment si élevé ?

Garder la tête sur les épaules


À force de crier au loup, la Safer Soccer Campaign a éveillé l'intérêt de plusieurs médecins, dont celui du docteur Dawn Comstock, spécialiste à l'école de santé publique de l'université du Colorado. « Je ne voulais pas aller contre leur campagne, je veux moi aussi la sécurité des enfants, mais j'aime que les preuves avancées soient complétées par des chiffres » , expliquait-elle à JAMA Pediatrics, ce lundi. Après une étude approfondie, son équipe et elle en sont arrivées à la conclusion que le jeu de la tête n'était pas responsable d'autant de commotions que l'affirmait la campagne. « Si on enlève le jeu de tête, on pourra éradiquer quelques risques, mais pas les plus gros. Mais le véritable problème, ce n'est pas le jeu de tête, mais le jeu trop physique » , confiait-elle en analysant ses résultats. « Nous pouvons contrôler le niveau d'agressivité dans le jeu. C'est aux coachs et aux arbitres de s'assurer du bien-être des enfants. »

Protéger les enfants est évidemment le premier but de cette campagne. Le problème est que pour servir cette noble cause, les arguments employés sortent du simple contexte médical. Et c'est là qu'est le problème. Affirmer que les têtes sont dangereuses pour les jeunes enfants est acceptable, puisque vrai, dans une certaine mesure. En revanche, affirmer que sans le jeu de tête, le football progresserait et deviendrait encore plus plaisant à jouer comme à regarder, c'est oublier que des pans entiers de l'histoire du ballon rond ont été écrits à grands coups de casques. Et que d'autres pages s'écriront encore certainement à l'aide de ce fabuleux instrument qu'est la tête de l'être humain.

Par Gabriel Cnudde
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Morientes n'aurait jamais pu faire carrière avec une règle pareille !
Peñarol mi Amor Niveau : Ligue 2
Désolé c'est mon petit moment nostalgie de la journée ^^
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Si faire des têtes c'est dangereux, alors que dire de la boxe
J'avais souvent mal au crâne aussi après une tête quand j'étais gamin mais j'avais encore plus mal au genou quand un enfoiré me faisait une béquille dans la surface héhé.

Au pire ils mettent des casque comme celui de Cech aux moins de 16 ans et on en parle plus.

Pour ce qui est de rendre le jeu moins physique ça n'est pas possible, tu auras toujours des joueurs avec de l'or dans les pieds et d'autres beaucoup moins doués qui devront mettre forcément plus d'engagement pour garder la balle. De plus des mecs comme Costa, Drogba, Hulk, Lewandowski ou Rooney ont certes une excellente technique mais ce qui les distingue des autres c'est surtout leur jeu physique et ça fait partie du charme du jeu d'avoir une grande variété de profil.
deja au debut"l'ancien catcheur Chris Nowinski"on voit les connaissances du monde du football et en plus des americains,le foot sport roi au etat unis a part chez les filles.
Stephan27 Niveau : CFA2
J'ai encore besoin d'un GPS pour conduire dans mon propre quartier sans me perdre », confiait Parlow Cone, une ancienne joueuse, à HBO

J'ai envie de dire, rien de choquant.
Oui les casques pour les gamins c'est une bonne idée, ça règle le problème sans dénaturer le jeu.
Quand j'étais gosse le coach gonflait les ballons comme un salaud. Le coté positif c'est qu'on jouait peu de la tête et jamais du pointu... il fallait la paire de kaizer édition cuir de kangourou pour jouer du bout du pied...
PeleGood-MaradonaBetter-GeorgeBest Niveau : CFA2
Bientôt on va dire que les têtes sont responsables de la connerie des joueurs...
J'ai l'impression que les américains découvrent le foot cette année et que comme les règles ne sont pas dictées par eux, ça les emmerde. Au pire, ils font ce qu'ils veulent avec leur jeu appelé "soccer", mais en Europe, on joue au Football.

Sinon les armes à feu font 30 000 morts par an là-bas.
Non mais les ricains des que ça devient un peu viril en sport soit ils y vont harnachés comme un terminator (Foot US, Hockey), soit ils sont inexistants (Hand, Rugby...), après dès que le contact est bani là c'est sur c'est les rois (Basket, faire la guerre en envoyant des drones où on bombardant à 12 km d'altitude)
Señor Gifle Niveau : CFA
On devrait aussi eviter les tampons au rugby, ou encore mieux, on jouerait avec un casque et des épaulières renforcées, y'a un truc à creuser par là.

Je regrette tellement d'avoir lu cet article.
Note : 3
Comme j'ai dit, faut vraiment qu'on interdise aux américains de faire autre chose que de pratiquer le football. Dès qu'ils sortent de cette restriction pour parler des règles ou des instances ils veulent supprimer notre sport, qu'ils aillent se faire mettre.
Note : 1
Message posté par Peñarol mi Amor
https://www.youtube.com/watch?v=PoVsViSMWVY


J'approuve !
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Message posté par Peñarol mi Amor
https://www.youtube.com/watch?v=PoVsViSMWVY


Hahaha, je ne m'attendais pas à ça.J'avais bien sûr le souvenir que lors des buts,les Uruguayens étaient fous de joie (mais vraiment fou de joie,par exemple quand Zidane marque les deux buts en finale -de la...tête- la joie est présente mais reste "Européenne") mais que Morales retire son maillot en faisant un tour de terrain,j'avais zappé.Il m'a fait rire cet escogriffe.

Concernant les têtes,ça fait longtemps que j'entends parler des désagréments potentiels.L'inconvénient du port du casque,c'est que ce n'est pas pratique pour le public,pour les joueurs,les commentateurs et surtout David Luiz.

Je ne sais pas si la nocivité est avérée,mais ça me semble insoluble.A moins de demander à l'entraîneur une faveur consistant à baser le jeu uniquement avec les pieds.C'est pratique lorsque tu t'appelles FC Barcelone, mais si tu es un autre club, tu n'as pas l'air con à ne pas mettre la tête lorsque l'adversaire à un coup de pied arrêté, ou effectue des centres.
C'est ce qui m'a empêché de percer au plus haut niveau.
Ok l'article ne dit même pas que ça fait perdre des neurones en effet.
Commme éternuer hein.
barcelonista Niveau : DHR
Cr7,jardel et Drogba préparent une pétition
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Message posté par Picou


Sinon les armes à feu font 30 000 morts par an là-bas.


Ce n'est pas les armes à feu le problème,c'est leurs propriétaires.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
2k 28