Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 28 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Amical
  3. // France-Écosse

Et si Deschamps s'inspirait de la L1 ?

À cause de toutes ces saletés d'affaires extra-sportives et de blessures de dernière minute, Didier Deschamps doit au moins faire sans 4 titulaires. Et alors ? S'il regarde du côté de la Ligue 1, aka le championnat de la débrouille, il y a toujours de quoi garder la pêche.

Modififié

Et s'il adoptait le fameux 3-5-2 de Laurent Blanc ?


Pour le match le plus important de l'année, le quart de finale retour contre Manchester City, Laurent Blanc a dégainé un 3-5-2 inédit pour oublier les absences de Verratti, Matuidi, David Luiz et Pastore. Bon, ça n'a pas trop marché, et Lolo White sait désormais qu'on va plus lui parler de ce match que de France-Bulgarie... Mais sans un Kevin De Bruyne en feu, c'était peut-être l'idée du siècle. Du coup, Deschamps pourrait aligner une défense avec Rami, Koscielny et Mangala, le premier ayant la bonne tête de coupable de Serge Aurier au cas où ça dérape. Évra et Jallet pourraient sur les côtés s'adonner à leur passion des centres pour Gignac et Giroud devant. Au milieu, ce pourrait être pour Matuidi, Pogba et Payet, dans un rôle similaire à celui qu'Ángel Di María a essayé de tenir à l'Etihad.

Onze type : Lloris – Rami, Koscielny, Mangala – Jallet, Pogba, Matuidi, Payet, Évra – Gignac, Giroud

Et s'il adoptait le 4-3-3 de Bruno Génésio à Lyon ?


Vu comme ça, on pourrait croire que le système utilisé par le nouvel entraîneur de Lyon ressemble quand même beaucoup à celui utilisé par Didier Deschamps en équipe de France. Sauf que son 4-3-3 pointe basse repose sur une organisation un poil différente. Son récupérateur, Gonalons, est limite un troisième central, rôle que Schneiderlin pourrait remplir à la perfection, alors que ses centraux ne sont jamais plus heureux que lorsqu'il s'agit de manger l'adversaire en un contre un. Va alors pour Koscielny et Umtiti, tiens, c'est pratique, il était déjà là pour l'original. Sur les ailes, des mecs qui percutent et qui rentrent et surtout un chasseur de buts devant. Dans ce cas, Griezmann peut tout à fait occuper le poste en pointe où il ne servira pas qu'à remiser de longs ballons. Tant qu'on y est, au nom de l'équilibre de l'équipe, Génésio n'a pas hésité à dégager Tolisso, Grenier ou Valbuena pour Jordan Ferri. Alors, N'Golo Kanté peut bien prendre la place de Matuidi.

Onze type : Lloris – Jallet, Koscielny, Umtiti, Évra – Pogba, Schneiderlin, Kanté – Coman, Griezmann, Martial

Et s'il adoptait le 4-4-2 losange de Claude Puel ?


À l'intersaison, Claude Puel doit digérer les départs d'Amavi, Bauthéac, Eysseric ou encore Digard. Mais ça passe en un repas. Parce qu'il préfère voir la vie du bon côté, et se dire qu'il a un crack, et qu'il va tout organiser autour de lui. Deschamps pourrait se dire la même chose en regardant Paul Pogba. Et du coup, le mettre dans les meilleures dispositions, celles du numéro qu'il porte à la Juve depuis un an. Juste derrière deux attaquants donc qui pourraient être Griezmann et Coman, ce qui ressemble le plus à Germain et Pléa.

Onze type : Lloris – Sagna, Rami, Koscielny, Évra – Matuidi, Kanté, Cabaye – Pogba – Coman, Griezmann

Et s'il créait un déséquilibre à gauche, comme Antonetti ?


À Lille, Hervé Renard a voulu couver sa petite pépite Sofiane Boufal, il a dégagé à l'automne. Pour passer de relégable au top 5, Frédéric Antonetti a aussi fait de l'international marocain son joueur vedette. Mais il a préféré le décaler sur le côté gauche. Didier Deschamps pourrait faire de même avec Pogba. Lui qui a des problèmes d'équilibre au milieu de terrain, cela pourrait lui permettre de remplacer le joueur de la Juve, qui peut parfois trop se projeter, par un élément plus sûr dans l'abattage comme ce bon vieux Cabaye.

Onze type : Lloris – Sagna, Mangala, Koscielny, Évra – Kanté, Matuidi, Cabaye – Griezmann, Giroud, Pogba

Et s'il sortait un 4-4-2 à la coule, comme Franck Passi ?


Dans un climat pesant, rythmé par les déclarations des uns et des autres dans la presse, Franck Passi a su faire le dos rond et s'atteler à redonner le sourire à son groupe. L'éternel adjoint n'a au final perdu qu'un match sur six. Pas de chance, c'était le plus important, le choc contre Paris en finale de Coupe de France. Du coup, son schéma de jeu, un 4-4-2 avec un grand attaquant sur les deux côtés pour balancer de bons gros ballons devant, ne va pas rester dans les mémoires. Mais avec autre chose que Manquillo, Alessandrini et Fletcher pour le porter, ça pourrait néanmoins avoir de la gueule.

Onze type : Mandanda – Sagna, Rami, Koscielny, Évra – Sissoko, Pogba, Matuidi, Payet – Griezmann, Giroud

Et s'il faisait une équipe commando, à la Pascal Dupraz ?


La scène est déjà culte, Deschamps n'aura pas de mal à la trouver sur YouTube et à l'apprendre. Le fameux : « Je vous aime, putain  » avec, derrière, le Power-Point de la famille qui livre ses messages d'encouragement. Ça, d'ailleurs, ce n'est pas dit que Téléfoot n'ait pas déjà fait tourner la séquence. Reste que le « on est persuadé que vous allez vous maintenir ! » de Mme Cabaye, il faudrait le couper au montage. Bref. Deschamps est un coach défensif, la Ligue 1 est un championnat défensif, mais l'Euro se déroule en France, alors feu et pas de complexe. Au pire, il y aura toujours Payet pour mettre des coups francs à la Bodiger.

Onze type : Lloris – Sagna, Rami, Koscielny, Évra – Matuidi, Kanté – Sissoko, Pogba, Payet – Griezmann



Par Romain Canuti
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 15:41 NOUVEAU : 150€ OFFERTS en CASH chez ParionsSport jusqu'au 14 novembre seulement ! il y a 54 minutes Gignac va prolonger aux Tigres 2 il y a 1 heure Les rescapés de Thaïlande à l'entraînement avec le LA Galaxy
Hier à 18:07 Le but contre son camp lunaire d'un Russe en finale de futsal aux JOJ 28 Hier à 15:02 Un coin de pelouse du Mondial 1998 mis aux enchères 18
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Podcast Football Recall
Hier à 11:25 Enzo Zidane rate un tir au but, son équipe éliminée 29