Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 44 Résultats Classements Options

Et si c'était Belhanda le gros coup ?

Dans les dernières heures du mercato d'été, l'OGC Nice a fait signer Mario Balotelli. Et de manière plus confidentielle Younès Belhanda, en prêt avec option d'achat du Dinamo Kiev. Peut-être sa meilleure prise au final...

Modififié
Entraînement matinal ouvert à la presse ce jeudi 1er septembre. Le public et les photographes n'ont d'yeux que pour Mario Balotelli, la recrue phare des dernières heures du mercato. Avec Younès Belhanda, prêté par le Dynamo Kiev avec option d'achat, lui aussi dans le money time. Absent, le Marocain est quand même dans certains esprits, comme celui d'Arnaud, un jeune supporter du club. « On parle peu de Belhanda à cause de Balotelli, mais par rapport à ce qui manquait à l'équipe, c'est lui le meilleur transfert. Derrière le duo d'attaquants, il va mettre du liant et permettre d'avoir plus d'occasions. » Et assumer la vraie succession d'Hatem Ben Arfa, dont il a un profil plus proche que Super Mario. « Je suis un grand fan de Ben Arfa, mais il n’y avait pas que lui dans l’équipe la saison passée » , a évacué l'intéressé lors de sa présentation. Avant de bien préciser qu'il avait suivi le parcours des Aiglons, qu'il connaissait bien le style de jeu, et qu'il y avait « un très bon milieu Mendy-Koziello-Seri. Il me faisait penser à celui avec Saihi et Estrada, à Montpellier (en 2012). »

Une prise d'élan avec le club qui monte


S'il mentionne son âge d'or montpelliérain, ce n'est pas un hasard. Après avoir décidé de « sortir de sa zone de confort » dans l'Hérault, le milieu offensif a certes remporté des titres en Ukraine, mais pas forcément trouvé son eldorado. Pas plus qu'à Schalke 04, où il a fini la saison passée, mais ne s'est pas éternisé. À vingt-six ans, il a déjà besoin de se relancer – « de se donner un élan » pour reprendre ses termes – et Nice apparaît comme l'endroit idéal pour ça. « Nice, c’est le club qui monte. (…) C’est une équipe qui joue au foot et c’est ce dont j’ai besoin. Le challenge sportif m’a attiré, le club monte en puissance. » La moitié du rendement d'Hatem Ben Arfa la saison passée suffirait à le remettre dans la bonne dynamique, et aussi à valoriser une saison niçoise chargée avec la Ligue Europa. Entre la sélection marocaine et ses pérégrinations en Ukraine et en Allemagne, Belhanda peut apporter sa technique, mais aussi une grande expérience qui fait défaut aux hommes de Lucien Favre. « C'est mine de rien un très beau transfert » , estime Sylvia, postée derrière le grillage, en train d'observer Balotelli mettre ses premiers buts niçois. Elle parle bien du Marocain qui « n'aurait pas été pris par Schalke même pour six mois si c'était un peintre » . En Bundesliga, le milieu a bien débuté – deux buts de janvier à février – avant de perdre sa place de titulaire à la mi-mars.

Aller loin en Europa


Stéphane, venu avec son fils de trois ans, maillot du Gym sur le dos, se veut néanmoins optimiste. « Pour Balotelli, la part d'inconnu est énorme, il peut être comme Ben Arfa ou alors totalement inutile, à tout moment cela peut dégoupiller. A priori pour Belhanda, on sait quand même un peu plus à quoi s'attendre. » Pas forcément du Ben Arfa pur jus, mais largement suffisant pour faire briller les attaquants du club. « Franchement, avec Belhanda et Balotelli, maintenant on peut sortir de notre groupe en Ligue Europa » , prédit Julien, lunettes de soleil sur le nez, en train d'attendre la fin de l'entraînement et le retour au vestiaire de Balotelli pour arracher un selfie avec l'Italien. Il faut néanmoins attendre un peu pour que le numéro 10 soit au top physiquement. Peut-être pour le 15 septembre et des retrouvailles avec Schalke 04 en Ligue Europa ?

Par Nicolas Jucha Propos recueillis par NJ, à Nice
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 16:11 Premier League : le mercato estival fermera encore plus tôt 4 Hier à 14:25 Ronaldo se balade en trottinette électrique et risque une amende 29

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 11:53 Le but pas vraiment fair-play d'une joueuse ouzbèke 30 Hier à 11:20 Christian Vieri derrière les platines 24