1. //
  2. //
  3. // Lyon-PSG

Et si Blaise Matuidi était le meilleur ailier gauche du PSG ?

Contre Arsenal, Matuidi a montré qu'il pouvait faire plus que dépanner sur le côté gauche de l'attaque. Et si Emery tenait le meilleur ailier du PSG ? Et si le coach parisien avait enfin l'occasion de mettre sa griffe sur son équipe ? Tout semble l'indiquer. Même un brin de mauvaise foi.

Modififié
1k 32
Thiago Motta avait à peine reçu la balle, un passe toute simple au milieu de terrain de Thiago Silva, que Blaise Matuidi avait déjà tout vu avant tout le monde. Posté aux alentours des trente mètres, Blaisou commençait à tiquer, à trépigner. Des petits pas chassés, pour commencer, comme à l'échauffement, pour s'approcher de la surface d'Arsenal. Avant d'indiquer de la main la direction à Motta, et de déclencher une course menaçante. La défense des Gunners ne voit rien venir, et en vieux routier qu'il est, Thiago Motta avait flairé le bon filon et balancé une passe en profondeur parfaite à son pote. Mustafi et Jenkinson ont beau lever la main bien haut, en utilisant cette stratégie du défenseur à la rue qui demande le hors-jeu, les arbitres ne tombent pas dans le panneau, et Matuidi peut servir Cavani pour l'ouverture du score. Un peu plus de deux mois après le match aller où il avait aussi été utilisé en tant qu'ailier gauche, mais sans grand succès, Blaise Matuidi calmait tout le monde. Car une heure avant le match, au moment où les compos étaient tombées, pas mal de monde s'était tapé le front avec la paume de la main. Comment ça, Matuidi à gauche ? La blague n'avait pas été drôle à l'aller, pourquoi Emery donnait-il dans le comique de répétition ? En prime, la majorité des médias avaient passé la journée à annoncer la titularisation de Ben Arfa.

Le funambule


Le coïtus interruptus a donc été compliqué à gérer pour ceux qui fantasmaient en imaginant Hatem démarrer à l'Emirates Stadium. Mais franchement, alors qu'Emery avait débarqué à Paris en promettant de prendre en main la philosophie de jeu du club, le style du PSG a rarement semblé aussi statique. On spéculait sur un 4-2-3-1, et sur une rupture marquée avec les années Blanc. Le 4-3-3 est vite revenu, et en force. Et s'il y a bien un poste qui symbolise l'immobilisme d'Emery depuis le début de la saison, ce sont les ailes. Irrémédiablement confiées à Lucas et Ángel Di María, qui échangent parfois de côté, elles méritaient un bon coup de balai. À force de jouer tout le temps et d'enchaîner des matchs de Ligue 1 après les traversées de l'Atlantique que lui demande la sélection argentine, Di María a fini par se péter. Et Lucas est adorable, et est même un bon footballeur, mais il ne sert à son équipe que quand il branche son cerveau, geste technique qu'il n'arrive pas toujours à réaliser. Matuidi, lui, a régulièrement des problèmes pour gérer ses pieds, c'est un fait. Avec sa démarche de funambule et ses airs un peu patauds balle au pied, il renvoie une image de gros culbuto instable qui n'incite pas à lui faire confiance en attaque. Une erreur. « Mon positionnement ? Je joue là où l’on me dit de jouer. L’entraîneur voulait que je sois plus haut ce soir. J’essaie de donner le maximum pour l’équipe » , narguait-il mercredi soir après son match qu'il savait réussi.

Ma révolution porte ton nom


Emery ne cachait pas non plus sa satisfaction, en félicitant le pressing haut et incessant réalisé par son joueur en plus de son apport offensif : « C’est clair que nous avions besoin de joueurs pour faire du pressing. Et pour mettre la pression, je crois que Matuidi est possiblement le meilleur de l’équipe. » Un boulot ingrat, qui nécessite de mettre les mains dans le cambouis, et que n'assure pas Di María. Quant aux ambitieux du banc, Jesé ou Ben Arfa, on se demande s'ils pourraient courir un quart de ce que cavale Blaise. Mais au-delà du terrain et de l'aspect sportif, l'utilisation de Matuidi en ailier gauche serait la première vraie pierre de la maison que veut bâtir Emery. Enfin un changement, un vrai. Un acte fort, fondateur, la patte d'un coach, tout simplement. On disait qu'Emery ne saurait pas comment intégrer Blaise Matuidi dans ses plans, et qu'il voulait s'en débarrasser cet été. Mais depuis août, le Tricolore est de tous les combats parisiens, même quand il doit aller faire un tour en attaque. En plus, Matuidi sait marquer, et un rapide flash back nous rappelle qu'au début de la saison 2015-2016, avec le PSG comme en Bleu, Blaisou s'était amusé à planter partout de façon un peu folle. Lui ouvrir les portes de l'aile gauche un peu plus souvent ? Emery est de nature prudente, mais mettait le pied dans la porte après le match face à Arsenal : « C’est une possibilité pour quelques matchs de le faire jouer à ce poste. » Une nouvelle preuve que les révolutions démarrent souvent à gauche.

Par Alexandre Doskov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Un ailier, ça doit savoir centrer, non ?
Il me semble que niveau centre, celui qu'il envoie Mercredi il est pas mal du tout non ?
et celui contre city il le met ou ?
On ne peut pas dire que tu sois objectif. Retenir que les ratés. Il a fait des matchs affreux en tant qu'ailier mais il en a réussi aussi. Donc ne vaut pas balancer un avis tranché et définitif (même si c'est que font pas mal de journalistes sportifs)
Ravière Pastauré Niveau : National
Contre Chelsea aussi, pour Cavani.

Matuidi a plutôt une bonne qualité de centre et ses appels sont bons.

Mais face à un bloc bas, ils servira à rien en AG.
On est d'accord que je trolle gentiment , mais le seul intérêt que j'y vois serait son association avec kurzawa qui est un latéral très offensif avec justement cette qualité de centre.
À condition de travailler des automatismes.
Et je rejoins ce que dit @champion mon frère plus bas.
Ouais sauf qu'entre Kurzawa et Matuidi, la qualité de centre c'est Blaise qui l'a hein.
didier gomis Niveau : CFA
Matuidi a une qualité de centre exceptionnelle, cf son centre pour Cavani contre Chelsea l'an dernier.
C'est sur que le centre c'est important pour un ailier. Matuidi, c'est pas Sagnol, mais ses courses sont bonnes, ses centres sont pas non plus les plus dégueus, et surtout il apporte beaucoup dans sa zone. Si Motta était aussi à l'aise dans son rôle de relayeur gauche, c'est aussi parce que Matuidi le protège à fond !
8 réponses à ce commentaire.
Champion-mon-frère Niveau : Ligue 2
La conclusion de l'article résume assez bien ma pensée « C’est une possibilité pour quelques matchs de le faire jouer à ce poste.»

Je pense effectivement que sur certain match, surtout contre des équipes joueuses et enmerdées avec un pressing haut, Blaise fait et fera du bien sur le côté gauche. Sa qualité à casser des lignes est intéressantes.

Après, on va pas se leurer, si Matuidi joue à gauche c'est parce que le PSG n'a pas d'ailier gauche de qualité justement (à voir aux prochains mercatos sans doute, c'est à mon sens la 2ème priorité après un deuxième 9). Lucas pourrait l'être, si il connecte son cerveau.

Quoiqu'il en soit, Blaise a un profil intéressant et atypique et fera toujours du bien dans l'effectif.

Enfin, pour la référence à Jennifer dans l'article, c'est la première et la dernière fois hein !
Taupinator Niveau : CFA2
Le 2ème n°9, on l'a déjà. Le seul match où je l'ai vu jouer, il était intéressant le Augustin. Il faudrait le faire jouer un peu plus pour s'assurer qu'il peut-être une alternative crédible à Cavani.

Non en vrai il nous faudrait un ailier de haut niveau. Un type du calibre de Hazard, Reus, Coutinho. Après je dis ça sans tenir compte de la faisabilité de la chose hein.
1 réponse à ce commentaire.
didier gomis Niveau : CFA
Dans ce poste, il ressemble fort à Malouda, sorte d'ailier defensif capable de prendre la profondeur, de gratter qqs penos (city pour Blaise, Italie pour malouda) et de planter qqs buts sympas.

Les gens sont durs avec Matuidi, le mec ne rate quasiment jamais ses matchs, il peut planter quand l'equipe est en galère et ce de fort belle manière (égalisation au Vélodrome, reprise de volée contre Barca, Serbie, ciseau contre pays bas). Bref ne vous arrêtez pas à sa démarche de chasseur zoulou, ce mec vaut de l'or.

J suis mm prêt à parier que Radamel a arrêté de le prendre en grippe car il a changé son avis sur lui.
Malouda avait une meilleure qualité technique, qui lui permettait de conserver/porter la balle. Il a d'ailleurs joué, notamment en fin de carrière milieu relayeur et il était pas dégueu.
1 réponse à ce commentaire.
Oui, pourquoi pas inverser à terme les rôles de Di Maria et Matuidi, s'ils sont respectivement meilleurs au centre et sur l'aile.

Après on ne m'otera jamais l'idée que le meilleur poste de Blaise c'était quand il était dans un milieu à deux dans le 442 d'Ancelotti. Il pas mauvais pour casser les lignes, mais il a pas le bagage technique pour conserver la balle ou faire une percée balle au pied; ce qu'est censée faire un 8 qui se projette. En revanche, sous Carlo, il avait une capacité à bloquer les espaces et gratter des ballons très impressionnante (à la Kante en fait). Je trouve que Blanc l'a positionné à un poste où il n'exploite pas ses qualités naturelles.

Je trouve que c'est d'ailleurs ce qui manque au PSG, un mec capable de percer les lignes balle au pied, tout en conservant le ballon, à la Iniesta, Modric, Rakitic, Kroos, Pogba, Vidal, Mata, Payet... La solution s'appelle Pastore mais son corps ne le laisse pas tranquille.
Lost in translation Niveau : CFA2
Adrien Rabiot ?

Il est encore jeune mais s'il continue à progresser il sera exactement ca : un milieu relayeur capable de briser les lignes tout en conservant la balle.

Pastore, lui, est hors catégorie. Il donne vie au jeu, passe et se déplace avec trois coups d'avance sur tout le monde. Il voit tout et mets la balle où il veut. C'est un combiné de classe entre Ozil et Iniesta.

C'est comme ça que je le fantasme au meilleur de son potentiel.

Rabiot sera plus un Vieira. Des avancées balle au pied qui te font gagner trente mètres en toute sécurité.
1 réponse à ce commentaire.
bestclic 2.0 Niveau : District
Matuidi ailier gauche. Pourquoi pas? mais dans ce cas il faut nous le dire que l'objectif du psg a changé, il n'est plus de gagner la ldc mais de continuer à y faire bonne figure.

Autant j'ai pas de problème particulier avec matuidi au milieu autant malgré sa polyvalence je le trouve limité pour un ailier.
Ça me fait marrer qu'on pense encore qu'il y a une différence entre Matuidi ailier et Matuidi "milieu" (genre "laaa révolution").

Quant à savoir s'il est le meilleur, nous voici en pleine propagande matuidiste. Blaise fait une passe décisive et c'est la porte ouverte à toutes enflammades. Le gars n'a besoin que d'une action décisive pour déclencher les plus ferventes campagnes de congratulation. On l'avait déjà vu après Ludogorets. Lucas, qui marque un but, frappe la barre, dribble à gogo et donnent des passes décisives non converties, bref Lucas homme du match contre Arsenal, est ainsi réduit à un joueur "qui doit brancher son cerveau". Et Di Maria, qui est encore sur les marques des meilleurs passeurs européens cette saison, est un moins bon ailier car il "presse moins" (bien qu'il demeure un des meilleurs dans le domaine parmi les spécialistes de son poste).

Mais non, Matuidi ne bénéficie d'aucun traitement de faveur...
Note : 1
Pastore a même pas besoin de jouer un match pendant 4 ans pour que tous le monde lui suce la couenne. Je parle même pas de Verrattti ou Motta, encore moins d'Aurier ou Kurzawa, qui ont même pas besoin d'être décisif. Alors que Matuidi, même quand il est décisif, est critiqué.
Je suis assez d'accord avec toi. Peut-être est-ce parce que tu es pour l'OM que ton regard est objectif.
Certains joueurs au PSG ont un traitement de faveur juste hallucinant. Je pense à Trapp, Kurzawa, Aurier, Pastore et Ben Arfa.
Ibrahimovic l'an dernier aussi.

Si on prend à l'inverse ceux qui se sont fait ou se font encore déglinguer, ça pose question.
Sirigu par exemple n'était pas le meilleur gardien du monde mais il avait de supers arrêts réflexes. Il paie les buts encaissés contre le Barça alors que la défense à l'époque c'était du gruyère sur ce match. Trapp arrive, fait erreurs sur erreurs dignes d'un Apoula Edel mais non. C'est un super gardien fait pour gagner la LDC.
Aurier fait bien souvent des matchs dégueulasses défensivement, coûte des points ( exemple le match à Toulouse ), a un comportement de merde mais c'est l'un des meilleurs arrière droit du monde d'après certains. Van Der Wiel a été traité comme un moins que rien alors que défensivement il n'était pas moins bon qu'Aurier mais tout le monde a oublié ses centres pour Zlatan ou pour Cavani et 95% des gens n'ont pas compris qu'il a été formé à l'Ajax dans des systèmes de jeu où l'arrière latéral est plus offensif que défensif avec 3 DC derrière.
Enfin, je vais prendre le cas de Cavani qui se fait démonter pour ses ratés.
Cavani qui s'est battu sur son aile gauche pendant 3 ans alors que le mec est un avant-centre axial. Qu'il faut du temps pour pouvoir acquérir des automatismes.
Il croque beaucoup, oui c'est vrai. Comme Ibrahimovic d'ailleurs qui croquait bon nombres de buts tout fait à 3 mètres de la ligne de but. Lui marchait sur le terrain, était invisible dans ses mauvais jours et mmoyennement efficace en LDC.
Statistiquement Cavani suit les mêmes traces que le Suèdois de l'année dernière, 1 but par match. Mais il se fait défoncer.
A lire cet article assez intéressant sur Cavani par le Daily.

http://www.dailymail.co.uk/sport/footba … Emery.html

Déjà, comme le démontre la réponse de kikette, je crois que tu dévoies un peu mon message alors que je m'étais efforcé de reprendre les termes de l'article. Matuidi-Lucas-Di Maria.

On en arrive à Aurier et Kurzawa, des joueurs sans grands enjeux et sans grande portée médiatique, et à dénoncer le traitement infligé à Cavani dans des messages contradictoires au mien (un comble).

Pour essayer de te répondre sur le fond, néanmoins, je dirai : "sucé" par qui et critiqué par qui ? Ta référence à Pastore, par exemple, me semble plus le fait de quelques lecteurs de sofoot, de quelques fans ici ou là, alors que je vise davantage les lames profondes de la doxa médiatique, qui font et défont les réputations.
Je répondais à George is the Best et j'ai rebondi sur ce qu'il disait.
Pour te répondre concernant Matuidi, je suis d'accord avec toi sur le traitement de Di Maria et Lucas. D'ailleurs je trouve que ce dernier a quand même progressé et offre un volume de jeu intéressant. Matuidi selon moi est un joueur de rotation suivant l'adversaire et les matchs. Je ne conçois même pas d'installer Matuidi ailier gauche sur la durée même si il a quand même une qualité de centre intéressante. MAtuidi a eu clairement un traitement de faveur de la part des médias Français le décrivant comme l'un des meilleurs milieux à une époque alors que techniquement il a de grosses lacunes dans la répétition du geste parfait. Mais comme il est souvent capable de gestes incroyables, on retient surtout cela sans analyse profonde de son volume de jeu.
Je répondais aussi à George is the Best. Mais d'accord avec ce que tu dis (sur Lucas notamment).

@ Lost in translation

"Ce que sa position de départ change c'est surtout le reste de l'équipe."

Exactement. La principale différence, c'est Matuidi + un attaquant ou Matuidi + un milieu. Encore que, en 4-2-3-1, comme Arsenal au match aller, il n'y même pas cette différence.

Pour le reste, je ne faisais aucun reproche à Matuidi, sinon sur la disproportion des réactions qu'il suscite.
Hormis Ibra, Pastore ou Verratti, qui ont effectivement un rapport particulier avec le Parc et ses supporters, ils se font tous critiquer.

Matuidi, c'est un joueur qu'on aime beaucoup et qu'on connait. Il a donné pour Paris et il continue de le faire. Comment ne pas l'aimer?

Motta, c'est aussi un joueur immensément important pour l'équipe.

Faut faire la part des choses.

Après t'expliquer pourquoi Pastore ou Verratti, voir Ibra à l'époque, nous fascinent, il me semble que c'est clair pour tout le monde. Il suffit de les voir évoluer.

Les joueurs qui ont quelque chose en plus, ils plaisent. A l'époque, Drogba mettait tout le monde d'accord à l'OM.

Cà fait parti du trip d'aduler les mecs qui te marquent plus que les autres.
Ma référence a Pastore concerne seulement quelques Sofootiens ?

Il me semble pourtant bien que Emery a déclaré et a toujours pour intention de faire un 4-2-3-1 autour de Pastore. Quand à Ben Arfa, je parle même pas des débats quotidiens pour savoir s'il doit jouer, pourquoi il joue pas et pourquoi c'est normal qu'il est pas bon quand il joue...

Aurier et Kurzawa à la marge ? Aurier soit disant le meilleur arrière droit du monde et Kurzawa le meilleur latéral gauche français qui arrive pas à piquer la place de titulaire à un mec de 36 ans...
Ce commentaire a été modifié.
Pour Pastore, je n'ai jamais lu (ni cru) ça. Si t'as un lien, je suis preneur.

Et plus globalement, même si je peux partager quelques unes de tes remarques, tu désaxes totalement le débat (Kurz vs Evra, etc.).
Lost in translation Niveau : CFA2
C'est vrai qu'il joue exactement de la même façon qu'il soit milieu gauche ou ailier gauche sur la feuille de match. Il est peut être un peu plus haut et couvre plus sur l'aile que le centre on va dire mais ca ne change rien à son répertoire.

Ca n'enleve rien au fait qu'il soit très bon dans son registre.

Ce que sa position de départ change c'est surtout le reste de l'équipe. Ce n'est pas lui qui remplace Di Maria, c'est Krychotruc.

Là où c'est intéressant c'est que ça permet à Motta de joueur plus haut et on se retrouve avec les deux italiens à la relance. Ca gomme une des faiblesses de l'équipe quand Matuidi est au milieu. Ca en crée peut être une autre plus haut sur le terrain en terme de qualité technique toujours mais face à Arsenal ca ne c'est pas vu.

Bref tout ça pour dire que j'ai l'impression que les critiques adressées à Matuidi sont plus destinées au jeu de l'équipe en fait. Parce que pour ce qui est de bien faire ce qu'on lui demande de faire, on est rarement déçu.
9 réponses à ce commentaire.
Matuidi fait des appels tranchant vers l'avant, mais il a besoin de profondeur pour jouer à ce poste. Matuidi ne peut pas jouer AG en Ligue où toutes les équipes qui affrontent le PSG jouent avec un bloc bas et resserré.
Contre Arsenal, il a aussi bien aidé Maxwell défensivement.
Matuidi en AG c'est aussi une option de plus en équipe de France : dans un 4-2-3-1, faire rentrer Kanté à la place de Payet et mettre Matuidi à gauche
Lost in translation Niveau : CFA2
Une ligne Matuidi-Kante-Pogba-Sissoko. Griezman-Cavani devant.

Viens rattraper ton but de retard !

Ben quoi ?
Pour tenir un résultat, ca peut être très intéressant.
Contre l'Allemagne à l'Euro, les dernières minutes ont été difficiles.
Avec un bloc comme ca, on serait solide défensivement et efficace en contre
2 réponses à ce commentaire.
Ça en dit sur la cohérence du recrutement estival du Psg tout de même.

La comparaison avec Malouda pourquoi pas mais il avait une patte gauche bien plus fiable et une conduite de balle supérieure. Que ce soit sur l'aile et les penetrations croisées dans l axe balle au pied.
Lost in translation Niveau : CFA2
Bah on a recruté deux ailiers qui peuvent jouer a gauche comme a droite, voir devant pour Jesé.

Niveau cohérence c'est très bien. C'est plus la case "compétent immédiatement" qui n'a pas été cochée malheureusement...
1 réponse à ce commentaire.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
1k 32