Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options

Et si Ben Arfa avait joué l'Euro ?

« Si on m'avait donné le choix entre faire l'Euro et signer au PSG, j'aurais opté pour le PSG. » Hatem Ben Arfa l'a joué corporate durant sa conférence de presse de présentation. Mais que ce serait-il vraiment passé si Didier avait embarqué Hatem ?

Modififié

Jeudi 12 mai

L'annonce des 23 tombe, Ben Arfa est réserviste. Mais le 3310 de Dédé vibre en direct sur le plateau du 20 heures. C'est Anthony Martial : « Chef, je crois que j'ai fait une connerie. » Devant sa télé avec Rio Ferdinand, le jeune Mancunien s'est claqué après 8 heures de canapé, et doit déclarer forfait. Ce n'est que le marabout d'Umtiti qui s'est emmêlé les pinceaux, mais la Desch' se pince les lèvres. Du moins, il essaie. Alors, devant Gilles Bouleau, Didier chante Barbelivien, « il faut laisser le temps au temps » , et décide de prendre quelques jours avant de donner le nom de son remplaçant à Anthony Martial.

Dimanche 15 mai

Le 15, enfin, Deschamps donne rendez-vous durant le 13 heures de Pernault. Jean-Pierre envoie un télégramme à Michel, le meunier camarguais, pour s'excuser de ne pas passer son reportage sur les moulins à riz du siècle passé, et laisse place à Didier. Qui des réservistes Ben Arfa, Gameiro ou Lacazette prendra le strapontin laissé vacant par le Red Devil ? Deschamps a du mal à cacher son sourire, toutes gencives dehors : « Je vous ai préparé une surprise ! » En direct, il appelle... Ousmane Dembélé. Sauf que Dembouz est trop occupé à fêter ses 19 printemps sur le plateau de J+1 pour décrocher. Geburtstag alles gute, mais kein Euro pour le Dortmunder. Didier est bien emmerdé : « Bon bah... Am... Stram... Gram... » À ce moment, Ben Arfa débarque sur le plateau de JPP pour exprimer ses regrets quant au passé et sa motivation pour l'avenir. « ... Hatem » conclut le coach, HBA dans le All Star bleu. L'Équipe titre « Ben Arfayot » .

Mardi 1er juin

« Deschamps raciste ? Non, je ne le pense pas. Il a cédé à la pression d'une partie raciste de la France. Celle située au Nord. Il faut savoir que Steeve Briois est maire d'Hénin-Beaumont depuis 2014. Je ne sais pas, du coup, s'il s'agit d'une décision que Didier a prise seul. » Avec la sélection du Francilien, formé à Lyon et passé par Marseille et Nice, Karim Benzema a dû adapter ses explications hasardeuses. Mais en restant droit dans ses bottes, toujours.

Mercredi 15 juin

Dépassé par les bijoux de Dimitri Payet contre le Cameroun puis la Roumanie, Hatem Ben Arfa a enfin une chance d'exister avec une titularisation face à l'Albanie. En première mi-temps, le rouge et le noir des aigles albanais retournent le cerveau du toujours Niçois plus sûrement que Zarathoustra, et Ben Arfa de délivrer deux passes décisives à Sadiku. Mais lorsqu'Hatem remet sa grille de lecture à l'endroit, Hysaj et son numéro 4 sont fessés sans respect. Des crochets par-ci, des une-deux par-là, et triplé de passes dé' pour Gignac. Victoire 3-2, le compte est bon et le onze de départ complètement bouleversé. Exit Griezmann, Giroud et Payet, HBA et APG mènent la danse. Les audiences des Chiffres et des lettres explosent et L'Équipe titre « Ben Arfavori » .

Dimanche 26 juin

La France affronte la Belgique, 3e de son groupe derrière l'Irlande. Chauffé par le « je m'en bats les couilles » de Kevin De Bruyne quelques jours plus tôt, Ben Arfa sort un tonitruant « tu me casses le cul ! » à un Didier Deschamps qui lui demande de ne pas oublier les fondements et de marquer son adversaire direct à la culotte. Choqué, Dédé envoie un texto à Lolo : « T'avais fait comment pour canaliser Hatem et Kevin ? » Blanc lui retourne un mystérieux « 3-5-2 » , Deschamps applique, sort Ben Arfa pour mettre Lucas Digne au milieu, et la France est éliminée en 8es de finale de son Euro. L'Équipe titre « Ben Arfail » .

Du 27 juin au 10 juillet

L'étendard algérien n'est plus seul. À chaque match de l'Euro, dans les tribunes portugaises, islandaises ou espagnoles, un drapeau français est brandi. Quand il est avéré que c'est bien Ben Arfa qui joue la hampe vivante à chaque match, l'intéressé s'explique dans une interview exclusive sur L'Équipe 21 : « J'ai mûri. Que ce soit sur le terrain, sur le banc ou dans les tribunes, mon seul et unique but est d'emmener mon pays au bout de la compétition. Je travaille pour l'équipe, pour le pays et pour le vivre-ensemble. Vous savez, on ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux. » L'Équipe titre « Ben Arfair-play » .

Jeudi 14 juillet

Devant un tel discours, le PSG ne tient plus et aligne un pont d'or pour faire venir le Petit Prince au Parc. Ben Arfa n'aura pas eu à choisir, il aura joué l'Euro et signé au PSG. Et quand on lui demande s'il peut être parmi les cinq meilleurs joueurs du monde dans son nouveau club, il répond : « Les baobabs, avant de grandir, ça commence par être petit. » Hatem définitivement au-dessus du game.



Par Eric Carpentier
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 17:01 Tournois rétro vintage indoor 2019 5
Hier à 16:51 Le double raté d'un joueur du Lesotho 6

Le Kiosque SO PRESS

Hier à 14:35 Alessandro Nesta va prolonger l'aventure à Pérouse 20
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom
Hier à 14:27 Un match de D4 argentine retardé à cause d'une grenade 1