Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 35e journée
  3. // Hull City/Arsenal

Et si Arsenal suivait les conseils d'Henry ?

La semaine dernière, Thierry Henry, meilleur buteur de l'histoire d'Arsenal et actuel consultant pour Skysports, n'y est pas allé par quatre chemins pour parler de son ancien club. Selon lui, c'est simple, les Gunners sont dans l'obligation d'acheter quatre joueurs pour pouvoir prétendre au titre la saison prochaine : un gardien, un défenseur central, un milieu défensif et un attaquant. Rien que ça. Reste à savoir qui, maintenant.

Modififié
  • Le gardien


    Ces dernières semaines, il est difficile de reprocher quoi que ce soit à David Ospina. Mieux, selon les statistiques, il est tout simplement le meilleur gardien de Premier League, actuellement. Sur les dix dernières rencontres de championnat, le Colombien est le portier qui compte le plus de clean sheet, qui a encaissé le moins de buts et qui a arrêté le plus de tirs. Pas mal, mais pas suffisant pour satisfaire Thierry Henry, apparemment. Dans l'optique de faire plaisir à son ancien poulain, Wenger décide donc de faire l'acquisition d'un nouveau gardien, et forcément, son choix se porte sur un homme au talent reconnu. Qui ça ? Bah Iker Casillas, évidemment. Car oui, le Madrilène commence à en avoir marre d'être moqué et critiqué à chaque petite erreur, et après 25 années passées à la Maison Blanche, il se pourrait bien que San Iker veuille changer d'air. Parfait, tonton Arsène est prêt à l'accueillir à bras ouverts. Un gardien au palmarès sans égal et à l'expérience inégalable : voilà de quoi permettre à Arsenal de gagner en maturité d'un seul coup. À eux la Ligue des champions. Ou le championnat. Ou au moins la Cup.

  • Le défenseur central


    Bon, ok, il ne l'a pas visé directement, mais il n'empêche qu'en stipulant qu'Arsenal se devait de recruter un défenseur central, Thierry Henry a clairement pointé du doigt un homme particulier : Per Mertesacker. Et il n'est pas le seul, il faut bien le reconnaître. Souvent dépassé, toujours pris de vitesse, l'Allemand semble de moins en moins capable de diriger une défense centrale et encore moins dans une équipe qui souhaite désormais viser le sommet de la Premier League. Suivant à la lettre les conseils de la légende londonienne, Arsène active tous ses contacts et se lance à la recherche d'un homme capable d'imposer sa patte dans sa défense centrale. Après plusieurs pistes, le verdict finit par tomber, et c'est David Luiz qui est choisi pour venir épauler Laurent Koscielny. Lassé d'aller jouer à Guingamp ou à Reims, le Brésilien voulait absolument retrouver l'intensité de la Premier League. C'est désormais chose faite. Et puis ici, au moins, on ne lui tombe pas dessus pour quelques errements défensifs. Sa vision du foot, quoi.

  • Le milieu défensif


    Si Coquelin réalise une saison tout à fait correcte, il semble que ses épaules soient encore jugées trop fragiles pour colmater toutes les brèches du milieu de terrain d'Arsenal. Alors, pour solidifier son entrejeu et devenir une putain de forteresse, Arsène recontacte un joueur qu'il a déjà essayé de convaincre de venir l'été dernier : Sami Khedira. Lassé de ses blessures à répétition et du rôle de remplaçant qui est désormais le sien du côté du Real, l'international allemand accepte enfin de venir s'installer à Londres. En échange, forcément, les dirigeants des Gunners doivent aligner le salaire gargantuesque que réclame le Madrilène, à savoir 200 000 livres par semaine. Pas un souci pour un club qui a décidé de ne plus trop regarder son porte-monnaie. Dorénavant, c'est tout pour les trophées et la gloire. Avec Sami en chef de file. Et puis l'arrivée de Khedira n'est pas vraiment anecdotique, Arsène espérant qu'en faisant venir un de ses potes, Özil redevienne enfin le délicieux milieu de terrain qu'il était. Un malin, cet Arsène.

  • L'attaquant


    Il n'y a pas de solidarité nationale qui tienne. Lorsqu'il doit faire un jugement sur son compatriote, Olivier Giroud, Thierry Henry ne fait pas de détours : « Il fait admirablement bien le travail, il se bat, mais vous ne pouvez pas gagner le championnat avec lui devant. Il faut le remplacer. » Oui, Olivier, les mots peuvent parfois être plus violents que les poings. Quel monde cruel. Souhaitant satisfaire celui qui finira tôt ou tard par endosser le costume d'entraîneur du club, les dirigeants londoniens décident de balancer un chèque en blanc à Wenger. Fais-toi plaisir, quoi. Et Arsène d'en profiter en faisant le coup de l'été : la signature du Kun Agüero. Gonflé de jouer dans une équipe où il a l'impression d'être le seul à vraiment savoir jouer, justement, l'Argentin accepte avec plaisir l'offre des Gunners. Comme son nouveau club, le Kun rêve de titre national et de Ligue des champions. Un rêve qu'ils pourront désormais réaliser à deux. L'union parfaite. De son côté, déçu et humilié, le beau Giroud décide de revenir filer un coup de main à son MHSC. Histoire de venir aider pour la Ligue Europa.

    Par Gaspard Manet
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 4 heures La drôle de liste d'invités de la finale 17
    Hier à 20:20 Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 55 Hier à 19:43 La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT)
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Tsugi
    Podcast Football Recall Épisode 47 : Mbappé va rouler sur les Croates, des enfants racontent le Mondial et la revanche belge Hier à 09:07 Rooney inspire DC United 3 Podcast Football Recall Épisode 46 : Français ou Belges, le match des râleurs, les adieux des Bleus et la battle Angleterre-Belgique