Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Et revoilà Laporta

Modififié
Joan Laporta n'est plus le président du Barça, mais il n'est jamais très loin lorsqu'il s'agit d'évoquer son club de cœur. Dans un entretien à l'agence DPA, l'avocat de 50 ans s'est livré à un mitraillage en règle de l'action et du bilan de son successeur Sandro Rosell, qu'il ne porte pas dans son cœur.

« Parfois je pense sérieusement à la possibilité de revenir me présenter ici aux prochaines élections, mais rien n'est décidé, j'ai des obligations professionnelles et familiales » , explique celui qui est aussi l'une des figures de proue de l'indépendantisme catalan.


« Les dirigeants actuels se sont employés à détruire toutes les choses que nous avons construites avec beaucoup d'efforts et de travail. Quand je suis parti, je leur ai dit que ma position serait celle d'un ex-président qui n'interférerait pas. Leur première décision a été de virer Johan Cruyff de la présidence d'honneur et de nous demander 47 millions d'euros pour mauvaise gestion du club » .


D'après lui, l'entourage de Sandro Rosell n'était pas franchement triste à l'idée de voir partir Pep Guardiola. « Ils le traitaient de professeur, de messie, de Dalaï Lama... » Mais la plus grande critique se concentre sur la nouvelle image du Barça, et sur ce que ce club est devenu. « Rosell est en train de démanteler la Masia et critique le profil politique du Barça. Nous étions des catalanistes décomplexés, un Barça représentatif de la Catalogne et ouvert au monde. Ce n'est plus le cas. Nous avions un accord unique avec l'Unicef pour notre maillot, un message qui renvoyait une belle image. Les nouveaux dirigeants nous ont dit que la Qatar Foundation était similaire. Aujourd'hui, c'est devenu Qatar Airways... »

Comment on dit déjà ? Laver son linge sale en famille ? BJ
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:00 Paulo Bento débarqué de son club chinois 13 Hier à 14:23 Le nouveau coup d'éclat de René Higuita 13
Partenaires
Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi