1. //
  2. //
  3. // Leicester–Manchester United

Et Ranieri donna la leçon à Van Gaal

Référence de l'entre-deux-siècles, le FC Valence des années 2000 s'est construit en trois soirées de février 1999. En dix jours, Ranieri et ses soldats vont battre trois fois le Barça de Van Gaal. Avec une dose de Mendieta dans les veines et la folie d'un buteur intenable.

Modififié
C'est un pou. Un homme qui gratte les défenseurs adverses, plus rapide que les autres, plus vif que ses adversaires directs. Il a un ennemi intime. Un symbole avec un costume à trois bandes, du bleu et du grenat. Un monstre catalan avec à sa tête une tête de con qui se veut révolutionnaire. Un philosophe devenu roi à Amsterdam et qui souhaite dicter son dogme à Barcelone, par la force. On le surnomme Pélican, mais son vrai nom est Van Gaal. Le Hollandais est arrivé deux ans plus tôt en Catalogne avec une idée fixe : couper avec la période Cruyff et que le Barça change pour évoluer. Louis van Gaal a sa propre vision du football. Il le voit comme un jeu basé sur l'effort perpétuel, alors que Cruyff, lui, partait d'abord du plaisir. En février 1999, Barcelone est alors tenant du titre de champion d'Espagne. Le club domine également la saison en cours et file vers un deuxième sacre de rang.

La rigueur et l'effort


Reste qu'il y a ce pou. Ce parasite. Il est argentin et joue pour le FC Valence sous les ordres d'un autre philosophe du football moderne, Claudio Ranieri, arrivé dans la ville en 97 après avoir quitté son amour reconstruit à Florence. Ranieri, contrairement à Van Gaal, est un entraîneur qui s'adapte à la culture sportive d'un pays. « C'est quelqu'un qui est loin d'être con. Il sait charmer quand il arrive dans un nouveau championnat. Il joue avec ses connaissances, car il connaît, en plus, très bien le football et son histoire » , raconte aujourd'hui son ancien joueur, Alain Roche, arrivé à Valence en 1998. Pour sa première saison, Ranieri termine neuvième de Liga, mais il le sait et l'affirme lors de l'été 98, son Valence peut « rivaliser avec le Barça et le Real » . Le club che n'a alors rien remporté depuis vingt ans, à l'exception d'un titre de champion de seconde division en 1987.

Ce pou argentin, c'est Claudio López. Un type débarqué en Europe trois ans plus tôt. Un buteur né. Ranieri va alors le faire exploser. On est donc au début d'année 1999. Le 18 février plus précisément. Le Barça accueille ce soir-là le FC Valence, au Camp Nou, en quart de finale aller de la Coupe du Roi. Deux styles s'opposent, Van Gaal affronte Ranieri. « À cette époque, Van Gaal était bien sûr déjà une référence. Il y avait de l'appréhension avant cette rencontre, forcément, comme à chaque fois que tu dois affronter Barcelone. Surtout au Camp Nou, avec ce terrain si grand. Sauf que cette année-là, on avait l'équipe parfaite pour les battre » , détaille Roche. Au 4-3-3 catalan, Ranieri aligne un solide 5-3-2. Pas pour bétonner, mais pour contrer en vitesse. Grâce notamment à López. « Personnellement, j'allais vite, mais lui, il allait très vite. C'était en plus un opportuniste, qui prenait des décisions rapides » , explique le défenseur Jocelyn Angloma.

La détente de Mendieta


Cette rencontre sera l'élément fondateur de l'une des équipes frisson de l'entre-deux-siècles. Le Valence 2000, celui de Mendieta, Ayala, Gonzalez. Celui qui perdra deux finales de Ligue des champions, qui remportera aussi la Liga en 2002 et 2004. Le tout avec Héctor Cúper et Rafael Benítez. En 1999, les fondations de Ranieri vont alors remporter la Coupe du Roi à la suite de dix jours de folie qui serviront de base. Jocelyn Angloma : « C'est ce qui a bâti ce qu'est devenu Valence ensuite avec Cúper notamment. Ranieri connaissait déjà tout le monde, il parlait espagnol dès qu'il est arrivé et on a compris que désormais, on pouvait rivaliser. » Car le 18 février, Valence va s'imposer 3-2 au Camp Nou avec LA merveille de Mendieta. Au retour, Barcelone s'inclinera 4-3 à Mestalla avec un Cañizares devenu définitivement le gardien le plus fou de sa génération. Le Barça de Guardiola, de Luis Enrique, des frères De Boer et du trio Rivaldo-Figo-Kluivert est dégagé de la coupe. Ce soir-là, Van Gaal fait la gueule, déjà, assis sur une chaise bancale.

Alain Roche explique : « Ranieri s'appuyait beaucoup sur les cadres. On avait la défense la plus vieille d'Europe et le milieu le plus jeune. C'était assez fantastique. (…) Même à trente ans, j'ai beaucoup appris avec lui. J'ai découvert le travail individualisé et Claudio était un entraîneur très pointu. Il n'y a pas de secret, il n'était jamais content. Je me rappelle une fois où on avait gagné 3-0, il est rentré dans le vestiaire et nous a insultés. Ce qu'il voulait lui, c'était aussi la manière. » De cette double confrontation contre le Barça reste des images. Celle d'une équipe joueuse, avant tout en contre, avec le tueur Claudio López devant qui, en quinze matchs contre Barcelone, inscrira douze buts. « On reprochait à notre paire devant (avec Adrian Ilie, ndlr) de ne pas assez défendre. On avait gueulé une fois, mais Ranieri nous avait demandé "Qui marque les buts ?", alors on a couru pour eux » , complète Alain Roche.

Louis van Gaal vient alors de prendre une leçon de réalisme. L'histoire se répétera le 27 février, trois jours après le retour de Mestalla. Cette fois, Valence va s'imposer 4-2 en championnat à Barcelone avec une performance XXL de Mendieta, mais aussi de la défense symbolisée par le briscard Carboni. « Au début, Mendieta était mon remplaçant. Par la suite, il était tellement fort physiquement et techniquement, qu'il est devenu le meilleur joueur espagnol » , dessine Angloma. La chauve-souris vient de prendre son envol. Elle tapera le Real en demies et l'Atlético en finale grâce notamment à un doublé de Claudio López. Mendieta et le Pou soulèveront le trophée, le 26 juin 1999 à Séville. « Une grande fête, un moment formidable. Ce bus, cette place, cette population » , se remémore le latéral Jocelyn Angloma. Le nouveau Valence était né. Un chapitre de l'histoire Ranieri-Van Gaal aussi.


Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Un article intéressant. Un peu confus au début. Idéal pour présenter Leicester-Manchester Untd.

Les deux coachs se retrouvent donc en Angleterre, seize ans plus tard.

Van Gaal a toujours une Ferrari à sa disposition. Ranieri une R5 qu'il doit rafistoler.

Bon, Valence c'était plutôt une Porsche. Mais Leicester c'est vraiment une R5.
cHris wAddle Niveau : CFA
Quoi qu'en disent certains, Ranieri est vraiment un bon entraîneur et quand on voit ce qui se passe du côté de l'OM aujourd'hui, je suis vraiment dégoûté que Bielsa ne nous ait pas lâché plus tôt. Ranieri était alors encore sur le marché et le club n'avait pas l'air indifférent!
cHris wAddle Niveau : CFA
Message posté par cHris wAddle
Quoi qu'en disent certains, Ranieri est vraiment un bon entraîneur et quand on voit ce qui se passe du côté de l'OM aujourd'hui, je suis vraiment dégoûté que Bielsa ne nous ait pas lâché plus tôt. Ranieri était alors encore sur le marché et le club n'avait pas l'air indifférent!


* n'avait pas l'air de le laisser indifférent, pardon!
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Ce Valence début 2000, l'une des plus belles équipes que j'ai eu la chance de voir joueur ! Avec un trio Mendieta-Claudio Lopez-Kily Gonzalez magique, un jeu à la fois technique, vertical et offensif, des contres qui allaient à 100 à l'heure...
L'une des trois équipes espagnoles "frisson" des années 2000, hors Barça / Real, avec le Super Depor de Djalminha, Makaay, Diego Tristan et le Villareal de Riquelme, Forlan, Senna. Seul regret : que Valence n'ait pas gagné au moins une C1, ils l'auraient largement mérité !
space_ritual Niveau : DHR
C'est cruel de pondre un article comme ça sans mettre les vidéos ! Enfin si elles existent, je vais essayer de trouver tout ça sur youtube...
Pandiani aussi du côté du Riazor!
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Message posté par Two-Face
Pandiani aussi du côté du Riazor!


Ah Pandiani, pour moi ce mec restera associé à la folle remontée face au PSG !
Blatter m'a tuer Niveau : Ligue 1
Oui, un jour Valence battait Leeds en demie de LDC. Désolé pour tout les jeunes qui ne vivront que des barca-real bayern-xxx pour les 30 prochaines années.
javier clemente Niveau : District
Comment cette équipe si joueuse a t'elle pu se faire manger tactiquement par le Réal en finale ?? Je veux dire c'est bien simple tout le monde se rappelle de la saison de Valence de manière positive avec ces joueurs magnifiques, ces beaux buts etc etc ... Alors que toute la saison le Réal est à la peine en liga, avec des problèmes de vestiare ( anelka, raul ... ) ... Un expert tactique s'il vous plait ?
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Message posté par javier clemente
Comment cette équipe si joueuse a t'elle pu se faire manger tactiquement par le Réal en finale ?? Je veux dire c'est bien simple tout le monde se rappelle de la saison de Valence de manière positive avec ces joueurs magnifiques, ces beaux buts etc etc ... Alors que toute la saison le Réal est à la peine en liga, avec des problèmes de vestiare ( anelka, raul ... ) ... Un expert tactique s'il vous plait ?


Oui c'est clair, on a tous en tête la magnifique saison de Valence, cette année-là, alors que le Real était clairement moins impressionnant, que ce soit en Liga ou en C1. Pourtant, en finale y a pas eu photo... à mon grand regret !
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Message posté par Blatter m'a tuer
Oui, un jour Valence battait Leeds en demie de LDC. Désolé pour tout les jeunes qui ne vivront que des barca-real bayern-xxx pour les 30 prochaines années.


C'est clair, comme tous les gens de ma génération, je me félicite d'avoir connu une époque où Porto, l'Ajax, l'OM, l'Etoile Rouge, le PSV ou Dortmund remportaient la C1, où la Samp, Benfica, Valence, Leverkusen, Monaco ou le Steaua allaient en finale, où Villareal, Leeds ou le Spartak Moscou se qualifiaient en demi-finale... Le contraste avec l'absence de diversité de la période actuelle fait mal !
Message posté par Alain Proviste
C'est clair, comme tous les gens de ma génération, je me félicite d'avoir connu une époque où Porto, l'Ajax, l'OM, l'Etoile Rouge, le PSV ou Dortmund remportaient la C1, où la Samp, Benfica, Valence, Leverkusen, Monaco ou le Steaua allaient en finale, où Villareal, Leeds ou le Spartak Moscou se qualifiaient en demi-finale... Le contraste avec l'absence de diversité de la période actuelle fait mal !


Comme je vous envie...
Bayern, Real, Barca... Messi, Ronaldo, tous les ans, encore et encore.
il y a 13 heures 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
il y a 8 heures Nantes, la mascotte et le plagiat 25 il y a 10 heures Brian Fernández arrive à Metz 4
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 14:37 Valdés lance sa société de production 8
Hier à 13:27 Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)