1. //
  2. // Éliminatoires
  3. // 9e journée
  4. // Espagne/Luxembourg

Et pourtant, la Roja dit oui à l'Euro…

Facile vainqueur du Luxembourg (4-0), l'Espagne sera bien au rendez-vous lors du prochain Euro disputé en France. Un rendez-vous que pourrait bien rater Morata, sévèrement blessé lors d'une rencontre durant laquelle Piqué a, une nouvelle fois, été sifflé.

Modififié
0 19

Espagne / Luxembourg : 4 - 0

Buts : Cazorla (41e, 85e) et Alcácer (66e, 80e) pour la Roja

Le ballon roule depuis trente de secondes, et le public de Logroño se ridiculise. À l'instar des aficionados de la Roja présents à Leon il y a de ça un mois, les supporters du Nuevo Las Gaunas sifflent chaque intervention de Gerard Piqué. Un bruit parasite qui irrite les oreilles de Vicente del Bosque, mais qui n'empêche pas le central barcelonais d'accomplir son labeur. Cette nouvelle salve de huées attire l'attention et pourrit l'ambiance autour d'une équipe d'Espagne qui, dans ce concert d'âneries, perd rapidement sur blessure Silva et Morata. Une pointe de la Juventus qui, selon un premier diagnostic, souffrirait d'une fracture du péroné. Malgré ces couacs, cette Roja valide son ticket pour le prochain Euro français. En soi, rien de plus que la conclusion attendue de cette rencontre face à la modeste sélection du Grand-Duché. Les Lions rouges, d'abord chanceux et regroupés, ont longtemps résisté avant de craquer sans pour autant se faire désosser. Vainqueur 4-0 grâce à des doublés de Cazorla et d'Alcácer, la Roja n'a pourtant pas la tête à la fête. Mais bien les pieds en France.

À Piqué les sifflets, à Morata le péroné


Après son esbroufe contre Didier Deschamps et sa gestion du physique de Karim Benzema, blessé et incertain pour le déplacement au Parc des Princes, le Real Madrid souffle. Pour la première fois de son histoire dans les qualifications pour l'Euro, la Roja offre un onze titulaire sans le moindre Madridista. Une bénédiction pour Florentino Pérez, tant le début de rencontre de la sélection de Del Bosque vibre au rythme des pépins physiques. Avant même la mi-temps, David Silva, fauché par Gerson (7e), puis Morata, la main sur le genou (31e), quittent leurs partenaires. Des comparses qui n'arrivent à trouver la faille face au compact bloc luxembourgeois. Les redoublements de passes s'enchaînent, les phases de possession flirtent avec l'ennui et la scoumoune plane au-dessus des Espagnols. Les opportunités ne leur manquent pourtant pas. Cazorla, préféré à Thiago, dispose de la plus bruyante, tant sa frappe, conclusion d'une action entamée par une récupération dans sa surface de Bartra, s'écrase sur la barre transversale de Joubert. Un portier adverse moins chanceux en fin de période : à la parade sur Pedro, il repousse le cuir dans les pieds d'un Quico cette fois buteur.

L'éclaircie Paco Alcácer


La reprise connaît un refrain similaire au premier acte. À la différence près que les Espagnols font preuve d'un inhabituel déchet technique. À l'unisson de tribunes en délicatesse avec leur QI - les innombrables sifflets envers Piqué -, ils manquent de mouvements et de tranchant. Les embouteillages dans l'axe réduisent invariablement les espaces, tandis que les contrôles racontent une certaine nonchalance. Seul l'énervement de Pedro, fauché à retardement, anime des minutes qui semblent interminables. Une lumineuse ouverture de Fàbregas, désormais meilleur passeur de l'histoire de la Selección, sort miraculeusement l'estadio Nuevo Las Gaunas de sa sieste. Lancé plein axe, Alcácer, remplaçant de Morata et auteur de sa cinquième banderille, crucifie Joubert et met à l'abri la Roja d'une énième mauvaise surprise. Car ce break correspond à un léger regain de forme des Luxembourgeois. Plus hauts et armés de bonnes intentions, ils pèchent techniquement et se font punir dans les dernières minutes. Alcácer, en bon buteur, et Cazorla, en fin technicien, se chargent de rendre le sourire à un Vicente del Bosque touché par les sifflets et les blessures.

Par Robin Delorme
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Je trouve dur de dire que l'Espagne a été chiante.
Contrairement à pas mal de leurs derniers matchs, leurs phases de possession, bien que très longue, avaient toujours pour but d'amener le danger devant, ou des situations de centres et de buts.
Cette action collective sur la frappe de Cazorla sur la barre, un régal.
Juanfran, il est très sous-estimé j'ai l'impression. On en parle pas beaucoup, mais défensivement il est impec, et sa qualité de centre putain... Quand j'y pense, l'Atleti a peut être bien la meilleure doublette de latéraux au monde, ou du moins ce sera le cas si Felipe Luis retrouve son niveau pré-Chelsea.

Sinon concernant les sifflets, des "Piqué, Piqué!" sont descendus des tribunes également, ça aurait été bien de le mentionner.
Mais c'est vrai que des sifflets tout un match, c'est toujours ridicule. Le 1er quart d'heure, histoire de se faire entendre, pas plus.
Morata, nouvelle victime de la malédiction SoFoot.
Voici un résumé bien bancal ... (pardon)
Claude le Gentil Niveau : CFA
Pogba, Morata, Pereyra, ...

Pas terrible cette trêve.


Chez SoFoot ils ont des balises en carton
La liste des blessés durant la trêve en deux soirées :
Pogba
Benzema
Aguero🇦🇷
Silva
Morata
Götze
Ivanovic🇷🇸
Matic🇷🇸
Coentrao🇵🇹
D.Luiz🇧🇷
Pereyra

Gé-nial
Degouté pour Morata j'aurai jamais cru dire ça lorsqu'il est arrivée à la juve. Mandzukic Dybala ca fait chier
Quelqu'un peut m'expliquer pourquoi les joueurs se blessent aussi souvent dans les trêves
Un article me ferait le plus grand bien sur ce dossier
Morata n'a pas de fracture, si ça peut réjouir certaines âmes en peine, notamment turinoises...
Message posté par S.Mil
La liste des blessés durant la trêve en deux soirées :
Pogba
Benzema
Aguero🇦🇷
Silva
Morata
Götze
Ivanovic🇷🇸
Matic🇷🇸
Coentrao🇵🇹
D.Luiz🇧🇷
Pereyra

Gé-nial


Pas d'Gunners !
Message posté par UHP


Pas d'Gunners !


Putain fallait aller chez le bookie; pas de gunner blessé ca se joue au moins à 100 contre 1
Message posté par S.Mil
La liste des blessés durant la trêve en deux soirées :
Pogba
Benzema
Aguero🇦🇷
Silva
Morata
Götze
Ivanovic🇷🇸
Matic🇷🇸
Coentrao🇵🇹
D.Luiz🇧🇷
Pereyra

Gé-nial


Fékir, lors de la trève précédente...

A quand un arrangement du calendrier avec des mois entièrement dédiés aux sélectionne afin d'éviter ses blessures, ses joueurs qui ne veulent pas jouer et ses spectateurs qui veulent voir les clubs et non pas les sélections?

C'est si difficile que ça d'organiser un calendrier où les selections aurait les mois de décembre et Mai et/ou Juin dédiés?
Barry Allen Niveau : CFA2
Pas de fracture pour Morata, 10-15 jours. Lui qui revenait d'une pulbagie... de 4 jours.
Message posté par elborracho
Morata n'a pas de fracture, si ça peut réjouir certaines âmes en peine, notamment turinoises...


En effet, cela va soulager beaucoup de monde du côté de turin car l'infirmerie est assez remplie en ce début de saison.
Message posté par S.Mil
La liste des blessés durant la trêve en deux soirées :
Pogba
Benzema
Aguero🇦🇷
Silva
Morata
Götze
Ivanovic🇷🇸
Matic🇷🇸
Coentrao🇵🇹
D.Luiz🇧🇷
Pereyra

Gé-nial


+ ce bon vieux pirlo qui va "sauter" la rencontre de samedi suite à un contact rugueux à l'entraînement...
DoutorSocrates Niveau : CFA
He ho y aurait pas moyen d'avoir une brève ou un article sur les autres qualifiés de la soirée qu'on puisse un peu exprimer notre joie?
Message posté par S.Mil
La liste des blessés durant la trêve en deux soirées :
Pogba
Benzema
Aguero🇦🇷
Silva
Morata
Götze
Ivanovic🇷🇸
Matic🇷🇸
Coentrao🇵🇹
D.Luiz🇧🇷
Pereyra

Gé-nial


Manque plus qu'un gardien et on a une équipe type :p
Message posté par camouf57


Manque plus qu'un gardien et on a une équipe type :p


Given s'est blessé contre l'Allemagne jeudi, le compte est bon!
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 19