1. //
  2. // 37e journée
  3. // Atlético Madrid/FC Barcelone

Et pourtant, l'Atlético réussit sa saison…

Alors que sa réception du Barça a tout de la passation de pouvoir, le toujours champion en titre de Liga se montre optimiste. Avec une 3e place presque assurée, l'Atlético Madrid envisage l'avenir avec le sourire, car il a réussi sa transition.

0 28
La formule magique existe. Tout du moins, Diego Simeone pense la tenir : « Si nous gagnons contre Barcelone et que le Real perd, nous serions troisièmes, eux champions et tout le monde sera content. » À un détail merengue près, la logique de l'entraîneur des Matelassiers se tient et contenterait tout un chacun au Vicente-Calderón. Car, à dire vrai, le toujours champion en titre de Liga a réussi sa saison, aussi bien sur les terres domestiques que continentales. Avec une troisième place directement qualificative pour la Ligue des champions à portée de main - avec quatre points d'avance sur Valence, un succès lors des deux dernières journées lui suffirait -, l'Atlético Madrid suit le chemin qu'il s'est tracé. De sa direction en passant par son vestiaire, tous s'accordent à retenir les nombreux points positifs de cette « saison d'après » . En ayant limité la casse en championnat et atteint les quarts de finale en Europe, les Colchoneros se veulent optimistes pour les exercices qui arrivent. Leur plan de bataille est clair, et les voyants au vert. Retour sur une croissance pour laquelle cette médaille de bronze a tout du succès.

Les reins solides et un Madrid rojiblanco


Il se raconte que le hasard n'a pas sa place au haut niveau. « Faux » , répond le calendrier de la Liga BBVA. Par son tirage au sort d'avant-saison, il offre aux amoureux de la Liga un épilogue qui rappelle étrangement la fin de la saison passée. L'Atlético Madrid, alors au coude-à-coude avec Blaugrana et Merengues, était allé chercher son sacre dans un Camp Nou qui l'avait ovationné et adoubé une fois le coup de sifflet final sonné. Un an plus tard, le Vicente-Calderón s'apprête à devenir le théâtre du sacre barcelonais. Une passation de pouvoir qui raisonne comme le retour au premier plan du FCB après un an d'intermède. Mais en aucun cas comme l'échec de cet Atlético Madrid. Fort de son statut de champion, le club des bords du Manzanares ne s'est jamais imposé comme objectif de revalider ce titre. Tout au long de la saison, et malgré des performances convaincantes en championnat jusqu'au début du printemps, Diego Simeone n'a cessé de rabâcher le même discours : « Notre objectif est de nous qualifier directement pour la Ligue des champions. » Ce refrain a été repris à l'unisson par un effectif à la confiance absolue en son mentor.

Diego Simeone ne le sait que trop bien. Sa philosophie du dia a dia colle parfaitement à un club qui avait fait de la schizophrénie son identité. Sans jamais laisser de faux espoir à un Vicente-Calderón acquis à sa cause, le Cholo a réussi à maintenir le cap. En soi, le plus difficile après une saison ô combien surprenante et historique pour le second club de la capitale castillane. Après avoir surpris Espagne comme Europe, l'Atlético a connu un pillage tout relatif l'été passé. Aux indispensables Courtois, Diego Costa et Filipe Luís se sont ajoutés des renforts tout en jeunesse et en qualité. Un temps sous la guérite, Oblak s'est construit une image de muraille au printemps. Griezmann, après une adaptation de quelques mois, s'est mué en meilleur buteur des Colchoneros et en étendard d'un avenir qui prête à l'optimisme. Quant à Jiménez, central rugueux et fougueux, il a suppléé à la perfection ses aînés Miranda et Godín. En plus de ces performances individuelles, l'Atlético a reconquis le territoire municipal. Malgré une élimination en quarts des grandes oreilles, il fait de son bilan annuel de quatre victoires, trois nuls et un revers face au Real Madrid sa fierté.

Simeone 2020 et son alléchant projet


Bien entendu, le jeu d'attaque des Rojiblancos peut laisser à désirer. Mais, avec un Koke qui promet « être ici l'année prochaine » et un Griezmann dont la clause libératoire devrait grimper en flèche, l'Atlético peut espérer de beaux jours. D'autant plus que la manne financière apportée par son investisseur chinois laisse apercevoir un horizon économique plus dégagé. Sa foutue dette, à défaut de s'amaigrir, ne gonfle plus et son déménagement du Vicente-Calderón vers la Peineta, enceinte olympique de la capitale, prévu en 2016, va lui offrir une recette de billetterie plus conséquente. Par exemple, les noms de Cavani et d'Higuaín reviennent fréquemment dans les arcanes du Cerro del Espino. Tout un projet de modernisation et pérennisation de l'Atlético dont la pierre angulaire reste Diego Simeone. Courtisé par la moitié des grandes écuries européennes, le Cholo a prolongé son bail avec les Matelassiers jusqu'en 2020 : « Dans la vie, on n'a pas souvent le choix. J'ai la chance de pouvoir le faire et j'ai choisi de rester ici, parce que je suis sûr que le club va continuer à grandir. » Une continuité pas vraiment dans les habitudes d'un club pour qui le futur n'est, pour la première fois depuis longtemps, plus ombragé.

Par Robin Delorme, à Madrid
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Juventine7 Niveau : CFA2
Cavani sous Simeone ca peut envoyer des étoiles!
patolardons Niveau : Loisir
Grosse saison de Griezmann, il devrait être LA priorité du PSG. 2x moins cher que Di Maria pour 2x plus de buts!
Faute très laide "résonne", et pas "résonne", sinon bel article, enfin un entraineur lucide qui promet pas n'importe quoi et assure l'avenir de son club, c'est beaucoup trop rare
Message posté par Ego24
Faute très laide "résonne", et pas "résonne", sinon bel article, enfin un entraineur lucide qui promet pas n'importe quoi et assure l'avenir de son club, c'est beaucoup trop rare


Merde "raisonne" est faux mais je l'ai pas écrit
en effet, quand on pense qu'en quelques années ils ont perdu Agüero, remplacé par Falcao, puis Diego Costa, puis Griezmann (qui fait oublier le semi-échec Mandzukic) Ils arrivent quand même à faire une très bonne saison malgré tout.
Avec Simeone et Koke, ce serait le club le plus stable. Le Real risque de changer pas mal de choses après l'échec de cette saison, et le Barça, même si le départ de Bartomeu est une bénédiction, pourrait se retrouver sans Luis Enrique (cela dépendra de la nouvelle direction...) et donc avec un quatrième coach en quatre ans!
Message posté par patolardons
Grosse saison de Griezmann, il devrait être LA priorité du PSG. 2x moins cher que Di Maria pour 2x plus de buts!


Griezmann il joue en soutient de l'attaquant. Un rôle qui ne colle pas vraiment avec l'immuable 4-3-3 de Lolo Blanc. Si c'est pour le faire jouer sur un côté comme le fait Deschamps, ça serait triste. D'autant plus que si Blanc envisage d'implanter un 9 et 1/2 dans son système, il a déjà Pastore qui peut jouer ce rôle à merveille (plus dans la passe et moins dans la perforation, certes, encore que ses raids balle aux pieds sont souvent un délice).

Donc Griezmann à Paris, je pense pas. Même lui doit frémir à l'idée de jouer dans un stade aussi aseptisé. Et je dis ça sans méchanceté envers Paris. Mais c'est juste un constat. L'ambiance y a l'air très versatile, quand l'ambiance du Caldéron est une référence en Espagne et en Europe pour son soutient inconditionnel. Et d'ailleurs c'est con, puisque ces deux clubs partagent un passé de loose assez sévère. On pourrait s'attendre à ce que les deux publics ait de la mémoire et soit assez indulgents avec leurs joueurs quand ça va un peu moins bien. Sauf que les historiques de Paris ont été dégagés. Alors qu'à Madrid, les supporters historiques sont toujours là. Ca fait une sacrée diff.
Message posté par momobarca
en effet, quand on pense qu'en quelques années ils ont perdu Agüero, remplacé par Falcao, puis Diego Costa, puis Griezmann (qui fait oublier le semi-échec Mandzukic) Ils arrivent quand même à faire une très bonne saison malgré tout.
Avec Simeone et Koke, ce serait le club le plus stable. Le Real risque de changer pas mal de choses après l'échec de cette saison, et le Barça, même si le départ de Bartomeu est une bénédiction, pourrait se retrouver sans Luis Enrique (cela dépendra de la nouvelle direction...) et donc avec un quatrième coach en quatre ans!


Comment ça "pourrait se retrouver sans Luis Enrique" ?

Laporta en a fait une promesse de campagne ? J'ai pas suivi cet épisode, d'où vient cette rumeur ?
Saison de confirmation correcte mais pouvait mieux faire notamment en C1. Je n'en reviens toujours pas de la double erreur de coaching (aller et retour) du Cholo qui choisit Mandzukic plutôt que Torres mieux armé techniquement et en vitesse pour le jeu en profondeur. Autrement il serait sans doute en finale.
Message posté par saviola07


Comment ça "pourrait se retrouver sans Luis Enrique" ?

Laporta en a fait une promesse de campagne ? J'ai pas suivi cet épisode, d'où vient cette rumeur ?


Malgré la fin de saison du Barça, tout n'est pas rose au sein du vestiaire. Même s'ils ne le détestent pas, certains cadres ne sont pas vraiment ce que l'on pourrait appeler des allier pour Lucho. C'est pourquoi, même en cas de triplé, il n'est pas sur de rester, car là pour l'instant tout va bien, mais crois moi et note le que quand ça pétera, ça fera pas semblant. C'est surement pour éviter un tel incident en cours de saison l'an prochain que la nouvelle direction pourrait décider de parvenir à un accord à l'amiable avec Luis Enrique pour qu'il quitte le navire.

Puis, entre les deux clans Laporta/Rosell, c'est tellement la guerre qu'ils sont réfractaires au possible de toutes les décisions prises par l'autre direction, et donc c'est même pas inenvisageable de voir le coach partir, Mathieu se barrer, ou des trucs du genre. Rakitic, Neymar et Suarez non, ce serait vraiment se tirer une balle dans le pied. Mais couper tout lien avec la précédente direction n'est pas inenvisageable.

Après, un possible triplé pourrait arranger plein de chose dans le vestiaire, par exemple les relations entre les cadres et Luis Enrique, mais à l'heure où j'écris ce poste, nous avons toujours 0 titre cette saison. Il reste la Copa face à une équipe vaillante à aller chercher, et la Ligue des Champions, contre l'une des meilleurs équipes du monde depuis quelques saisons déjà. La Liga, même si on prend 4-0 contre l'Atlético on aura juste à battre le Depor au Camp Nou pour être sacré champion, si de son côté le Real gagne tout ses matchs, donc bon, la Liga est barcelonaise à 99,9999999999%.
Message posté par patolardons
Grosse saison de Griezmann, il devrait être LA priorité du PSG. 2x moins cher que Di Maria pour 2x plus de buts!


La nouvelle clause de Griezmann c'est 60 ou 65 millions, donc pas sûr que ce soit plus cher que Di Maria, surtout après sa saison en demi-teinte.
Message posté par Le FC K


Malgré la fin de saison du Barça, tout n'est pas rose au sein du vestiaire. Même s'ils ne le détestent pas, certains cadres ne sont pas vraiment ce que l'on pourrait appeler des allier pour Lucho. C'est pourquoi, même en cas de triplé, il n'est pas sur de rester, car là pour l'instant tout va bien, mais crois moi et note le que quand ça pétera, ça fera pas semblant. C'est surement pour éviter un tel incident en cours de saison l'an prochain que la nouvelle direction pourrait décider de parvenir à un accord à l'amiable avec Luis Enrique pour qu'il quitte le navire.

Puis, entre les deux clans Laporta/Rosell, c'est tellement la guerre qu'ils sont réfractaires au possible de toutes les décisions prises par l'autre direction, et donc c'est même pas inenvisageable de voir le coach partir, Mathieu se barrer, ou des trucs du genre. Rakitic, Neymar et Suarez non, ce serait vraiment se tirer une balle dans le pied. Mais couper tout lien avec la précédente direction n'est pas inenvisageable.

Après, un possible triplé pourrait arranger plein de chose dans le vestiaire, par exemple les relations entre les cadres et Luis Enrique, mais à l'heure où j'écris ce poste, nous avons toujours 0 titre cette saison. Il reste la Copa face à une équipe vaillante à aller chercher, et la Ligue des Champions, contre l'une des meilleurs équipes du monde depuis quelques saisons déjà. La Liga, même si on prend 4-0 contre l'Atlético on aura juste à battre le Depor au Camp Nou pour être sacré champion, si de son côté le Real gagne tout ses matchs, donc bon, la Liga est barcelonaise à 99,9999999999%.


Ok, merci pour ce beau résumé. Je pensais qu'après les altercations du mois de janvier, le groupe, et notamment Messi, adhérait davantage au fonctionnement de Luis Enrique. Bon, on a aussi entendu parlé d'une forme d'autogestion du vestiaire, et que les bons résultats aident à laisser en arrière plan certaines tensions, mais de là à se séparer de Lucho après une très grosse saison, dur. D'ailleurs j'avoue avoir été très très sceptique au départ et même jusqu'en janvier sur sa capacité à faire bien jouer le Barça. Et je reste convaincu qu'il est très en dessous d'un Guardiola. Mais voilà, il a vite compris (en même temps qui ne l'aurait pas compris) que le succès de ce Barça est dans les pieds des trois génies. Tout le travail est d'arriver à les mettre dans les meilleures conditions.

Est-ce que ça sera suffisant pour le garder ? Est-ce qu'avec ce groupe inchangé (en espérant qu'Alvès reste) un autre entraîneur peut rester dans la continuité ? Et puis surtout, qui prendre si Lucho s'en va ? Et tu parles d'un accord à l'amiable, est-ce que Lucho aurait le choix ? Et si tout cela est vrai, il est clair que partir après une telle saison lui donnerait plus de crédibilité que partir une fois les tensions avec certains joueurs révélées au grand jour.

Enfin, pour revenir sur un éventuel successeur, un Klopp serait une véritable merveille pour ce club. Il s'inscrirait dans un jeu très offensif prôné par le Barça et ne serait pas réfractaire à garder cet aspect plus direct dans le jeu catalan de cette saison. Mais bon, on en est pas là, et savoir reconnaître les points positifs de ses adversaire est parfois une qualité.
You'll never walk without gerrard Niveau : CFA2
Paris est pas intéresse par Mdzukic?
@saviola07 et @FCK excellents posts.
Perso j'ai jamais apprécié Rosell même quand il a formé un ticket lors de la première présidence de Laporta. J'ai été heureux comme si le FCB avait remporté 5 C1 d'affilés quand on l'a contraint à la démission. Il n'a rien respecté au club et je fais partie des farouches adversaires d'un maillot avec sponsor même si ça avait commencé avec le logo Unicef puis la virgule de Nike. Que Rosell retourne définitivement de diriger Nike au Brésil. Le Mes que porte bien son nom ce n'est pas un club comme les autres et il l'a beaucoup sali ces dernières années.
Oui pour un retour de Laporta, non pour un départ de Enrique s'il fait le triplé.
Ah putain vous me rendez fou avec tous vos comms sur le PSG ou comment tout article est passé au prisme Paris Saint Germain, son recrutement, ses finances, son fair play financier BLA BLA BLA.
Pour calmer vos effluves et vos excès de PSGisme, la seule solution la manière forte ! http://www.dailymotion.com/video/x2gl8vn
Message posté par saviola07


Ok, merci pour ce beau résumé. Je pensais qu'après les altercations du mois de janvier, le groupe, et notamment Messi, adhérait davantage au fonctionnement de Luis Enrique. Bon, on a aussi entendu parlé d'une forme d'autogestion du vestiaire, et que les bons résultats aident à laisser en arrière plan certaines tensions, mais de là à se séparer de Lucho après une très grosse saison, dur. D'ailleurs j'avoue avoir été très très sceptique au départ et même jusqu'en janvier sur sa capacité à faire bien jouer le Barça. Et je reste convaincu qu'il est très en dessous d'un Guardiola. Mais voilà, il a vite compris (en même temps qui ne l'aurait pas compris) que le succès de ce Barça est dans les pieds des trois génies. Tout le travail est d'arriver à les mettre dans les meilleures conditions.

Est-ce que ça sera suffisant pour le garder ? Est-ce qu'avec ce groupe inchangé (en espérant qu'Alvès reste) un autre entraîneur peut rester dans la continuité ? Et puis surtout, qui prendre si Lucho s'en va ? Et tu parles d'un accord à l'amiable, est-ce que Lucho aurait le choix ? Et si tout cela est vrai, il est clair que partir après une telle saison lui donnerait plus de crédibilité que partir une fois les tensions avec certains joueurs révélées au grand jour.

Enfin, pour revenir sur un éventuel successeur, un Klopp serait une véritable merveille pour ce club. Il s'inscrirait dans un jeu très offensif prôné par le Barça et ne serait pas réfractaire à garder cet aspect plus direct dans le jeu catalan de cette saison. Mais bon, on en est pas là, et savoir reconnaître les points positifs de ses adversaire est parfois une qualité.


De nada !

Depuis janvier, les tensions se sont apaiser dû aux résultats monstrueux du Barça depuis, ce qui est normal. Mais elles sont toujours présentes.
Personnellement, j'ai l'impression que les joueurs pensent (ou savent ?) que la saison du Barça, ils la doivent qu'a eux même, et non à Luis Enrique, ce qui n'aide pas à lui donner de la crédibilité au sein du vestiaire.
Je ne te cache qu'en début de saison j'étais très anxieux à l'idée de donner le poste d'entraîneur à Luis Enrique, qui ne possède pas un passif de coach des plus fabuleux. Les pro-Enrique disaient qu'à son arrivée il en été de même avec le désormais légendaire Pep Guardiola. Et ils n'avaient pas tort. Mais Luis Enrique c'est pour moi un bon coach, ni plus ni moins. Alors attention il a sa part de mérite dans les succès du Barça cette saison, par exemple il a parfaitement su faire tourner en début de saison pour que l'équipe soit fraîche lors des grandes échéances, et on à pu voir que cela lui a très bien réussit, car pour la première fois depuis belle lurette on sentait une équipe en jambe alors que nous traversions des mois de mars et d'avril des plus compliqués. Nul doute que sans ce fameux turn-over, le Real serait champion d'Espagne et le Bayern nous aurait étrillé dans les règles de l'art. En terme de gestion il est très bon, mais il n'est pas un grand tacticien... Et ça face à de grand coach ça paie cash ! Si Pep Guardiola avait eu une équipe au complet, on se serait fait gifler. Déjà qu'au Camp Nou il était à "ça" de réussir son coup ! Mais E.T est venu débloquer le match. Et 0-0 avec un retour à jouer à l'Allianz Arena, ça pue.

Ce Barça là impressionne, mais n'est en rien meilleur que la pire version de la Pep Team, je peux te l'assurer. Offensivement, c'est la meilleure attaque de l'Histoire du club, je n'apprend rien à personne. Mais notre milieu de terrain n'est plus celui de 2011 par exemple. Notre assise défensive est d'un niveau comparable à celui que nous avions auparavant, mais la maîtrise technique au milieu fait la différence entre la Lucho Team et la Pep Team. Le dernier Clasico en date, même s'ils étaient en surrégime le temps d'une mi-temps, le milieu du Real nous a surclassé, y a pas d'autre mot. Alors que, avec le milieu Xavi-Iniesta-Busquets de 2011, ils auraient juste servit de faire-valoir. Et c'est ça qui fait la différence, car maintenant plus que jamais nous avons besoin du potentiel offensif des trois zigotos pour remporter des titres. Après attention, notre milieu actuel reste très bon, mais il est la réponse du pourquoi du comment l'équipe de Pep était bien meilleure. Et aussi le fait que Messi 2008-2012 c'est un niveau rarement voir jamais atteint dans l'Histoire du foot. Avec lui, Eto'o, Villa, Pedro... Ça vaut pas Neymar et Suarez, mais ça envoie quand même.

Voilà pourquoi Luis Enrique n'est pas irremplaçable, même si je souhaite le conserver, car il a su montrer ce qu'il valait. Après, si jamais on devait le remplacer... Je ne vois effectivement aucun entraîneur sur le marché pouvant prétendre à prendre le relais. Klopp, c'est de l'utopie. Il souhaite évoluer dans un club pouvant comprendre sa langue maternelle. Donc autrement dire il souhaite poursuivre en Bundesliga, et autre chose, il y a 2 ans, il a affirmé qu'il n'aimait pas le jeu du Barça. Bon depuis il a changé, et comme on le sait amateur du jeu offensif, le trio barcelonais lui filerait peut être déjà une demie-molle, mais je ne pense pas qu'il poserait ses valises ici. Même si je le souhaiterait ! Très grand tacticien, amateur de beau jeu (bordel son Dortmund c'était juste divin pendant 3 ans), sait pousser des gueulantes, a de l'autorité... Il serait une très bonne pioche pour nous.
You'll never walk without gerrard Niveau : CFA2
J'essaie en fait juste de leur refiler les joueurs qui font de la merde dans des clubs que j'aime bien... C'est pourquoi je veux leur donner Balo etc... Vu que Paris est un pigeon pour tous les autres clubs, c'est la solution de secours quand in joueur a pas marche dans ces clubs et qu'il faut le refiler vite (parce que ça fait pas illusion trop longtemps...) et cher
Message posté par aerton
@saviola07 et @FCK excellents posts.
Perso j'ai jamais apprécié Rosell même quand il a formé un ticket lors de la première présidence de Laporta. J'ai été heureux comme si le FCB avait remporté 5 C1 d'affilés quand on l'a contraint à la démission. Il n'a rien respecté au club et je fais partie des farouches adversaires d'un maillot avec sponsor même si ça avait commencé avec le logo Unicef puis la virgule de Nike. Que Rosell retourne définitivement de diriger Nike au Brésil. Le Mes que porte bien son nom ce n'est pas un club comme les autres et il l'a beaucoup sali ces dernières années.
Oui pour un retour de Laporta, non pour un départ de Enrique s'il fait le triplé.


Aaah en tant que fan du Barça on a tous ressenti ce soulagement lors de la démission de Rosell, sans oublier l'annonce d'élection anticipé cet été.
Comme tu le dis, il s'agit certainement là du pire des présidents de notre Histoire. Et pourtant avec Gaspard y a du niveau en la matière. Toutes ses affaires avec la justice, la départ de Guardiola car il était en froid avec la nouvelle direction, la déchéance au niveau des résultats sportifs... Le club restera Mès Que Un Club, en raison de son histoire, ce ne sont pas des gens comme Rosell qui arriveront à salir ce slogan, qui est là pour rappeler le rôle qu'a eu le Barça en Catalogne lors de la période Franquiste de l'Espagne. C'était du football, mais aussi de la politique. Le Camp Nou représentant son lieu de rassemblement, son église.

Après pour Luis Enrique, je souhaite le voir rester aussi, mais s'il sent que le club peut chavirer à n'importe quel moment la saison prochaine dès que les résultats ne répondront pas aux attentes, qu'il s'en aille. Il aura raison de le faire. Il est impossible que le Barça reproduise trait pour trait la même saison l'an prochain, y aura forcément des moment où ça va gueuler. Et si le climat est toujours chaud même après un triplé, le mieux pour lui est de partir. Et il sait qu'avec un triplé sur son CV (je parle dans l'hypothèse ou le Barça rafle tout) il n'aura aucun mal à rebondir dans un club plus ou moins prestigieux.
Message posté par Le FC K


De nada !

Depuis janvier, les tensions se sont apaiser dû aux résultats monstrueux du Barça depuis, ce qui est normal. Mais elles sont toujours présentes.
Personnellement, j'ai l'impression que les joueurs pensent (ou savent ?) que la saison du Barça, ils la doivent qu'a eux même, et non à Luis Enrique, ce qui n'aide pas à lui donner de la crédibilité au sein du vestiaire.
Je ne te cache qu'en début de saison j'étais très anxieux à l'idée de donner le poste d'entraîneur à Luis Enrique, qui ne possède pas un passif de coach des plus fabuleux. Les pro-Enrique disaient qu'à son arrivée il en été de même avec le désormais légendaire Pep Guardiola. Et ils n'avaient pas tort. Mais Luis Enrique c'est pour moi un bon coach, ni plus ni moins. Alors attention il a sa part de mérite dans les succès du Barça cette saison, par exemple il a parfaitement su faire tourner en début de saison pour que l'équipe soit fraîche lors des grandes échéances, et on à pu voir que cela lui a très bien réussit, car pour la première fois depuis belle lurette on sentait une équipe en jambe alors que nous traversions des mois de mars et d'avril des plus compliqués. Nul doute que sans ce fameux turn-over, le Real serait champion d'Espagne et le Bayern nous aurait étrillé dans les règles de l'art. En terme de gestion il est très bon, mais il n'est pas un grand tacticien... Et ça face à de grand coach ça paie cash ! Si Pep Guardiola avait eu une équipe au complet, on se serait fait gifler. Déjà qu'au Camp Nou il était à "ça" de réussir son coup ! Mais E.T est venu débloquer le match. Et 0-0 avec un retour à jouer à l'Allianz Arena, ça pue.

Ce Barça là impressionne, mais n'est en rien meilleur que la pire version de la Pep Team, je peux te l'assurer. Offensivement, c'est la meilleure attaque de l'Histoire du club, je n'apprend rien à personne. Mais notre milieu de terrain n'est plus celui de 2011 par exemple. Notre assise défensive est d'un niveau comparable à celui que nous avions auparavant, mais la maîtrise technique au milieu fait la différence entre la Lucho Team et la Pep Team. Le dernier Clasico en date, même s'ils étaient en surrégime le temps d'une mi-temps, le milieu du Real nous a surclassé, y a pas d'autre mot. Alors que, avec le milieu Xavi-Iniesta-Busquets de 2011, ils auraient juste servit de faire-valoir. Et c'est ça qui fait la différence, car maintenant plus que jamais nous avons besoin du potentiel offensif des trois zigotos pour remporter des titres. Après attention, notre milieu actuel reste très bon, mais il est la réponse du pourquoi du comment l'équipe de Pep était bien meilleure. Et aussi le fait que Messi 2008-2012 c'est un niveau rarement voir jamais atteint dans l'Histoire du foot. Avec lui, Eto'o, Villa, Pedro... Ça vaut pas Neymar et Suarez, mais ça envoie quand même.

Voilà pourquoi Luis Enrique n'est pas irremplaçable, même si je souhaite le conserver, car il a su montrer ce qu'il valait. Après, si jamais on devait le remplacer... Je ne vois effectivement aucun entraîneur sur le marché pouvant prétendre à prendre le relais. Klopp, c'est de l'utopie. Il souhaite évoluer dans un club pouvant comprendre sa langue maternelle. Donc autrement dire il souhaite poursuivre en Bundesliga, et autre chose, il y a 2 ans, il a affirmé qu'il n'aimait pas le jeu du Barça. Bon depuis il a changé, et comme on le sait amateur du jeu offensif, le trio barcelonais lui filerait peut être déjà une demie-molle, mais je ne pense pas qu'il poserait ses valises ici. Même si je le souhaiterait ! Très grand tacticien, amateur de beau jeu (bordel son Dortmund c'était juste divin pendant 3 ans), sait pousser des gueulantes, a de l'autorité... Il serait une très bonne pioche pour nous.


analyse très juste face au Bayern. On sent que tu connais le foot et pas un admirateur béat du Barca. D'ailleurs on ne rien tirer du match retour puisque tout s'est joué à l'aller et le FCBarca a toujours eu au moins un avantage de 2 buts.
Idem je ne crois pas en Klopp au Barca et je ne suis pas non plus sûr que ça marcherait. Le Barca a besoin d'un hollandais ou d'un latin. Quand Rijkaard entrainait le Barca,déjà Koeman, un historique s'il en est du club, faisait comprendre que pour lui tous les chemins mènent en Catalogne.
You'll never walk without gerrard Niveau : CFA2
Au passage avant je faisais ça avec city mais je crois que ça marche plus trop
Message posté par Le FC K


De nada !

Depuis janvier, les tensions se sont apaiser dû aux résultats monstrueux du Barça depuis, ce qui est normal. Mais elles sont toujours présentes.
Personnellement, j'ai l'impression que les joueurs pensent (ou savent ?) que la saison du Barça, ils la doivent qu'a eux même, et non à Luis Enrique, ce qui n'aide pas à lui donner de la crédibilité au sein du vestiaire.
Je ne te cache qu'en début de saison j'étais très anxieux à l'idée de donner le poste d'entraîneur à Luis Enrique, qui ne possède pas un passif de coach des plus fabuleux. Les pro-Enrique disaient qu'à son arrivée il en été de même avec le désormais légendaire Pep Guardiola. Et ils n'avaient pas tort. Mais Luis Enrique c'est pour moi un bon coach, ni plus ni moins. Alors attention il a sa part de mérite dans les succès du Barça cette saison, par exemple il a parfaitement su faire tourner en début de saison pour que l'équipe soit fraîche lors des grandes échéances, et on à pu voir que cela lui a très bien réussit, car pour la première fois depuis belle lurette on sentait une équipe en jambe alors que nous traversions des mois de mars et d'avril des plus compliqués. Nul doute que sans ce fameux turn-over, le Real serait champion d'Espagne et le Bayern nous aurait étrillé dans les règles de l'art. En terme de gestion il est très bon, mais il n'est pas un grand tacticien... Et ça face à de grand coach ça paie cash ! Si Pep Guardiola avait eu une équipe au complet, on se serait fait gifler. Déjà qu'au Camp Nou il était à "ça" de réussir son coup ! Mais E.T est venu débloquer le match. Et 0-0 avec un retour à jouer à l'Allianz Arena, ça pue.

Ce Barça là impressionne, mais n'est en rien meilleur que la pire version de la Pep Team, je peux te l'assurer. Offensivement, c'est la meilleure attaque de l'Histoire du club, je n'apprend rien à personne. Mais notre milieu de terrain n'est plus celui de 2011 par exemple. Notre assise défensive est d'un niveau comparable à celui que nous avions auparavant, mais la maîtrise technique au milieu fait la différence entre la Lucho Team et la Pep Team. Le dernier Clasico en date, même s'ils étaient en surrégime le temps d'une mi-temps, le milieu du Real nous a surclassé, y a pas d'autre mot. Alors que, avec le milieu Xavi-Iniesta-Busquets de 2011, ils auraient juste servit de faire-valoir. Et c'est ça qui fait la différence, car maintenant plus que jamais nous avons besoin du potentiel offensif des trois zigotos pour remporter des titres. Après attention, notre milieu actuel reste très bon, mais il est la réponse du pourquoi du comment l'équipe de Pep était bien meilleure. Et aussi le fait que Messi 2008-2012 c'est un niveau rarement voir jamais atteint dans l'Histoire du foot. Avec lui, Eto'o, Villa, Pedro... Ça vaut pas Neymar et Suarez, mais ça envoie quand même.

Voilà pourquoi Luis Enrique n'est pas irremplaçable, même si je souhaite le conserver, car il a su montrer ce qu'il valait. Après, si jamais on devait le remplacer... Je ne vois effectivement aucun entraîneur sur le marché pouvant prétendre à prendre le relais. Klopp, c'est de l'utopie. Il souhaite évoluer dans un club pouvant comprendre sa langue maternelle. Donc autrement dire il souhaite poursuivre en Bundesliga, et autre chose, il y a 2 ans, il a affirmé qu'il n'aimait pas le jeu du Barça. Bon depuis il a changé, et comme on le sait amateur du jeu offensif, le trio barcelonais lui filerait peut être déjà une demie-molle, mais je ne pense pas qu'il poserait ses valises ici. Même si je le souhaiterait ! Très grand tacticien, amateur de beau jeu (bordel son Dortmund c'était juste divin pendant 3 ans), sait pousser des gueulantes, a de l'autorité... Il serait une très bonne pioche pour nous.


Depuis que je suis sur sofoot tu est clairement le meilleur connaisseur du FCB ou du moins celui avec lequel je partage le mieux les idées sur le Barca. Tu n'es vraiment pas dans le cliché ou l'analyse à 2 balles. Par exemple Messi est moins stratosphérique qu'il y a quelques années alors qu'ici est ailleurs depuis son but face à Boateng on a l'impression qu'il n'a jamais été aussi bon individuellement. Même si je considère que tactiquement il a progressé.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 28