1. //
  2. //
  3. // Leverkusen-Bayern (0-0)

Et pour une fois, le Bayern resta muet

Dans le match de la dernière chance pour relancer le suspense de la Bundesliga, le Bayer a tenu la dragée haute au Bayern Munich et prend un point. Un match vierge au tableau d'affichage mais riche en enseignements.

Modififié
214 13

Bayer Leverkusen 0-0 Bayern Munich



Face au Bayern, lutter pour la possession est une cause perdue. Roger Schmidt le sait. Le stratège du Bayer Leverkusen a donc concocté d'autres combats pour mettre à mal le leader de la Bundesliga : la lutte territoriale et l'engagement physique, avec pour leitmotiv un pressing intense à chaque prise de balle du Bayern. Jamais un joueur de Pep Guardiola ne doit avoir plus d'un mètre devant lui. Il ne s'agit pas de donner des coups pour le plaisir d'en donner, mais bien d'être agressif avec rigueur et rugosité pour enrayer la machine adverse. C'est là véritablement la faiblesse de Munich : peu habituée à ce type de comportement, perturbée dans son rythme habituel, l'équipe en perd une partie de son football et passe à deux doigts de perdre ce match. Au combat du tableau noir, Roger Schmidt gagne aux points. Au classement, il les partage.

Pressing et nettoyage


Dans un match très tendu dans les duels, avec un engagement intense, le Bayer mise donc tout sur la vitesse de ses pions offensifs et un harcèlement des lignes munichoises de tous les instants. Le début de match du Werkself est exactement celui qu'il fallait. Le Bayern est mis à mal. Il ne peut ronronner son football. Néanmoins, la pression exercée est souvent à contretemps, dépassée par l'exécution des joueurs du FCB. Résultat, l'image qui domine en ce début de match est celle de joueurs du Bayern à terre et d'un arbitre qui essaye de calmer les ardeurs des acteurs. Cela ne fait guère sourciller les Rouge et Noir, qui continuent de coller au plus près les Bavarois. Seul moment de détente, Toprak est léger face à Lewandowski, alors que le ballon semble destiné à sortir en 6m. Le Polonais remise au dernier moment et sème un court instant la panique dans les esprits du Bayer. Sans résultat franc.


Le match s'avère très sympa à regarder par le combat offert, mais difficile à raconter comme un match habituel. Ici, il n'y a pas de frappes, ni de passes lumineuses, encore moins d'arrêts spectaculaires. Il y a seulement des joueurs du Bayern à terre, encore et encore. Au micro de beIN Sports, Jean-Charles Sabatier s'extasie à juste titre devant les nombreux « tampons » distribués. Et même sans Kießling sur le dos, Alonso vrille de la cheville et chute. Le début tonitruant en matière d'intensité laisse des marques sur les corps et dans les esprits. Vidal notamment grimace de douleur. À la pause, seul le score reste indemne.

Pressing et repassage


Pour le deuxième acte, le Bayer est prêt à passer à d'autres velléités et à la deuxième partie du plan de jeu de Roger Schmidt. Maintenant, il est temps de tirer au but. Donc Chicharito allume à distance, sans trouver le cadre. Dans la continuité, le Werkself tient le ballon et fait tourner la défense bavaroise en bourrique. Il faut un contre défensif de dernière minute pour empêcher Çalhanoğlu de conclure. La rencontre est prête à démarrer et à offrir du spectacle, sous l'impulsion des pharmaciens. L'image devient saisissante : ce Bayern-là recule et subit. À plusieurs reprises, Badstuber est surpris par le pressing furieusement mené par Leverkusen et doit s'en remettre au pied de Neuer. Le Bayer récupère ses ballons sur la ligne médiane régulièrement… et Munich joue soudainement le contre.


Ce n'est pas loin de faire mouche, à l'heure de jeu, par deux fois. Mais Müller, entré en jeu, n'est alors pas encore assez chauffé. Ces occasions réveillent tout de même le Bayern, qui retrouve de l'allant avec les coups de rein de Douglas Costa, sans procurer pour autant de frissons à ses supporters. La faute en grande partie à un Ömer Toprak de retour aux promesses engagées du temps de Fribourg. Et même avec l'expulsion de Xabi Alonso et les espaces ouverts des deux côtés, les frappes échappent au cadre. On en reste ainsi à un score vierge, signe d'un match peu spectaculaire, mais intelligent et instructif. Les prochains sur la liste du Bayern savent désormais quoi faire.

  • Résultats et classement de Bundesliga

    Par Côme Tessier
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    Leverkusen a proposé un gros défi physique au Bayern, ils perdaient tous les seconds ballons, et ils n'arrivaient pas à poser leur jeu, d'où ce ballon inhabituellement en l'air. Pas forcément super agréable à regarder, mais un bon point pris pour le Bayer.
    The flying dutchman Niveau : Loisir
    Un avant-goût des 1/8èmes...
    Triste de voir dieu à ce niveau, je pense qu'il serait plus judicieux d'utiliser Costa sur l'extérieur et Robben au coeur du jeu.
    Décidément, entre Bayern et Dortmund c'était triste à regarder quand tu es habitué aux scores des deux clubs!
    weigl,weigl,weigl Niveau : CFA2
    Dommage pour nous, y'avait moyen de revenir à six points et de relancer (un peu) la course au titre. La on se retrouve dans un espèce de ventre mou de haut de tableau qui risque de nous endormir. J'espère que les joueurs auront les ressources pour faire un beau parcours en EL.

    C'est pour ca que c'est une bonne chose de se taper direct Porto, on pourra rester dans le rythme.
    J'ai le pressentiment qu'ils vont laisser filer l'EL moi justement pour le championnat et la pokal...
    weigl,weigl,weigl Niveau : CFA2
    Message posté par festen
    J'ai le pressentiment qu'ils vont laisser filer l'EL moi justement pour le championnat et la pokal...


    Ce serait con, le championnat est quasi joué et ils ont un bon matelas sur le troisième. Une coupe d'europe ca ferait plaisir quand même!
    Toon Eastman Niveau : National
    Alors si, quand le Bayern perds ses 2 points bi-mensuels, Dortmund en perd aussi 2, on va jamais y arriver.
    10 points d'avance sur le 3e, 8 de retard sur le 1er, paye ton ventre mou. Presque trop loin pour être rattraper mais pas encore capable d'aller chercher le Bayern. Ca serait vraiment très con de laisser tomber l'EL, parce que si il y a bien un titre à aller chercher cette saison c'est celui la
    le madrilène Niveau : District
    Belle petite equipe de leverskusen quand meme ,chicharito qui explose enfin c'est cool ça
    weigl,weigl,weigl Niveau : CFA2
    Message posté par Toon Eastman
    Alors si, quand le Bayern perds ses 2 points bi-mensuels, Dortmund en perd aussi 2, on va jamais y arriver.
    10 points d'avance sur le 3e, 8 de retard sur le 1er, paye ton ventre mou. Presque trop loin pour être rattraper mais pas encore capable d'aller chercher le Bayern. Ca serait vraiment très con de laisser tomber l'EL, parce que si il y a bien un titre à aller chercher cette saison c'est celui la


    Ce serait con d'être en vacances en fevrier en effet! Parce que la coupe d'Allemagne ca reste moins sympa qu'une coupe d'europe, et vu comment les finales nous ont réussi ces deux dernières années, je miserais pas trop sur la Pokal!
    pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
    Decu que le bayern ne prenne pas les 3 points mais en même temps ça fait un bonne peite préparation pour ce qui nous attend face a la Juve.

    Pour Robben pas de panique il faut qu'il reprenne le rythme, la il y a un match en semaine, c'est une bonne chose pour monter en puissance.
    pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
    Sinon Wolfsburg qui se liquéfie lentement mais surement, je dois dire qui je m'y attendais pas.

    Mathématiquement ils sont encore large pour aller chercher une place en LDC mais leur dynamique est inquiétante.
    weigl,weigl,weigl Niveau : CFA2
    Message posté par pierre ménès 2.0
    Sinon Wolfsburg qui se liquéfie lentement mais surement, je dois dire qui je m'y attendais pas.

    Mathématiquement ils sont encore large pour aller chercher une place en LDC mais leur dynamique est inquiétante.


    La moitié des supporters de Gelsenkirchen a probablement une poupée vaudou à l'effigie de Draxler, c'est probablement suffisant pour couler Wolfsburg!
    The flying dutchman Niveau : Loisir
    Message posté par pierre ménès 2.0
    Decu que le bayern ne prenne pas les 3 points mais en même temps ça fait un bonne peite préparation pour ce qui nous attend face a la Juve.

    Pour Robben pas de panique il faut qu'il reprenne le rythme, la il y a un match en semaine, c'est une bonne chose pour monter en puissance.


    Robben, faut le mettre sur le banc et le tenir au bout d'une laisse.
    Après ça, il te massacre qui tu veux!
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    214 13