1. //
  2. // Milan AC/Real Madrid (2-2)

Et Pippo entra

On a longtemps cru que le Real allait s'imposer. Puis Super Super Pippo Pippo est entré. On a longtemps cru que cela suffirait. Mais les arrêts de jeu ont gâché la fête au fou du but.

Modififié
L'ère dominante du Milan AC appartient bien au passé, mais les Rossoneri ont toujours maintenu des restes de cette époque révolue qui leur permettent de s'offrir l'opportunité de succès dignes de leur glorieuse histoire. Après une première occasion manquée ce week-end face à la Juventus, les hommes du Président disposaient d'une seconde chance de faire reluire leur blason avec la réception du Real Madrid. L'orgueil mis de côté, et une fois fait fi du prestige de l'affiche, il s'agissait plus prosaïquement de ne pas se mettre dans une situation compromettante dans ce groupe G, où les Milanais ne totalisaient que quatre unités, à égalité avec l'Ajax de Suarez. Pour le Real, après trois victoires en trois matches, les chiffres se montraient beaucoup plus commodes, au point que les Merengues pouvaient devenir la première équipe à se qualifier pour les huitièmes.

Pendant 45 minutes, ou plutôt 44, perdure l'illusion que le Milan peut rivaliser. Le tableau d'affichage l'indique, les statistiques moins : 55% de possession de balle pour les hommes de Mourinho, et 13 tirs à 4. Avec Pirlo, Gattuso, et surtout le sang-frais de Boateng, les Lombards contiennent la domination madrilène dans des proportions raisonnables et la complicité entre Ronaldinho et Ibrahimovic suffit à bousculer un secteur défensif madrilène que l'on a connu plus concentré. Le Suédois n'était d'ailleurs sans doute pas hors-jeu quand il partait seul au but au quart d'heure de jeu. 20 minutes plus tard, le drapeau ne vient cette fois pas avorter l'échappée belle de Zlatan, mais l'ex de l'Inter manque son lob devant la sortie de Casillas après un amour de service piqué de Ronaldinho.

Côté Real, il n'existe pas simplement de brillantes individualités mais aussi une véritable animation offensive, qui ne se circonscrit pas au seul quator chargé de la décision (Ozil-Di Maria-Ronaldo-Higuain). Marcelo et Ramos offre des alternatives à leurs attaquants autant qu'ils font mal aux hanches milanaises. Dans l'axe, Xabi Alonso vient perforer dès que l'espace l'y invite. Mais ce mercredi soir, il était dit que la différence viendrait des pieds de Di Maria. Vibrionnant, l'Argentin profitait à la 45e minute de l'obsession de la dernière ligne milanaise pour Ronaldo, effectivement mis hors-jeu, et éliminait d'une passe cinq joueurs du Milan pour offrir un face-à-face à Higuain, toujours en position licite. Sentence au bout.

Face à un début de second acte conforme à la configuration de la première période, que restait-il au Milan ? S'accrocher à son histoire, à sa légende. Un orgueil personnifié par la rage de Gattuso et par l'entrée des 37 ans et 48 buts en Ligue des Champions de Pippo Inzaghi à la place d'un Ronaldinho trop intermittent (60e). Un premier ballon perdu pour l'immortel avant-centre, mais son numéro de chien de rue pour tenter de récupérer la gonfle faisait rugir San Siro. Il aurait pu aussi valoir un carton rouge d'entrée à Super Pippo, coupable d'un geste d'énervement sur Xabi Alonso. Mais Howard Webb n'a pas viré sa cuti depuis la finale de Coupe du Monde et préfère toujours se montrer clément face à quelques excès de virilité. La seule présence du feu follet transalpin suffisait à étirer le bloc merengue. Elle allait surtout faire basculer la rencontre. A la 68e minute, Ibrahimovic échappait à Pepe sur l'aile gauche et son centre glissait des mains de Casillas, trop prompt à l'anticipation, mais n'échappait pas à Pippo, qui cueillait le ballon de la tête pour faire basculer San Siro dans une folie sans âge. Mission accomplie pour Inzaghi et le Milan semblait signifier Allegri en faisant sortir Pato pour alourdir la moyenne d'âge avec l'entrée d'Ambrosini.

Mais, voilà, Inzaghi n'est pas raisonnable, sinon comment un footballeur qui en rend en agilité technique et en impact physique à 90% de ses congénères serait-il devenu l'une des plus fines gâchettes de la planète ? Après avoir profité d'une erreur de l'adversaire, Inzagi allait, cette fois, faire son beurre sur une approximation de l'arbitre de touche. Parti hors-jeu, il ne manquait pas son face à face et dynamitait San Siro (78e). Alex Ferguson avait défini mieux que personne le buteur milanais : « Inzaghi est né en position de hors-jeu » . Maxime à nouveau vérifiée. Le Real ? Disparu jusqu'à l'entrée des arrêts de jeu. Sonné, étonnamment sans ressource. Deux (presque) indésirables allaient le ressusciter. Entré à la 73e, Benzema servait Pedro Leon sur le côté droit de la surface et Abbiati ne serrait pas les jambes assez rapidement pour éviter une désillusion de dernière minute (93e). Reste que le Real n'a toujours pas battu le Milan à San Siro depuis 50 ans. Le poids de l'histoire sans doute.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


C'est Ferguson qui a déclaré : "Inzaghi est né en position de hors-jeu", pas Beckenbauer.
Belle passe de K-Benz. Si il pouvait récupérer un dixième de la combativité et de la motivation du vétéran Inzaghi, il serait titulaire à tous les matches sans problèmes.
Le Milan AC est quand même vraiment à la rue depuis deux saisons, il n'y a pas vraiment de collectif dans l'équipe et ça se voit. C'est d'autant plus cruel quand on le compare au Real de ce soir.

Le Real justement, on pourra accuser So Foot d'être pro Mourinho ( sans vraiment de raisons valables ceci dit ), mais il faut bien reconnaitre qu'en deux mois, il a transformé l'équipe en machine de guerre, avec un jeu super agréable à voir en plus. Partout où il passe, il obtient le même résultat. Il est sans doute un connard arrogant et insupportable, mais ça ne change rien au fait que tout ce qu'il touche devient invincible, et c'est bien tout ce qu'on demande à un entraineur aujourd'hui.
+1 général.

Un petit plus à ceux qui rigolaient quand Mourinho avait dit que le danger numéro 1, celui qui lui faisait peur, c'était Inzaghi. Pippo, il magnifico... quelle rage... quel plaisir de voir se mec s'arracher et chavirer de bonheur à chaque but, le plus pourri soit-il !
Milan, par contre il va falloir changer de politique parce qu'aligner les "stars" individualistes devant et les vieux grognards italiens derrière ne les ramènera pas au sommet.
Hier à 22:38 Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 13
Hier à 19:30 Les supporters niçois déjà bouillants 2 Hier à 16:40 Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 99 Hier à 16:27 Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 18
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 14:44 Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)
mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 66 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 163 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 32 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 27 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16 dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 33 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 25 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 11 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 15 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 9 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20
À lire ensuite
L'OM, sept sur sept