Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Soulier d'or européen

Et pendant ce temps-là, Messi fonce vers son cinquième Soulier d'or

En inscrivant ses 30e, 31e et 32e buts de la saison dimanche soir face à La Corogne (2-4), Lionel Messi a repris la tête du Soulier d'or, qui récompense chaque année les meilleurs buteurs européens, tous championnats confondus. Alors que ses concurrents stagnent, l’Argentin, lui, semble désormais inarrêtable.

Modififié

Messi aidé par Luis Suárez


Trois buts sur trois services parfaits de Luis Suárez, et revoilà Leo Messi en tête du classement du Soulier d'or, avec 32 réalisations. Si l’objectif du soir était d’abord de rendre officiel le sacre du Barça en Liga, la Pulga avait forcément en tête ce trophée personnel, qu’il a déjà remporté à quatre reprises, dont l’année passée. Son compère de l’attaque le savait aussi, et l’a mis dans les meilleures dispositions possibles tout au long de la rencontre : un extérieur du droit millimétré sur le premier, un incroyable une-deux en pleine surface galicienne sur le deuxième, puis un décalage impeccable sur le dernier. Partageur, l’Uruguayen connaît l’importance de cette récompense, lui qui l'a lui-même remporté deux fois en 2014 (à égalité avec Cristiano Ronaldo) puis en 2016.


Salah freiné par Erik Pieters, Immobile par une blessure


Avec 31 buts inscrits en Premier League, Mohamed Salah semblait être en mesure de remporter ce Soulier d'or, avant, peut-être, de candidater pour le Ballon d’or. Face à Stoke samedi (0-0), l’Égyptien a tenté, trop tenté peut-être, oubliant parfois ses partenaires, et se heurtant régulièrement à un Erik Pieters infranchissable dans son couloir gauche. En manquant également un face-à-face, l’attaquant de Liverpool a peut-être dit adieu à ce trophée, qu’il échangerait certainement volontiers contre une Ligue des champions.


Ciro Immobile, lui, n’aura eu que quatorze minutes pour suivre la cadence imposée par Leo Messi. Sur la pelouse du Torino, l’attaquant italien est rapidement sorti sur blessure, le physique usé par le calendrier surchargé de la Lazio cette saison. Auteur de 29 pions en Serie A, Immobile pourrait également perdre le trophée de meilleur buteur en Italie, Mauro Icardi, auteur de son 27e but samedi soir, le talonnant dangereusement.


Lewandowski ménagé pour la C1


Le soir de l’élimination à Rome, tous les joueurs du Barça étaient dévastés. Sauf Lionel Messi, qui savait que cette débâcle lui permettrait de disputer l’intégralité des matchs de championnat. À l’inverse, Robert Lewandowski, lui, était au repos forcé face à Francfort samedi, et a pu assister à la victoire des siens (4-1) depuis le banc. Avec 28 réalisations, le Polonais a peu de chances de rattraper Messi dans la course au Soulier d'or. Surtout qu’en Bundesliga ne sont disputés que 34 matchs, soit quatre de moins que dans les autres championnats majeurs.



Mais si le petit Argentin conserve son trophée une saison de plus, il le devra également au règlement du Soulier d'or. Parce qu’avec ses 33 réalisations en Liga Nos, Jonas est pour le moment le meilleur buteur européen tous championnats confondus. Sauf qu’en jouant au Portugal, 7e à l’indice UEFA, le Brésilien ne bénéficie pas du même facteur de multiplication que les joueurs évoluant en Espagne, en Allemagne, en Angleterre, en Italie ou encore en France (2 pour les cinq championnats majeurs, 1,5 pour le Portugal). Messi dispose donc de 64 points grâce à ses 32 buts, quand Jonas n’en possède que 49,5 avec pourtant une réalisation de plus au compteur.


Bafé Gomis meilleur Français


Le premier Français de ce classement est lui aussi désavantagé par le facteur de multiplication, car il évolue en Turquie, au Galatasaray. Avec 27 réalisations en Süper Lig, Bafétimbi Gomis affiche le sixième meilleur total de buts européen en championnat, mais ne bénéficie que de 40,5 points au Soulier d'or. Reviens en Ligue 1, Bafé !

Par Jérémie Richalet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 17:55 Berlusconi licencie son coach à Monza et nomme Brocchi 7 Hier à 11:02 GRATUIT : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Champions League
Hier à 16:00 Tuto Panini Adrenalyn XL : Règles du jeu 2
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 10:55 Un doublé pour Rooney, DC United qualifié pour les play-offs 4 Hier à 10:00 R3 : Bourbaki remporte le derby de Pau 17 Hier à 08:46 Gignac plante son dixième but de la saison 24