Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
Matchs du jour
  1. //
  2. // Shanghai Shenhua
  3. // Drogba

Et maintenant, on en fait quoi de Didier Drogba ?

Apparemment, le club du Shanghai Shenhua connaît des soucis économiques. Du coup, la formation chinoise va certainement être contrainte de revendre l'ancien attaquant de Chelsea. Oui, mais il va faire quoi ?

Modififié
Didier Drogba avait laissé le suspense jusqu'au bout. Avant même ses derniers matches avec Chelsea, l'attaquant ivoirien n'osait pas admettre qu'il allait quitter les Blues. Pourtant, tout le monde le savait déjà. Le Shanghai Shenhua, après avoir fait venir Anelka, avait déjà les cartes en règle pour récupérer Drogba. L'ancien buteur de l'OM ponctue de manière idyllique son aventure londonienne, en inscrivant le pénalty qui offre la première Ligue des champions de son histoire à Chelsea. Fin d'un chapitre qui aura duré huit ans et au cours duquel le joueur a tout gagné. Cette fois-ci, il officialise la nouvelle : son futur va s'écrire en caractères chinois, à Shanghai. Le club du Shanghai Shenhua est blindé aux as et peut donc offrir un contrat royal à l'attaquant. Impossible, pour Drogba, de refuser. Le voilà qui débarque en Chine avec un statut de superstar, dans un championnat qui commence à attirer de grands noms, à l'instar de Marcello Lippi ou de Lucas Barrios. Alors, vraiment un rêve chinois, pour Drogba ? Bah, pas vraiment. Déjà, le gros salaire de Drogba, cumulé à celui d'Anelka, pose problème aux entreprises qui gèrent le club. Explications.

Mensonges et actionnaires

À Shanghai, Didier Drogba et Nicolas Anelka gagnent très exactement 240 000 euros par semaine. Grosso modo, cela signifie 12,5 millions d'euros par an. Une somme astronomique. Oui, sauf que le président du club, Zhu Jun, menace de ne plus payer les deux anciens de Chelsea. Ah, mais pourquoi ? Tout simplement parce, en 2007, lorsqu'il débarque au club, on lui promet la majorité des parts de la société, soit 70%. Or, cinq ans plus tard, sa participation ne s'élève qu'à 28,5%, alors que le bonhomme a déjà injecté quelque 75 millions d'euros pour faire grandir le Shanghai Shenhua. Pourtant, l'accord initial prévoyait qu'il deviendrait l'actionnaire majoritaire après avoir injecté 19 millions d'euros, comme l'explique l'Oriental Sports Daily

Alors, oui, forcément, cela l'agace, et il menace désormais de ne plus filer un rond. Du coup, si une telle situation se produisait, les autres copropriétaires du club (cinq entreprises d'État) devraient sortir intégralement de leur poche les 25 millions d'euros annuels cumulés pour le Français et l'Ivoirien. Tout simplement inenvisageable, même si le récent vainqueur de la C1 a déjà planté quatre buts en six matches depuis son arrivée dans le championnat chinois. Conséquence : soit Drogba devrait diviser son salaire par deux (mais bon, à 6 millions par an, cela vaut-il vraiment la peine de se terrer en Chine ?), soit il sera contraint de partir. Comme Anelka, d'ailleurs. La lose pour eux. Une aubaine pour certains clubs européens en quête d'un véritable attaquant.

Chelsea, Juve, Barça, Real, Milan… OM


Évidemment, l'idée de revoir immédiatement Drogba en Europe en titille plus d'un. Les médias anglais rêvent d'un retour romantique à Chelsea. Les Italiens, eux, le verraient bien à la Juve, puisque ni Van Persie, ni Llorente, ni Berbatov n'ont trouvé un accord avec le club bianconero. Après, il y a toujours cette folle rumeur qui dit qu'il existe une clause dans le contrat de Drogba qui lui permet de se libérer gratuitement du Shanghai Shenhua si le FC Barcelone souhaite l'enrôler. Même si, actuellement, on le verrait mieux au Real Madrid. Silvio Berlusconi, lui aussi, n'a jamais caché son admiration pour le joueur. Les départs de Zlatan, Inzaghi, Cassano, et les récentes blessures de Pato et Robinho pourraient bien pousser le patron du Milan AC à faire une folie de dernière minute. En gros, les solutions ne manquent pas pour Drogba.

Sans parler, bien sûr, de l'éternelle rumeur du retour de Didier à Marseille. Non mais franchement, Barton et Drogba ensemble à l'OM, cela n'aurait pas une gueule incroyable ? Élie Baup serait forcément pour, mais assumer le salaire de Drogba semble totalement impensable pour Marseille, surtout en période de restriction budgétaire. Bref, revoilà certainement l'un des meilleurs attaquants du monde en circulation sur le marché des transferts. Il ne reste que quelques jours aux dirigeants des grands clubs européens pour compter leur sous et voir si un Drogba pourrait venir se glisser dans leur stratégie. À moins que le joueur, grand seigneur, n'accepte de continuer à jouer avec le maillot de Shanghai Shenhua sans être payé. Comma ça, par amour du maillot. Ouais, on déconne, hein !

Éric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


mardi 19 juin Bonus Coupe du monde : 1900€ offerts pour parier sur le Mondial 3
Hier à 14:15 Vers une pénurie de bière pendant le Mondial ? 44
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Olive & Tom Tsugi
Hier à 10:41 Tinder fait sauter les réseaux russes pendant le Mondial 34 Hier à 09:41 La chanson d'Oldelaf pour encourager les Bleus (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 29: Le blocus français, le blocus saoudien et l’œdipe marocain mardi 19 juin Tex est en Russie pour la Coupe du monde ! (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 28: L'Angleterre encore à la peine, la diète de Fekir et des « blagues » japonaises
À lire ensuite
L’imbroglio Berbatov