1. // Championship
  2. // 28e J
  3. // Leeds-Nottingham Forest

Et Leeds retrouve la vie

Noyé dans la tourmente depuis plus d'une décennie, Leeds United commence aujourd'hui à entrevoir la lumière au bout du tunnel avec un pied affirmé sur la route des play-offs de Championship. Le secret ? L'arrivée de l'ambitieux Garry Monk et un board qui se fait enfin secouer, entre autres.

Modififié
Un détail qui ne peut vraiment en être un pour l’époque. Elland Road vit. Mieux, il dégueule de monde. Le 20 novembre dernier pourrait donc être un repère, celui de jours meilleurs sur Leeds. Il faut imaginer le tableau : plus de 36 000 personnes, des sourires et surtout une atmosphère positive. Oui, l’affiche était mythique – un Leeds United-Newcastle –, mais il ne faut pas s’arrêter sur le menu, car pour la réception de Rotherham United début janvier, on pouvait sentir un souffle similaire. Comme si la contestation n’existait plus, comme s’il n’y avait plus de simulation de funérailles, plus de banderoles hostiles, plus de colère.

Leeds United, la belle, serait donc de retour. Pour la première fois depuis six ans, la réception de Newcastle s’est bouclée sur une pancarte sold out, et la défaite du jour (0-2) n’a même pas été suivie de sifflets malgré la boulette énorme du vieux Robert Green. Tout simplement car, cette fois, l’institution peut espérer reprendre son histoire. La Premier League, son parfum et ses espoirs. Les play-offs, Leeds n’en a plus entendu parler depuis plus de dix ans et une défaite en finale d’accession face au Watford d’Adrian Boothroyd. À cette époque, personne ne connaissait vraiment Garry Monk, un homme qui s’apprêtait à recevoir le brassard de capitaine à Swansea en League One. Monk a depuis rangé son short et enfilé le costume. Et si Leeds United commence à redevenir Leeds United, c’est d’abord grâce à lui, cette gueule de la nouvelle génération qui possède un truc que ses prédécesseurs n’avaient pas : la conscience de la précarité et, donc, l’amour du challenge.

La bascule Monk


Voilà maintenant près de huit mois que l’enfant de Bedford a débarqué à Elland Road. Le premier jour, Monk n’avait pas caché son envie de « planter ses dents » dans un projet flou au sein duquel son objectif prioritaire était de « réunifier » un peuple qui n’avançait plus dans le même sens. La raison ? Massimo Cellino, propriétaire et bombe à retardement depuis son arrivée à la barre du club en janvier 2014. L’histoire du pyromane italien est aujourd’hui connue avec sept coachs grillés en trois ans, des suspensions à répétition reçues des mains de la FA – dont la dernière de dix-huit mois en cours depuis début décembre pour avoir violé le règlement en vigueur sur les agents lors du transfert de Ross McCormack à Fulham en 2014 – et surtout des déclarations imbibées de provocation qui n’ont fait qu’exciter des supporters qui ont toujours refusé de voir leur passé sali.


Cellino a également vu ses fils se faire dégager du club pour de nombreux dérapages et surtout la fronde grimper sous ses yeux. Garry Monk, lui, a pris le problème de face d’entrée : « Il y avait deux solutions : continuer dans la même direction ou essayer de changer les choses. Ce n’est pas seulement vrai pour les supporters. C’est quelque chose qui concerne tout le monde. Le staff, les joueurs, car il fallait changer les mentalités. (...) J’ai entendu toutes les histoires autour de Cellino, comme tout le monde. Mais lors de notre rencontre, j’ai été impressionné par la façon dont il m’a parlé, ses idées, les questions franches que je lui ai posé et auxquelles il a toujours répondu. Il faut lui parler pour découvrir à quel point c’est un homme passionnant et à quel point il est attaché à la réussite de ce club. » Mais la situation a progressivement eu raison du propriétaire italien qui est sur le point de lâcher définitivement le club alors que, sous Monk, Leeds est actuellement au pied du podium avec cinq points d’avance sur Derby County, premier non qualifié pour les play-offs et battu par les Whites (1-0) le 13 janvier dernier.

Vidéo

D'Emery à Radrizzani


Le retour au premier plan du triple champion d’Angleterre est donc avant tout le fruit d’un calme retrouvé. Le secret de Monk ? Avoir pris le temps d’apprendre de sa première expérience encourageante à Swansea, notamment marquée par le meilleur classement de l’histoire des Swans en Premier League. Pendant sa période d’inactivité, Garry Monk a été prendre conseil auprès d’Unai Emery à Séville pour bosser ses méthodes, tirer le positif et le négatif de son approche. Habité par une volonté de faire jouer ses équipes, il a également appris à laisser parfois l’efficacité prendre le pas sur l’esthétisme, notamment après une longue discussion avec Rafael Benítez, avec un effectif jeune, mais renforcé l’été dernier par de belles prises comme le défenseur Pontus Jansson, le Français Hadi Sacko ou la confirmation du prometteur Charlie Taylor.


L’autre bousculement, c’est donc aussi plus haut, dans les bureaux où l’Italien Andrea Radrizzani vient de racheter 50% du club avant de logiquement le récupérer en totalité l’été prochain. De son aveu, Radrizanni n’aurait jamais pensé investir dans le foot, mais un repas avec Kenny Dalglish après le quart de finale de C1 entre City et le PSG l’an passé a fini par le convaincre. La légende de Liverpool a alors parlé de l’énorme « opportunité » que pourrait être un investissement pour relancer le géant endormi du Royaume. Andrea Radrizzani l’a pris au mot et est aujourd’hui le nouveau boulon de l’espoir qui traverse actuellement Elland Road. Le cauchemar pourrait donc enfin se terminer.

Par Maxime Brigand Propos de Garry Monk tirés du Guardian.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

J'aurais quelques commentaires:

- le bordel ne date pas de l'arrivée de Celino mais de celle de Ken Bates il y a plus de 10 ans puis de la vente du club à GFH Capital (un fond moyen oriental bancal). Celino a certes multiplie les choix de coach bizarres (Milanic, Hockaday) mais il a stabilisé le club financièrement (en amenant quelques bon joueurs via ses réseaux comme Souley Dounkara, Mattia Silvestri ou Beppe Belluci)
- Dur de ne pas citer Chris Wood et Kyle Bartley qui sont pour moi les deux meilleurs joueurs de la saison.

Sinon joli article qui prouve qu'il y a des entraineurs britanniques de qualité si l'on veut bien leur laisser une chance et si l'on sort des clichés entendus en France et anonés bêtement concernant le football anglais.
Coach Taylor Niveau : DHR
Une brute ce Wood, le gars a un de ces physiques de déménageur et un fighting spirit monstrueux ! Et malgré tout n'est pas dégueulasse avec ses pieds, super jeu de tête et a une grosse activité sur toute la rencontre
J'ai le souvenir de gros duels l'an dernier avec ce bon costaud de Semedo de Sheffield sur coups de pieds arrêtés
Il a reçu des grosses offres cet hiver de PL et de clubs ambitieux de Champo (enfin blindés d'oseille plutôt), il a boudé mais il devrait rester.
Dans le top 5 des attaquants de Champo avec Hogan (qui devrait signer chez les Hammers), Tammy Abraham (prêté par Chelsea à Bristol City), Glenn Murray et Dwight Gayle.
Mais Ari tu sais quand meme que c'est en Angleterre meme que les coachs british ont une cote au plus bas et ne se voient jamais donner le temps necessaire pour monter un projet. J'ai jamais compris pourquoi Swansea avait laché Monk et je suis plus qu'heureux de le voir reussir à Leeds au vu des qualités qu'il avait montré.
Oui tout à fait, d'où mon passage sur le fait qu'ils n'aient que rarement leur chance en PL.
Franchement si c'est pour aller nous chercher des seconds couteaux comme Mazzari, Jemez, Di Matteo, Puel, Guidolin, Bradley, Scolari, autant donner leurs chances à des mecs qui connaissent les spécificités du foot anglais au lieu d'avoir des coachs étrangers qui declarant la bouche en Coeur 4 mois après qu'ils ne s'attendaient pas à autant d'intensite et blablabla.

Je precise que j'éstime une partie des entraineurs listés ci-dessus, simplement je ne suis pas sur qu'en l'espèce ils représentent de véritables plus values par rapport à d'excellents coachs de Football League.
Alors je sais pas si tu as volontairement omis de citer Karanka, mais il est pour moi un coach qui fait un excellent boulot et qui a accepté de franchire les etapes necessaires pour arriver là ou il est. Après je trouve quand meme grave qu'un Pulis n'ai jamais eu et n'aura surement jamais l'occasion de coacher un top club. Maclaren aussi injustement décrié suite à son passage en selection mais loin d'etre un pipe. Mais j'ai quand meme l'impression que la generation des potentiels coachs est retissante à franchir le pas vu le sort qui leur est reservé
Ah mais je n'ai pas cite Karanka car il est parfaitement à sa place. Il a appris graduellement en Champo et surtout il a recruté et bati son équipe en function des spécificités du championnat (les recrues De Roon, Negredo, Barragan, Gaston en sont le parfait exemple).
Pulis c'est essentiellement du snobisme. Ce mec a tiré 200% de tous ses effectifs et il est encore décrié (surtout à l'étranger). Il ne doit pas y avoir plus de 10 coachs français meilleurs que lui mais on lui chie continuellement à la gueule.
6 réponses à ce commentaire.
Luis suarez Niveau : DHR
Le Brian Cloughico, même si la détestation de tonton Clough pour Leeds et Don Revie est légendaire et l'a façonné.

Plus sérieusement, ça ferait plaisir de revoir un Leeds au top, ce club envoyait beaucoup de rêve. Surtout quand on repense à leur équipe du début des années 2000, on peut que se dire que les joueurs à la Kewell, Viduka, Smith sont un peu en voie de disparition (après ça doit être lié au sentiment du “c'était mieux avant“ pour être honnête).

Espérons que ce regain de forme va continuer, la PL avec Leeds ça sera bien, très très bien même.
Super article encore une fois Maxime !


Putain, je savais pas que c'était Monk qui était leurs coach ! C'est une vraie bonne nouvelle !

J'espère qu'il arrivera à remettre cette équipe en selle !!
prtcl2x89 Niveau : CFA2
j'ai jamais capté pourquoi Swansea avait bazardé Monk, il avait réussi à avoir des résultats excellents pour eux en n'ayant aucune expérience du poste. je suis bien content de voir que ça marche pour lui (en attendant le retour en PL)
Oui un vrai bon coach !

j'aimerais vraiment qu'il remonte avec Leeds, ça serait beau !!
2 réponses à ce commentaire.
Depuis le début de son histoire, Leeds United est un phénix qui renaît de ses cendres encore et encore.

Né en 1919, champion de D2 en 1924, relégué en 1927, il remonte la saison suivante. 5e de l'élite en 1930, le club est relégué dès la saison suivante mais remonte aussitôt encore. Ils sont relégués en 1947 pour ce qui est le pire bilan du club en D1 (18pts, 30 défaites en 42 matchs). Leeds remonte en 1956 grâce au talent de buteur du légendaire gallois John Charles. Une 8e place en 1957, un titre de meilleur buteur pour le gallois et un transfert record pour la Juventus plus tard, le club tiendra 3 ans dans l'élite avant de retomber en D2 en 1960.

1961, Don Revie devient entraineur du club. Leeds est champion de D2 en 1964. C'est le début de l'âge d'or du club, champion d'Angleterre 1969 et 1974 (2e en 1965, 1966, 1970, 1971 et 1972), FA Cup 1972 (finaliste en 1965, 1970 et 1973), League Cup 1968, Coupe des villes de foire (ancêtre de l'europa league) en 1968 et 1971 (finaliste en 1967), finaliste de la Coupe des coupes 1973, finaliste de la C1 1975. Le tout avec une politique de formation efficace avec Billy Bremner, Peter Lorimer, Jacky Charlton, Norman Hunter, Eddie Gray, Paul Madeley le gardien gallois Gary Sprake, plus un génie irlandais transféré de Man United nommé Johnny Giles.
Une équipe ultra rugueuse sur les phases défensives mais extrêmement talentueuse quand ils sont en possession du ballon, elle avait bien du mal à finir le dernier tiers de la saison à cause d'un effectif limité et un football assez physique. Cette équipe rentrera progressivement dans le rang à la fin de cette génération et le départ de Revie pour l'équipe d'Angleterre et sera relégué en 1982.

Au cours des années 80, les anciens joueurs Eddie Gray, Billy Bremner et Norman Hunter essaieront de faire remonter le club dans l'élite, sans réussite. Il faut attendre Howard Wilkinson, en provenance de Sheffield Wednesday (5e de D1 en 1986), pour y parvenir, en étant champion de D2 1990. Leeds termine 4e dès la saison suivante avec un Gordon Strachan en feu malgré ses 34 ans. Et à la surprise générale, Leeds est champion d'Angleterre 1992 avec des joueurs comme Gary Speed, David Batty, Gary McAllister, Lee Chapman, Tony Dorigo, Chris Fairclough, Rod Wallace ... et Eric Cantona bien sûr.

17e en 1993, l'équipe se rattrape en 94 et 95 en étant 5e à chaque fois. Les années 96 et 97 sont plus délicates mais une nouvelle équipe se construit avec Carlton Palmer, Brian Deane au début, Gary Kelly, Lucas Radebe, Ian Harte, Nigel Martyn, Stephen McPhail, Alan Smith, et la pépite australienne Harry Kewell. En constante progression à partir de 1997, l'équipe est leader du championnat au cours de l'hiver 1999-2000 avant de perdre face à Man United 1-0 à Elland Road, mais Leeds se qualifie pour la ligue des champions, terminant 3e. Arrive Viduka, Olivier Dacourt, Rio Ferdinand et Dominic Matteo pour le Leeds qu'on connait tous et ce magnifique parcours en C1, terminé en demi à Valence.
Mais l'équipe termine 4e en 2001 et ne se qualifie donc pas pour la C1 (autre époque), tout comme en 2002, terminant 5e. Commence alors le début des emmerdes avec l'accumulation des dettes et une nouvelle relégation en 2004.

Bref, tout ça pour dire que ce club a un destin et une histoire dans le foot anglais et les revoir tout en haut me ferait plaisir, tout comme Nottingham Forest d'ailleurs, mais ça va être plus compliqué pour eux ...
Si Leeds pouvait faire parti des 2 premiers pour monter directement et Sheffield Wednesday se qualifier à l'issu des Play Off ça serait cool. Et l'année prochaine on croise les doigts pour que ce soit le tour de Derby et Notthngham Forest.
Et on me fait dégager Bornemouth, Watford, Crystal Palace et Swansea.
Etant donné l'avance et la supériorité de Brighton et des toons, j'ai peur que cela reste un voeu pieux.
Quand à Forest.... il va déjà falloir changer d'actionnaire.

Après je n'ai jamais compris cette volonté farouche de "preserver" les clubs soit disant historiques. Les clubs que tu cites sont tous aussi méritants sinon nous n'avons qu'à créer la Brian Clough League avec Hartlepool en prime pour ménager les nostalgiques.
cul-terreux Niveau : CFA2
Pour retrouver de l'authenticité dans cette pu**** de pompe à fric qu'est devenu la PL.

Oublier Wolverhampton les gars ! Soyons sérieux. Black country boys
R. De Nico Niveau : DHR
Le problème c'est que lorsqu'ils seront tous de retour, avec les systèmes de relégation/promotion, le problème reviendra...

Donc en fait pour empêcher les "faux clubs" de pouvoir évoluer dans l'élite au profit de supposés historiques, il serait donc indispensable, pour la survie du foot-business, de créer une ligue fermée...
3 réponses à ce commentaire.
Jemincruste1 Niveau : National
Suiveur régulier de Leeds United depuis un bon moment, cliquer sur "table" sur leur site off était une déception assurée jusqu'à peu.

Le club mange du pain noir depuis trop longtemps maintenant. Qu'ils reviennent vite en PL et je me remettrai à suivre ce championnat.

Je pense que Leeds manque à tout le monde, surtout à ses - nombreux - ennemis.

D'ailleurs, c'etait tellement savoureux quand ils ont sorti MU à Old Trafford il y a quelques années !

There's only one United.
N'avaient-ils pas chanté un truc de ce genre "hey Manchester, there's only one United" alors qu'eux se qualifiaient pour la demi de C1 tandis que MU se faisait éliminer au même moment ?
(Ça remonte à loin, ma mémoire me fait peut-être défaut.)
Quel énorme match ils avaient fait pour s'imposer à la Lazio, un vrai épouvantail cette année-là.
1 réponse à ce commentaire.
Ce serait vraiment top qu'ils remontent en PL !Espérons que l'histoire soit en marche !
vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM Hier à 20:54 L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 1 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
Hier à 19:06 Kembo Ekoko à Bursaspor Hier à 18:17 La bastos de Marcos Alonso 3 Hier à 16:53 Il foire sa panenka à la 96e minute 21 Hier à 13:45 La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 Hier à 12:40 Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 54
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 11:46 Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 6 Hier à 11:19 Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 Hier à 10:18 La demi-volée de Gignac 10 Hier à 09:01 Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32
samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 10 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 14 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 23 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2
À lire ensuite
Prolongations à Kinshasa