1. //
  2. // 8es
  3. // Bayern-Arsenal

Et le Bayern est redevenu humain

D'un côté, la vitrine d'un club prêt à enfiler sa cinquième couronne nationale de suite, qui n'a plus perdu la moindre rencontre depuis un peu moins de trois mois et qui s'apprête à s'enfiler un nouveau huitième finale de C1 face à des Gunners en panne de confiance. De l'autre, l'intérieur de la boutique : un ensemble devenu chiant, qui gagne souvent à l'arrache et qui doit désormais gérer la retraite précipitée de Philipp Lahm. Autopsie.

Modififié
Une même soirée, une conclusion, plusieurs perceptions. Poussé dans les cordes, Maik Walpurgis, quadragénaire au visage marqué, reprend ses esprits et tente de comprendre comment ses gars ont pu lâcher un nul précieux dans la course au maintien. Cette sensation traverse également l'Audi-Sportpark d'Ingolstadt où le Bayern danse en cette fin d'après-midi de mi-février. Sous le soulagement, la machine bavaroise savoure une dixième victoire en onze sorties depuis le 23 novembre dernier, date de son dernier souci technique constaté à Rostov (2-3). Depuis, l'armée de Carlo Ancelotti a repris sa quête nationale pour accomplir « le devoir, l'obligation » que représente un titre de champion d'Allemagne. La victoire à Ingolstadt (2-0) samedi dernier, obtenue au mental grâce à deux buts inscrits dans les arrêts de jeu, combinée à la défaite de Leipzig à domicile face à Hambourg (0-3), file sept points d'avance au monstre tentaculaire qui avalera sans aucun doute une cinquième coupe de suite en mai prochain. Le tableau semble parfait, les problèmes lointains, et face à la presse, Ancelotti en profite pour souligner « la force de caractère » d'un onze débarqué chez son voisin sans ailier et dans un système repensé. L'essentiel est assuré, pour l'opération séduction, il faudra une nouvelle fois repasser. Oui, on s'est encore fait chier en regardant le Bayern d'Ancelotti jouer et la presse allemande n'hésite pas à ressortir le vieux concept du Bayern-Dusel. Un succès sans style, mais gratté par l'efficacité.

Le patron, l'incertitude et le modèle


Finalement, samedi dernier, l'important était ailleurs et un match de foot ne peut suffire à étouffer le bordel d'une famille. Quatre jours plus tôt, Philipp Lahm, sous contrat avec le Bayern jusqu'en 2018, a fracassé en quelques mots le sol de l'institution en annonçant après la victoire munichoise contre Wolfsburg (1-0) en Coupe d'Allemagne sa volonté « d'arrêter de jouer au football à la fin de la saison » à trente-trois ans. La fin d'une histoire de vingt-deux piges entre une légende et la cause qu'il a servie depuis le début du siècle ou, au moins, son interruption. Forcément, ça fout une claque. Dans ces conditions – soit sans prévenir personne du timing dans une maison où il connaît tout le monde –, ça fait encore plus mal. Depuis, Carlo Ancelotti a expliqué qu'il avait essayé de convaincre son capitaine, mais que ce dernier lui avait expliqué vouloir « faire ce travail à 100%, pas à 90% » . Honnête, classe et pro. Problème, le porte-drapeau a refusé dans le même temps d'enfiler la casquette de directeur sportif, un poste vacant depuis le départ de Matthias Sammer en juillet dernier. Une absence qui se calque sur les difficultés rencontrées cette saison par le Bayern, qui semble se contenter de victoires en fin de match, d'un jeu sans rythme et d'une dépendance aux exploits individuels au cœur d'une machine qui n'est plus tout à fait collective. Comme s'il manquait d'un patron pour gueuler du premier étage pour réveiller les soldats. Ce que le retour d'Uli Hoeneß à la barre du conseil de surveillance doit amener.


Le Bayern a construit son prestige sur son unité et s'il est progressivement devenu au fil de l'histoire un club modèle, c'est aussi pour cet esprit famille construit entre les figures historiques qui prend depuis quelques mois des tartes dans la gueule. Pourquoi Lahm a refusé le costume de directeur sportif ? Pour souffler, oui, mais reviendra-t-il ? Personne n'en est sûr. Sur ce point, c'est une fracture alors que le poste était dessiné pour lui et que son refus laisse le Bayern dans un vide encore total. C'est un modèle qui prend un coup, mais voilà que la Ligue des champions est de retour, là où Carlo Ancelotti est attendu et là où il a surtout déjà perdu deux rencontres cette saison, à Madrid et à Rostov. Face à Arsenal le Bayern débarque en favori, mais va aussi devoir hisser son niveau de jeu pour ne pas vivre de nouveau une saison normale. Le peuple rouge n'en veut plus et souhaite retrouver les grandes oreilles soulevées en 2013. Guardiola était venu pour ça et a échoué tout en laissant un chantier derrière lui. Ancelotti doit maintenant prouver sa valeur ajoutée. Maintenant, plus que jamais.

Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

AtlanteanKodex Niveau : DHR
Cet article met en valeur ce qui est selon moi la plus grosse tare du football moderne. On ne laisse jamais le temps, il faut des résultats tout de suite. Si le Bayern est éliminé de la Champion's par Arsenal (peu probable mais on ne sait jamais), ça risque de sentir mauvais pour Ancelotti qui n'est là que depuis quelques mois ! Pourquoi ne laissons-nous pas le temps à un entraîneur de construire tranquillement son équipe en attendant des résultats sur le long terme ? Au final, l'équipe est sous pression dans l'attente de résultats immédiats donc il est plus facile de s'en remettre à des exploits individuels que d'exploiter réellement le potentiel du collectif, ce qui prend plus de temps.

On en a encore eu l'exemple hier soir avec le PSG, parce que si on écoute tous les grands spécialistes de l'Équipe ou RMC, Emery est une chèvre et fait moins bien que Blanc, et aujourd'hui il est une légende qui a permis à son équipe de faire le meilleur match du PSG version Qatar. Qu'arrivera-t-il si, après avoir éliminé le Barça, le PSG se fait éliminer en quarts contre le Benfica ? Ben tout sera oublié, et tout repartira à zéro avec un nouvel entraîneur l'été prochain. Alors que le projet de Emery se construit petit à petit et les conclusions ne peuvent être tirées qu'au bout de 2 ou 3 ans.

Mais 2 ou 3 ans, c'est beaucoup trop long dans le football moderne. Si Sir Alex Ferguson débarquait maintenant à MU, il ne ferait sûrement pas long feu...
FranckderKaiser Niveau : District
Sauf que le problème avec le Bayern actuel, c'est qu'on ne construit rien.. Ancelotti est clairement très frileux quand il s'agit de lancer des jeunes (Benko toujours pas de match, Alonso titulaire plutôt que Kimmich) et des erreurs de recrutement comme Costa ou surtout Sanchez.. Ce qu'il faudrait c'est un mec comme Van Gaal, qui oui fou le bordel, mais lance des joueurs, qui construit.
AtlanteanKodex Niveau : DHR
Oui mais pourquoi ne prend-il pas ces risques ? Parce qu'il n'en a pas forcément le temps. Regarde ce que tu dis pour Sanchez : le gamin a 19 ans, vient d'arriver dans un des plus grands clubs du monde, et on veut qu'il soit performant tout de suite ? Lui il faudrait lui laisser au moins 2 ou 3 ans avant de tirer une première conclusion quant à sa capacité d'adaptation au plus haut niveau pas juste 6 mois...
Note : 1
Parce que sous. Fric. Pognon.
Ajoutée à une culture de l'instant, le syndrome twitter, l'important est d'aller vite, très vite, encore plus vite, la patience et le recul n'existent plus. Seul le présent compte, l'avenir c'est une notion trop vague et trop floue.
Jacky Wilshere et Henri Michel Niveau : DHR
Merci de ne pas mettre les amateurs de l'Equipe et RMC dans le meme sac. Riolo est un des rares à defendre Emery et ne pas jouer le corporatisme franco-français.
AtlanteanKodex Niveau : DHR
Bien d'accord pour Riolo, mais ce n'est pas le cas pour beaucoup chez RMC (Courbis, Duga, et plein d'autres que je n'ai pas forcément à l'esprit là tout de suite).
Jacky Wilshere et Henri Michel Niveau : DHR
C'est bien vrai. Mais quand même, au point d'être comparé à l'Equipe, je dis non.
prtcl2x89 Niveau : CFA2
mais oui mais te rends-tu compte de tout l'argent que les clubs perdent s'ils ne gagnent pas instantanément ? c'est honteux un manque à gagner pareil

bon une fois l'ironie passée, c'est d'autant plus que ridicule de virer un entraineur après quelques mois au lieu de lui laisser au moins 1 an et demi car après on recommence un cycle d'adaptation qui au final n'apportera pas plus de résultats que si l'entraineur avait été gardé (voire pire)
Alkasetzer Niveau : DHR
Ben ... le PSG peut pas etre eliminé en 1/4 par Benfica vu que c'est Dortmund qui va passer les 1/8emes.
Ce qu'il faut pas lire ....
8 réponses à ce commentaire.
PierreFanFanJoséKarl Niveau : CFA
J'ai l'impression qu'il existe tout de même des similitudes entre le Bayern et le Barça:

- Une génération dorée qui est sur le déclin Iniesta et dans un une moindre mesure Alba et Busquets côté Barca, et Ribéry, Robben, Muller (passager ou pas?) côté Bayern.

- Un centre de formation qui ne sort plus autant de pépite qu'avant

- Une petite perte d'identité qui était un des piliers du club.

Je pense que cette année il ne seront pas forcément dans le dernier carré. Ce serait super si un nouveau club pouvait gagner la CL cette année. Y'en a un peu marre de voir toujours les mêmes.

Je serai content, à titre personnel de voir gagner le PSG ou la Juve voire l'Atletico.
Ah ah ah ah sacré humour sofoot, j'ai bien ri! Ah merde c'est un article sérieux? Bon bah après Emery hier, encore un entraineur critiqué pour pas grand chose (le mec est encore dans toutes les compets mais désolé qu'il ne réinvente pas le football à chaque match comme l'autre alchimiste fou et sérieusement pour le mélodrame Lahm?) qui je l'espère va "fermer des bouches" ce soir et même si il ne le fait pas aussi violemment et se contente d'un bon vieux 1-0 cela a-t-il vraiment une importance? Il me semble que l'objectif principal du Bayern est la C1, que ce soit en gagnant sur des matchs nuls grace au but à l'extérieur jusqu'à la finale et en jouant comme Angers (no offense) je pense qu'ils (un supporter du Bayern confirmera ou pas) n'en ont rien à foutre!
FranckderKaiser Niveau : District
En effet, pour la C1, peut importe là manière. De toute façon l'émotion sera là. De manière générale, on attend quand même du Offensivfußball.
A la différence que le PSG a un parcours irréprochable depuis la mi-décembre.
Le Bayern galère en Bundesliga. Les résultats factuels sont là, mais si tu regardes d'un tout petit peu plus près, ça craint un peu (comme la victoire 2-0 ou 2-1 ce weekend avec 2 buts marqués après la 90e contre Ingolschtad ou bidule, quand tu t'appelles le Bayern, c'est pas franchement normal).
Note : 1
Bien sur que c'est normal. Sous Guardiola, ça a servi à quoi de mettre des 9-2 à Hambourg ou des 6-0 à la pelle ? A arriver crever en demi avec la moitié de l'équipe à l'infirmerie. Superbe projet.
3 réponses à ce commentaire.
zinczinc78 Niveau : CFA
C'est pas la faute d'Ancelotti si le Bayern est devenu chiant. C'est Guardiola qui en est responsable en tentant d'y imposer son anti-jeu offensif.
jaimelefootenmarchant Niveau : CFA2
Respect pour un joueur comme Lahm qui est resté fidèle à son club de cœur et avec lequel il a tout gagné.

Quels arguments a bien pu trouver le mercenaire Carlo pour le convaincre de revenir sur sa décision alors que lui-même change de club comme le vent souffle.

L'an prochain en BPL sans sourciller.
Mouais. Si il est peut être redevenu humain, le Bayern reste le Bayern et "gagner moche" fait aussi partie de son ADN.

Non le Bayern ne joue pas bien en ce moment, mais n'oublions pas tout le changement qu'il y eu cet été avec le départ de Guardiola. Quand on connait l'exigence de tous les instants de ce dernier, il paraît assez normal que les joueurs connaissent un contre coup, surtout quand on sait toutes les victoires remportées ces dernières années.

De plus, la préparation de la saison bavaroise a totalement changée. Fini le Bayern qui éclate tout sur son passage pour arriver rincé fin décembre et reprendre la deuxième partie de saison sans rythme. Ancelotti l'a annoncé à Doha pour le stage de préparation : opération commando, groupe réduit et préparation physique très intense pour être prêt pour les gros matchs.

Après cela n'empêche qu'il existe quelques problèmes et qu'un changement de cycle est déjà entamé. Je trouve le milieu très souvent faible dans la récupération et j'ai du mal à trouver de la complémentarité entre les différents profils. Après difficile de trouver aussi parfait que le trident Kroos-Schweinsteiger-Martinez (ou le duo quand Kroos s'est gravement blessé puis qu'il est parti).

Concernant Lahm, il prépare depuis sa reconversion (il a fondé une entreprise vendant des produits "bien être" je crois) depuis longtemps et sa décision ne me surprend pas. Surtout que vu les deux monstres au dessus, le poste de DS est assez étriqué au Bayern. Mais ça va tous nous faire drôle quand il va partir...
Ce commentaire a été modifié.
Complètement d'accord avec le commentaire d'en haut soulignant instantanéité de l'analyse footballistique. Et je vais faire trivial : ça me casse les couilles.

Prenons Thomas Müller. Le mec en est à sa première mauvaise demi-saison de sa carrière et se fait dézinguer de toutes parts. Alors qu'il est passé de la réserve du Bayern à la finale de CL et demi de CdM en un an. Et que depuis, il a toujours été excellant et a marqué des valises de buts. Au vu de tout ce que ce joueur (et des joueurs du Bayern en général)a gagné, ça n'est pas logique d'avoir une baisse de régime ? Depuis quand les joueurs sont des robots ?
Strapontin21 Niveau : CFA2
Cette photo est terrible.. Carlo le parrain!
Hier à 21:45 FIFA : Bild ouvre le rapport Garcia 41
Hier à 19:29 Boca et le souvenir de la D2 7 Hier à 14:45 Danny Newton, le nouveau Jamie Vardy ? (via BRUT SPORT) Hier à 13:45 Le logo d'Oxford United à l'intérieur du maillot de Bristol City 7 Hier à 12:25 Bagarre générale lors d'un match de charité 35
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 11:36 La simulation grotesque d'un défenseur de Bahia 10
dimanche 25 juin Sergio Ramos acrobate en vacances 4 dimanche 25 juin Pogba marque en dabant 59 dimanche 25 juin Le central de Kansas met une bicyclette 6 dimanche 25 juin Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 9 samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 11 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 19 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42