1. // Rétro
  2. // Ce jour-là
  3. // 26 octobre 1863

Et l’Angleterre créa le football…

Le 26 octobre 1863, la première Fédération de football est créée en Angleterre, sous le nom toujours actuel de Football Association. Une date qui marque aussi et surtout la naissance du football moderne, avec l’application de ses premières règles universelles. Mais avant cela, à quoi pouvait bien ressembler ce sport de l’autre côté de la Manche ? Petit retour sur 30 ans d’un jeu ancestral et parfois violent, entre Esquimaux et vessie de porc.

Modififié
Conférences, expositions, remises de prix et réunions d’affaires. Depuis des décennies, voici quantité de services proposés par l’hôtel New Connaught Rooms, situé dans le très chic quartier de Covent Garden, à Londres. Mais les nouveaux golden boys internationaux savent-ils que ce lieu était autrefois le repère de la franc-maçonnerie anglaise, la Freemason’s Tavern ? Savent-ils également que l’universalité et la popularité du football se sont décidées dans ce pub entre universitaires ? Oui, c’est bien ici que le 26 octobre 1863, les représentants des écoles les plus prestigieuses d’Angleterre, les fameuses Public School, tentent d’unifier les règles d’un sport dont la pratique varie d’un endroit à l’autre du pays, créant même parfois de violentes disputes entre les équipes. En ce temps-là, parmi les nombreuses variantes du foot, deux sortent leur épingle du jeu : le football rugby, sport où le port de l’écarte-narine et les coups de tatane dans les tibias (le hacking) sont autorisés, tout comme le port de la balle avec les mains ; puis le football association, qui fait la part belle au dribbling game, un jeu de conduite de balle sans violence restreignant l’utilisation des mains à de très rares occasions. Même pour le gardien de but, puisque le poste n’existe pas. Lors de cette réunion, les discussions sont exaltées et les règles soumises au vote. Résultats : avec une large majorité, les participants édictent sur 16 règles deux lois tangibles – on ne joue plus avec les mimines et on ne se bastonne plus - sous l’égide de la première fédération de foot au monde, la Football Association. Cinq jours plus tard, après avoir inventé l’ampoule, le téléphone et la chasse d’eau, les Victoriens donnent le coup d’envoi de leur premier match « officiel » entre Blackheath et Perceval House. Score final : 2-0. Et la presse locale de préciser : « Il fait très chaud et extrêmement beau pour un mois d’octobre. »

Matchs entre mariés et célibataires

Aux origines de cette grande histoire, le folk football ou mob football, comme disent les historiens anglophones, est un jeu du petit peuple anglais. Comme le signale un ancien élève d’Eton, fleuron des écoles privées britanniques, dans ses Reminiscences of Eton en 1831 : « Je ne peux pas considérer le football comme un sport de gentlemen ; après tout, le petit peuple du Yorkshire y joue. » Les matchs ont souvent lieu lors des vacances ou lors d’occasions spéciales, comme le traditionnel Shrove Tuesday : ce Mardi Gras à la sauce british, à cette époque jour « demi-férié » , où l’on organise le matin des courses de pancakes à travers le centre-ville et des parties de football l’après-midi. Tous arborent une belle moustache, un maillot en coton tricoté et un pantalon en flanelle. Les chaussures de football n’existent pas ; les protège-tibias non plus. L’accessoire ultime reste la pipe en terre, et il n’est pas rare de voir les joueurs prendre quelques bouffées en pleine rencontre. Des rencontres qui peuvent réunir des centaines de joueurs de la ville, divisés en deux équipes en fonction de leur poids, de leurs statuts sociaux ou de leurs contrats de mariage. Comprendre : les célibataires rencontrent les mariés, avec un cash prize pour le vainqueur.

Mort pour une victoire

Mieux, les matchs se jouent en pleine rue. Conséquence directe, ou non, ces confrontations sont d’une extrême violence. Oui, les croc-en-jambes et les coups au niveau du tibia sont autorisés, fichant les fractures de la jambe au registre des blessures courantes et quasi bénignes. Le bruit des matchs est assourdissant. Les émeutes entre les joueurs et les habitants font office de troisième mi-temps. En mars 1840, un match célébrant la Saint-Patrick à Édimbourg se termine par une violente rixe entre Irlandais et Écossais, privant à vie un officier de police de sa jambe gauche. Face à tant de désordre, le Highway Act britannique de 1835 interdit alors la pratique du folk football sur les routes et le contraint à se replier sur des espaces clos. Grand spécialiste de cette époque, le journaliste anglais Paul Brown raconte dans The Victorian Football Miscellany qu’en 1840, un certain James Wilkinson est envoyé deux mois derrière les barreaux pour avoir caressé la balle dans les rues de Colne, dans le Lancashire. En 1841, pour une même initiative, 70 policiers, armés seulement de matraques, sont attaqués par 200 joueurs armés de pierres et de barres en métal. Un agent de police, Joseph Halstead, est abattu de plusieurs coups de poteau en fer, le cerveau gisant sur le sol. Le coupable ? Ce récidiviste de Wilkinson, qui explique alors sur le chemin qui le mène en prison avoir attaqué ces forces de l’ordre par souci de « vengeance » . Avant d’accuser une forme d’hypocrisie ambiante : « Ils nous avaient battus lors d’un match clandestin six mois plus tôt. »

Esquimaux et vessie de porc

Toujours en 1840, une autre brigade est appelée en renfort pour une partie organisée dans le centre ville de Richmond. The Charter écrit : « Alfred Bayley, un adolescent âgé de 16 ans, a été appréhendé alors qu’il était en train de gonfler une vessie de taureau. » En effet, pour envisager d’acquérir un ballon de football à l’époque victorienne, il faut d’abord se rendre chez son boucher local. Ici, la plupart des balles sont faites main à partir de vessies d’animaux gonflées - habituellement du gibier, recouvertes d’une enveloppe de dix-huit panneaux de cuir et fermées par des lacets de chaussures. Un petit bijou d’esthétique, malheureusement trop sensible à la moindre épine, trop lourd sous la pluie, et trop dur au contact de la boue. En 1857, un groupe trouve alors la solution en jouant avec le crâne d’un jeune homme décédé, que leur a vendu « une jeune fille en pleine rue avant d’être arrêtée par la police » , précise le Liverpool Mercury. Dans le cercle Arctique, appelé Akraurak, le football se dispute avec une balle en peau d’animaux cousue, remplie de plumes, de poils ou de copeaux de bois. Les escouades tentent alors de pousser la balle derrière la ligne de but adverse, marquée dans la neige. En 1850, l’équipe marine de la Royal Navy s’essaie à ce sport face à quelques Esquimaux lors d’une expédition dans le Nord de l’Alaska. Avant la rencontre, l’équipage lance un échauffement en forme de troc, négociant du tabac contre des bottes en peau de phoque, des outils en ivoire et de la viande de renne. Une ambiance bon enfant, mais une sacrée déculottée au final. « Ils jouent tous les jours à leur jeu bizarre. Ils étaient bien mieux entraînés et tout simplement beaucoup plus que nous » , raconte le capitaine du navire HMS Heral, Henry Kellet. Pendant ce temps-là, au Royaume, la violence de ce sport ne faiblit pas. Touchée par la révolution industrielle, la société ne voit plus d’un très bon œil ce jeu « vestige de l’âge barbare » , comme « une honte à la civilisation » peut-on lire un peu partout dans la presse. Interdit dans la rue, le football trouve refuge sur les grands espaces gazonneux des écoles et des grandes universités d’Angleterre, les Public Schools, où les parents issus des couches sociales aisées voient dans ces activités primaires et violentes une façon de forger le caractère de leurs enfants. Souci ? Chacun des ses établissements possèdent ses propres règles, ce qui rend problématique les rencontres interscolaires. Et n’arrangent pas l’image quelque peu « bordélique » de ce sport incompris.

« Distinguer l’homme moderne de l’animal »

À Sheffield par exemple, on marque des points avec un « rouge » : étrange mélange entre un corner et un essai de rugby, un peu comme au football australien, entre deux poteaux situés à quelques pas des buts. À Winchester, les poteaux de but sont constitués par des êtres humains ! En 1840, dans la ville de Windsor, le journal The Era révèle même que les joueurs avaient pour habitude de jouer les pieds liés par une corde de 35 cm, avec comme trophée un fromage pour le vainqueur. Les collèges les plus anciens et le plus renommés comme Eton et Harrow choisissent eux des règles limitant l’usage des mains à de très rares occasions, ainsi que le fameux hacking : ces bons vieux coups dans les tibias de l’adversaire. En l’absence de portiers, de vrais défenseurs ou de milieux de terrain, le 4-4-2 est un concept encore étranger. Un beau 0-0-11 serait plus adéquat, constitué de joueurs très individualistes. C’est l’avènement du dribbling game, en opposition au football rugby, inventé par un étudiant de 17 ans et pratiqué dans la ville de… Rugby ! Un sport plus tolérant à l’égard de la violence, et qui autorise donc le joueur à porter le ballon avec les mains. À cette époque, ces deux conceptions diamétralement opposées vont bien au-delà de la réglementation d’une discipline sportive. « C’est un paradigme philosophique, anthropologique et culturel qui trame l’activité humaine depuis l’homme préhistorique jusqu’au XXIe siècle, explique le géopolitologue Pascal Boniface, dans Les premières règles du football 1863. Les législateurs les plus en phase avec la culture du football rugby insistent sur le fait que l’utilisation des mains atteste d’un haut niveau de civilisation et de culture ; avançant notamment l’idée selon laquelle, au plan anthropologique, les mains sont libres de créer, de cultiver, de maîtriser des techniques, bref de distinguer l’homme moderne de l’animal. Au contraire, pour les "défenseurs des membres inférieurs", donc du football association, le ballon souillé, boueux, flasque, hideux de l’époque n’autorise pas l’homme distingué à l’empoigner à pleine main. » Une confusion des genres entre le football et sa forme plus rugbystique qui connaîtra son dénouement en 1863 dans le Freemason’s Tavern, à Londres. Là où la consécration du football association, via la simplicité de ces règles, a permis et permet encore de donner à ce jeu sa vocation universelle. Ici-même où, après 30 ans d’une histoire tumultueuse, le football moderne a pris son envol. Prêt à conquérir le monde…

Par Victor Le Grand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


jean mimi hole ass Niveau : DHR
Dans le temps il n'y avait pas tout ce business et tout ce fric dans un simple jeu ! Un retour aux sources ferait du bien au plus beau sport du monde!

Et très bon article où j'ai apprit pas mal de choses et bien écrit.
C'est fabuleux Richard@@@@
GhjuvanFilippu Niveau : CFA2
Magnifique.
Un vrai travail d'historien.

Faudrait que So Foot nous ponde un article dont il a le secret sur le Sheffield FC, premier club de football moderne crée de mémoire en 1859 (putain ce club célébrait ses 100 ans un club comme l'OL en avait 9 !)
Génial l'article. C'est pas autre part qu'on l'aurait eu cet article ! Merci SF !
''En 1857, un groupe trouve alors la solution en jouant avec le crâne d’un jeune homme décédé, que leur a vendu « une jeune fille en pleine rue avant d’être arrêtée par la police »


Très bon article en tout cas.
GenzoLloris Niveau : DHR
Chaque ligne est passionante et vous faîtes honneur à pourquoi on aime sofoot !

Franchement chapeau !
Superbe article ! On en redemande !
Bon je file chez mon boucher, cela me coûtera peux être moins cher que d'acheter mon ballon chez décath'
http://cahiersdufootball.net/blogs/teen … issait-12/

http://cahiersdufootball.net/blogs/teen … issait-22/

tout est là, en plus complet...
teenage kicks, des purs génies en terme de réels articles de fond sur le foot anglais et le foot en général !!
Sofoot Un sujet comme cela c'est a reserver pour l'ouverture de la coupe du monde ou la finale de ligue des champions. Pas un week end de ligue 1 avec un lorient-sochaux a la con a 19 heures.
Yaya toure aurait Porte plainte en voyant la photo.
Castelejo24 Niveau : CFA2
Tout simplement merci et bravo!
Castelejo24 Niveau : CFA2
Et j'ai validé avec Monaco, putain* de changement d'époque ...
C'est pour des articles comme celui là que j'aime so foot ! Merci pour l'addition de culture !
Pareil que tout le monde. Bel article, bien documenté et qui va nous permettre de briller en société ^^
Lorraine.rouge.et.blanche Niveau : Loisir
A noter aussi le pouvoir arbitraire de la Football Association : tous les clubs réunis en 1863 étaient de Londres. Mais au nord, les clubs respectaient les règles du très influent et historique club du Sheffield FC.
Merci pour cet article, qui jure énormément avec l'actualité du football des derniers jours (Evra, racisme dans les stades, grève pour les 75% etc ...) et nous rappelle pourquoi on aime ce sport.

Merci encore.
Fitzcarraldo Niveau : District
Quelqu'un a des nouvelles de Walter Laouadi?
Jean-Luc Otarie Niveau : District
Message posté par Charrua
Génial l'article. C'est pas autre part qu'on l'aurait eu cet article ! Merci SF !


Oui je suis d'accord avec toi, très bon article. Si tu aimes ce genre de lecture je t'invite à lire de temps en temps les cahiers du foot.
Renélesyeuxbleus Niveau : Loisir
Très bon article.
Hier à 12:36 NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
Hier à 14:54 Un match arrêté par des jets d'œufs 11
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 10:30 Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 29
mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26