1. //
  2. // Bilan
  3. // Le moment fort de la saison

Et Götze tua le Borussia

Cette saison, le Bayern a écrasé la concurrence pour obtenir son 24e titre de champion d'Allemagne. En novembre, dans un match pourtant équilibré, le Rekordmeister anéantit les espoirs de Dortmund en s'imposant 3-0 au Westfalenstadion. Et comme un symbole, Mario Götze est l'homme qui impose le silence dans l'antre.

Modififié
3 27
Dans les seize mètres, Mario Götze lève les mains. Prêt à se rendre ? Plaidant non-coupable ? Le geste est ambigu. Il ne ressemble pas à une forme d'excuse, mais amorce ce qu'il faut pour éviter toute provocation. Le silence domine aux côtés de la stupeur. Côté droit, Kevin Großkreutz se replace, la rage au nez, avec l'envie qui se lit dans sa démarche d'aller répondre œil pour œil dent pour dent au coup reçu au visage de plein fouet par les Schwarzgelben.

Mario Götze vient d'ouvrir le score. D'un extérieur du droit bien placé, le petit international vient de faire très mal au Westfalenstadion : pour la première fois, la Südtribüne ne peut pas répondre à son coup de génie par une acclamation, par un long cri de joie et un instant de folie. Pourtant, son geste est parfait. Contrôle du pied gauche à la mode glu, frappe presque instantanée de l'extérieur du pied droit avec ce qu'il faut pour anticiper le retour de Sokratis et mettre la balle assez bien pour que Weidenfeller n'arrive pas à la sortir du cadre. Oui, ce soir-là, Mario a marqué dans le mauvais but. Il a trompé son ancien gardien. Nous sommes le 23 novembre 2013 et dans le Topspiel ( « l'affiche » ) de la 13e journée, le Bayern prend virtuellement 4 points d'avance en tête de la Bundesliga.

Mario World

Avant le match, la présence de Mario Götze à Dortmund attire déjà tous les regards. La grande tribune de 25 000 places debout s'adresse bien évidemment à son ancien poulain. « BVB ou FCB, "Echte Liebe" ou "Mia san mia" [les devises des deux clubs], tu as fait ton choix. » Fils honni, répudié, qui doit s'attendre à un enfer de bronca pour avoir quitté son club formateur après avoir promis rester pour toujours. Les Dortmunder ne rigolent pas sur la notion d'amour vrai. En face, Munich vient avec ses certitudes et ses trophées. Ses supporters lancent la chambre efficacement : « Immer noch auf der Suche ? » , en référence au tifo géant du quart de finale contre Málaga quelques mois plus tôt.

Comme ses supporters, Pep choisit de ne pas se concentrer sur sa proie, Götze, et de le préserver. Le Bayern évolue dans un 4141 devenu habituel, sans Ribéry blessé, avec Mandžukić en pointe. Les Bavarois maîtrisent ainsi la possession de balle et essayent d'imposer leur rythme, à défaut d'être très dangereux. En face, Dortmund n'a pas d'autre choix que de bricoler à cause d'une première épidémie de blessures. Sans Mats Hummels pour assurer la beauté défensive ni la crinière de Schmelzer côté gauche, Manu Friedrich a été rappelé de la retraite et Erik Durm sorti des jeunes. Avec succès. Dortmund se montre solide et les meilleures occasions de la première heure de jeu sont à son avantage. Mais la malchance poursuit Lewandowski, le manque d'opportunisme de Mkhitaryan coûte cher et Neuer repousse les tentatives de Reus et Kuba. À 0-0, sous la pression, les fesses du Bayern chauffent toutefois un peu trop. Pep sort Mandžukić et pousse Götze sous les sifflets.

Mia sans miasme

Maîtrise. Flexibilité. Propreté. Les mots-clés du jeu développé par Pep Guardiola fonctionnent à la perfection ce soir-là. À la longue, même maltraitée, même mise en difficulté, la machine du FCB ne se raye pas. Au contraire. Elle prend confiance, certainement aidée par son réalisme froid, s'impose au fil de ses variations (Martinez entre un poste au sein de la défense ou devant elle ; Lahm entre milieu axial et latéral droit ; et de nombreuses permutations offensives) et use le Borussia.

En fin de match, les Jaunes ne suivent plus. Dante, lui, fait montre de son talent devant Reus. En face-à-face, le Brésilien ne se contente pas de couvrir la course du numéro 11. Il l'arrête. Lui prend la balle. Relance, calmement, vers Rafinha. Dans la continuité, Robben est trouvé sur la ligne médiane. Quinze secondes plus tard, aux six mètres, le Néerlandais marque d'une balle piquée. Müller ne fera que confirmer la donne. Le Bayern s'impose à l'extérieur avec un tarif maison et prend 7 points d'avance sur Dortmund. Un bon pas pour l'heure. Un grand pas pour la rapidité du titre.

Youtube


par Côme Tessier
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Gotze, Lewandowski, Muller, Ribery, Robben, Shakiri... Franky n'a pas fini de se plaindre du turn over.
LapinCrétin Niveau : CFA
Et le départ de Lewandowski va pas améliorer le championnat...
Rakamlerouge Niveau : National
C'était un grand et beau match. 2 moments:
La frappe à ras de terre de Reus, croisée, repoussée par Neuer qui plonge côté gauche et vient alonger le coup de patte sur sa ligne, et le mouvement collectif Lahm-Müller-Götze sur l'ouverture du score, tout en mouvement, sobriété et précision...

Dortmund a une équipe de tarré, s'ils parviennent à attirer Immobile ils seront vraiment dangerous, sans compter les retours de Subotic, Bender et Gündogan. Le Bayern reste le Bayern, donc beaucoup d'autres chocs entre ces 2 là à prévoir! Rarement décu (cf la finale de la coupe, un vrai fight, passé inapercu ici)
Rakamlerouge Niveau : National
Message posté par LapinCrétin
Et le départ de Lewandowski va pas améliorer le championnat...


Si il y a bien une chose à retenir de l'évolution de Dortmund, c'est que la performance n'est pas qu'une question d'individualités.
LapinCrétin Niveau : CFA
Message posté par Rakamlerouge


Si il y a bien une chose à retenir de l'évolution de Dortmund, c'est que la performance n'est pas qu'une question d'individualités.


Une individualité ne fait pas tout, c'est sûr, mais avoir le meilleur buteur de BuLi dans ses rangs aide pas mal. Sans compter son apport sur le jeu.

Les autres années, quand un cadre partait:
- Soit c'était pour l'étranger (Kagawa, Sahin) et pas pour renforer l'adversaire principal.
- Soit c'était contre une belle enveloppe (Götze c'est 39M€ si mes souvenirs sont bons) ce qui permettait de se renforcer plus facilement.

Le départ de Lewandowski, c'est gratos et pour le concurrent direct donc la double peine je pense.
Da-silva20-21 Niveau : DHR
Message posté par bukowski
Gotze, Lewandowski, Muller, Ribery, Robben, Shakiri... Franky n'a pas fini de se plaindre du turn over.


Shakiri c'est le mix entre Shaqiri et Shakira c'est bien ça ?
Chuis convaincu qu'au prochain Bayern-Barça, il fera l'amour à Piqué
Rakamlerouge Niveau : National
Message posté par LapinCrétin


Une individualité ne fait pas tout, c'est sûr, mais avoir le meilleur buteur de BuLi dans ses rangs aide pas mal. Sans compter son apport sur le jeu.

Les autres années, quand un cadre partait:
- Soit c'était pour l'étranger (Kagawa, Sahin) et pas pour renforer l'adversaire principal.
- Soit c'était contre une belle enveloppe (Götze c'est 39M€ si mes souvenirs sont bons) ce qui permettait de se renforcer plus facilement.

Le départ de Lewandowski, c'est gratos et pour le concurrent direct donc la double peine je pense.



C'est vrai.
En même temps les departs de Kagawa, Sahin puis Götze n'ont pas fait de Dortmund une equipe moins forte.
@LapinCrétin : comme l'a très bien souligné rakam, si Immobile ou un autre très bon attaquant signe au BVB (on parle également de Bony de Swansea), le départ de Lewandowski sera moins compliqué à digérer.
Et avec les retours des titulaires indiscutables que sont Subotic, Bender, Gündogan et Kuba, l'équipe est plus que parée pour faire de belles choses.
Ramos est une très bonne recrue (meilleur joueur de tête de BuLi, ça peut servir) qui sera servie dans de meilleures conditions qu'au Hertha, ji Dong Won je ne l'ai pas trop vu jouer, il y a des mecs qui ont pris du volume comme Durm, Jojic, Kirch, Sokratis. PEA et Mkhitaryan vont s'acclimater un peu plus et confirmer -je l'espère- pas mal de belles choses qu'on a vues cette saison.
Après il y a ce boulet de Schieber qui ne sert strictement à rien et que j'aimerais bien voir échangé avec Volland, d'Hoffenheim. Et les négociations sont bien avancées pour débaucher le très prometteur Ginter de Fribourg (ça ferait 4 centraux de très grande qualité mais Ginter offre l'avantage de pouvoir jouer milieu défensif, poste où Klopp a dû bricoler cette saison avec le vieux Kehl).
Le BVB va faire très mal la saison prochaine si l'infirmerie reste relativement vide.

Ce qui me chagrine un peu sur So Foot, c'est cette propension à faire de Götze LE joueur du BVB des 3 dernières saisons. Il faut arrêter un peu, il est phénoménal certes mais Kagawa a beaucoup plus apporté. Et Gözte, de l'avis de pas mal d'experts en Allemagne, ne l'a jamais réellement remplacé...
Du moment qu'Aubameyang dégage... Ila clairement pas le niveau.
Le mec est la preuve ultime que les stats ne veulent rien dire...
On verra ce qu'il en sera l'an prochain, si d'une part le Bayern arrive à faire un troisième championnat de suite sur ce rythme. Et si une équipe peut les suivres...

Dortmund semble se renforcer correctement, et certains jeunes vont progresser. Il faudra quand même voir, dans quel mesure c'est le schéma de jeu qui faisait Lewandowski, ou dans quel mesure Lewandowski sublimait le jeu de Dortmund, car cela reste un attaquant fantastique et extrêmement complet.
(bon par contre vous évoquez le retour de Gündogan, je crois que pour l'instant c'est encore relativement incertain, son problème de dos ça à l'air d'être une sacré merde, et c'est dommage pour le football ).

Pour les autres équipes je me demande bien, si on en verra... Schalke? Wolfsburg (est ce qu'ils vont continuer leurs investissements?, mine de rien il y a une belle équipe, avec une marge de progression); est ce que Leverkusen va retrouver son niveau? (ils n'étaient qu'à 7 points du Bayern à la trève de mémoire).

Et concernant Götze, le truc c'est qu'il a souvent était décisif sur un coup d'éclat dans les matchs difficiles (notamment dans les Bayern-Dortmund), en ça c'était une perte certaine pour Dortmund cette saison.
Message posté par Ruud04
Du moment qu'Aubameyang dégage... Ila clairement pas le niveau.
Le mec est la preuve ultime que les stats ne veulent rien dire...


Je te trouve quand même dur avec PEA, c'est pas top player et techniquement, il est limité mais Klopp joue sur ses qualités, avec le nombre de manieurs de ballon qu'il a sa disposition, il peut avoir un contre-attaquant dont les qualités premières sont la vitesse et la percussion. Il a de la marge pour progresser, surtout devant le but mais côté réalisme, parfois au BVB, on est quand même bien maladroit (Reus, Mkhitaryan voire Lewandowski ont pardois bouffé la feuille cette saison).
nyakichan Niveau : CFA2
Message posté par SidLFC
@LapinCrétin : comme l'a très bien souligné rakam, si Immobile ou un autre très bon attaquant signe au BVB (on parle également de Bony de Swansea), le départ de Lewandowski sera moins compliqué à digérer.
Et avec les retours des titulaires indiscutables que sont Subotic, Bender, Gündogan et Kuba, l'équipe est plus que parée pour faire de belles choses.
Ramos est une très bonne recrue (meilleur joueur de tête de BuLi, ça peut servir) qui sera servie dans de meilleures conditions qu'au Hertha, ji Dong Won je ne l'ai pas trop vu jouer, il y a des mecs qui ont pris du volume comme Durm, Jojic, Kirch, Sokratis. PEA et Mkhitaryan vont s'acclimater un peu plus et confirmer -je l'espère- pas mal de belles choses qu'on a vues cette saison.
Après il y a ce boulet de Schieber qui ne sert strictement à rien et que j'aimerais bien voir échangé avec Volland, d'Hoffenheim. Et les négociations sont bien avancées pour débaucher le très prometteur Ginter de Fribourg (ça ferait 4 centraux de très grande qualité mais Ginter offre l'avantage de pouvoir jouer milieu défensif, poste où Klopp a dû bricoler cette saison avec le vieux Kehl).
Le BVB va faire très mal la saison prochaine si l'infirmerie reste relativement vide.

Ce qui me chagrine un peu sur So Foot, c'est cette propension à faire de Götze LE joueur du BVB des 3 dernières saisons. Il faut arrêter un peu, il est phénoménal certes mais Kagawa a beaucoup plus apporté. Et Gözte, de l'avis de pas mal d'experts en Allemagne, ne l'a jamais réellement remplacé...


Gotze a été bcp plus dans la dernière passe que dans la finition contrairement à Kagawa. Sinon l'année dernière (et cette saison aussi), on est d'accord que le joueur du bvb c'est Reus et de loin.
Message posté par nyakichan


Gotze a été bcp plus dans la dernière passe que dans la finition contrairement à Kagawa. Sinon l'année dernière (et cette saison aussi), on est d'accord que le joueur du bvb c'est Reus et de loin.


D'ailleurs, qu'il est bon de voir Reus mettre un vent à Man U (après en avoir mis un à City et au Bayern ces dernières saisons)... Rien ne garantit qu'il ne partira pas dans les 2-3 prochaines saisons mais clairement le projet du club et le fait de s'imposer dans SON club le motivent beaucoup. Lui, je ne me fais pas de soucis cet été. Hummels, même s'il a réaffirmé son attachement au BVB, je suis plus méfiant, l'été va être long et si Ginter signe au BVB, ça ferait beaucoup de centraux avec Subotic et Sokratis. Et là...
Reus sera le patron offensif la saison prochaine, sans aucun doute. Et peut être même dès cet été avec la Mannschaft.
Message posté par Da-silva20-21


Shakiri c'est le mix entre Shaqiri et Shakira c'est bien ça ?


Ou son coté gastronome en culotte courte, je sais pas.
@Sid : juste merci pour Schieber, moi non plus je peux pas le blairer ce mec, je me souviens pas d'un match où il a été remarquable!

Sinon, je suis le seul à être sceptique concernant Immobile? Une seule grosse saison au plus haut niveau, qui plus est dans un autre championnat, il va lui falloir du temps pour s'acclimater après cette saison longue et usante...
Rakamlerouge Niveau : National
Oui Schieber fait un peu tache - après Ramos et le Coréen, Immobile et Ginter ca serait parfait.
Message posté par wizzz
@Sid : juste merci pour Schieber, moi non plus je peux pas le blairer ce mec, je me souviens pas d'un match où il a été remarquable!

Sinon, je suis le seul à être sceptique concernant Immobile? Une seule grosse saison au plus haut niveau, qui plus est dans un autre championnat, il va lui falloir du temps pour s'acclimater après cette saison longue et usante...


c'est bien simple, wizzz, Schieber a été parfois plus que moyen, et le reste du temps nullissime.
Lui ça demeure un mystère, il était pas trop mal parti quand il évoluait à Stuttgart et aujourd'hui, il n'est même pas bon en réserve... Lent, maladroit, faible techniquement, je le vois bien dégager cet été. Une des rares erreurs de casting de Klopp au BVB.
Message posté par SidLFC


D'ailleurs, qu'il est bon de voir Reus mettre un vent à Man U (après en avoir mis un à City et au Bayern ces dernières saisons)... Rien ne garantit qu'il ne partira pas dans les 2-3 prochaines saisons mais clairement le projet du club et le fait de s'imposer dans SON club le motivent beaucoup. Lui, je ne me fais pas de soucis cet été. Hummels, même s'il a réaffirmé son attachement au BVB, je suis plus méfiant, l'été va être long et si Ginter signe au BVB, ça ferait beaucoup de centraux avec Subotic et Sokratis. Et là...
Reus sera le patron offensif la saison prochaine, sans aucun doute. Et peut être même dès cet été avec la Mannschaft.

Les plus beaux ventes qu'il a mis, c'est à Pepe.
Qu'est ce qu'il lui a mis au match retour, rarement vu un défenseur prendre aussi cher et c'était Pepe...
Message posté par SidLFC


Je te trouve quand même dur avec PEA, c'est pas top player et techniquement, il est limité mais Klopp joue sur ses qualités, avec le nombre de manieurs de ballon qu'il a sa disposition, il peut avoir un contre-attaquant dont les qualités premières sont la vitesse et la percussion. Il a de la marge pour progresser, surtout devant le but mais côté réalisme, parfois au BVB, on est quand même bien maladroit (Reus, Mkhitaryan voire Lewandowski ont pardois bouffé la feuille cette saison).


Trop faible techniquement comme tu le dis.
Le mec a même pas une conduite de balle décente.
la différence entre son match aller et le match retour de Miki, c'est que Miki pèche par manque de réalisme alors que lui, c'est par faiblesse technique
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
3 27