1. //
  2. // 36e journée
  3. // Everton/Liverpool

Et Everton engendra le Liverpool FC…

Aujourd'hui, c'est le derby de la Mersey. Liverpool reçoit Everton à Anfield Road. Un stade qui, avant d'être le lieu de prédilection des Reds, appartenait aux Toffees. Ou comment la naissance de l'un des plus grands clubs du monde peut se jouer à un billet de 50 livres. Retour sur une histoire dans l'Histoire…

0 171
Once upon a time… Chaque histoire nécessite un héros. Pour ce récit aux allures de conte, le personnage principal se nomme John Houlding. Il est l'un des entrepreneurs les plus en vue du Liverpool des années 1870. Patron de quelques-unes des brasseries les plus lucratives de la ville (qui dénombre tout de même 2500 points de vente d'alcool pour moins de 600 000 habitants), John prend les rênes du club d'Everton en 1881. Homme d'affaires malicieux, il pressent avant tout le monde la manne financière que peut rapporter la naissance d'un football fort dans la cité portuaire britannique. Car, s'il existe déjà plusieurs clubs à Sheffield ou encore Birmingham, que dalle chez les aïeux des Beatles. Pour atteindre l'envergure d'un club respectable, Everton se doit de posséder son propre stade. C'est chose faite en 1885 avec l'acquisition d'un terrain abandonné par le club de cricket du quartier, payé 6000 livres de la poche du boss. La jeune ébauche d'enceinte sportive prend le nom d'une rue avoisinante. Everton joue désormais à Anfield Road.

Les 50 livres de la discorde

Tout va bien dans le meilleur des mondes pour les Toffees. Ellipse temporelle, jusqu'en juillet 1888. Grâce aux réseaux franc-maçonniques de l'Ordre Orange auquel son boss appartient, Everton va jouer en Ligue professionnelle, au détriment d'équipes plus anciennes comme Nottingham Forest, par exemple. Mais Houlding, que les Liverpudliens surnomment affectueusement John The Honest, aimerait bien commencer à revoir ses billes. Ainsi, il fait savoir aux membres du directoire du club que le loyer annuel d'Anfield passe de 100 à 250 pounds. Devant l'ire de ces derniers, John se rétracte et n'augmente le loyer que de 50 balles. Vindicte et rébellion dans le board. L'ancien tenancier de pubs, adulé il y a encore quelques mois, est maintenant montré du doigt par une ville qui veut retrouver ses valeurs puritaines. Le fait qu'il vende de l'alcool devient alors un argument tout trouvé pour ses détracteurs. Houlding encaisse, résiste du mieux qu'il peut et en profite pour découvrir chez ses adversaires son futur bourreau : George Mahon.

Champ miteux et procès inique

Ellipse temporelle, deuxième. Nous sommes au début de l'année 1892. Everton vient, la saison précédente, de remporter son premier titre de champion d'Angleterre, mais le club est gangrené par la guerre que se livrent le président et Mahon, devenu en moins d'un quinquennat le numéro 2 des Toffees. Décidé à ne plus payer les sommes imposées par le King John pour la location d'Anfield, Georges « le Mac » Mahon propose de trouver un terrain moins coûteux, déniche pour quelques livres un bout de champ miteux et le nomme Goodison Park. L'histoire est en marche. Mieux, au cours d'une réunion extraordinaire du directoire qui prend les tournures d'un procès complètement inique envers l'ex-messie d'Everton, Mahon est proclamé nouveau président. John Houlding, dans la situation du clampin friqué à qui il ne reste que quelques potes et un terrain, rumine sa vengeance. Une idée lui vient alors. Il a déjà un stade, il ne lui reste plus qu'à créer sa propre équipe. Ce sera chose faite 6 mois plus tard. Son nom ? Le Liverpool Football Club…

Par Walter Laouadi
saucissonbière Niveau : CFA2
Note : 5
C'est pour ce genre d'articles que je me suis abonné à so foot...
Kevin Quigagne 2 Niveau : DHR
Note : 15
On vient de me courrieler pour me signaler cet article. C’est marrant, j’ai déjà lu ça quelque part, quasi verbatim, avec les mêmes détails itou itou, en bien plus développé… Ici :

http://cahiersdufootball.net/blogs/teen … r-ever-14/

http://cahiersdufootball.net/blogs/teen … r-ever-24/

http://cahiersdufootball.net/blogs/teen … r-ever-34/

http://cahiersdufootball.net/blogs/teen … r-ever-45/

http://cahiersdufootball.net/blogs/teen … r-ever-55/

J’aimerais que l’auteur de cet article nous donne ses sources, je serais fort intéressé.
Article vraiment sympa !

Aussi non, je vous propose cette trouvaille concernant Mirallas, joueur d'Everton : http://www.rtbf.be/sport/football/etran … d=7987447*
Kevin Quigagne 2 Niveau : DHR
Note : 19
C'est d'autant plus curieux cette « ressemblance » avec mon dossier sur Everton-Liverpool de septembre dernier que cette histoire n'a jamais été racontée de la sorte.

Il m'a fallu un an (et 250-300 heures de recherche, rédaction, etc.) avant de réunir des dizaines et dizaines de sources, lire plusieurs livres sur l'histoire des deux clubs, la formation du football à Liverpool, etc. pour écrire en 13 000 mots la formidable histoire de cette relation Everton-Liverpool, que je compte publiée en livre d'ici peu.

J'aimerais donc savoir quelles sources l'auteur a utilisé.
Kevin Quigagne 2 Niveau : DHR
Note : 3
PublieR bien sûr...
Kevin Quigagne 2 Niveau : DHR
Note : 19
Merci des commentaires. J'écris dans les Cahiers du Football depuis 2010, principalement dans le blog Teenage Kicks, blog du foot anglais, on est plusieurs à publier. J'ai écrit plus de 150 articles pour les Cahiers, 350 000 mots en trois ans. Et je me souviens de chaque mot, chaque phrase, car mes articles m'ont pris des milliers d'heures depuis début 2010.

Je vis en Angleterre depuis + de 20 ans et me passionne pour le foot anglais depuis 35 ans. J'ai des sources rares à trouver (possède une médiathèque de foot anglais), d'où ma curiosité sur les sources de l'auteur. J'ai indiqué pas mal de sources dans mon dossier évidemment mais impossible de toutes les indiquer (j'ai dû en utiliser une centaine). J'aimerais que l'auteur de cet article nous raconte ses sources et comment il est arrivé à cet article car je le soupçonne fortement d'avoir absolument tout pompé sur le mien. TOUT ce qu'il écrit se trouve dans mon dossier et certains détails sont troublants. Ce n'est pas ce qu'on attend d'un organisme comme So Foot.
Note : 1
Et tu gagnes un peu d'argent avec tout ça ? Ou c'est bénévole ?
Kevin Quigagne 2 Niveau : DHR
Note : 10
Merci Abe (on va croire que tu es un ami avec de telles louanges de ta part !).

Ce n'est pas la première fois en effet. Par curiosité, lisez l'article (les 1 120 premiers mots) sur Wimbledon FC-Milton Keynes FC-AFC Wimbledon paru dans sofoot.com le 5 décembre 2012 et comparez avec mon dossier paru dans Teenage Kicks une semaine avant, les 27, 28 et 30 novembre.

Et tout comme pour l'article sofoot ci-dessus, non seulement vous constaterez les mêmes tournures de phrases (parfois identiques), les mêmes détails, la même structure du texte, les mêmes faits (mêmes ceux obscurs que j'ai sourcé dans mes souvenirs et ma connaissance du football ou des livres de sociologie du football très peu lus, que je cite en source) mais vous constaterez aussi quelque chose qui ne trompe pas pour détecter un plagiat :

- TOUT ce qui est dans l'article source se retrouve dans l'article plagieur

- RIEN dans l'article plagieur n'est nouveau par rapport à l'article source

Ainsi que d'autres détails que je garde pour moi car je ne désespère pas avoir des détails de l'auteur de l'article sur Everton-Liverpool. La balle est dans son camp.
Kevin Quigagne 2 Niveau : DHR
Note : 11
Pardon, ai oublié de mettre les liens sur Wimbledon pour comparaison.

Mon dossier sur Wimbledon FC-Milton Keynes-AFC Wimbledon paru les 27, 28 et 30 novembre 2012 :

http://cahiersdufootball.net/blogs/teen … k-dons-13/

http://cahiersdufootball.net/blogs/teen … k-dons-23/

http://cahiersdufootball.net/blogs/teen … k-dons-33/

L’article sofoot.com sur Wimbledon FC-Milton Keynes-AFC Wimbledon paru le 5 décembre 2012 (les 1 120 premiers mots sur la complexe histoire de ce trio, directement pompés sur mon dossier ; le reste de l'article sofoot.com parle du match MK Dons du 2 décembre 2012 et donc pas pompé sur mon dossier) :

http://www.sofoot.com/on-etait-au-derby … 64464.html

Note : 2
Message posté par Roulette
L'Histoire c'est l'Histoire, elle est la même pour tous et peu importe les sources on peut très bien la rapporter.

Si je te dis Nantes a été champion en 1995. Quelles sont mes sources ? Je n'ai pas le droit de plagier L'Equipe ou Ouest France alors comment puis-je dire que Nantes a été champion en 1995 sans plagier quelqu'un. Et j'ai le droit de l'écrire puisque c'est la vérité historique. Le plagiat peut se faire sur de la fiction, pas sur des faits.

Ceci dit Kevin Q. supers tes articles !! Et n'hésite pas à publier. Les livres restent et sont agréables à conserver, pas le numérique.


BULLSHIT. Tu n'as clairement jamais rédigé ni publié un article dans un contexte de recherche alors arrête de débiter des âneries.
Kevin Quigagne 2 Niveau : DHR
Note : 10
@ Roulette. (desolé, je voulais te citer mais je ne sais pas comment faire pour les quotes, je suis une bille en informatique !).

Merci d'abord pour tes compliments.

Oui, l'histoire est l'histoire mais c'est bien plus compliqué que ça dans le cas Everton-Liverpool par rapport à ce que j'avais écrit en septembre 2012 et par rapport à ce qu'a écrit l'auteur de l'article ci-dessus. Idem pour le dossier Wimbledon fc-Milton Keynes-AFC Wimbledon. Ce sont DES histoires, des histoires compliquées de clubs qui s'étirent sur des décennies etc. Le mieux est que tu lises mon dossier, l'imprime et fasse de même avec les articles sofoot.com. Ensuite, reviens ici et livre-moi tes impressions.

S'il existait un wiki mettons avec l'histoire de la création et les débuts d'Everton et Liverpool, ainsi que ceux du football à Liverpool (tout est dans mon dossier de 13 000 mots de sept. 2012), comprenant tous les ingrédients de l'histoire, etc. alors OK, je n'aurais rien à redire.
Mais ce n'est pas le cas du tout : j'ai dû m'avaler une centaine de sources, dont 5 ou 6 bouquins, pour créer mon dossier. C'est très complexe, car cela fait aussi appel au contexte de l'époque, aux luttes de pouvoir politiques locales, etc. J'y ai mis ma connaissance de l'histoire du football anglais aussi là-dedans. Et je cite mes sources principales dans mon dossier. Il ne fait aucun doute que l'article sofoot a été plagié sur le mien, fais-moi confiance, je n'avancerais pas cela si j'étais 100 % sûr de moi.

Idem pour l'article sofoot.com sur Wimbledon fc - MK Dons - AFC Wimbledon (les 1 120 premiers mots). Cette histoire est également complexe, et c'est bien pour cela qu'avant moi, personne, en Angleterre ou en France, ne l'avait racontée du début (1978) à la fin (aujourd'hui). Ni celle sur Wimbledon, ni celle sur Everton-Liverpool.

C'est un dossier (Wimbledon) qui, quand on veut le raconter de manière holistique, exige une profonde connaissance de l'histoire du football anglais des années 70 à aujourd'hui et surtout, une connaissance intime de l'histoire de ces trois clubs liés par le destin. Et outre les nombreux éléments copiés de l'article sofoot.com, il y a des choses qui trahissent l'auteur.
kevin quigagne> pour répondre à quelqu'un spécifiquement tu dois cliquer en bas à droite du post de la personne, quand tu passes la souris dessus il y a un "répondre" qui apparaît ;)
Kevin Quigagne 2 Niveau : DHR
Note : 6
Non, pour les Cahiers j'écris bénévolement (pour le reste, c'est confidentiel !), ça me coûte même de l'argent. Je suis enseignant et je ne compte plus les heures supps (à 35 £/heure) que je n'ai pas voulu faire pour justement rechercher et écrire sur le football anglais et sortir des articles et des dossiers, 150 en trois ans.

Il faut bien voir qu'écrire est horriblement chronophage, surtout mes pavés, très documentés. Un seul article de 2 000 mots peut me prendre 50 heures. C'est de la lecture, des vérifs, des emails, des recherches, de la rédaction, etc. Publier comme je l'ai fait 350 000 mots en trois ans, probablement une sorte de record du monde francophone j'imagine (au moins sur le football), requiert beaucoup, beaucoup de sacrifices (j'étais en sabbatique quelque temps). Financiers, familiaux, de loisirs, etc.

Je l'ai fait pour les Cahiers car j'étais autrefois abonné au mag, j'apprécie la grande qualité des articles, ils m'ont donné ma chance, etc. Et j'ai surtout envie de faire partager ma passion pour le foot anglais, répandre sa bonne parole dis-je parfois.

Quelqu'un ici (je ne sais plus qui) mentionnait un coup de pub pour moi mais vraiment, ce n'est absolument pas ma démarche, si je voulais me faire de l'argent, j'arrêterais de prendre des années sabbatiques ou à mi-temps et au lieu de gagner 1 500 €/mois, j'en gagnerais 4 000 ! Ecrire sur le football m'a probablement coûté 25 000 € depuis 2007 (j'avais aussi pris une année sabbatique avant, pour travailler sur un ouvrage que je dois finir), c'est ma passion, c'est ce qui me fait vibrer, ce bouquin dont je parle plus haut (commencé en 2006), c'est purement un « labour of love » comme on dit en anglais, il m'a déjà coûté X milliers d'€, ne m'a bien sûr rien rapporté (puisqu'il n'est pas sorti) et ne me rapportera sûrement pas grand chose (ce n'est pas un sujet mainstream).

Je ne suis absolument pas motivé par l'argent, simplement par l'amour du football anglais. Et cet amour en a pris un sacré coup aujourd'hui.
Pepèrearnaud Niveau : DHR
Note : 3
@kevin
En ce qui me concerne, à coup sûr, je me suis mal exprimé. Ce n'était pas du tout ce que je voulais soumettre comme propos (vis à vis de la promo.). C'est bien le contraire que je voulais (surtout) souligner. Mis à part "l'affaire Liverpool", je tenais bien à faire le constat que, le veuilles-tu ou pas (et je pense que ce n'est plutôt pas désagréable:)), dans une certaine mesure, le storytelling anglais est très étroitement lié à Teenage Kicks. Un exemple très clair (hormis celui d'aujourd'hui évidemment) est ce que je mettais en exergue auparavant: Histoire anglaise = Teenage Kicks. Et ça, c'est sûr, ça ne donne pas à manger, mais crois-moi, ça vaut de l'or. Qui plus est, dans le contexte de nos jours.
Le fait que bon nombre d'utilisateurs se disent: "ah, ben tiens, ça sent le TK" est, j'insiste, précieux.
Quant au réglement de l'affaire, je disais que je n'imagine pas autre démarche qu'un acte de SF à ton égard en te présentant ses excuses (ou pas) et peut-être la possibilité d'y apporter ta touche de temps à autre selon ta convenance/dispo. (ce qui serait tout à fait logique et mérité, bien sûr).
Aucunement je tenais à pointer quelconque intérêt qu'il soit du fait de ton intervention. J'ai lu certaines de tes pièces sur TK (et celle de Liverpool parmi elles...) et, peu importe les raisons, mais je sais bien que ce genre de boulot... bah c'est pas l'argent qui le cautionne, précisemment. Connaître ou, tout simplement, avoir des connaissances sur un sujet, de façon plus ou moins approfondie, entraîne, commme tu le soulignes à raison, perdre beaucoup plus que des heures de sommeil.
Voilà pourquoi je voulais surtout, mis à part, reconnaître ton travail (et votre, celui de TK, par extension) te faire remarquer l'écho qu'il a franchi. Je ne pense pas être le seul à avoir lu TK et le valoriser à sa juste mesure. Ainsi que prendre conscience qu'il se soit installé dans mon background référentiel quand je trouve une pièce sur l'Histoire du foot anglais et que, par conséquent, il soit devenu une sorte de vademecum du genre.
Mais je comprends que ça en met plein les boules quand tu retrouves tout ton effort "véhiculé" de la sorte dans la toile. Parce que c'est navrant et, malheureusement, commnun.
Après mon pavé, juste te présenter mes excuses si je t'ai blessé par mes propos et juste t'encouragé à ne pas t'arrêté, poursuivre et de plus belle (si possible) encore. Au final, tout fini par payer, :). Voilà ce que je tenais à coeur d'exprimer.
Note : 6
Le site internet SoFoot est de plus en plus minable et décevant. Seuls quelques articles intéressants viennent sauver le tout (et encore si ça se trouve ils sont aussi pompés...) mais entres les brèves inutiles, les ragots de transferts, les articles partisans non assumés, le niveau de grammaire et d'orthographe de certains rédacteurs, et maintenant cette triste affaire de pompage, c'est vraiment du manque de déontologie, de professionnalisme, de rigueur.

Je viens de feuilleter les première pages du magazine qui sont toujours très bien et je pense rester fidèle lecteur pendant un moment, mais sérieusement le site internet déjà que je passe moins je sens que je vais le virer de mes favoris. Et en plus vous venez nous mendier avec l'histoire du panda... si vous voulez du blé augmentez le prix du magazine, il vaut bien plus que son prix actuel et je continuera à l'acheter, mais pitié arrêtez le massacre avec le site web.
Kevin Quigagne 2 Niveau : DHR
Note : 11
Je ne demande pas la lune, simplement que l'auteur de l'article viennne ici nous parler de cet article et nous dire ses SOURCES. Je l'ai invité par Tweet à le faire mais 36 heures après ma première invitation ici, il n'a toujours pas donné signe de vie. Je me demande pourquoi, c'est tout. S'il n'a rien à se reprocher, pourquoi ne vient-il pas ici se justifier ? Je suis parfaitement OK pour un débat courtois et argumenté. Lui aussi j'espère.

Dans son article, même s'il est court, il y a des détails introuvables sur Internet. Une histoire pareille (complexe et JAMAIS racontée avant moi dans son intégralité, à la fois du point de vue d'Everton FC et de celui de Liverpool FC) ne se bricole pas avec 3 wikis et 1 ou 2 sites. Le wiki anglais sur G. Mahon, l'un des deux protagonistes principaux de l'histoire fait par exemple... 7 lignes. Celui sur Houlding, 18 lignes. Et ils sont vagues, d'ordre général.

il faut beaucoup beaucoup de recherche et surtout : des livres. J'ai dû en acheter quelques uns. Ils se sont ajoutés à ma collection de 250 livres sur le foot anglais. Il faut aussi de sacrées notions d'histoire du foot anglais, etc. J'ai TOUS mes bons de commande Amazon. Lui aussi j'imagine s'il a bien acheté ces livres. Et datés d'avant publication de son article.

L'auteur de cet article a forcément dû acheter des livres pour rédiger son texte, c'est obligatoire. Je lui demande juste de nous dire ici quels livres il a achetés / lus, etc. et quand.

J'espère qu'il saisira cette occasion de s'expliquer, c'est ce que je ferais si je n'avais rien à me reprocher.
Note : -9
Quand je vois sa tete de con sur facebook, pas sur que Walter Laouadi ait deja lu un livre, à part pe Marie-Claire ....
Kevin Quigagne 2 Niveau : DHR
Note : 11
[Jour 3 du Waltergate]

Avant toute chose, je tiens à remercier Sofoot.com de nous laisser nous exprimer librement ici, sur un sujet sensible (mais, hélas, fort répandu), c’est tout à l’honneur de Sofoot.com.

J’imagine que Sofoot.com a aussi très envie de tirer cette affaire au clair et fissa car ça fait 3 jours déja que ça gronde tous azimuts et que c’est silence radio du côté de Walter Laoudi.

Si c’était mon site internet, j’inviterais l’auteur à s’expliquer rapidos, sur le ton du « Mon gars, faut t’expliquer maintenant car cette affaire fait tâche, pour toi et pour nous, alors donne des explications solides, des justifications en béton et des preuves irréfutables stp ». Normal, tout auteur écrivant pour un site a des responsabilités, vis-à-vis des responsables, des lecteurs et de lui-même bien sûr, déontologiquement parlant.

Je me permets un conseil à Sofoot.com. Pour tirer cette affaire au clair, c’est pas compliqué, ça prendrait un seul courriel et 5 minutes de rédaction, nul besoin de se lancer dans un remake de « Au coeur de l’enquête ». Il suffit juste de demander à Walter de fournir les simples renseignements suivants :

- Quelles sont ses sources Internet. Parce que pour parler d'un sujet aussi complexe, croyez-en ma longue expérience en matière de football anglais, il ne faut pas 3 wikis. L'article de Walter est court, 600 mots, mais comporte beaucoup, beaucopup de faits fort intéressants.

- Quelles sont ses sources livresques (car certains de ses renseignements / infos de son texte ne sont pas sur Internet – enfin, si, dans mon gros dossier !)

- Quand et où a-t-il acheté ses bouquins (car s’il les a commandés hier, c’est clair que c’est très louche)

- Quel a été son cheminement pour arriver à son article. Car ce n’est pas une histoire très connue. Et jusqu’à preuve du contraire, Walter n’est pas un spécialiste du football anglais, plutôt de culture française, à en juger par sa page Facebook. D’ailleurs, j’ai bien regardé sur sa page Facebook, il y a un tas d’articles sur la culture, people, musique, etc. mais aucun sur le foot anglais.

Oh, et au préalable, n’oubliez pas la question d’entrée en la matière : Walter, as-tu lu le dossier de Teenage Kicks sur Everton-Liverpool FC-Liverpool paru en septembre 2012 ? Ensuite, il suffira de dérouler l’écheveau. A un moment, forcément, y’aura des noeuds et ça coincera.

Evidemment, j’ai mis pas mal de sources dans mon dossier de 13 000 mots et nul doute que Walter citera les mêmes, tant qu’à faire ! Mais il y a des livres aussi dans mes sources, et il faut les avoir lus et achetés. Et les avoir achetés AVANT que cette affaire n’éclate, sinon ses arguments n’auront aucune valeur (et ils coûtent cher ces bouquins !).

De toute manière, même en les ayant achetés, il faut encore les avoir lus (au moins 100 heures) et analysés (des dizaines d’heures supplémentaires) et suffisamment maîtriser cette histoire compliquée, ainsi que l’histoire du foot anglais (puisque Walter y fait reference) pour en exploiter tous les enseignements, relier tous les fils et ramifications, comme il l’a fait dans son article.

C’est une histoire complexe car elle met en opposition des avis (d’historiens du football) divergents. A ma connaissance, je suis le seul au monde à l’avoir racontée en détail dans son intégralité (plus de 20 ans), en tenant compte du point de vue de Liverpool FC et Everton FC de manière la plus impartiale possible, ce que j’explique en footnote de ma première partie. Personne avant moi ne l’avait fait, en français, anglais ou autre langue probablement. Ce travail colossal me prit probablement 300 heures, en 2011-2012, sur une année.

Or, Walter n’est pas un spécialiste de foot anglais à l’évidence – puisqu’il n’a jamais écrit sur le foot anglais – et je le vois mal passer autant de temps à lire et analyser ces bouquins pour bien maîtriser l’histoire et en démeler les fils, et ensuite des dizaines d’heures à en faire la synthèse.

Rien que sur le foot anglais, je possède 250 livres, une bonne centaine de DVDs et cassettes VHS, des milliers de magazines / suppléments / programmes de match, etc. Au cours de ces 25 dernières années environ, je ne suis constitué une solide médiathèque du football anglais. Je ne suis pas un collectionneur, juste un passionné de foot anglais. Et malgré tout cela, pour bien constituer ce dossier sur les destins croisés d’Everton et Liverpool FC, ainsi que sur la genèse du football à Liverpool, j’ai dû acheter plusieurs livres. Walter a forcément dû faire pareil au vu des détails contenus dans son texte. Moi et beaucoup d’autres voulons simplement qu’il s’exprime publiquement là-dessus.
Note : 1
pomper mot pour mot un article , le signer de son nom et ne même pas avoir le minimum
d'education en mettant au minimum quelques guillemets par ci par la , ou citer l'auteur , là , ça dépasse les bornes ! Et toujours pas de réponse ici , rien , le silence total , manque de courage ou vraiment mauvaise éducation ?
Ceci porte un nom : plagiat , et pour un journal ça fait vraiment tache !
allez , pour l'auteur je laisse une derniere chance de faire amende honorable
" pardon , désolé " , allez , vous n'avez plus qu'à copier coller , visiblement c'est votre spécialité ...

so foot, je vous plains
Note : 6
SF: "Patron de quelques-unes des brasseries les plus lucratives de la ville (qui dénombre tout de même 2500 points de vente d'alcool pour moins de 600 000 habitants)"

CdF : "Liverpool intra-muros, 550 000 habitants, compte alors 2 600 débits de boissons !"

Et ce n'est pas dans l'article sur liverpoolfc.com ni dans les pages wikipedia (en anglais)
Imay Diamant Niveau : Loisir
Note : 4
Bonjour à tous.
Je viens mettre mon grain de sel dans cette histoire.

J'ai lu l'article de Teenage Kicks.
J'ai lu l'article de Walter Louadi.
J'ai lu les articles wikipedia sur John Houlding.
J'ai lu le post sur LiverpoolFrance.

Je voulais me faire une idée entre les possibilités d'une coïncidence, d'un plagiat, ou d'un article sur le même thème mais indépendant.

Un point m'a étonné drôlement, j'en ai fait ma "preuve". A vous de juger.

Kevin Quigagne, dans son dossier, parle de Liverpool. je cite :
"Liverpool intra-muros, 550 000 habitants, compte alors 2 600 débits de boissons !"

Walter Louadi, dans son article, je cite :
"la ville (qui dénombre tout de même 2500 points de vente d'alcool pour moins de 600 000 habitants)"

Impossible de trouver trace de cette information ni dans l'article de LiverpoolFrance, ni dans wikipedia.
Je me doute qu'une recherche poussée permettrait de trouver ce détail, mais quel serait l'intérêt d'un tel détail dans cet article de Walter s'il fallait le chercher spécifiquement pendant un long moment ?
Sur ce même détail, le procédé consistant à rendre vague un détail chiffré a été utilisé par beaucoup d'entre nous pour nos exposés de collège/lycée, n'est-ce pas ?

En conclusion, à la vue de ce point précis, il me semble clair que Walter a lu le dossier de Kevin Quigagne, et qu'il l'a utilisé comme source principale de son article.

A votre service,
L'agence détective Imay Diamant.

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Logo FOOT.fr
0 171