En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Interview Simone Inzaghi

« Et dire que j’aurais pu en mettre cinq... »

Inzaghino, le petit frère de Pippo qui a martyrisé l’OM un soir de C1 avec la Lazio et qui a remplacé Pioli, fête ses 40 ans aujourd'hui. Et on est allé prendre de ses nouvelles.

Modififié
Il n’est pas un peu jaloux, Pippo, que tu détiennes un record européen (quadruplé en match de Ligue des champions, ndlr), alors que c’est lui le patron dans cette catégorie ?
Absolument pas, au contraire, c’est un des seuls qui a failli égaler cet exploit. C’était lors d’un match de Ligue des champions contre le Deportivo La Corogne en poules en 2002, il avait déjà inscrit un triplé et en toute fin de match, il touche la transversale. Tu imagines les Inzaghi codétenteurs de ce record ? Après tout, je reste le seul Italien à avoir inscrit autant de buts dans une même rencontre de Ligue des champions. Je conserve ce record avec fierté, et j’adore toujours en parler !

Tu avais préparé ce match contre Marseille de façon particulière ?
Non, parce qu’en plus, on ne savait vraiment pas quelle équipe on allait affronter, on ne connaissait pas bien les noms en face. Je veux dire, on avait préparé le match de façon générale sans approfondir les individualités. C’était une rencontre décisive, une victoire était impérative pour rester dans la course à la qualification pour les quarts et on savait que Marseille vivait une mauvaise période, je crois même qu’ils luttaient pour ne pas descendre.

Tu te rappelles du nom des défenseurs que tu as martyrisés ce soir-là ?
Alors ? Il y avait un certain Abardonado, et puis Porato dans les buts. Je me souviens aussi de Pires et De la Peña parce qu’il était prêté par la Lazio, mais le reste…

Porato qui t’arrête d’ailleurs un penalty ce soir-là !
Je l’avais plutôt bien tiré d’ailleurs, il a été très bon sur la parade, le bougre, ça aurait pu faire cinq buts, c’est tout le paradoxe, j’établis un record, mais j’ai quand même des regrets.

C’est le seul quadruplé de ta carrière ?
Chez les pros oui, mais j’en ai mis dans les équipes de jeunes. Je n’ai aussi inscrit qu’un seul triplé, c’était avec Piacenza lors du derby contre Bologna en Serie A.

Tu as croisé des supporters marseillais les années suivantes ?
Ça m’arrive parce que je passe souvent mes vacances à Antibes sur la Côte d’Azur, certains me reconnaissent et ça part en chambrage, ce sont toujours des moments très sympas.

Vidéo

Revenons aux origines, Pippo et toi étiez de vrais mordus de foot dès votre plus jeune age.
Nous décortiquions la Gazzetta dello Sport tous les jours, on passait notre temps à lire les formations. On était vraiment les gamins incollables sur le football, c’est notre papa qui nous a transmis ça. On a grandi à San Nicolò, un petit bled à 5 minutes de Piacenza, là où on a fait toutes nos classes avant de débuter en équipe première, lui en Serie B et moi en Serie A.

Tu étais du genre à imiter tout ce que faisait ton grand frère ?
Tout à fait, Filippo a été mon vrai modèle, ma source d’inspiration, depuis toujours. Non seulement quand j’étais gamin, mais aussi quand j’étais devenu footballeur.

Tu es prêté pas moins de quatre ans dans les divisions inférieures, à Carpi et Brescello en Serie C1 et à Novara et Lumezzane en Serie C2.
J’ai été confronté aux défenseurs rugueux que l’on trouve à ce niveau-là. Des coups, j’en ai pris, mais ça m’a servi, c’est le métier qui rentre, comme on dit. De la C1, je suis directement passé en Serie A contrairement à Pippo qui a fait quelques années en Serie B. Mais c’était long, je ne pensais pas passer autant de temps dans ces divisions, j’étais même convaincu d’être déjà prêt en sortant du centre de formation.

« Je dois énormément à Giuseppe Materazzi, le papa de Marco. C’était lui l’entraîneur à Piacenza et il n’a pas hésité à miser sur moi, alors qu’il y avait une belle concurrence. » Simone Inzaghi
Et des débuts en Serie A réussis avec 15 buts !
C’était le Piacenza 100 % italien malgré la libéralisation du marché des transferts. Je dois énormément à Giuseppe Materazzi, le papa de Marco, c’était lui l’entraîneur et il n’a pas hésité à miser sur moi, alors qu’il y avait une belle concurrence, avec Rizzitelli, Dionisi, Rastelli et même Stroppa. Dès la première journée, il m’a titularisé et j’ai planté un but, du coup je ne suis plus sorti du onze type. C’était face à la Lazio, l’équipe avec laquelle j’allais évoluer pour quasiment le reste de ma carrière, un joli clin d’œil du destin.

Effectivement, après seulement un an, tu es déjà transféré au sein de l’armada de la Lazio.
Et j’étais sincèrement un peu inquiet, car je devais remplacer Christian Vieri, rien que ça. Il avait fait une grosse saison, victoire en Coupes des Coupes et titre perdu sur le fil. Là aussi, je devais partir remplaçant, mais dès la Supercoupe d'Europe contre Manchester United, Eriksson m’a titularisé, j’ai dû sortir après une fracture du nez, Salas me remplace et marque le but vainqueur.

Au final, tu es le meilleur buteur de la meilleure saison de l’histoire de la Lazio.
On fait doublé coupe-championnat plus la Supercoupe d'Europe. J’ai marqué 19 buts, 7 en championnat, 9 en Ligue des champions et 3 en Coupe. Et je ne suis pas parti tout le temps titulaire, c’est seulement à partir de janvier que je démarrais régulièrement les matchs.

Cette saison-là, tu retrouves ton frère en équipe d’Italie.
Quelle émotion lorsque le directeur général de la sélection nous a communiqué la nouvelle. C’était un amical à Barcelone, contre l’Espagne avec Zoff sur le banc de touche, mais le mieux, c’était quelques mois plus tard face à l’Angleterre avec Trapattoni. J’entre à la place de Del Piero et, avec Pippo, on compose l’attaque de la Nazionale pendant dix minutes, une satisfaction incroyable, mais je crois que les plus contents étaient nos parents en fait. On a même eu le temps de s’échanger quelques ballons avant qu’il se fasse remplacer par Delvecchio.

Vous avez eu l’occasion de vous retrouver aussi en club ?
Franchement non. Dommage, car on aurait pu faire un sacré duo d’avants-centres, d’autant qu’on n’avait pas tout à fait le même style de jeu. Moi, je sortais un peu plus de la surface de réparation, tandis que lui était un vrai renard, c’est d’ailleurs pour ça qu’il a mis le triple de buts par rapport à moi.

« Il y a beaucoup d’étrangers, je pense que c’est le problème principal alors qu’on a de très bons Italiens. L’attaquant de la Nazionale Pellè a dû partir. Il y a quelque chose qui ne tourne pas rond, on doit investir sur nos centres de formation. » Simone Inzaghi
Tu as 24 ans, titulaire à la Lazio, international, pourquoi ta carrière n’a pas poursuivi sur cette lancée ?
J’ai commencé à avoir de gros problèmes physiques au dos, précisément à la colonne vertébrale, c’était même une malformation de naissance. J’ai beaucoup moins joué et j’ai raccroché les crampons pile dix ans plus tard. C’est le destin, que veux-tu, je suis tout de même content de ce que j’ai fait, et puis maintenant que j’ai arrêté de produire des gros efforts, mon dos me laisse tranquille.

D’autant que la reconversion est réussie.
Quand j’ai pris ma retraite, j’avais déjà trouvé un accord avec Lotito et Tare pour entraîner chez les jeunes de la Lazio. Avant de prendre l'équipe A, cela faisait deux ans que j'étais à la tête de la Primavera et j’ai gagné déjà trois titres, deux coupes et une Supercoupe, plus une finale de championnat. Tout s'est très bien passé.

Tu peux nous donner des nouvelles de Pippo, parce qu’on s’inquiète un peu à vrai dire.
Mais non, tout va bien, il a juste pris une année sabbatique, il étudie tranquillement et il s’apprête à reprendre du service l’an prochain. Lui et moi connaissons très bien notre sport, on espère faire une carrière aussi bonne que celles de joueurs.

Vu que tu t’y connais en buteurs, Maccarone avant-centre italien le plus prolifique en Serie A, t’en penses quoi ?
Qu’il y a beaucoup d’étrangers, je pense que c’est le problème principal alors qu’on a de très bons Italiens. L’attaquant de la Nazionale Pellè a dû partir. Il y a quelque chose qui ne tourne pas rond, on doit investir sur nos centres de formation. Et à qualités égales, moi je dis qu'il faut miser sur un Italien plutôt qu’un étranger.

Faut dire aussi que le profil inzaghien est une espèce en voie de disparition.
C’est vrai, mais il y en a encore, je pense à Paloschi qui a fini à Swansea cet hiver, encore un qui a dû partir à l’étranger pour trouver son bonheur.

Les Inzaghis dans leurs œuvres

Vidéo


Propos recueillis par Valentin Pauluzzi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1
Hier à 16:32 Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 7 Hier à 16:06 Qui es-tu, UEFA League Nations ? 19 Hier à 15:21 Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 32 Hier à 14:20 Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 Hier à 13:51 Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 10
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 12:01 Rafael Márquez reprend l'entraînement 5 Hier à 11:36 Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24
lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 20 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 17 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 30 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23 vendredi 1er septembre Mbappé sera présenté mardi au Parc 41 vendredi 1er septembre Un troisième maillot rétro pour les Hammers 10 vendredi 1er septembre Les folies du mercato anglais 20 vendredi 1er septembre L'improbable c.s.c d'Arturo Vidal 27 jeudi 31 août La volée magique de Thomas Lemar 14 jeudi 31 août Le joli but de Naby « Maradona » Keita 2 jeudi 31 août Griezmann perce la défense des Pays-Bas ! 6 jeudi 31 août Kylian Mbappé rejoint le PSG ! 66 jeudi 31 août Débat : De quoi la Juventus est-elle le nom ? jeudi 31 août Accord Benfica-OM pour Mítroglou 92 mercredi 30 août Pronostic France Pays-Bas : 580€ à gagner sur le match des Bleus ! 5 mercredi 30 août Xavi gagne à la loterie de sa banque 41 mercredi 30 août Bagarre enragée entre barras bravas au Costa Rica 27 mardi 29 août Abdennour débarque à l'OM 92 mardi 29 août Des enfants malades dessinent des crampons à Philadelphie 15 mardi 29 août Matt Pokora buteur en Coupe de France 34