1. //
  2. // 1/2 finales retour
  3. // Real Madrid/Juventus (1-1)

Et Cristiano Ronaldo flancha...

Une fois de plus, il a déçu au moment où les siens attendaient de lui qu'il débloque une situation désespérée contre un adversaire coriace. CR7 enchaîne les performances faiblardes quand la pente s'élève, tel Mark Cavendish sur les routes du Tour. Pourquoi ?

Modififié
6k 166
Le temps est cruel. Il glisse entre nos doigts impuissants. On peut certes retarder ses effets sur le corps humain au moyen d'une bonne hygiène de vie, mais rien de plus. Boire des litres d'eau, éviter la gnôle, la malbouffe, bouffer des légumes et des fruits, supprimer le gluten, le lactose, le fructose de son alimentation, ingérer les bonnes vitamines et pousser de la fonte tous les jours permettent sans aucun doute de rester compétitif plus longtemps, mais le temps finira toujours par avoir le dernier mot. C'est contre lui que se bat aujourd'hui Cristiano Ronaldo. Un ennemi bien plus redoutable que Lionel Messi. Si l'Argentin l'a fait progresser, le nouvel antagoniste prend un malin plaisir à le faire régresser lentement mais sûrement. Quoi de plus dramatique, pour un véloce prédateur comme lui, que de sentir son coup de rein le quitter, le rendre quasiment inefficace en un contre un, départ arrêté, lui qui autrefois était désigné par Luís Figo comme « le meilleur du monde dans ce domaine » ?

Le collectif au service de Ronaldo


Évidemment, le triple Ballon d'or n'est pas encore cuit, loin s'en faut. Contre la Juventus, on l'a vu courir vite, avec ou sans ballon. Mais à chaque fois, c'était sur contre ou quand le bloc adverse avait été suffisamment bousculé pour laisser au Portugais l'espace nécessaire pour prendre son envol. Le temps a enlevé à CR7 cette capacité à pourfendre les lignes, à déséquilibrer. Avant, ses jambes lui permettaient de jouer plus bas, et donc de débloquer des situations fortement compromises. Aujourd'hui, ce sont ses coéquipiers, Benzema et Modrić les premiers, qui déséquilibrent pour le servir dans les meilleures conditions possibles. Et quand ces derniers n'y parviennent pas, le prédateur se retrouve comme pris en cage. En 2015, bloquer le collectif du Real Madrid est le meilleur moyen de mettre Cristiano Ronaldo hors d'état de nuire. C'est d'ailleurs l'une des raisons qui expliquent pourquoi il s'est montré incapable de peser sur les derniers gros matchs auxquels il a pris part. Plus le niveau s'élève, plus les adversaires sont rigoureux tactiquement et forts physiquement, plus ils sont capables de gêner les pourvoyeurs de ballons et donc de couper les vivres du natif de Funchal. De ce point de vue, la Juve, roublarde et agressive, constituait sans doute le pire ennemi possible pour la star madrilène.

Rarement sauveur contre les meilleurs


Le problème avec le cas Ronaldo, c'est que l'excuse du déclin n'est valable que depuis peu. Irina l'a largué, ok très bien, le bonhomme est sans doute dans le dur psychologiquement et fait les frais d'un début de saison ahurissant. Il a besoin de repos pour repartir du bon pied. Mais même au fait de sa forme, on a toujours eu du mal à voir CR7 comme un homme de grands matchs, surtout depuis son arrivée en Espagne. Évidemment, il y a tous ces buts lors de Clásicos, les « calma, calma » , l'aile de pigeon solaire… mais en regardant en arrière, il y a comme un sentiment d'inachevé qui se dégage de ces prestations. En y réfléchissant bien, Cristiano Ronaldo a rarement réellement sauvé le Real Madrid contre de gros adversaires. Il ne surnage pas. Il lui est arrivé d'être bon, voire très bon contre Barcelone, Manchester ou le Bayern, mais seulement parce que ses coéquipiers étaient aussi dans un bon jour, parce que l'équipe allait bien. Ironiquement, c'est avec le Portugal (où on lui a souvent reproché d'être fantomatique), qu'il est parvenu à s'élever le plus. Contre la France en 2006 (malgré la défaite et les simulations), contre les Pays-Bays en 2012 et face à la Suède en 2013, on l'a vu sur tous les fronts. Il a été grand. Mais surnager au milieu de Postiga, Éder ou Meireles est plus aisé que de surpasser des coéquipiers galactiques.

Prévisible à un certain niveau


Quand Lionel Messi évolue au plus haut niveau contre le Bayern, il se distingue des autres. Non seulement il offre la qualification à son équipe, mais fait en plus passer Neymar et Suárez pour des joueurs normaux de par le caractère exceptionnel de ses actions. L'Argentin est capable de choses extraordinaires dans des conditions extraordinaires. Ronaldo est avant tout remarquable de régularité, de constance. Mais sa première qualité est aussi son plus grand défaut. Tout, dans son jeu, est planifié à l'avance. Courses, appels de balle, contrôles…tout est minutieusement travaillé à l'entraînement, reproduit en match et donc prévisible. En devenant le buteur le plus régulier du monde, le joueur formé au Sporting a fait le choix de laisser son instinct de dribbleur de côté et ses chances de s'illustrer face aux meilleurs avec. CR7, c'est le calcul plutôt que le frisson. Sa méthode a fait et continuera de faire ses preuves jusqu'à un certain niveau à partir duquel entraîneurs et défenseurs l'auront suffisamment étudié pour pouvoir le neutraliser. Pelé, Maradona, Cruijff, Zidane ont sorti leurs plus beaux gestes et marqué leur buts les plus importants en laissant libre cours à leur talent, tels des artistes. En devenant un cyborg, Ronaldo s'est assuré de ne jamais connaître de vraie disette, mais il a surtout abandonné l'idée d'atteindre de toucher les étoiles quand ça compte vraiment. Il avait pourtant le talent pour. Il l'a toujours...


Par William Pereira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

morsaypresident Niveau : Loisir
Flancha ? Il a marqué plus de 40 but cette saison mais il a flanché ok d'accord
dizzymusictv Niveau : CFA
Note : 15
Le premier qui parle de Messi est un bolosse.

Ah merde..........
Vu comment les supporters se comportent avec lui ou Bale à la moindre baisse de régime, ça donne pas trop envie de se donner à fond, même dans ces matchs.
Ce centre à Benzema au lieu de crucifier Buffon risque de le poursuivre pour quelques années
dizzymusictv Niveau : CFA
Note : 13
Sinon la redac de SoFoot, désolé de le dire, mais cet article est tout simplement digne d'un Voici tellement l'analyse footbalistique que vous effectuez est aléatoire.
Le mec est meilleur buteur de liga, meilleur buteur de champions league, je me demande ce que ça aurait donné s'il était pas une pauv' merde !
"Contre la Juventus, on l'a vu courir vite, avec ou sans ballon. Mais à chaque fois, c'était sur contre ou quand le bloc adverse avait été suffisamment bousculé pour laisser au Portugais l'espace nécessaire pour prendre son envol."

Bah s'était toujours le cas...
KingMastre Niveau : CFA2
Ahahahahaha...

On ne peut pas jouer à l'instinct et être un artiste quand la seule motivation est sa gueule et sa besace...

Il restera toujours n°2 et rien de plus...

Et j'en rajoute une couche, il restera l'éternel Trou du Luc d'Or pour son crachat à la caméra après la défaite du Portugal face à l'Espagne en CdM 2010...
Rakamlerouge Niveau : National
Message posté par waitforit1
Ce centre à Benzema au lieu de crucifier Buffon risque de le poursuivre pour quelques années


S'il cherche le premier poteau et trouve Buffon ou manque le cadre, le monde entier lui serait tombé dessus parce qu'il ne sert sert bas Benzema "mieux placé" au 2d poteau.

Ca va, c'est la vie, il s'en remettra... le gars a deja 2 C1 dans son armoire.
Milan_forza18 Niveau : CFA
Pour faire rapide jmen bats des messivscr7 mais la l'article est nul bidon comment dire que ronaldo n'est pas la dans les grand match donc c sa faute ....est quand il est bon c grace au collectif....!!! Ca va plus loin que ca mon cher journalistes ! Est puis faut arrêter avec les guardiola est nul parceque il a pas qualifier le barca,ancelotti pareil...vous les journalistes brûler tout est tous le monde mais si les gens sans cerveau vous écoutent lisent est prennent pour argent comptant c grave!! Il n'y a que 2equipe qui dispute la finale donc tout ce qui n'y sont pas on fait quoi ??? On vire les entraîneurs,on achete est vends par douzaines ....sans deconner le pire cest que plein de gens boivent ce que vous ecrivez!
Très bon article, tellement vrai, tout a fait d accord
rockin'squat Niveau : DHR
Pour moi la plus grande erreur de CR7 est de s'être renier, comme dans la vie de tous les jours il est important de garder son naturel. Le mec qui gamin provoquait, dribblait à tout va s'est complètement transformé et c'est son plus grand tort.

Faire évoluer son jeu c'est bien mais là c'est à outrance et il devient difficile d'aimer le Ronaldo de maintenant et son prédécesseur de MU/Sporting.
"En devenant le buteur le plus régulier du monde, le joueur formé au Sporting a fait le choix de laisser son instinct de dribbleur de côté et ses chances de s'illustrer face aux meilleurs avec."

Tout est (bien) dit.
l'enfant prodigue du pays Niveau : DHR
Message posté par dizzymusictv
Sinon la redac de SoFoot, désolé de le dire, mais cet article est tout simplement digne d'un Voici tellement l'analyse footbalistique que vous effectuez est aléatoire.
Le mec est meilleur buteur de liga, meilleur buteur de champions league, je me demande ce que ça aurait donné s'il était pas une pauv' merde !


A toi et au premier du dessus, vous etes sur que vous avez bien lu l'article?non pcq on a l'impression que vous avez lu que ronaldo est devenu une tanche.

Putain les gars, ronaldo est actuellement ce qui se fait de mieux au monde en terme de buts,mais a part ca ya quoi?c'est ce que dit l'article?

Ronaldo est un grand joueur,personne n'en doute mais refuser qu'il n'a plus le coté imprevisible qui faisait sa force a manchester c'est preuve de mauvaise foi.

Et l'article le dit bien, pour claquer des buts c'est pas un souci, apparament il a troqué son maillot de joueur frisson contre celui de buteur, mais le souci,surtout dans le cas du real, c'est que quand tu as une equipe qui repond tactiquement et techniquement et qui ne donne pas d'espaces, ben tu ne vois plus ronaldo.

Donc arretez de voir des rageux partoutr quand on dit que votre chouchou ne pese plus dans les grands matches.Combien de matches fermés, ronaldo a decanté serieusement quand le real était dans le dur?je ne dis pas qu'il y en a pas?mais y'en a combien pour le meilleur joueur du monde qu'il est?je n'en vois meme pas dix.

Moi je trouve plutot l'article bon, dans la mesure ou il situe l'evolution de ronaldo par rapport a celui qu'il etait a Man.U.
Le mec a filé pour plus de 20Millions à des oeuvres..( haiti, Palestine, tibet...)
Ne se fait pas tattouer pour pouvoir donner son sang..
Vient d'une famille pauvre dont le père est mort quand il était jeune..
C'est un exemple de travail, de rigeur et de courage..

Alors ok, il est énervant sur des points si on regarde le foot comme on lit Closer.
Ou pour ceux qui n'arrivent pas a sortir de la comparaison stupide avec Messi.

Mais si on parle football, c'est juste un extraterrestre point barre.
Ian Curtis
Message posté par Rakamlerouge


S'il cherche le premier poteau et trouve Buffon ou manque le cadre, le monde entier lui serait tombé dessus parce qu'il ne sert sert bas Benzema "mieux placé" au 2d poteau.

Ca va, c'est la vie, il s'en remettra... le gars a deja 2 C1 dans son armoire.


Il a juste raté son crochet qui leu est resté dans les pieds
l'enfant prodigue du pays Niveau : DHR
Message posté par chris paul


C'est son problème justement le mec est le meilleur buteur de la saison comme d'habitude mais dans le jeu comme beaucoup l'ont déjà remarqué, il est à des années lumières du grand Ronaldo ballon d'or avec Manchester.
Il a épuré son jeu au maximum pour améliorer ses statistiques, aujourd'hui il en paye les conséquences 2 buts en deux match face à la juve comme messi face au Bayern au niveau statistiques less performances sont équivalente mais évidemment en réalité ça n'a juste rien à voir.
Statistiquement à un niveau jamais atteint mais dans le jeu c'est un catastrophe.
Et ça l'article le résume parfaitement..


Je suis d'accord avec toi,mais apres faut dire que c'est son tort c'est pas forcement le cas, faut pas oublier que le contexte a egalement bcp joué avec cette affaire de ballon d'or.

Le ronaldo de manchester ne marquait pas beaucoup, mais c'etait de beaux buts qui ont fait de lui un joueur frisson imprevisible et avec ca ila eu le ballon d'or.

Blatter et platini ont eu l'ingenieuse idée de changer les regles du ballon d'or en 2010 pour l'attribuer a messi qui n'avait pas gagné grand chose mais qui avait tout explosé quasiment en terme de statistique, je pense que c'etait la premiere fois qu'on voyait un joueur a plus de 60 buts sur l'année.

N'ayant pas de titre ni avec Man.U ni avec le real car le barca trustait tout, ronaldo s'est adapté en devenant buteur pour tenir tete a messi sur les stats individuels vu que le palmares n'avait plus trop d'importance.

Du coup il est devenu plus tueur mais quasiment nul dans le jeu alors que messi a su redevenir le milieu droit qu'il etait regalant ses comperes neymar et suarez.

La force de ronaldo sera de se readapter à nouveau car plus que jamais, car je pense que cette année les stats individuelles seules ne compteront pas assez pour l'attribution du B.O, messi depuis les 8eme de finales c'est des matches de patrons qui resteront dans les esprits alors qu'il n'a pas bcp marqué en phase a elimination directe.

Ronaldo aura t-il la force et le temps pour se readapter?telle est la question
"Mais sa première qualité est aussi son plus grand défaut. Tout, dans son jeu, est planifié à l'avance. Courses, appels de balle, contrôles…tout est minutieusement travaillé à l'entraînement, reproduit en match et donc prévisible"


Je m'adresse à l'auteur de ce torchon.

Quels sont vos haut faits ?

Qu'avez vous apporté au foot au point d'être aussi catégorique dans votre façon de juger un joueur ?
l'enfant prodigue du pays Niveau : DHR
Message posté par anto1313
Le mec a filé pour plus de 20Millions à des oeuvres..( haiti, Palestine, tibet...)
Ne se fait pas tattouer pour pouvoir donner son sang..
Vient d'une famille pauvre dont le père est mort quand il était jeune..
C'est un exemple de travail, de rigeur et de courage..

Alors ok, il est énervant sur des points si on regarde le foot comme on lit Closer.
Ou pour ceux qui n'arrivent pas a sortir de la comparaison stupide avec Messi.

Mais si on parle football, c'est juste un extraterrestre point barre.



Il est ou le rapports entre les dons qu'il fait et son apport sur un terrain de foot?tu es vraiment hors sujet pour le coups, qui a dit que ronaldo est enervant, ce qui est au demeurant vrai si on parle de son attitude sur un terrain de foot, sport collectif qui plus est.

Il est question, à travers cette article de faire un point sur l'evolution de ronaldo à l'orée de ses 30ans dans un contexte difficile ou bcp de choses risques d'etre remises en cause a chamartin en raison de la saison blanche qui s'approche.

Si je ne me trompe pas,je vais regarder dans les archives, la meme choses avait été faite pour les messi,xavi,valdes et iniesta l'an dernier.

Putain on ne plus parler de ronaldo ici qua dans un sens melioratif?elle est ou la place de la critique?surtout que l'article ne dit rien de mechant
georgesleserpent Niveau : Loisir
Je sais pas pourquoi ça vous étonne.
Au même titre qu'un Zlatan, le type est le danger n°1 de son équipe, donc dans les gros matchs, il est en permanence marqué et harcelé par de bons défenseurs. Quand tu as Marchisio et Lichteiner/Bonucci en permanence sur le dos, tu peux pas faire grand chose. Il marque 2 buts sur les 2 matchs, il fait donc le boulot, même si dans le jeu il fait peu (et c'est normal, pour la raison que je viens d'évoquer). Au même titre que Zlatan qui lui aussi a en permanence 3 mecs sur le dos. Ou que Messi en finale de CDM.

Et d'ailleurs, à mon avis, la raison pour laquelle Messi, quand il joue avec le Barca, réussit quand même à être bon, c'est que les adversaires ont pas intérêt à se focaliser sur lui, car cela signifierait laisser des espaces pour Neymar et Suarez, et quand on connait le talent de ces deux joueurs, c'est vraiment pas une bonne idée. C'est pour ça que Messi est "relativement" épargné. Par contre, quand tu joues face à l'Argentine, pour le coup, il vaut mieux se focaliser sur Messi, quitte à laisser Lavezzi ou Di Maria un peu tranquille.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
6k 166