En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 18 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Leicester champion

Et au milieu courent des Renards

Sur la table, une bouteille vide. Au sol, des posters déchirés et un cendrier renversé. Dans l'air, l'odeur de lendemain du plus gros casse du siècle. Cette fois, ce n'est plus un rêve : Leicester est devenu champion d'Angleterre au terme du marathon le plus impressionnant de l'histoire du foot moderne. Rusé.

Modififié
C’est l’histoire d’un rêve. D’un trip qui ne s’est jamais arrêté, d’un bordel immense et d’une fête qui ne fait que commencer. Au départ, ils n’avaient rien, juste une barre à atteindre : quarante points. C’était l’objectif initial : vivre. C’était, aussi, le premier message livré par Vichai Srivaddhanaprabha, dans les yeux de Claudio Ranieri, en juillet dernier : « Claudio, c’est une année très importante pour le club. C’est très important pour nous de rester en Premier League. On doit rester en vie. » Leicester sortait alors d’une gueule de bois terrible, d’un scandale sexuel en Thaïlande impliquant le fils de l’entraîneur alors en poste, Nigel Pearson, et quelques semaines plus tard, Jamie Vardy insultait des touristes japonais dans le casino de la ville. Ces gars-là ne vivent que pour l’excès. Pour eux, rien ne doit être normal car, comme l’expliquait Riyad Mahrez dans les colonnes de L’Équipe Magazine le week-end dernier, ces hommes « n’étaient pas programmés pour devenir pros » . La saison dernière, les Foxes ont passé 140 jours à transpirer pour surtout ne pas crever. Aujourd’hui, ils essayent simplement de ne pas s’arrêter de rêver. Paulo Coelho avait raison : « C’est justement la possibilité de réaliser un rêve qui rend la vie intéressante. »

L’Art de la guerre


Il faut observer, longtemps, pour prendre la mesure de l’histoire. Il aura donc fallu trente ans à Claudio Ranieri pour toucher une couronne, au moment où il s’y attendait le moins. Car en arrivant à Leicester, l’entraîneur italien, qui sortait alors d’un échec terrible avec la Grèce, a décidé de fuir la lumière pour s’offrir un dernier projet à 63 ans. Le premier jour, il a demandé à N’Golo Kanté, rescapé d’une guerre de cour d'école entre l’OM et Xavier Gravelaine, d’arrêter de courir partout à coups de « slow down, slow down » . Le deuxième jour, il a installé son historique «  dilly-ding, dilly-dong » . Le troisième, il a compris les destins qu’il venait de récupérer et, juste avant le premier match de pré-saison, Ranieri a lâché ces mots : « Je veux vous voir jouer pour vos coéquipiers. On est une petite équipe, donc on doit tous se battre avec notre cœur et notre âme. Je n’ai rien à faire du nom de l’adversaire. Tout ce que je veux vous demande, c’est de vous battre. S'ils sont meilleurs que nous, ok, félicitations. Mais ils devront nous prouver qu’ils le sont. » Au dernier, Claudio Ranieri a pleuré, encore, en comprenant que son « rêve » était devenu réalité, dans un vol retour allant de l’Italie à Leicester, alors que son équipe vient d’être sacrée championne d’Angleterre pour la première fois de son histoire.



Le cœur, justement. C’est peut-être ce que cette saison nous a offert de plus beau. La force de Leicester est finalement assez simple : toute la saison, Ranieri s’est reposé sur un onze type, fixe, avec à chaque rencontre les mêmes changements. Le système est entré rapidement dans les têtes, Jamie Vardy est devenu un buteur sans complexe, Riyad Mahrez un artiste sans limite, le cœur du jeu un espace à deux ventricules (Kanté-Drinkwater), qui ont toutes les deux connu en mars dernier leur première sélection en équipe nationale, et la défense une île échouée avec des rescapés dalleux. Le plus bel exemple de l’esprit Leicester est peut-être finalement celui dont on parle le moins dans ce qui évoque l’idée du combat. Shinji Okazaki n’est pas le joueur de foot le plus élégant, il n’a pas le profil du gendre idéal, mais le voir s’arracher sur une pelouse grasse est un modèle. Le symbole de ce que Ranieri appelle « la liberté totale pour la création globale » .

Fantastic Mr. Fox


Derrière, il y a le tableau. Un joli coup de pied envoyé dans la gueule de toute l’Angleterre du foot, qui ne comprend pas trop ce qui lui arrive. Depuis le printemps 1995 et le sacre du Blackburn de Kenny Dalglish, la Premier League vivait dans un carré VIP limité à Londres et Manchester. Dans sa quête d’entertainment, la nébuleuse du football anglais a été servie mais, pour les annonceurs, la nouvelle n’est pas forcément réjouissante. Comme un uppercut envoyé par un adolescent boutonneux à un snob tiré dans son costume trois pièces. L’histoire des Foxes de Ranieri raconte beaucoup d’un football qui s’est avant tout construit par des gueulards accoudés sur le comptoir d’un pub et des choeurs chauffés dans la chaleur de la Football League. C’est rafraîchissant et finalement assez déstabilisant de voir si peu de clinquant. Riyad Mahrez, lui, résume en expliquant que « cette histoire est impossible » . Sauf que, ce mardi matin, on a beau se réveiller, rien n’a changé : Leicester est bien monté sur le crâne de l’autoproclamé « plus grand championnat du monde » . Ranieri, lui, a ajouté une case à son CV.


Alors forcément, comme après chaque bonne cuite, le réveil sera difficile. La descente sera probablement longue et les problèmes vont commencer à arriver. Dans un premier temps, il faudra d’abord convaincre certains courtisés de ne pas partir. C’est peut-être le début d’une histoire et la responsabilité est réelle de la poursuivre. Le destin des hommes en place assure déjà une mesure dans les choix et c’est ce qui est rassurant. Mais, forcément, une pépite comme Riyad Mahrez sera scrutée de partout, un N’Golo Kanté ou un Danny Drinkwater aussi. Reste qu’il y a un esprit à conserver : l’image du groupe en train d’exploser comme un seul homme, dans le salon de Jamie Vardy lundi soir, le raconte bien. On veut que ce bordel continue, on ne veut pas se réveiller et ce malgré la beauté du dauphin qu’aura été Tottenham tout au long de la saison. Aimé Jacquet aimait répéter que « le sport est école de vie » . Le frisson, la peur du vide, l’amour de l’ivresse, aussi. Le foot ne vit que pour ce genre de moments. La belle histoire est une drogue dure. « On sait de quoi on est capable, mais on ne sait pas quand et jusqu’à quand » . Claudio Ranieri, cheveux grisés et génie sacré.



Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


jeudi 21 septembre 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon 2 jeudi 21 septembre 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1
Hier à 16:16 Wayne Shaw suspendu deux mois pour avoir mangé une tarte 5
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 15:48 Le jeune fils de Donald Trump rejoint DC United 11 Hier à 14:42 Ronaldinho sait toujours y faire 3 Hier à 14:17 Quand les Ultramarines enflamment Bordeaux 1 Hier à 12:33 Le récap de la #SOFOOTLIGUE 2
vendredi 22 septembre Le Shanghai Shenhua accuse SFR Sport d’avoir déformé les propos de Tévez 8 vendredi 22 septembre Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 33 vendredi 22 septembre Le but fou d'Enzo Pérez 13 vendredi 22 septembre Le magnifique loupé en D1 roumaine 2 jeudi 21 septembre L'UEFA crée « la Ligue des nations » 102 mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 5 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 23 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 17 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23