1. //
  2. // Demi-finale retour
  3. // Barcelone/Bayern (0-3)

Et après, quel Barça ?

Xavi l’assure : « L’équipe a un futur » . Certes, mais lequel ? Après ce logique 7-0 en aller-retour, Barcelone est cerné de points d’interrogation. Quelle(s) recrue(s) ? Quel système ? Quel coach ? Tentative et éléments de réponse.

0 57
Tito, vraiment l’homme de la situation ?

« Le Bayern est arrivé avec un niveau physique très haut et nous, à cause des méformes et des blessures qui ont empêché de nombreux joueurs à s’entraîner, non » . Difficile de prêter tort à Tito Vilanova. Conscient du déficit physique de ses poulains, le coach blaugrana ne s’attendait pourtant pas à combler un tel gouffre technique. Pis, c’est au niveau tactique que le Barça a perdu la bataille face à des Munichois ultra-costauds, compacts, toujours bien placés, aux sorties de balle frôlant par moments la perfection. Dans son inamovible 4-3-3, le Barça a failli. Par manque de mouvements et d’imagination, mais pas que. Serpent de mer toute la saison durant, la santé de Tito Vilanova a donné du fil à retorde au groupe blaugrana et une nouvelle belle histoire à raconter, estampillée UNICEF. Sans réel charisme, sans nouvelle idée, Tito a réussi à fissurer un groupe jusque-là homogène. La gestion des cas Fabregas, Song, Thiago Alcantara et Villa en atteste : ne les limitant qu’à des matchs sans enjeu, il a brisé le brin de confiance qu’ils avaient en eux. Même topo avec les jeunes. Quand Guardiola lançait de jeunes pousses comme Pedro, Busquets, ou plus récemment Montoya, Vilanova envoie pour sa part Bartra à l’abattoir de l’Allianz Arena. Problème pour le board catalan, un départ de Vilanova ne pourrait concorder qu’avec une rechute de sa maladie. Sale histoire.

Du neuf, un neuf !

Réclamé à l’unanimité – ou presque – après la douche milanaise, David Villa a effectué un retour en grâce le temps d’une soirée. C’était lors du match retour. Depuis, El Guaje sombre. Sur un côté ou dans l’axe, il ne crée pas de décalage, ne provoque pas par ses appels, et ne marque plus. Histoire de renforcer son escouade offensive – et son service merchandising –, le Barça est très chaud sur le dossier Neymar. Recrue de choix, le prodige brésilien amènerait également son lot d’incertitudes. Diva du dribble et du Joga Bonito, l’actuel joueur de Santos brille par ses fulgurances individuelles. Mais un tel individualisme aurait-il sa place au côté de Lionel Messi et de son appétit toujours gargantuesque ? Car le risque pour Neymar da Silva Santos Júnior, à l’instar d’un Alexis Sanchez, serait d’être cantonné à un rôle rigide dans le sempiternel système catalan. Un numéro neuf, costaud dans les duels, solide dans le jeu aérien, pourrait donc amener une diversité dans la palette blaugrana. Alors oui, un Roque Santa Cruz, en fin de contrat avec Malaga, ferait l’affaire. Mais une pointe de calibre international, à l’image d’un Lewandowski, ne se contenterait sûrement pas de foutre son égo au placard pour les beaux yeux de la Puce…

Parole à la défense

Le grand chantier de l’inter-saison se trouve quelques crans plus bas. Entre un Victor Valdés sur le départ et une arrière-garde qui n’a plus rien d’imperméable, Zubi a de quoi s’activer. En quittant son club de toujours, le double V catalan s’apprête à laisser un immense vide derrière lui. Raillé pour ses quelques bourdes annuelles, le natif de l’Hospitalet est l’une des pierres angulaires du système barcelonais. Première rampe de lancement, son jeu au pied n’a que peu d’égal au niveau international. Et puis après avoir connu les Dutruel, Busquets, Bahia, Rustu et autres Hesp, le casting des prétendants a déjà connu quelques bides… Des bides, Marc Bartra en a connu deux en l’espace d’une semaine. Pas encore au point pour les joutes internationales, le jeune de la Masia devrait être supplanté par un renfort estival. En substance, c’est le message qu’a souhaité faire passer Gerard Piqué hier soir en demandant du renfort. Avec un Puyol et un Mascherano sur le carreau, Piqué, excellent relanceur au demeurant, a besoin d’un chien pour l’épauler. Plus qu’un Hummels, la charnière a besoin d’un défenseur qui aime la chair. Bref, Piqué a besoin de Kompany.

Fin de cycle ou simple réajustement ?

« Le concept de jeu est semblable, la philosophie également, mais le pressing défensif et la récupération du ballon sous Guardiola sont devenus beaucoup plus rapides. C’est une idée plus offensive de la manière de défendre » . Avant le quart de finale face au PSG, Miguel Ángel Nadal, membre de la dream-team cryuffienne, louait les innovations de Pep. Avec Tito Vilanova, la donne a pourtant changé. Alors que son illustre prédécesseur s’efforçait à démontrer la puissance et la maîtrise barcelonaise, quitte à en paraître jusqu’au boutiste, Vilanova reste, lui, un tantinet plus terre-à-terre, plus rationnel. Depuis sa prise de fonction, le Barça n’affiche que la seule prétention de planter un pion de plus que son adversaire. Suffisant pour la Liga, mais incompatible avec des rêves de grandeur européenne. De la gestion de la santé de Xavi, de l’importance donnée à l’ossature Piqué-Busquets-Iniesta-Messi, et des renforts apportés en sortiront donc les contours du prochain FCB. Car entre fin de cycle et réajustement à dose homéopathique, il n’y a qu’un pas. Un pas qui devra vite faire oublier la gueule de bois.

Par Robin Delorme, à Madrid, avec Javier Prieto Santos
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article

Diego Alves + Hummels + Neymar + Falcao et c'est dans la poche. Merci Qata Foundation !
je n'ai jamais vu une gestion tactique plus désastreuse que lors de cette demi finale de la part de Villanova. Le foutage de gueule final étant le remplacement de Bartra a la 83e, seulement égalé par le refus de bouger quoi que ce soit à l'aller jusqu'à la même minute.

ce type doit dégager. c'est flagrant.
Il faut arrêter avec cette fin de cycle bordel! Ils sont premiers en Liga quand même!
Swann Borsellino Niveau : DHR
La fin de cycle est plus dans le "jeu" que dans les résultats. Evidemment que demi-finaliste de C1 et champion d'Espagne, c'est correct !
C'est surtout, quel avenir pour l'entraineur ?! (avenir réel, aucun jeu de mot sur son cancer !!)

Je pense pas qu'il ait le niveau ...
volontaire82 Niveau : Loisir
Message posté par brc
je n'ai jamais vu une gestion tactique plus désastreuse que lors de cette demi finale de la part de Villanova. Le foutage de gueule final étant le remplacement de Bartra a la 83e, seulement égalé par le refus de bouger quoi que ce soit à l'aller jusqu'à la même minute.

ce type doit dégager. c'est flagrant.


Ouais fin hier soir la situation n'imposait pas non plus forcément des choix tactiques grandioses. Avec 6 buts à marquer à la 50ème, il n'avait absolument aucune solution, c'est tout. Ses erreurs, ils les a faite avant, dans la gestion des cas de plusieurs joueurs, mal préparés à un tel événement (Fabregas et Song pour ne citer qu'eux.)
Chriswillow Niveau : Loisir
Neymar au Barça, cela apporterait ce petit brin de folie qu'il manque en ce moment à l'équipe, un mec capable de porter la balle et ouvrir les espaces pour les fusées Pedro et Messi. Maintenant quand on connait la philosophie de jeu du Barça et comment ont terminé les derniers "joueurs de ballon" du Barça (Ronnie, Deco...), je me dis que ce n'est pas forcément ce profil qu'ils recherchent...
Ce n'est pas injurieux de parler de fin de cycle.
Aujourd'hui il y a une usure psychologique (déjà le cas l'année dernière), on assiste aux limites de leur système de jeu et d'ici 1 an ou 2 ce sera une autre équipe avec de nouveaux joueurs et probablement un nouveau coach donc oui c'est une fin de cycle!
@volontaire82 :

Je suis assez d'accord avec toi concernant Cesc, qui n'est de toute façon pas au niveau cette saison. En revanche, Song m'a un peu surpris, je le voyais plus prendre l'eau que cela.
C'est surtout faire confiance dans un entraineur qui peux partir pendant 6 mois pour soigner son cancer. Il devrait le mettre directeur sportif ou que sais-je... Il est pas a 100%. Et s'est clair que dans le jeu c'est plus ça. Mais je pense que c'est physiquement que les joueurs ont craqués. Un peu comme les joueurs du Real en début de saison. Les espagnols sont a fond depuis 2008, sans pause. C'est "normal" qu'ils craquent. Et limite c'est rassurant ...
volontaire82 Niveau : Loisir
Quel coach pour le barça, franchement ? J'ai vraiment du mal à voir un entraîneur extérieur au "système barça" arriver et s'imposer, ça me semble vraiment improbable.
Spanky Swank Niveau : District
Désolé de faire doublon mais je rédigeais ce pavé pendant la parution de cet article que j'attendais plus tôt. Je l'ai donc posté sur l'article intitulé "le Barça à bout de souffle" et je m'excuse donc pour ceux qui l'auraient déjà lus et pour ceux qui n'en n'ont rien à faire.


A bout de souffle et à court d'imagination, stéréotypé au point d'être devenu une pale copie du Barça des débuts de l'ère Guardiola.
Je ne vais pas revenir sur le cas Messi, je m'y suis déjà largement penché mais je partage l'avis de plusieurs d'entre vous au sujet du réajustement de sa position et de son importance, de son influence. Laisser Alves seul à arpenter le couloir et y défendre comme hier, c'est désormais impensable.
Révolution, réajustement, je parlerais plus de rééquilibrage. Je me suis souvent plaint d'un Barça qui penchait résolument à droite jusqu'au repositionnement axial de Messi, étant plutôt adepte d'un équilibre général de l'équipe. Désormais, la balance penche vers Messi et nulle part ailleurs. Un rééquilibrage général est donc à mettre en oeuvre et selon moi, s'il y a bien des apports à effectuer, peut-être moins que ce que certains laissent penser.

Valdes partant, un gardien est indispensable au Barça et pas question de se la jouer petit bras à la Wenger, à un tel poste, il faut des certitudes et si possible pallier les défauts du prédécesseur, à savoir la présence dans le jeu aérien (difficile à améliorer car il s'agit d'un état d'esprit) principalement tout en conservant ses qualités, le jeu au pied (plus facile à améliorer et les jeunes gardiens y sont préparés). Un candidat à ce poste : Courtois parce qu'il a une envergure incroyable, de la présence, un jeu au pied de qualité et il évolue en Liga depuis 2 saisons, il connait le championnat et est international belge ce qui est désormais une qualité au vu de l'effectif des Diables rouges et c'est un gars intelligent et posé. Le hic, il est cher, sans doute une 20aine de millions mais c'est sans doute pour du long terme vu qu'il n'a que 21 ans.

En défense centrale, au minimum un défenseur central de valeur internationale - ce qui ne sera pas évident à dénicher - et qui dispose de caractéristiques similaires à Puyol, l'aura catalane en moins puisqu'il ne sera pas issu de la Masia. Selon moi, un défenseur fort dans le duel aérien et dans le 1 contre 1 avec une relance valable (elle s'améliorera au contact de ses partenaires) et une certaine qualité de vitesse ou une intelligence tactique pour pallier ce manque de vitesse mais pas une brute genre Ramos ou David Luis. Un joueur fiable, tenace et vaillant, un Puyol avec 10 ans de moins.

Après tout dépend d'Abidal, s'il est apte à repartir la saison prochaine, alors pas besoin d'un deuxième défenseur central. Abidal pourra évoluer tant dans l'axe que dans le couloir gauche avec succès au vu de ses récentes apparitions. D'après moi, inutile de faire deux choix moyens, autant comme pour le poste de gardien de but, tenter de prendre un joueur de calibre international et faire l'effort financier conséquent.

Et pour le reste de l'effectif, pour moi, il n'est pas nécessaire d'y apporter du changement en termes de noms mais plutôt en termes de dispositions et de rôles. Song démontre que si on lui fait confiance, il répond présent. Fabregas doit être aligné au poste pour lequel on l'a fait venir et s'il se plante alors, il n'aura plus d'excuse. Idem pour Thiago qui doit jouer et pas que des bouts de match sans enjeu. Xavi est plus proche de la fin que ce que je ne l'imaginais et si l'on veut lui donner un rôle essentiel, il ne doit simplement plus jouer qu'un match sur 2 afin de conserver la fraîcheur physique pour être déterminant dans les très grands rendez-vous. Iniesta reste la valeur sûre mais doit lui aussi profiter d'une rotation savamment réfléchie.

Devant, l'épineuse question est de convaincre Messi qu'il ne marquera plus que la moitié des buts qu'il inscrit actuellement mais qu'il va à nouveau gagner des titres s'il accepte de se remettre au service de l'équipe et non l'inverse (je répète que je considère cette situation comme un état de fait engendré par les choix de Guardiola et non comme une machination de Messi lui-même; le résultat est de toute façon le même). Donc un retour vers une position plus désaxée au départ avec bien entendu une liberté tolérée si elle s'accompagne d'une participation active et sans détour au travail de récupération du ballon ( ce qui n'est plus le cas actuellement). Je ne soulignerai pas l'importance du turn-over concernant Messi, les exemples de ces 2 dernières saisons en C1 parlent d'eux-mêmes.

Et les autres, si la question Messi est solutionnée, elle débloque pas mal des soucis actuels puisque Villa redevient la pointe pour qui on joue et n'est plus considéré comme le bouche trou actuel au même titre qu'Alexis Sanchez qui pourrait alors faire montre des qualités pour lesquelles Guardiola l'a fait venir avant de les cadenasser dans la stérilité du jeu catalan actuel.
J'émets plus de réserve pour Pedro qui n'est pas un manche loin de là mais est un joueur flamboyant de manière périodique. Il ne tente aucun dribble et n'amène un plus que si l'équipe tourne bien. Son travail défensif est précieux mais j'en attends plus de la part d'un ailier. Il lui manque cette capacité à provoquer et à éliminer dont jouit Deulofeu. C'est pour moi, le joueur qui doit intégrer l'effectif du Barça et pas que pour y venir jouer 5 minutes par-ci par-là. Il a ce petit quelque chose en plus, cette folie, ce tempérament qui fait défaut au noyau actuel - et que l'on retrouve chez Thiago Alcantara. L'avenir du jeu du Barça est entre les pieds de ces garçons car ils ont du génie et c'est ce qui fait cruellement défaut au Barça actuel.

Maintenant si le Barça reçoit une offre intéressante, donc pas des braderies comme Ibra et Chygrynskyi, pour des joueurs comme Villa, Sanchez, Fabregas, Adriano, Pedro, Song et a priori Valdes, même Piqué alors pas de souci, ils peuvent partir. Il s'agira alors de se servir de ces rentrées pour faire des placements intelligents sur des joueurs de grande qualité mais surtout adaptés au style du Barça plutôt que de faire venir des types pour les faire déjouer comme ce fut trop souvent le cas ces 3 dernières saisons.
Concernant les jeunes et les retours de prêt, en dehors de Deulofeu, Montoya en doublure d'Alves et Sergi Roberto dans une moindre mesure, ils peuvent être tous vendus si des clubs sont preneurs. Tello, Cuenca, Bojan, Dos Santos, Afellay, Fontas, ne me semblent pas utiles à cet effectif.

Pour conclure, de mon point de vue, 2 éléments essentiels à intégrer à l'effectif actuel: un gardien et un défenseur central pour lesquels le Barça devra se saigner plutôt que de tergiverser à chercher la bonne affaire à moindre coût. Le reste est plus du domaine du rééquilibrage interne et de la prise de conscience de l'influence excessive de Messi sur la lente dépression du jeu catalan. Si cette question est solutionnée, le Barça avec très peu de changements, voire même en réduisant le noyau actuel repartira de l'avant si bien entendu, les instances dirigeantes acceptent de se focaliser à nouveau sur l'intérêt sportif plutôt que sur l'aspect purement productif et sur l'image du Barça axée sur Messi.

Cela accompagné d'un turn-over à la Ferguson afin de ne pas laisser gamberger les remplaçants et surtout les garder mobilisés en toute circonstance en cas de souci comme c'est le cas actuellement. En plus de permettre l'éclosion plus rapide et manifeste de jeunes talents issus de la Masia, cette rotation permettra de conserver les éléments clé en pleine possession de leurs moyens et donc capables d'imprimer ce fameux pressing collectif qui n'existe désormais plus.

Une mise à plat et une reconnaissance des limites de la philosophie de jeu actuelle sera, à mon sens bien plus essentielle que l'apport de 4 ou 5 nouveaux joueurs, d'autant que le FC Barcelone ne dispose tout simplement pas des moyens financiers pour chasser 4 ou 5 joueurs de classe internationale et ce d'autant plus qu'il risque d'y avoir de nombreux clubs prestigieux actifs sur le marché des transferts cet été (City, ManU, Arsenal, Chelsea, Bayern, Juve, Real et le PSG pour ne citer qu'eux et en oubliant les Russes (Monaco y compris)).
Un joueur qui a du chien, une grande gueule comme Pujol ça les aiderait, tout le contraire du petit élève bien élevé qui fait ses devoirs et écoute son maître en baissant le regard.
Le bayern était plus fort tout simplement. En plus le Barça était diminué: ça donne 7-0.
Chantier: la défense (c'est plus qu'évident); l'attaque (trop messi dépendante meme si c'est normal avec un tel joueur); le milieu: Xavi fatigue, Fabregas pas à la hauteur (du moins avec son positionnement).
Enfin, un problème pas nouveau: le manque de profondeur du banc: le onze type est monstrueux (sauf peut être la défense centrale) mais les remplaçants le sont moins. Je pense que Tito et Roura ont mal géré le turnover en championnat surtout compte tenu de l'avance qu'ils avaient.
Le Barça a placardé hier des limites dans son jeu entrevues bien plus tôt dans la saison. Ce Barça là n'a jamais su refaire son retard, tant à Bernabeu qu'au Camp Nou lorsqu'ils se sont fesser. Alors clairement, maintenant tout le monde "connaît" bien ce jeu du Barça, et tout le monde tend à exploiter les failles du système: Milan avait réussi une partie, le PSG également. Le Bayern, plus rôdé techniquement et tactiquement a marché sur la tronche du Barça, car en plus de savoir comment prendre à défaut les Blaugranas, ils en avaient les capacités et les armes pour le faire.

Ce FC Barcelone-là doit se remettre en question assez rapidement car nul doute que le Real va sortir le carnet de chèque cet été et se renforcer pour aller tenter de chercher la "decima" et conquérir un nouveau titre de champion. Il faut qu'il renforce clairement l'axe central de leur défense, Piqué a coulé cette saison, et bien que Mascherano ait bien dépanné, ce n'est pas son poste premier. Bartra est jeune, mais il leur faut un taulier pour épauler Piqué, c'est une évidence.

Au milieu, ils n'ont pas besoin de renfort, ils sont saturés dans le secteur, mais il faudrait qu'ils puissent avoir un turnover bien plus important que cette année. Celui mis en place par Jupp Heynckes cette année a fonctionné à merveille, d'un oeil extérieur on a clairement l'impression que les joueurs ont mesuré l'importance et la portée que pouvait avoir ce turnover.

Devant, il faut évidemment garder Messi, mais sur l'aile droite, qu'est ce que le Barça a pu casser des tronches avec Eto'o avec Messi sur un côté. Comme dit dans l'article, il leur faut évidemment un vrai numéro 9, ça a fait la blague le temps d'une saison, mais là ce n'est plus possible. En outre, s'ils veulent avoir un top player qui puisse faire la différence dans les grands matchs, il faut savoir raison gardée et le faire reposer lors des matchs avec un enjeu moindre. Je veux bien comprendre que Messi soit un objet marketing formidable, mais il y a des limites. Pas étonnant que la Pulga finisse sa saison en rampant.

Alors évidemment que le Barça n'est pas perdu, loin de là, car champion et demi-finaliste de la LdC dans la même saison reste un bilan très honorable, mais s'il veut continuer à lutter au sommet de l'Europe, il doit clairement réformer certains de ses codes et se rafraîchir le visage et les idées avant la prochaine saison.
cantona-forever Niveau : Loisir
Quel coach au Barça ???

Mourinho !

il en a toujours rêvé alors vu que la c'est fin de cycle, hop on change tout, au revoir le tiki taka, on vend messi et on se paye des gros costauds !
Madridchestercity Niveau : Loisir
C'est relou cette manie de mettre "un" avant le nom d'un joueur, genre "un Lewandowski etc", c'est tellement moche et insupportable que ça me fout en l'air ma journée.

Je préférais l'époque ou on voyait les mots "chique" "liquette" "gomme" à toutes les phrases.
Mecha Bazdarevic est disponible non???
Juste pour vérifier la théorie comme quoi avec une telle équipe Guardiola n'avait aucun mérite...
Je me pose la question et si quelqu'un pouvait me répondre, de savoir si le barça pouvait revenir plus fort l'année prochaine, pour remporter cette LDC ?

(c'est un sacré pavé dans la marre que je jette et je dois surement bousculer quelques certitudes, mais bon on n'a rien sans rien
Faut pas dramatiser non plus, les 3/4 de l'équipe sont top 5 à leur poste et la plupart plus jeune que vieux. Recruter en défense est évident, vais pas parler là dessus.

Le vrai soucis tactique, c'est ce qu'on dit depuis l'année dernière : la place des ailiers. Pedro, Sanchez et en fait tous ceux qui ont la malchance d'être mis sur les ailes ne servent absolument à rien. Il faudrait complètement revoir leur rôle, quitte à revenir à une sorte de MVP des grandes années, même si c'est avec des joueurs différents.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 57