1. //
  2. //
  3. // Blackburn/Liverpool (2-3)

Et Andy surgit...

Andy Carroll, l’homme qu’on n’attendait plus trop, est sorti de sa boîte ce soir pour offrir les trois points aux siens. Les Reds peuvent désormais se concentrer sur la Cup, contre Everton, samedi, avec un casse-tête à gérer sur le poste de gardien. Encore.

Modififié
2 5
Blackburn / Liverpool : 2-3
Buteurs : Yakubu (36’, 61’ sp) pour les Rovers ; Maxi Rodriguez (13’, 16’), Carroll (91’) pour les Reds

Sur la face de la médaille de la victoire, Kenny Dalglish se dira que l’acharnement quasi-thérapeutique à remettre sur les rails Andy Carroll a au moins fonctionné pour cette soirée du 10 avril 2012. Le platane des Reds a réussi à faire gagner sa troupe, enfin, dans le temps additionnel et forcément d’un coup de tronche. Même si le but n’est en soi pas si important que cela pour les espoirs de bon classement de Liverpool en championnat, il fait néanmoins du bien à un groupe qui en a bien besoin et qui doit être soulagé. First : c’est toujours emmerdant d’avoir dans ses rangs un type en crise de confiance. Deuz : la victoire s’est obtenue en infériorité numérique.

Oui, car sur le revers de la médaille, Kenny Dalglish se dira aussi qu’il a perdu en sérénité pour la garde des buts. Doni, la doublure toute fraîche de Reina (suspendu 3 matches, 2ème purgé ce soir), a en effet vu rouge dès la 25ème minute et laissé un pénalty en témoin à la deuxième doublure, Brad Jones. Le grand gaillard australien, acheté sous l’ère Hodgson à Middlesbrough (3 millions d’euros), est actuellement psychologiquement dans le dur : son fils est parti, d’une leucémie, il y a cinq mois. Pour sa première en Premier League, il commence par stopper le péno de Yakubu, successif à l’expulsion de Doni. Plutôt poissard ces derniers mois, le mauvais œil lui revient malheureusement un peu plus tard dans la partie.

Liverpool mène alors 2-1 (doublé les mains dans les poches de Maxi Rodriguez, face au but vide par deux fois ; tête du Yak pour les Rovers), et Jones faisande son dégagement au pied, contré vers le but par le Yak’. Le 3ème choix des Reds effectue une première faute de main, avec le cuir, et une seconde dans la foulée pour un raffut non-autorisé sur le râble de ce renard de Yakubu. L’arbitre n’applique pas cette fois-ci la double peine, en pointant seulement le point des 9 mètres et quelques. Egalisation du Nigérian, heureusement sans conséquence pour Liverpool, puisqu’Andy Carroll calera en fin de partie une tête victorieuse. Liverpool retrouve le point de retard qu’il comptait avec son rival et prochain adversaire Everton, pour un ticket vers Wembley.

Résultats et Classement

Par Ronan Boscher
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

SachaDelano Niveau : DHR
C'est dur pour lui quand même ( Jones )...!
"le platane des reds"

j'ai beaucoup ri, merci
Superbe victoire des reds, bellamy et shelvey ont été excellent et que dire de maxi, il mérite mille fois plus la place de titulaire que downing.
Par contre l'arbitre avait le carton façile, 9 jaunes et 1 rouge (mérité).
Bref j'espère que les reds montreront le meme état d'esprit face à everton et pour le reste de la saison.
nononoway Niveau : CFA
Dur l'histoire de Jones qui perd son gosse ...
franchement, pour ce que ca vaut, Kenny aurait au moins pu faire jouer Doni dans les matches de coupe, genre Exeter, Brighton, Oldham...

c'est pas comme si c'était un poussin ou au contraire un gâteux, pour un second gardien c'est plus qu’honnête comme acquisition...

la il se retrouve sur le terrain avec un seul match dans les jambes de toute la saison (Villa) et même si son intervention Kamikaze était en grande partie due à la passe dec' de Flanagan, ça respirait pas la sérénité.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
2 5