En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 18 Résultats Classements Options

Estudiantes et l'héritage d'Eva Perón

En 1952, Estudiantes de la Plata change de nom et d'écusson. Suite à la mort d'Eva Perón, première dame d'Argentine et icône du peuple, le club devient Estudiantes de Eva Perón. Récit d'une intervention politique, entre populisme, dettes et coup d'état.

Modififié
Nous sommes le 18 juin 1952. Juan Perón préside l'Argentine depuis bientôt six ans. Sa femme, Eva – plus connue sous le surnom d'Evita – est l'icône du peuple, pour ses travaux sociaux qui bénéficient aux pauvres, aux malades, et pour son féminisme exacerbé. Utilisé à des fins politiques, le football argentin va connaître une période trouble sous le joug des Perón. Et le club d'Estudiantes de La Plata en sera l'une des principales victimes. En cette après-midi d'hiver, une manifestation débute sur l'Avenue 7 de La Plata. Les traditionnels drapeaux et tambours sont de sortie. La multitude s'arrête sur l'Avenida 53, devant le siège social du club d'Estudiantes. Menée par Luis Suárez, syndicaliste à la tête de la Confédération générale du travail, cette manifestation va changer l'histoire du club. Les reproches de la cohorte sont simples : la direction du club a caché deux mille exemplaires de la biographie d'Eva Perón (titré La Razón de mi vida – « La raison de ma vie » en français – livre imposé au programme scolaire après la mort d'Evita, ndlr) dans un grenier. Un affront important à l'époque, puisque ce livre était distribué par le gouvernement dans les écoles et dans les centres sportifs, afin que ces institutions les répartissent à la population. La découverte a été faite par un employé du club qui a « mis à disposition les clés du local à la CGT » . « Cette manœuvre honteuse des autorités d'Estudiantes  » marque l'anti-péronisme des dirigeants du club fondé en août 1905. Luis Suárez et la CGT vont alors entamer l'entreprise de « péronisation » du club de La Plata. Le siège du club est perquisitionné, sans l'ordre d'un juge. Le gouvernement intervient donc, et le président du club, Cesar Ferri – « anti-péroniste » affirmé – est démis de ses fonctions. Il sera remplacé par Mario Otorino Sbuscio, sbire du gouvernement, pistonné par Carlos Aloé, gouverneur de Buenos Aires de l'époque. Le début du calvaire pour Estudiantes de La Plata.

Estudiantes, jouet de l'État


À l'époque, Estudiantes – en grande difficulté économique – connaît une situation sportive plutôt stable. Certains joueurs formés au club brillent sous les couleurs d'El León, comme Ricardo Infante, Gabriel Ogando ou Manuel Pelegrina. Le 9 juillet, l'équipe dispute un match amical à Tandil, gagné sur le score de quatre à zéro. Le moment choisi par la direction du club pour redorer le blason d'Estudiantes et du gouvernement : à la fin de la rencontre, les joueurs distribuent de nombreux exemplaires de la biographie d'Eva Perón à plusieurs institutions locales. Mais la phase de « péronisation » du club atteindra son paroxysme avec la mort d'Eva Perón, le 26 juillet 1952. Trente jours de deuil national son décrétés, et le député Hectór Campora présente un projet en l'honneur de la défunte : ce dernier propose de changer le nom de la ville de La Plata et de lui donner le nom de la femme du président, qui vient de passer à la postérité. Finalement, le 8 août, la loi est promulguée : la ville de La Plata devient la ville Eva Perón. Quelques mois plus tard, la direction décide aussi de changer le nom du club : le Club Estudiantes de La Plata devient le Club Estudiantes de Eva Perón. « Le club était un espace à conquérir. Une institution telle qu'Estudiantes représentait des valeurs associées aux secteurs les plus riches de la ville. Le péronisme venait donc défier ce modèle » affirme Juan Branz, docteur en communication et sciences sociales et l'un des auteurs du livre Deporte y Ciencias Sociales. Claves para pensar las sociedades contemporáneas, soit « Sports et sciences sociales. Des pistes pour penser les sociétés contemporaines » . Tout un programme.


L'ingérence du gouvernement dans ce club permet à Perón d'asseoir ses convictions liées au sport, car, selon Juan Branz, « Perón soutenait une vision du sport en lien avec la "vie saine". Le péronisme a produit énormément de symboles, d'images et de représentations liées à une patrie sportive » . Et d'ajouter : « L'État accordait déjà beaucoup d'importance au football. La seconde transmission de l'histoire de la télévision argentine, c'était un match de football. Un football déjà transformé en un spectacle des masses. » Une thèse confirmée par Esteban Bekerman, historien du football : « Dès son intronisation au pouvoir, Perón s'est entretenu avec les dirigeants des grands clubs, qui voulaient augmenter le prix des entrées du stade. Il les a empêchés d'augmenter ces tarifs en leur offrant des subventions et des prêts douteux qui leur permettraient de récupérer ce manque à gagner. » Une mesure populiste qui ne cachera pas la situation économique désastreuse du club. En octobre, les joueurs sollicitent le syndicat « Futbolistas Agremiados » , arguant que le club leur doit 744 000 pesos (environ 73 000 euros) de primes et salaires. L'attaquant Antonio Carmen Giosa, joueur d'Estudiantes à l'époque, affirmait dans le magazine La Pulseada que « le club devait énormément d'argent avant l'intervention » . « Ils nous donnaient un peu de sous ici et là, mais ça ne suffisait pas. Jusqu'à que l'on se déclare en grève » , explique l'ancien attaquant.

L'ascenseur d'Estudiantes


Les joueurs d'Estudiantes refusent donc de s'entraîner et de jouer. Pour les six dernières journées du championnat, Estudiantes présente une équipe de jeunes amateurs. La Fédération argentine tente de résoudre le conflit, mais Estudiantes en paiera les conséquences. Les dettes ont été réglées, mais la relation entre la direction et les joueurs est totalement dégradée. Ainsi, de nombreuses figures de l'équipe seront vendues. C'est le cas de Pelegrina, Ogando (gardien qui avait disputé 347 rencontres sous le maillot d'El Pincha), Infante et Giosa, tous transférés à Huracán pour des sommes dérisoires. Le président d'Huracán, Tomás Adolfo Ducó était un « péroniste » reconnu, qui a bénéficié de l'aide du gouvernement pour la construction du stade qui porte aujourd'hui son nom. L'exil de ses principaux joueurs entraînera la descente du club en seconde division la saison suivante, en 1953. Et la remontée immédiate du club la saison suivante n'est pas due au hasard, selon Esteban Bekerman, l'historien qui vient d'inaugurer « Entre Tiempos » , un espace culturel consacré à l'histoire du football : « À l'époque, chaque club avait un parrain politique. Ces derniers, en lien avec Perón, s'occupaient de faire parvenir les demandes des dirigeants au gouvernement. Aloé (gouverneur de Buenos Aires, ndlr) était celui d'Estudiantes. Il a pris le club sous son aile, et a tout fait pour le faire remonter » . Certains matchs auraient été arrangés. « Ils ont rapidement solutionné le problème qu'ils avaient eux-mêmes provoqué » , conclut Bekerman.

Finalement, Estudiantes retrouvera son nom original le 25 octobre 1955, après la chute du gouvernement Perón provoquée par un coup d'État. Aujourd'hui présidé par l'ancien milieu de terrain argentin et idole du club Juan Sebastián Verón, Estudiantes de La Plata – géant au quatre Copa Libertadores remportées – erre à la treizième place du championnat argentin. A priori, le club ne deviendra pas Estudiantes de Juan Sebastián Verón.

Par Ruben Curiel, à Buenos Aires
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



vendredi 22 septembre EXCLU : 120€ offerts au lieu de 100€ pour miser chez France-Pari !
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 16:16 Wayne Shaw suspendu deux mois pour avoir mangé une tarte 5 Hier à 15:48 Le jeune fils de Donald Trump rejoint DC United 11 Hier à 14:42 Ronaldinho sait toujours y faire 3 Hier à 14:17 Quand les Ultramarines enflamment Bordeaux 1 Hier à 12:33 Le récap de la #SOFOOTLIGUE 2
vendredi 22 septembre Le Shanghai Shenhua accuse SFR Sport d’avoir déformé les propos de Tévez 8 vendredi 22 septembre Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 33 vendredi 22 septembre Le but fou d'Enzo Pérez 13 vendredi 22 septembre Le magnifique loupé en D1 roumaine 2 jeudi 21 septembre L'UEFA crée « la Ligue des nations » 102 jeudi 21 septembre 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon 2 jeudi 21 septembre 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 5 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 23 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 17 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89
À lire ensuite
La fiche de l'AS Monaco