1. // Coupe du monde 2014
  2. // 8e de finale
  3. //

Est-ce vraiment le Mondial des Latinos ?

Alors que le 8e de finale Colombie-Uruguay démarre sous peu, il se dit que les Latino-Américains cartonneraient car ils se sentent un peu comme chez eux au Brésil. Et si la réalité était plus complexe, et le raz-de-marée latino à nuancer ?

Modififié
C'est un fait, les sélections latino-américaines ont déjà réussi leur Mondial. Sur les seize sélections présentes en huitièmes, sept viennent ainsi du Sud du Rio Grande : Mexique, Brésil, Argentine, Chili, Colombie, Costa Rica, et Uruguay. Devant ce phénomène, la Vieille Europe, amputée dès le premier tour de trois de ses plus augustes représentants (Espagne, Italie, Angleterre), s'interroge, et à défaut de se remettre en question, envoie de la réponse péremptoire. Tour à tour ont été évoqués le support massif de leurs supporters, qui donne l'impression à ces sélections de jouer à domicile, les conditions climatiques, et parfois une envie de défendre le maillot national plus forte qu'en Europe.

Considérer l'Amérique latine comme un tout est forcément réducteur, mais pour Adrian Gutiérrez, directeur des sélections nationales du Costa Rica, la grande surprise latino de ce premier tour, un dénominateur commun relie bien toutes ces nations : « Au Brésil, nous séjournons dans un pays dont les coutumes sont similaires aux nôtres, qui parle une langue proche de la nôtre, et on sent que le peuple brésilien nous a pris dans ses bras alors qu'il voit le reste des pays des autres continents comme des ennemis. » Si l'on met de côté le cas argentin, ennemi historique du Brésil, les supporters locaux présents en tribunes choisissent clairement le camp latino-américain. Et comme jouer à domicile a toujours constitué un avantage, même si cela ne garantit rien… « Le climat est aussi un élément favorable, poursuit Gutiérrez, nous avons joué à Fortaleza, et Recife, où le climat est similaire à ce qu'on connaît l'été au Costa Rica : la chaleur intense, l'humidité. Quant à Belo Horizonte, son climat est très similaire à celui de notre capitale, alors qu'on se sent moins à l'aise avec des températures basses. » En huitièmes, les Ticos, opposés à la Grèce, retrouveront la chaleur humide de Recife, la même dans laquelle ils se préparent à Santos. De quoi se sentir comme à la maison.

De la doctrine Monroe à la liste Clinton


Reste que la météo brésilienne, comme la latino-américaine, n'a rien d'uniforme. Les Italiens peuvent ainsi légitimement se plaindre d'avoir souffert dans la torpeur de Natal, mais il semble difficile d'argumenter que le climat local ait avantagé l'Uruguay, alors qu'un joueur formé à Montevideo a davantage l'occasion de sortir le pull et la veste qu'un Napolitain. Les joueurs de la Celeste ont ainsi dû davantage se sentir dans leur élément à São Paulo lors de leur rendez-vous face à l'Angleterre, un jour pluvieux où il fallait sortir sa petite laine, un climat peut-être britannique, mais qui pouvait aussi ressembler à celui d'un printemps uruguayen. Au Brésil, l'hiver vient de débuter.

« Jouer au Brésil, c'est un peu comme jouer à la maison, on partage une manière de vivre, d'être. » Voilà ce que nous déclarait l'Équatorien Jefferson Montero, avant le début de la Coupe du monde. Clairement, l'Amérique latine partage des références culturelles et une histoire, qui est avant tout celle d'une domination. Celle des colons européens d'abord, puis des États-Unis, de la doctrine Monroe à la liste Clinton, en passant par le plan Condor. « Je suis tout ce qu'il reste de ce qu'ils ont volé, (…) je suis Maradona qui marque deux buts face aux Anglais » , chante ainsi Calle 13 dans une chanson dédiée à l'Amérique latine, où l'énoncé de souffrances communes côtoient un orgueil de « marcher même sans pieds » . Une certaine définition de la fraternité latino-américaine.

America latina de Calle 13
Youtube

Sociétés en règle générale violentes et marquées par des inégalités sociales criantes, les nations latino-américaines ne sont pas non plus que cela. Le Mondial constitue alors pour ces pays, surtout les plus petits, une occasion rare de bien faire parler de soi, et pas seulement quand la compétition globale se joue « à domicile » . Les joueurs honduriens, représentants d'un territoire stigmatisé pour afficher le plus haut taux d'homicide au monde (hors zone de conflit), n'ont ainsi jamais caché vouloir profiter du Mondial pour donner une image positive de leur pays. Une motivation extra qui n'a pas suffi à pallier les carences techniques des Catrachos. Quant à l'Équateur, s'il se sentait comme à la casa, il s'est pourtant montré plus frileux que lors de ses convaincants éliminatoires et n'a pas passé le premier tour.

Mais à force de parler température, ambiance ou cuisine, ne passerait-on pas à côté de l'essentiel ? Et si la réussite des Latino-Américains était avant tout une question sportive ? Deux sélections disposent ainsi sans doute de la meilleure génération de joueurs de leur histoire : la Colombie, même si elle est amputée de Falcao, et le Chili. La plupart de leurs joueurs évoluent en Europe, et plutôt chez des équipes de haut de tableau que chez des galériens. Le Mexique, malgré une campagne de qualification pathétique est, pour sa part, un abonné aux huitièmes de finale. Avec l'Allemagne et le Brésil, El Tri est la seule sélection à voir systématiquement le deuxième tour depuis 1994. L'Uruguay, quant à lui, voit récompenser la continuité donnée au travail d'Óscar Tabárez, en poste depuis 2006. Battu d'entrée par le Costa Rica, seule réelle surprise latino-américaine de ce Mondial, l'Uruguay est finalement passé en utilisant 19 de ses 20 joueurs de champ, ce qui doit davantage à l'organisation du football charrua qu'à sa profondeur de banc. Depuis le début du cycle Tabárez, des principes de jeu commun ont ainsi été enseignés, des sélections de jeunes jusqu'à la Celeste. Une manière de comprendre, par exemple, comment le jeune José Giménez, (19 ans) qui n'avait disputé qu'un match avec l'Atlético Madrid cette saison, a semblé si à l'aise au moment de remplacer capitaine Lugano. Le niveau de compétence des sélectionneurs latino-américains peut également être mis en avant. Qui doute ainsi que Jorge Sampaoli ne va voir affluer les offres d'Europe au terme du Mondial, comme Bielsa avant lui ?

Plus de représentants au départ


Malgré un fort taux de réussite, le raz de marée latino-américain est toutefois à nuancer. Il faut ainsi rappeler que les nations coincées entre le Rio Grande et la Terre de feu étaient plus nombreuses sur la ligne de départ en 2014 qu'en 2010. Plus facile alors de se pointer en nombre en huitièmes. L'Amérique du Sud disposait ainsi automatiquement d'un billet de plus avec la qualification d'office de l'organisateur brésilien. Enfin, la CONCACAF s'était vu faciliter la tâche avec un barrage programmé face au vainqueur de la zone Océanie, plutôt que face au cinquième de la zone CONMEBOL, comme en 2010. Pour valider son billet pour le Brésil, le Mexique a ainsi facilement disposé de la Nouvelle-Zélande, alors qu'en 2010, le Costa Rica s'était cassé les dents sur l'Uruguay. À s'en tenir à une vision purement statistique, le Mondial des Latino-Américains est d'ailleurs, pour le moment, moins bon que celui d'Afrique du Sud, où ils avaient fait six sur sept (Honduras seul éliminé au premier tour), pour sept sur neuf au Brésil. Indéniablement, les sélections latino-américaines évoluent au Brésil dans un environnement porteur. « C'est important, car dans une compétition courte, le facteur émotionnel peut devenir capital » , assure ainsi Adrian Gutiérrez. Mais le plus surprenant dans cette histoire n'est-il pas que les Européens, qui s'arrachent les meilleurs Latinos à chaque mercato et en peuplent leurs meilleures équipes, s'étonnent ensuite de leur réussite en Coupe du monde ?

Par Thomas Goubin
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Excusez moi mais l'Angleterre n'est pas un "auguste représantant"; ils se ramassent à chaque fois
Message posté par conilas
Excusez moi mais l'Angleterre n'est pas un "auguste représantant"; ils se ramassent à chaque fois


L'Angleterre abrite quand même l'un des championnats les plus compétitifs du monde, et reste historiquement un ancien vainqueur de la CDM et le pays qui a inventé le football.
Après effectivement, c'est un peu le néant au niveau du palmarès international depuis un certain temps.
Polémique Victor Niveau : Loisir
Je sais pas si c'est leur coupe du monde, mais je sais que ce soir ils ne seront plus que cinq!
georgesleserpent Niveau : Loisir
Moi je pense que ce succès est du, de manière général, au fait que le jeu à base de possession est devenu ultra prévisible et très facile à contrer, maintenant au lieu de la technique et de la vista on privilégie la grinta, la tactique et la rapidité, ce qui donne des scores complètement disproportionnés parfois, comme le 5-1 des pays bas contre l'espagne: on a vu ça cette saison, avec le real qui met 5-0 au bayern, avec l'atletico, qui joue précisément comme toutes ces sélections latinos, avec Chelsea...
Il suffit de voir à quelle point l'Espagne ne pouvait rien faire contre le chili, ou avec l'italie face au costa rica, ils se faisaient complètement bouffer alors qu'ils étaient bien supérieurs techniquement...

C'est pour ça que je pense que les seules nations européennes qui peuvent faire quelque chose sont la France et les PB (et aussi l'allemagne qui me semble assez polyvalente tactiquement), puisqu'ils ont eux aussi un jeu basé sur l'intensité du pressing et sur la rapidité des contres.
Article très intéressant !

Merci de ne pas confondre les latinos et les chicanos d'Amérique centrale.
"Les joueurs honduriens, représentants d'un territoire stigmatisé pour afficher le plus haut taux d'homicide au monde (hors zone de conflit)"

Ah bah je comprends mieux leurs matchs de bouchers alors, c'est une tradition nationale la violence !
Bordel il y a vraiment moyen d'arrêter de les appeler "latinos" ? Que je sache les latinos sont aussi les italiens, espagnols, portugais, etc etc... Un peu de culture ne vous ferais pas de mal !
Cher Grand Jojo,

Latino est utilisé ici comme un diminutif de latino-américains, et désigne
les populations des pays parlant une langue latine en Amérique (du nord, du centre, et du sud).
De plus, quand un latino-américain utilise le mot latino je peux t'assurer qu'il
ne pense jamais à l'Espagne ou à l'Italie, et comme usage peut faire loi ...
A la rigueur, comme l'expression est d'origine étrangère, je t'accorde qu'on aurait peut-être dû
l'écrire en italique.
Cher TG-SF,

Que je sache dans mon précédent post, j'ai dis que les latinos étaient AUSSI (et surtout) les espagnols, italiens and co... Les sud-américains sont "latinos" par défaut, puisque ils ne parleraient pas cette langue sans la colonisation des espagnols, je me trompe ? Donc j'ai juste tenu à signaler que la base, la source, les vrais latinos ne sont pas sud-américains. Ils utilisent le mot "latino" à mauvais escient sans vraiment savoir d'où provient le mot, et toi aussi apparemment. Donc svp cessez de faire le lien "Latino = sud américains", le peuple latino est bien plus vaste que ça. Latino américains, pour eux, et Latino européens pour les autres, ouvrez des bouquins les gars...
De plus l'ami, je peux t'assurer que tu te trompe. En Amérique latine, de nombreuses personnalités de la musique, ou dans le sport qui sont d'origine espagnole ou italienne sont considérer comme des "latino". Seul les incultes ne sont pas au courrant.
CuervoCanari Niveau : District
Gd Jojo. Tu confonds les latinos et les latins : TG-SF a raison, "latinos" est une contraction de latino-américains. Tu fais une tempête dans un verre d'eau, là... tu devrais pas t'énerver comme ça;)
Oh mon Dieu... CuervoCanari j'espère vraiment que tu n'es pas d'origine hispanique... Latins et latinos ne sont pas 2 mots différents avec 2 significations différentes ! C'est le même mot traduit en espagnol tout simplement. Latino-américain = "latin d'Amérique" pas vrai ? Sérieusement arrêter de raconter des conneries et d'utiliser ce mot à mauvais escient parce que ça en devient vraiment lourd, c'est simple à comprendre et logique, on ne parlerais pas de latino américain sans latinos européens tout simplement, c'est incroyable...
Faut prendre une verveine Grand Jojo. Coooool, tout va bien. L'article est sympa, sans grande info mais fait une petite analyse. Et on kiffe de suivre cette CdM. Peace
vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
il y a 3 heures La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 il y a 4 heures Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 38 il y a 5 heures Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 5 il y a 5 heures Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 6 il y a 6 heures La demi-volée de Gignac 7 il y a 8 heures Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 19:18 Le bonbon de Malcom 11 Hier à 18:18 Le lob fou de Fekir 29 Hier à 13:53 Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 10 Hier à 11:59 Les ultras allemands répondent à la DFB 13
Hier à 10:07 Trezeguet bouscule Beşiktaş 23 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103