1. //
  2. // Amical
  3. // Afrique du Sud/Espagne

Espagne : quels attaquants pour le Brésil ?

Pas facile d'être dans les petits papiers de Vincente Del Bosque. Si la concurrence est rude à tous les étages au sein de la Roja, le poste d'attaquant est sans doute le plus disputé. Beaucoup de prétendants, peu d'heureux élus. Tour d'horizon de la question.

Modififié
1 24
Torres, Villa, Soldado, Negredo, Llorente, Michu et maintenant Diego Costa sont tous des attaquants de classe internationale. Des as du but qui seraient titulaires indiscutables dans à peu près toutes les autres sélections du monde mais qui ont eu la malchance de naître sur la même terre que Don Quichotte. Ces garçons vont se livrer une lutte à distance toute la saison avec un seul objectif : entendre la moustache de Del Bosque prononcer leur nom le jour J et empocher leur carte d'embarquement en classe affaires pour le Brésil. Comme dans une vieille émission de télé-réalité, ils sont sept candidats mais il n'en restera plus que trois dans la liste finale que concoctera le sélectionneur espagnol.

Diego Costa, le dingo sans foi ni loi. 90% de chance de retrouver sa terre natale

Sans doute la révélation footballistique de ces derniers mois. Dans l'ombre de Falcao l'année dernière malgré des statistiques honorables, Diego Costa explose tout sur son passage depuis le début de l'année footballistique. Avec sa gueule de taulard, son physique de mastard et son mental de vicelard, le chien fou a mis la Liga à ses pieds. Incompréhensiblement boudé par Scolari, l'enfant des rues a, après de longues semaines de suspens, choisi de faire de l'Espagne sa nouvelle terre d'accueil. Vu son rendement en club et les sacrifices auxquels il a consentis pour se rendre sélectionnable, difficile d'imaginer que papa Del Bosque se passe de lui. Sa présence physique, son sens du but et sa malice pourraient apporter de nouvelles options pas inintéressantes pour la Roja.

Alvaro Negredo, le matador mal-aimé. 60% de chance de voir le Brésil

Avec 13 buts toutes compétitions confondues depuis le début de la saison, Negredo est bel et bien l'homme le plus en forme de la communauté des buteurs espagnols d'Angleterre. L'ancien Andalou tourne à un but toutes les 88 minutes avec City depuis le début de la saison, le tout sans être vraiment titulaire, excusez du peu. Ce chiffre le place dans le top européen, juste derrière Ibra, Messi, C-Ron et Rossi, l'attaquant de la Fiorentina. En sélection, le garçon est sur les mêmes bases puisqu'il a trouvé le chemin des filets quatre fois lors de ses cinq dernières rencontres avec l'Espagne. Malgré ces statistiques folles, le natif de Madrid sait que Del Bosque ne lui fera pas de cadeaux. L'été dernier, il ne l'avait pas appelé pour la Coupe des Confédérations alors que le Sévillan était le meilleur buteur de nationalité espagnole de la saison. En 2010, il avait aussi été laissé de côté malgré des matchs très convaincants avec la Roja de l'époque. Soumis à la concurrence de Dzeko à City, Negredo sait qu'une baisse de régime pourrait lui être fatale. Ton destin est entre tes mains Alvaro, ne déconne pas.

David Villa, le mousquetaire aux 100 capes. 50% de chance de voir le Brésil

En choisissant de rejoindre les Colchoneros l'été dernier (et en divisant son salaire par deux) alors que d'autres propositions plus alléchantes comme celle de Tottenham s'offraient à lui, el Guaje savait qu'il mettait toutes les chances de son côté en vue du Mondial brésilien. Absent du dernier Euro à cause d'une vilaine blessure, le sosie de Jean-Pascal Lacoste retrouve à 31 ans une seconde jeunesse au sein
du groupe de chiens fous de l'épatant Diego Simeone. Contrairement à ses concurrents, qui ne peuvent quasiment jouer qu'en pointe, l'Asturien peut séduire son sélectionneur par une polyvalence qui lui permet aussi d'évoluer sur l'aile gauche. Quel que soit le poste, l'homme à la barbiche de mousquetaire aura les crocs comme jamais pour ce qui sera probablement sa dernière compétition internationale. Del Bosque peut-il sérieusement se passer du meilleur buteur de l'histoire de la Roja ?

Fernando Torres, le vieux à la tête de gamin. 40% de chance de voir le Brésil

Les printemps passent pour Fernand Tours mais la bouille de gamin de 12 ans reste la même. Dans la lutte qui l'oppose aux autres attaquants ibériques, el Niño a un avantage de taille : il connaît la maison comme sa poche. Avec 106 sélections au compteur et un palmarès long comme le bras de Yao Ming, celui qui est dans la place depuis le début de l'épopée victorieuse entamée à l'Euro 2008 espère sans doute une prime à l'ancienneté. Ses performances en club sont en revanche à peu près les mêmes depuis deux ans. Pas toujours titulaire, Fernando alterne le meilleur et le pire lorsqu'il joue. Capable de gagner un match presque à lui tout seul (comme contre City fin octobre), le gaillard peut aussi bien rater trois immanquables dans le même match. Veille biquette pour certains, génie incompris pour d'autres. Déjà décrié avant l'Euro polono-ukrainien, Torres avait mine de rien terminé co-meilleur buteur de la compétition et espère que Del Bosque saura s'en souvenir. On a envie de voir sa ganache de blond peroxydé au Mondial, pour se régaler de ses performances ou se foutre de sa gueule.

Fernando Llorente, le colosse aux pieds d'argile. 30% de chance de voir le Brésil

Cramé, blessé et grillé l'année dernière avec Bilbao, la version XXL du Petit prince semble enfin avoir coupé le cordon avec sa terre natale et tourné la page d'un transfert difficile à assumer. Buteur lors des deux matchs de C1 contre le Real et lors du choc contre Naples, l'athlétique attaquant sait décidément choisir ses matchs. Une capacité à être décisif dans les grosses rencontres qui pourrait jouer en sa faveur. Sympathique cireur de banc lors des deux dernières grandes compétitions internationales de la Roja, Llorente n'a cependant jamais su imposer son physique de géant au pays des lutins. A moins de porter la Juve vers les sommets cette saison, le petit Basque risque fort de rester au bercail cet été.

Roberto Soldado, le vilain petit canard. 20% de chance de voir le Brésil

Si Roberto Soldado n'était pas un bon garçon bien élevé, il aurait depuis longtemps égorgé Vicente Del Bosque. A l'époque où le sélectionneur était entraîneur du Real Madrid, il n'avait pas fait confiance à ce petit jeune qui enfilait but sur but avec la Fabrica et l'avait laissé partir la queue entre les jambes à Getafe. Des années plus tard, à la veille de l'Euro 2012, le Valencian, qui sortait d'une saison hallucinante, avait de nouveau été laissé de côté par le grand-père, à la surprise générale. Désolé Roberto, jamais deux sans trois, malgré ton transfert à Tottenham.

Michu, le nouveau déjà trop vieux. 5% de chance de voir le Brésil

Totalement anonyme il y a deux ans lorsqu'il débutait une saison galère avec les pauvres du Rayo Vallecano, Michu a connu il y a quelques semaines les joies d'une première sélection sous la liquette espagnole. Si la logique du conte de fée est respectée, la grande gigue devrait donc obtenir son billet pour Rio sans problème. Un voyage qui reste malheureusement pourtant de l'ordre du rêve pour l'ancien du Real Oviedo. Un transfert dans un grand club l'été dernier lui aurait sûrement permis d'espérer mieux. Malgré des touches à Arsenal à la fin du mercato, le garçon est resté en terres galloises. Et devrait rester sur le tarmac à regarder ses copains décoller.

A noter que dans cette liste n'ont pas leur place Fàbregas, qui — bien que pouvant évoluer devant dans le fameux rôle du faux neuf — compte avant tout comme un milieu de terrain, ni Pedro qui est lui associé à un poste d'ailier offensif au même titre par exemple que Mata, Navas ou éventuellement Silva.

Par Pablo Garcia-Fons, à Madrid
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Negredo est énorme!!! 100% sûr qu'il sera au brésil
Message posté par gomu
Negredo est énorme!!! 100% sûr qu'il sera au brésil


Alvaro est maintenant rassuré.
Wewantashrubbery Niveau : DHR
Tout ça pour jouer avec un faux 9...
Prospère Mulenga Niveau : CFA
Note : 4
le choix doit être fait entre Llorente, Negredo, Villa et Soldado

Le Diego Costa je souhaite juste une chose qu'il soit inapte de jouer la coupe du monde pour n'importe quelle raison mais qui la rate en tout cas !
Romansochaux Niveau : CFA
Note : 1
Choix de riches !
Soldado est l'un des attaquants les plus complets du monde (capable de jouer en profondeur, en remise, entre les lignes, de décrocher ou de camper). Torres est toujours capable d'éclair de génie, et Llorente a un profil atypique.
Villa en revanche me paraît vraiment inférieur au cinq autres.
Message posté par Romansochaux
Choix de riches !
Soldado est l'un des attaquants les plus complets du monde (capable de jouer en profondeur, en remise, entre les lignes, de décrocher ou de camper). Torres est toujours capable d'éclair de génie, et Llorente a un profil atypique.
Villa en revanche me paraît vraiment inférieur au cinq autres.


Soldado complet? Une chèvre ce mec
Mouais tout ça pour sélectionner Negredo et Torres et jouer avec Fabregas en pointe.

Diego Costa n'a pas une arrière grande-tante qui a vécu en France, ça pourrait nous être utile.
Le truc, c'est qu'à part Villa, aucun n'a de vraie expérience et/ou feeling avec la Roja (pourrait dire Torres aussi mais il s'est tellement perdu...). Je vote Costa (malgré ce que lui et son choix m'inspire) en 1 et Villa sur le banc.
hoareauerding Niveau : District
Message posté par Prospère Mulenga
le choix doit être fait entre Llorente, Negredo, Villa et Soldado

Le Diego Costa je souhaite juste une chose qu'il soit inapte de jouer la coupe du monde pour n'importe quelle raison mais qui la rate en tout cas !


pourquoi? pour moi c'est torres, lloriente et costa ou negredo selon les perfs, torres connait parfaitement la roja et en tant qu'attaquant s'intègre parfaitement au style de jeu pratiqué par son équipe. lloriente est tres efficace quand il joue pour l'espagne(généralement aussi mais n'est pas souvent titulaire avec l'espagne!) il rapporte des buts a coup sur! tres utile en phase de poules surtout lorsqu'on voit les 1-0 a repétition de son equipe.

ah oui: soldado? HAHAHAHAHAHAHHAHAHAHAHAHAHHAHAHAHAHAHA
Jean-Bernard Niveau : Loisir
J'ai ri pour Fernando Torres.
Pour moi, il faut en sélectionné que 2 c'est suffisant pour le style de la roja. Et je suis pour Diego Costa et Fernando Llorente, sportivement ce sont les 2 meilleurs.
pauloradiobemba Niveau : CFA
"A noter que dans cette liste n'ont pas leur place Fàbregas, qui —bien que pouvant évoluer devant dans le fameux rôle du faux neuf—, compte avant tout comme un milieu de terrain, ni Pedro qui est lui associé à un poste d'ailier offensif au même titre par exemple que Mata, Navas ou éventuellement Silva. "

le truc bien avec l'Espagne, c'est que vous pouvez faire un article similaire par poste à l'exception des défenseurs
Jacky75Zoo Niveau : CFA2
Vu l'utilité des attaquants en équipe d'espagne, il vaut mieux prendre des joueurs d'expérience comme villa et torres, capables de marquer quand il le faut. Puis un petit diego costa en troisième même si c'est un énorme escroc
Diego Costa ça m'a tout l'air d'être la fausse bonne idée.
Il brille dans une équipe qui lui correspond complètement, au jeu un peu sale et brutale mais extrêmement efficace. Il est en feu depuis 18 mois mais avant il n'avait jamais passé la barre des 10 buts en saison.
En plus pour ce genre de compét il faut composer un groupe et je suis pas sûr que l'attitude démonstrative de Diego Costa colle bien avec le caractère plus plat de certains cadres de l'équipe.
Quand je lis les déclas comme celle de Llorente : "A sa place, j’aurai choisi mon pays. Mais chacun fait comme il veut." je me dit aussi que sa nationalité brésilienne aura peut-être du mal à passer dans le groupe.

Mais comme Del Bosque lui a promis un poste, je le vois bien accompagné par Negredo et Villa pour sa polyvalence. Sauf si Torres fait une énorme fin de saison.
gallego#paris Niveau : Loisir
cherchez pas ..villa et torres ont un statut à part dans la hiérarchie des 9....ça se jouera entre Costa, Negredo et llorente ..à part blessures de dernières minutes..
DrAwkward Niveau : CFA2
Pendant ce temps-là de l'autre côté des Pyrénées... Pom pom pom.
Costa, Negredo, Torres. Avec Torres je marche à l'affectif. Je l'adore. Je peux pas me résoudre à lui en vouloir pour avoir quitter Liverpool. Il finira meilleur buteur du mondial ! Vous verrez !
Romansochaux Niveau : CFA
Message posté par muelsa


Soldado complet? Une chèvre ce mec


82 pions en 140 matches à Valence, 33 en 66 matches à Getafe....
Et puis pour le traiter de chèvre, t'as pas dû beaucoup le voir jouer. Un modèle dans l'intelligence de jeu et le déplacement.
hoareauerding Niveau : District
putain on est tous a peu près d'accord! a part l'autre avec son soldado.

(humouuuur gars)
Message posté par Prospère Mulenga
le choix doit être fait entre Llorente, Negredo, Villa et Soldado

Le Diego Costa je souhaite juste une chose qu'il soit inapte de jouer la coupe du monde pour n'importe quelle raison mais qui la rate en tout cas !


Je suis sur que t'es un mec qui était fan de Trézeguet.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
1 24