Eriksson sous pression

0 0
A force d'entraîner des équipes à la con, Sven Goran Eriksson se retrouve souvent dans des situations désastreuses.

Après l'échec Notts County, le manager suédois traine sa paire de lunettes à Leicester City, en deuxième division anglaise. Mis sous pression par ses dirigeants, Eriksson a pour obligation d'obtenir la signature d'un joueur de renommée internationale afin de faire parler du club de football de Leicester, qui évolue dans l'ombre des Tigers, quinze de rugby de la ville des Midlands de l'Est.

Selon le site anglais www.whoateallthepies.tv, Eriksson avait pour mission de faire signer David Beckham. Information rapidement confirmée par l'intéressé : « Les propriétaires voulaient un gros transfert. Si on parle de Beckham, bien évidemment, je le voudrais dans mon équipe, mais je pense qu'il ne viendra pas. J'ai parlé à son agent pour voir s'il y avait une petite chance, mais il m'a dit que c'était impossible » . Du coup, on parle de Robbie Keane ou Roque Santa Cruz.

Le rugby, c'est mieux en fait.

SB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Ancelotti n'est pas inquiet
0 0