En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options

Eriksson décisif dans le rachat de Chelsea

Modififié
Il en faut parfois peu pour que le destin d'un club bascule.

Dans son autobiographie, Sven-Göran Eriksson s'est livré à quelques confidences concernant le rachat de Chelsea en 2003 par le magnat russe, Roman Abramovich. Le technicien suédois affirme qu'il aurait joué un rôle décisif dans le choix du milliardaire :

« Roman voulait acheter un club en Russie. Je suis allé avec lui à Moscou pour visiter les installations de deux-trois clubs. Mais finalement, il a changé d'avis et s'est mis en tête d'acheter un club londonien. Il pensait à Chelsea et Tottenham. Il m'a alors appelé et demandé lequel des deux choisir. Je lui ai alors répondu que s'il voulait gagner le championnat, il fallait racheter Chelsea. A l'époque, il n'y avait que la moitié de l'équipe à changer alors qu'à Tottenham, c'est tous les joueurs qu'on aurait dû remplacer. »

Dix ans après, les supporters des Blues peuvent remercier Sven et ses conseils avisés. Car pendant que l'armoire à trophées de Stamford Bridge se remplit, celle de White Hart Lane prend inexorablement la poussière.


RG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



jeudi 18 janvier 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04
il y a 3 heures Coentrão casse le banc des remplaçants 4 Hier à 21:56 L2 : Les résultats de la 22e journée 4 Hier à 16:15 Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
jeudi 18 janvier Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 9 jeudi 18 janvier Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 27 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12