1. //
  2. //
  3. // Munich 1860

Modififié
0 5
Sven-Göran Eriksson n’a pas fini de voyager. Après avoir bourlingué en Suède, au Portugal, en Italie, en Angleterre et dernièrement en Thaïlande, à la tête du BEC Tero Sasana, plus quelques postes de sélectionneur, le coach suédois de 64 ans pose ses valises en Allemagne.

Il rejoint les rangs de Munich 1860, une escouade de seconde division. Mais pas en tant qu’entraîneur. Son poste reste encore à définir, mais il devrait jouer un rôle éminent au sein du management du club. Le TSV Munich 1860 espère renouer avec sa gloire d’antan, où Abedi Pelé, Rudi Völler, Jens Jeremies ou encore Davor Šuker faisaient ses beaux jours.

Eriksson a du pain sur la planche. RD
Modifié

Note : 1
On va le payer une fortune, sans role défini.

Chirac Style.
C'est plus un passeport qu'il doit avoir le mec, c'est un annuaire.
0 5