Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. // CDM 2018
  2. // barrages
  3. // Irlande-Danemark (1-5)

Triplé d'Eriksen, le Danemark verra la Russie

Modififié

Irlande 1-5 Danemark

Buts : Duffy (6e) pour l'Irlande // Christie csc (29e), Eriksen (32e, 63e et 84e) et Bendtner (90e) pour le Danemark

Une poule ouverte, un adversaire limité en barrages, le Danemark a saisi sa chance et se qualifie avec la manière pour la Coupe du monde en Russie. Chouette, ils ont de quoi nous régaler.

Six matchs, six 0-0 : mais qui allait briser la malédiction de ces matchs couperets depuis vendredi soir ? Réponse : le crâne de Shane Duffy, opportuniste sur un coup franc irlandais botté depuis le milieu de terrain. On joue la 6e minute, et après le score vierge de l'aller, les Verts, qui sont virtuellement qualifiés, peuvent s'adonner à ce qu'ils savent faire de mieux : serrer les dents, se regrouper dans leur camp et envoyer des gros coups de pompe dans tout ce qui ressemble à un bout de cuir.

Malgré un dernier rempart costaud comme Darren Randolph, la tranchée explose à la demi-heure de jeu. Après une brèche ouverte par ce diable de Pione Sisto, Cyrus Christie marque contre son camp avec la complicité du poteau. Puis, au bout d'un contre, l'artiste Christian Eriksen place une sucrerie sous la barre. 1-2 à la mi-temps, le début du spectacle.

Après le pied droit, le maestro délivre un coup de pinceau du gauche. Fin du suspense. À l'aise techniquement, les Danois maîtrisent leur sujet et le numéro dix en rajoutera même une couche.


À Dublin ce soir, le Prince de Bel Éire s'appelait Eriksen. Sauf qu'il fallait bien qu'un Lord participe à la fête. Entré en jeu en fin de match, Niklas Bendtner clôt la démonstration danoise, 5-1. Net et précis. Les Verts restent à la maison et, cette fois-ci, ne pourront pas se cacher derrière une main baladeuse.

FL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE
Podcast Football Recall Épisode 46 : Français ou Belges, le match des râleurs, les adieux des Bleus et la battle Angleterre-Belgique vendredi 13 juillet Le Mondial 2022 aura bien lieu en hiver 73 vendredi 13 juillet Infantino : « La meilleure Coupe du monde de tous les temps » 104