1. //
  2. // Soirée Waxgroove

Erik Rug: « Les footballeurs écoutent ce qu'on leur déverse »

Erik Rug est une légende des platines. Rien que ça. Un DJ qui a écrit quelques-unes des plus suantes pages du clubbing parisien. Après avoir débuté dans les années 80 dans un registre plutôt rock, il fut avec Laurent Garnier l'un des grands introducteurs de la house et de la techno en France. Depuis près de quinze ans, il brille avec ses fameuses soirées "Waxgroove" aux forts accents funk. Avec un tel parcours à l'anglaise, dur de ne pas lui parler de foot.

Modififié
175 13
Quand on est un fan du PSG comme toi, la situation actuelle, avec l'arrivée de David Beckham dans le club de Safet Sušić, ne te donne-t-elle pas l'impression de passer de Norman Jay à David Guetta ?

D'une certaine manière, oui. Cependant, il faut arrêter d'être surpris ou choqué. Tous les grands clubs ont toujours fonctionné ainsi. Regarde le Real Madrid des années 50, il avait bien piqué Raymond Kopa à Reims. Les grosses équipes européennes ont toujours développé cette politique sauf qu'en France, on ne s'y met que maintenant. Cela dit, avant, personne ne pouvait se le permettre. La venue de David Beckham s'inscrit dans la quête de notoriété du PSG, qui est un peu obligé de se faire reconnaître tout de suite et très vite, en brûlant les étapes. Je trouve ce choix plutôt finaud. Tout le monde le sait, ils ne l'ont pas recruté pour le terrain, mais pour son image et son nom connu dans le monde entier. On ne peut pas pleurer sur une L1 morne et sans relief puis critiquer cette stratégie.

Le Parc « à l'ancienne » ne te manque pas ?
Je ne suis jamais allé en virage, mais plutôt en face des présidentielles. Néanmoins, pour tout dire, je n'y ai pas mis les pieds depuis au moins cinq ans ! Je ne sais pas ce que donne cette « nouvelle version » du stade. J'imagine que cela tourne à une espèce de petit Stade de France, non ? Et le Stade de France, c'est l'antre des Footix. Je m'y étais rendu pour un match des Bleus dont je ne préfère pas me souvenir. Ça m'avait dégouté, à tout jamais. Je me rappelle d'un match avec Zidane et tout le monde voulait juste regarder Zizou. Dès qu'il touchait le ballon, le public hurlait de plaisir. On s'est tapé une ola au bout de 5 minutes. Pour ensuite siffler pour un 0-0 à la mi temps... D'après ce que j'ai entendu, l'atmosphère s'avère assez identique au Parc. Le plus terrible, c'est quand les joueurs rentrent dans ce jeu, à s'excuser à la moindre contre-performance.

Finalement, les Français n'ont-ils pas aussi peu de culture musicale que footballistique ?
Tout à fait, le fossé est assez similaire entre les deux domaines. Les magazines de musique en France essaient de te faire gober des groupes ou des projets musicaux complètement « fake » , sans profondeur… Les Inrocks ou n'importe quel autre te les balancent comme des « vrais trucs » . C'est un peu pareil dans l'Hexagone avec la façon dont on traite les footballeurs. On va nous survendre des gars comme Nasri, bref, juste des joueurs moyens. Après, ils vont atterrir en équipe de France. Et tu t'étonnes que l'équipe se révèle constamment décevante ? Il n'y a pas de grand joueur sans vraie culture footballistique.

C'est vraiment si différent outre-Atlantique, tu crois?
Par le passé, dans les années 80, j'ai beaucoup trainé à Manchester. J'y avais beaucoup de potes, certains pour United, d'autres, les plus nombreux, pour City. Je suis allé dans les deux stades, enfin dans l'ancien de City, et un peu à Old Trafford, y compris pour voir des matchs de coupe d'Europe. En même temps, Old Trafford ressemble un peu au Parc des Princes aujourd'hui, avec que des places assises. Mais l'Angleterre reste un pays de football, où on peut applaudir un bon joueur qui évolue en face. Du coup, les gars, parce qu'ils aiment vraiment le ballon, ont tendance à se tourner vers la seconde division ou les petits clubs. Certains de mes amis qui étaient derrière City ont lâché l'affaire avec l'arrivée des Qataris. Mon pote Dave Haslam, un DJ historique de Manchester, notamment à l'Hacienda, et qui a aussi énormément écrit sur la scène mancunienne, soutient désormais West Bromwich. Même s'ils perdent, il s'en fout du moment qu'ils se sont dépouillés.

Le foot est-il compatible avec le clubbing ?
Chez nous, j'ai toujours eu l'impression que cela restait un truc bas de gamme d'être supporter... Un peu moins après 98, mais pas tant que cela. Je me souviens de Gilles Peterson qui était à fond derrière Arsenal... Parfois je le croisais dans des lieux où l'on mixait ensemble et je le voyais prendre le premier vol à 7h le matin pour Londres parce qu'il ne voulait pas rater le match de 14h. Je crois même me souvenir qu'il était abonné. Je me rappelle que vers 87-88, toujours avec Dave Haslam, on organisait des soirées à la Loco, à Paris, et à chaque fois des groupes de Manchester étaient invités, comme Inspiral Carpet. Je me souviens qu'ils débarquaient avec deux ou trois bus. Nous étions en pleine période du summer of love, les jeans "pattes d'eph" souvent portés avec des maillots de foot... City, Liverpool, Everton, etc. C'était assez marrant. Tu sais, c'était une époque étrange où le niveau de baston avait sensiblement baissé dans les stades, puis ensuite dans les pubs, car les mecs avaient découvert l'ecstasy. Cela n'a duré qu'un temps parce que tout est retombé dans les mains des gangs. Mais pendant un bref moment, il a existé une vrai corrélation entre le foot et le clubbing. Maintenant, par exemple, les footballeurs sont comme tout le monde, ils écoutent ce qu'on leur déverse dans les oreilles, du R'n'B FM ou de la pop consensuelle. Il est rare qu'ils affichent des goûts plus pointus. Dave Haslam m'a raconté que le seul pro qu'il avait aperçu dans les soirées où il mixait ou traînait, c'était Gary Neville, qui était branché sur des trucs comme The Stones Roses.

A écouter : Soundcloud d'Erik Rug - Retrouvez Erik Rug sur My Space



Crédit: Cyrille Fourmy

Soirées :

- Waxgroove, samedi 16 février au Nouveau Casino, avec Lord Funk, d'origine italienne fan de l'Inter, à partir de minuit.

- GooGoo Muck, mardi 19 février, au Nouveau Casino, 20 heures.

Propos recueillis par Nicolas Kssis-Martov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Marsellus Wallace Niveau : District
En France, malheureusement, on peut faire un parallèle entre l'absence de culture foot et de culture musicale. entièrement d'accord avec ce qui a été écris.
+1
Marsellus Wallace Niveau : District
En France, malheureusement, on peut faire un parallèle entre l'absence de culture foot et de culture musicale. Entièrement d'accord avec ce qui a été écrit.

C'est mieux sans fautes !
Rien que pour cet article ça méritait que je m'inscrive. Erik Rug, l'un des meilleurs DJ français, et ce depuis longtemps...

Pour ce qui est de la culture musicale française, elle n'est pas si mauvaise que ça, croyez-moi : j'habite en Espagne, et si les Espagnols nous la mettent bien profond question culture foot, en revanche leur culture musicale est proche du néant... C'est d'ailleurs une source de déprime récurrente en ce qui me concerne : quasiment pas un bon concert ni une bonne soirée clubbing à se mettre sous la dent, à Valence en tout cas :(
Je ne suis pas forcement d'accord sur la prétendu mauvaise culture musical Française ! Tout les Français n’écoutent pas les daubes qui passent sur Fun, Skyrock et autre Nrj qui doivent à mon avis avoir leurs équivalent à l’étranger de toute manière ... et on oublie les très bonne radios comme Nova, Le Mouv ou Fip et j'en oubli peux être !

Je suis de 91 et je peux vous dire que je connais beaucoup de jeunes pour qui la musique est une passion (Y compris moi et ma bande de pote) est qui sont toujours en recherche perpétuel de son de tout les styles et de toute les époques avec une grande ouverture d'esprit et Internet qui est un outil de découverte incroyable à pour moi joué un grand rôle la dedans. Enfin bref je m’égare, tout sa pour dire que c'est toujours le même problème en France on se sent inférieur alors que notre musique est réputée dans le monde entier et nos artistes sont souvent plus connus à l’étranger que dans leurs propre pays (Daft Punk et toute la clique French Touch en electro, phoenix, chinese man, wax taylor et pas mal d'artiste trip hop, Gill Peterson qui anime une emission mondialement reconnue sur la radio BBC ... fin y'en à a la pelle quoi ...)

Pour les Fan de French Touch c'est cadeaux !
https://www.youtube.com/watch?v=7TSczzNYhvA
hey foofonz...vives en valencia tio? j'y ai vécu un moment aussi y'a + ou - 10 ans, coté Benimaclet...quartier tranquille et sympa sans plus.
Bref, après j'ai vécu à barcelone et je me suis rendu compte de la différence avec la scène parisienne d'où je suis originaire, c'est que même à barcelone il y a des trucs mais ce n'est toujours que de manière ponctuelle.
Tu n'as jamais de dj résident dans les grands clubs comme tu peux trouver à londres, paris ou berlin. Et pour toute autre type de culture aussi.
Mais malgré tout il y a un coté underground bien sympa.
Par contre en france ce qui me choque c'est cette omniprésence des médias qui font ce qui veulent avec l'opinion des masses...et la façon dont LA masse gobe tout et sans cesse...même si la manipulation médiatique c'est pas nouveau...enfin pour ceux qui ont du mal à se détacher de la masse.
Globalement, tu peux même ajouter à ta liste Paris-Berlin-Londres tous les pays du Nord de l'Europe, et même un peu de l'Est maintenant. Globalement l'Espagne si t'aimes les artistes underground étrangers, c'est pas le pays où il faut aller... Pour le reste, question qualité de vie (climat, coût de la vie, ambiance) y'a clairement pas photo !
yep, comme quoi on peut pas tout avoir...
à moins d'aimer les petits bars sombres de metalleux qui sentent bon la birra et les porritos ;)
"C’est vraiment si différent outre-Atlantique, tu crois?" Outre-Manche plutot, non?
D.Silva-el chino Niveau : District
@Foofonz

Ouais ta pas tort cet été j'ai fait qu'écouter du tacata bro ou du rayos de sol...

après étant originaire de la corogne qui n'est pas une des premières ville d'espagne du beau monde y est passé leny kravitz,public ennemy,withney houston si on remonte un peu plus c'est pas mal musicalement parlant ah y'a aussi Mika qui est passé cet été bien défoncé le man lol quoi!
Du coup, si je comprends bien, l'Angleterre, c'est outre-Atlantique.

Pas de culture musicale, pas de culture footballistique, pas de culture geographique,.. Mais ou va ce pays, mes amis ?!?!
croire que nova ou le mouv sont (encore) de très bonnes radio résume assez bien la culture musicale (la culture tout court) en France.
redond'eau fraîche Niveau : District
Essaie d'expliquer ça aux hipsters du 19è que le football n'est pas un sport de beauf et qu'il est prisé par les artistes qu'il vénère.

Mention à Lukid et à son très bel hommage à Riquelme.

Interview très plaisant.
Message posté par invicto
hey foofonz...vives en valencia tio? j'y ai vécu un moment aussi y'a + ou - 10 ans, coté Benimaclet...quartier tranquille et sympa sans plus.
Bref, après j'ai vécu à barcelone et je me suis rendu compte de la différence avec la scène parisienne d'où je suis originaire, c'est que même à barcelone il y a des trucs mais ce n'est toujours que de manière ponctuelle.
Tu n'as jamais de dj résident dans les grands clubs comme tu peux trouver à londres, paris ou berlin. Et pour toute autre type de culture aussi.
Mais malgré tout il y a un coté underground bien sympa.
Par contre en france ce qui me choque c'est cette omniprésence des médias qui font ce qui veulent avec l'opinion des masses...et la façon dont LA masse gobe tout et sans cesse...même si la manipulation médiatique c'est pas nouveau...enfin pour ceux qui ont du mal à se détacher de la masse.



Benimaclet!!! Ahah moi aussi j´ai vécu là-bas, de 2004 à 2005!Calle benicarló!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
175 13