1. //
  2. // 8es de finale
  3. // Lille/Troyes

Éric Bauthéac : « La première fois, ce sont les enfants malades qui m'ont remonté le moral »

Éric Bauthéac est un footballeur tranquille et sans histoire. À Lille depuis cet été, le natif du Languedoc-Roussillon a créé sa propre association, Aktebo, pour venir en aide aux familles d'enfants malades. Interview légèrement philanthropique.

Modififié
Comment cela se passe l'adaptation à Lille ? L'hiver approche, tu vas rentrer dans le dur par rapport à ce que tu connaissais à Nice...
C'est sûr qu'il y a pas mal de degrés de différence, mais comme disent les gens du Nord, « c'est le cœur qui réchauffe » (rires). Et puis au LOSC, il y a un effectif assez chambreur, pas mal de camaraderie, donc cela facilite les choses. Dès le premier jour, je me suis senti à l'aise ici, car c'est parti en chambrage, c'est une ambiance sympa.

Pour ton bizutage, plutôt que chanter, tu as dansé...
(Il rigole et coupe) Ce n'est pas moi qui ai décidé de danser, j'aurais préféré chanter. Le bizutage lillois, c'est la danse. J'ai fait ce que je pouvais, car je n'ai même pas eu le choix de la chanson.

Dans le groupe, cela doit être un avantage de bien connaître Renato Civelli, ancien coéquipier à Nice ?
Oui, on se connaissait à Nice, et je connaissais aussi Séb Corchia, car on se croisait souvent en match, lui étant arrière droit et moi milieu gauche. Je connaissais également Mounir Obbadi quand j'étais à Nice et lui à Monaco, cela nous arrivait de nous croiser. Et il y a Steeve Elana que j'ai connu à Brest. Les autres, je ne les connaissais pas personnellement.

Dans La Voix du Nord, tu avais indiqué que le discours d'Hervé Renard et son côté proche des joueurs t'avaient convaincu de venir. Après plusieurs mois, la première impression s'est confirmée ?
Lui et tout son staff, ils sont très performants et proches des joueurs. On sait qu'on peut parler à l'entraîneur sans prendre forcément des gants. Parfois, il y a une barrière, tu ne peux pas trop t'exprimer, alors que là, on sent qu'on avance ensemble, on peut se dire les choses.

Tu as comparé Hervé Renard à Patrice Carteron, ton entraîneur notamment à Dijon.
Oui, je l'avais suivi à Dijon, il a toujours cru en moi. Quand j'étais en formation à Saint-Étienne, lui était en pro et nous voyait jouer. Quand il est devenu directeur sportif et coach, il m'a de suite appelé. J'ai beaucoup de respect et d'admiration pour Patrice Carteron, car en tant que joueur, c'était un vrai chien sur le terrain, un mec qui mouille le maillot, j'adorais ça. Je savais qu'il me donnerait l'élan pour grandir et je l'ai suivi. Renard et Carteron, c'est un peu le même management.

En parlant de Renard et Carteron, tu as évoqué un contraste avec Claude Puel, un entraîneur plus distant... Tu gardes quel souvenir de lui ? Positif ou pas ?
Positif ! J'y ai joué trois ans avec une première saison exceptionnelle où on termine 4es, on se qualifie pour l'Europe. Claude Puel m'a fait progresser, mais c'est vrai que ce n'est pas le coach qui va vers ses joueurs. Il est en retrait, c'est difficile de lui parler. Il a de la bouteille, il est impressionnant et assez froid, donc c'est plus difficile d'aller vers lui et de lui dire ce que l'on ressent, alors qu'avec Renard, on sait qu'il n'y a pas de problème.

À Nice, tu as vu de près la situation difficile de Grégoire Puel, pris en grippe par le public...
Grégoire est resté humble, et très professionnel, ce qui est à son honneur. C'est toujours compliqué, une situation avec un père qui coache son fils. On essayait de lui remonter le moral, mais il prenait vachement sur lui, c'était un mur. Il était bien costaud. Il est au Havre, tant mieux pour lui, il peut prendre un nouvel élan.

Quand tu vois le jeu que produit Nice actuellement, cela te donne des regrets ou simplement un peu d'envie ?
Quand tu les vois jouer, tu te dis qu'ils doivent se régaler. Rien que les trois au milieu, avec l'éclosion de Koziello, que je trouve impressionnant... Et puis ils ont fait un recrutement intelligent, Hatem par exemple, tout le monde le voit, il est revenu à son meilleur niveau et il fait la différence. Un mec comme Seri, il est super intéressant, et que dire de Valère Germain ? Il est complémentaire avec Hatem. C'est un attaquant qui ne croque pas le ballon, qui joue pour le bien de son équipe. Actuellement, les Niçois jouent les uns pour les autres, c'est agréable à regarder.

Un projet de jeu ne se met pas en place en quelques semaines. Quand tu étais à Nice, tu voyais ce style de jeu en phase d'installation ?
Avec l'arrivée de Claude Puel, le jeu a été basé sur la technique et les passes courtes. On n'était pas de grands joueurs par la taille, donc on devait faire autrement. Regardez le milieu actuel Mendy-Seri-Koziello, ce sont trois « petits » qui doivent compenser par le jeu. Cela nous avait bien réussi la première saison que j'ai vécue à Nice, moins les deux suivantes avec une saison dernière à la 11e place, qui correspondait à notre niveau.

Cet été, tu as choisi Lille alors qu'il y avait des prétendants anglais et allemand. L'étranger ne t'a jamais tenté ?
J'ai été tenté, bien sûr, mais des raisons familiales m'ont poussé à rester en France cette saison. Je n'aurais peut-être plus l'occasion, mais je ne regrette pas. Si dans deux ans, des clubs anglais tapent à la porte, on verra, mais là je me sens bien à Lille et je ne me prends pas la tête. Lille, c'est un top 8 en France, quand tu entends que le LOSC te veut, forcément tu réfléchis. Le stade est exceptionnel et tu joues devant au moins 30 000 personnes. Les gens sont passionnés ici. Le centre d'entraînement à Luchin est exceptionnel, il y a tout pour bien évoluer. J'ai 28 ans, mais je continue de progresser et je me régale.

Il ne manque que le derby contre Lens...
On m'en a parlé du derby. Peut-être qu'on pourra les rencontrer en coupes, mais c'est vrai qu'ils ont mal démarré en Ligue 2 et que ce sera dur pour eux de remonter. J'aimerais bien vivre l'ambiance d'un derby Lille-Lens. C'est dommage qu'ils soient en Ligue 2, car ces matchs pimentent une saison. Bollaert, c'est le seul stade que je n'ai pas fait en professionnel, j'aimerais bien connaître l'ambiance d'un Lens-Lille pour juger par moi-même.

La montée en Ligue 1 avec Dijon, c'est ton plus beau souvenir de footballeur ?
Personne ne nous attendait, c'était la première montée de l'histoire du club. On a traversé la ville en bus à ciel ouvert, c'était notre Coupe du monde 1998 à nous, c'était exceptionnel. Mais la qualification de Nice pour la Ligue Europa, c'était pas mal aussi, car on n'était pas attendus. J'espère vivre des moments comme ceux-là avec Lille aussi. C'est dans des moments comme ceux-là que tu es content d'être footballeur, vivre cela, ce n'est pas donné à tout le monde.

Tu as été parrain de l'association Gendarmes de cœur, au même titre que Valère Germain, Jérémy Toulalan ou le basketteur Ronny Turiaf, comment tu as été amené à accepter ce rôle ?
En fait, chaque saison il y a un joueur différent, Valère vient de prendre mon relais. Moi, je viens de créer ma propre association. J'étais co-fondateur de Sourire et Partage, mais c'était sur la Côte d'Azur, donc j'ai fondé ma propre association à Lille, Aktebo. On vient en aide aux familles d'enfants malades ou en difficulté. On a sorti une application mobile pour récolter des fonds, Pronozeo. C'est une application de pronostics gratuite, et on fait gagner des lots, notamment chaque mois le maillot qu'un joueur a porté en match. On a plein de lots, cela commence à prendre. On organise aussi des tournois de foot, et on reverse l'argent récolté à des familles qui en ont besoin. Il y a une équipe qui travaille derrière tout cela, car si j'ai eu l'idée de départ, je n'ai pas le temps de m'en occuper à plein temps. Sur Pronozeo, il y a une quarantaine de joueurs pros qui jouent, donc les gens peuvent se mesurer à nous.

Concrètement, vos actions consistent en quoi ?
On aide surtout les familles en difficulté. Par exemple, un enfant qui doit partir en chimiothérapie dans une ville, mais les parents n'ont pas les moyens de le suivre, entre l'essence, le péage, l'hôtel. On vient en aide à ces familles-là pour qu'elles puissent rester proches de l'enfant. Pour le petit, c'est quand même mieux d'avoir ses proches pour le soutenir.

Elle t'est venue comment, cette envie d'aider ?
À Dijon, plusieurs fois, on est allés dans les hôpitaux pour voir les enfants, cela m'a touché. Je me suis dit qu'une ou deux fois par saison, ce n'était pas assez. Parfois, les enfants sont coupés du monde, car ils sont dans des bulles, protégés de tout. Ils doivent rester des semaines, des mois en quarantaine parce qu'ils n'ont plus de défenses immunitaires. Les gamins victimes de maladies orphelines, ceux qui doivent faire de la chimiothérapie ou attendent une greffe... Avant sa greffe, le petit reste dans une bulle, en quarantaine pendant des mois, parfois une année, il ne peut voir que ses parents et les infirmières. Ces enfants, quand ils nous voient, ils sont aux anges, car habituellement, ils ne nous voient qu'à la télé. De les voir sourire, cela me touche énormément, c'est pour cela que depuis que je suis à Nice, j'essaie de me déplacer plus souvent dans les hôpitaux pour voir ces enfants, discuter et rigoler avec eux. Car ils ont besoin de ça. Parfois je passe des après-midi dans les hôpitaux, j'ai pas mal de numéros de téléphone d'enfants avec qui on s'envoie des messages ou s'appelle de temps en temps pour prendre des nouvelles. Certains m'envoient des messages après les matchs. Certains sont... (il cherche ses mots) c'est dur de dire ça, mais certains sont un peu devenus mes enfants.

Tu t'attaches à certains de ces enfants. Quand l'un d'eux a des complications cela doit être très difficile à vivre...
C'est très dur, on en a perdu, des enfants. Dans ces moments-là, tu te dis que les petits tracas de la vie parce que tu as loupé un but ou foiré un match, ce n'est rien du tout, c'est ridicule à côté de cela. J'aimerais bien sensibiliser certains joueurs à la vie de ces enfants-là, qu'ils comprennent que leurs tracas ne sont rien comparés à ça.

Les enfants malades sont souvent plus conscients de ce qui est vraiment important...
C'est vrai, ils ont conscience de leur maladie, certains savent qu'ils vont partir. Des enfants savaient qu'ils ne leur restaient que quelques mois ou semaines, et là ils profitent de chaque moment de leur vie. On en a sorti quelques-uns pour les emmener à Disney notamment. C'est vrai que dans ces moments-là, il faut profiter de chaque seconde. Parfois, ce sont ces enfants qui te donnent une leçon de vie. Je me rappelle ma première fois, je n'ai pas pleuré, mais j'étais touché, très ému, j'étais triste de les voir ainsi. Ce jour-là, ce sont les enfants qui m'ont remonté le moral. Là, tu te dis que c'est extraordinaire. Maintenant, j'y vais et je rigole, car les enfants n'ont pas besoin de quelqu'un qui pleure à leur chevet, mais de quelqu'un de bonne humeur, qui les fait rigoler, penser à autre chose. Quand j'y vais, j'essaie d'avoir la banane et de leur faire du bien.

Parce qu'Éric Bauthéac est vraiment un mec bien, il aime aussi la pétanque.

Propos recueillis par Nicolas Jucha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

oui mais le jeu de mots qui donne son nom à l'asso est du genre à te rendre malade.
bauthéac // aktebo
Franchement même pas envie de faire de vanne. Je le connaissais en tant que joueur pas en tant qu'humain inutile qu'il paraît être un mec bien.


Wow, WTF ?

Mon message : Franchement même pas envie de faire de vanne. Je le connaissais en tant que joueur pas en tant qu'humain inutile de dire qu'il paraît être un mec bien. Respect à lui c'est toujours bien quand des mecs comme lui ont l'envie de faire des choses pour la société. Oui, c'est bisounours mais ça fait du bien de temps en temps.
Pablo_Escroc_au_Bar Niveau : DHR
Message posté par marcus01
oui mais le jeu de mots qui donne son nom à l'asso est du genre à te rendre malade.
bauthéac // aktebo


Le mec s'engage pour des enfants et tu trouves quand même à râler.

http://www.quickmeme.com/img/ec/ec700d6 … 203aad.jpg
pagro tremens Niveau : Loisir
merci so foot de mettre en avant les humbles personnes du foot pro.
Bravo a Bautheac et merci pour l'article.
Bravo a Bautheac et merci pour l'article.
Tellement rare de voir un joueur de foot qui a les pieds sur terre, ça le rend encore plus sympa, t'es régalant Éric ne change rien ;)
il y a 1 heure Pogba marque en dabant 10
il y a 5 heures Crivelli à Angers 11 Hier à 22:21 City remporte le derby de New York 6
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 09:50 Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 10 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 10
vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 18 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8