1. //
  2. // 23e journée

Erding soulage le Stade Rennais

C'est peut-être la belle opération du week-end : grâce à un but de Mevlut Erding, Rennes se défait de Sochaux et se déclare plus que jamais en lice pour le podium final...

Modififié
0 1
RennesSochaux : 1-0

Quand ça veut pas, ça veut pas. Englué dans une crise sportive profonde depuis la fin de l'année 2011, le FC Sochaux de Mécha Bazdarevic n'y arrive plus. Si séduisants la saison passée, les Doubistes ont la poisse. En effet, en plus de peiner dans le jeu, les coéquipiers de Marvin Martin ne sont pas aidés par les arbitres. En témoigne ce but de Sloan Privat injustement refusé par Nicolas Rainville, alors que celui-ci, bien lancé par Martin à dix minutes de la fin, était parvenu à tromper Costil. Dans la section poisse, toujours, il a fallu que ce soit un ancien de la maison qui plante. Magnfiquement servi par Jonathan Pitroipa, Mevlut Erding a inscrit au quart d'heure de jeu son premier but sous les couleurs du Stade Rennais. Un pion important qui, en plus de récompenser la belle prestation bretonne en première mi-temps, permet aux joueurs de Frédéric Antonetti de revenir à hauteur de Lyon et de Lille.

Brest 1-1 Dijon

A Brest, on peut changer la manière, mais pas le résultat. Menés et réduits à dix lors du dernier quart d’heure de jeu, les joueurs d’Alex Dupont ont tout de même trouvé le moyen d’accrocher leur résultat favori, le match nul. Malheureux tout au long de la soirée, le latéral gauche argentin Gentiletti de la tête, a permis aux siens d’arracher leur treizième match nul de la saison, record d’Europe. Un bon résultat, en somme, puisque Gaël Kakuta, pour sa première titularisation en Ligue 1, avait ouvert le score d’une frappe du droit à l’entrée de la surface quinze petites minutes avant que Jemaa, un brin trop bavard, ne finisse sa première à Francis Le Blé dans les vestiaires.


Les autres matchs



Par Maxence Brochant
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Maintenant au moins personne ne viendra me dire que ce qui est arrivé à Grenoble n'est pas la faute de Bazdarevic.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Milan enrhume l'Udinese
0 1