Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 5 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Süper Lig
  3. // Le point têtes de turc

Erding et Ben Youssef buteurs, Gomis plie le game

Bafétimbi Gomis, Jirès Kembo-Ekoko, Mathieu Valbuena, Stéphane Sessègnon... Le championnat turc est devenu une véritable terre d'accueil pour les anciens de Ligue 1. Chaque week-end, sofoot.com fait le point sur nos chouchous installés en Turquie.

Modififié

  • Bafétimbi Gomis, Sofiane Feghouli et Younès Belhanda (Galatasaray)

  • Chez la lanterne rouge de Süper Lig (Kardemir), les Sarı Kırmızılılar se sont pointés, ont tout pillé, et sont repartis après avoir cajolé leur différence de buts (7-0). Au cœur du massacre (six buts lors du premier acte, quand même), un homme qui ne va pas tarder à avoir sa statue érigée le long du Bosphore : le beau Bafé Gomis. Jamais rassasié, le Français a tranquillement frappé quatre fois dans un intervalle de 28 minutes (5e, 18e, 25e 33e), le tout avant d'avoir atteint la 35e. Indécent. La panthère titille les records, et son compteur, déjà en surrégime depuis le début de saison, donne un peu plus le tournis (23 apparitions, 24 pions). Il faut dire que Sofiane Fegouli s'est mué en passe-plat, avec son crédit caviar associé à trois des quatre buts du Français. À noter également, la passe dé de l'ancien latéral Bordelais Mariano pour Garry Rodrigues (40e). Belhanda, lui, a réussi l'exploit de rester muet.



  • Stéphane Sessègnon et Florentin Pogba (Gençlerbirliği)

  • Depuis son arrivée à Ankara au mercato hivernal, l'éternel Stéphane Sessègnon s'est tranquillement installé en titulaire indiscutable et faisait encore acte de présence dans l'entrejeu de Gençlerbirliği ce week-end. Destin pas vraiment similaire pour la patte gauche de Florentin Pogba, qui cire tout bonnement le banc de sa nouvelle équipe (une seule apparition en Süper Lig) et n'a pas plus eu le temps de se dégourdir les jambes hier. En tout cas, avec un Rémy Riou cette fois absent de la feuille de match, mais les deux ex-latéraux de Ligain Fabrice N'Sakala (Troyes) et Lamine Gassama (Lyon, Lorient) sur le terrain, c'est Analyaspor qui a chipé les trois points chez le 13e (1-0). Et Sessègnon n'a pas essayé de coup du crapaud.



  • Dória et Khalid Boutaïb (Malatyaspor)

  • Dória pour officier dans le couloir gauche et Khalid Boutaïb (passé par le Gazélec et Strasbourg) en numéro 9 : la composition de Malatyaspor avait fière allure face au Konyaspor de Samuel Eto'o. Et la lumière, tardive, est venu du Marocain, qui soigne un peu plus ses stats personnelles (11 buts, 3 passes dé) avec une finition tout en sang-froid dans les dernières minutes sur son seul tir cadré (87e). Sadio Diallo (entré à la 61e) s'est lui aussi invité à la fête.



  • Mevlüt Erding et Emmanuel Adebayor (Istanbul Başakşehir)

  • Cette saison à Istanbul, Mevlüt traîne son spleen de doublure au poste d'avant-centre. Mais ce week-end va peut-être lui redonner un peu de boost. Inefficace pendant 78 minutes, Emmanuel Adebayor a cédé sa place en fin de partie à l'ex-Lionceau, lequel a eu le temps de faire trembler les filets de Göztepe quelques instants après sa sortie de la banquette (81e), sur un caviar d'Edin Višća. Le sixième but (toutes compétitions confondues) pour le Turc, qui a entériné le succès des coéquipiers de Gaël Clichy (2-0) pour continuer le mano a mano tout en haut du classement avec Galatasaray. Titulaire, mais sorti à la 72e, Yoan Gouffran n'a rien pu faire. Aurélien Chedjou (récemment revenu d'un très gros bobo au pied) côté locaux, et Axel Ngando (qui se contente de quelques minutes de temps en temps) n'ont eux pas pointé le bout de leurs crampons.


  • Syam Ben Youssef et Adrien Regattin (Kasımpaşa)

  • Il n'avait plus fait trembler les filets depuis près de deux ans et demi, car ce n'est pas son boulot. Mais Syam Ben Youssef a prouvé qu'il pouvait mettre la main à la pâte, en surgissant sur un corner afin d'égaliser pour Kasımpaşa (39e). Une fulgurance intervenue juste après l'ouverture du score sur penalty pour Osmanlıspor, emmené par un Adrien Regattin très actif sur son flanc droit, avec 72 ballons tripotés. Tout ce beau monde est reparti dos à dos (1-1).



  • Thievy Bifouma, Carl Medjani et Delvin N'Dinga (Sivasspor)

  • C'est tout un régiment de vieilles connaissances de l'Hexagone qu'alignait Sivasspor ce dimanche lors de son déplacement à Antalyaspor, avec l'ancien Bastiais et Rémois Bifouma, l'ancien Valenciennois, Ajaccien et Lorientais Medjani, et l'ancien Monégasque et Auxerrois N'Dinga. Une réussite : grâce notamment à un but de ce dernier, les néo-coéquipiers de Robinho l'ont tranquillement emporté (4-1), sans même faire entrer Henri Saivet. Sous les yeux de William Vainqueur, présent sur le pré à partir de la 67e.


  • Mathieu Valbuena, Nabil Dirar et Mauricio Isla (Fenerbahçe)

  • Rien ne va plus chez les Sarı Kanaryalar, qui viennent de concéder leur deuxième revers consécutif. Cette fois, c'était face à Akhisar Belediyespor, qui comptait dans ses rangs Miguel Lopes (passé par Lyon) et Abdoulwhaid Sissoko (ESTAC, Brest). Nabil Dirar a signé une passe dé, mais les locaux ont bu la tasse (3-2). Et Petit Vélo ne s'est pas vraiment illustré.


  • Jirès Kembo-Ekoko, Moussa Sow et Paul Le Guen (Bursaspor)

  • Soulagement du côté de Bursa : après trois mois et neuf rencontres de disette, l'équipe dirigée par l'ami Paul Le Guen a enfin retrouvé le délicieux goût du succès, face à Kayserispor. Avec un Jirès Kembo-Ekoko aligné d'entrée (qui s'est démené et a notamment offert deux tentatives cadrées, dont une belle reprise qui aurait pu faire mouche), un Moussa Sow entrée à une vingtaine de minutes du terme (à la place de l'ancien Lensois John Bostock) et un Ricardo Faty qui est resté sur la touche. En face figuraient dans le onze Jean-Armel Kana-Biyik (qui se fait prendre dans le dos sur le seul but de l'opposition, œuvre de Stancu en seconde période), Ryan Mendes (une seule frappe, non cadrée, sorti à la 74e) et Umut Bulut (seulement 27 ballons touchés, et une biscotte récoltée pour un plongeon dans la surface), alors qu'Asamoah Gyan n'était pas de la partie. Et voilà les Yeşil Timsahlar (30 points) qui reviennent sur Kasımpaşa, dans le ventre mou de ce fabuleux championnat.



    Par Jérémie Baron
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
    Modifié


    Dans cet article


    Hier à 12:30 Un Ukrainien refuse de faire face au drapeau russe 24
    Partenaires
    Tsugi Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE
    samedi 18 août Leeds enchaîne 19