En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 10 Résultats Classements Options

Equipe-type du dimanche

Apoula Edel a réussi ses dégagements ce dimanche. Mais rassurez-vous, Phil Neville, Ismaël Gace ou Adrian Mutu ont pris le relais.

Modififié

OnzeManuel Neuer (Schalke 04) : Avec dix doigts, il est possible de se faire une tarte à la myrtille, de construire sa maison comme de faire dire à Franz Beckenbauer : « Ce n'est pas non plus la fin du monde si le Bayern n'est pas champion » . Phil Neville (Everton) : Phil Neville est le petit frère de Gary. L'un joue pour Everton, l'autre toujours pour ManU. Au vu de la passe décisive qu'il offre à Anelka, ça se comprend. En 2004 au Portugal, Gerrard mettait la même à Henry. Fernandez Sergio (Osasuna) : Sergio a compris qu'il n'y avait qu'un moyen d'arrêter Lionel Messi. Lui mettre un grand chassé dans les jambes, même dans la surface. Mais là où il est plus malin que Sergio Ramos, c'est qu'il s'en tire sans aucune biscotte. Mats Hummels (Borussia Dortmund) : Non content d'être à la tête d'une défense waterproof (9 buts encaissés en 15 journées ndlr), le Teuton de 21 ans trouve même le moyen de peaufiner son compteur buts. Deux depuis le début de la saison plus un en Ligue Europe. A titre de comparaison, Edin Dzeko n'en a marqué qu'un de plus. Ismaël Gace (OGC Nice) : Main volontaire ou involontaire ? Une chose est sûre, le geste de tirer à côté du ballon était, lui, involontaire et justifiait à lui seul un tir en face-to-face aux 11 mètres. Fabio Simplicio (AS Rome) : Simplicio n'est pas italien mais brésilien. Il l'a prouvé ce week-end. Ranieri l'a testé en 10 et ne l'a pas regretté. Un doublé en une mi-temps. La suivante, en revanche, il aurait mieux fait de le redescendre. Jordan Henderson (Sunderland) : Né à Sunderland, formé à Sunderland, Jordan Henderson mourra à Sunderland, port du Nord-est de l'Angleterre. En attendant, il porte le numéro 10 et le brassard de capitaine des Black Cats. Précision : il a 20 ans. Novak Djokovic (Serbie) : Djoko bat Simon. Djoko bat Monfils. Djoko prend une chaise, un micro et dit : « On peut battre les Français, ils ne sont rien » . Djoko choisit lui-même Troicki pour le dernier match. Et prouve qu'effectivement, les Français, c'est rien. Samir Nasri (Arsenal) : Ce qui fait la différence entre un bon numéro 10 et un grand numéro 10 ? L'un marque, l'autre rarement. Samir Nasri marque le premier but en crabe. Et réalise pour le deuxième une mini-Pauleta. Ne l'appelez plus minot !Kévin Gameiro (Lorient) : Loïc Ferry promettait une double prime en cas de résultat positif dans le Nord. Deux buts et une passe décisive, quand on perd 6-3, c'est un résultat positif ? Adrian Mutu (Fiorentina) : Le Roumain n'avait pas marqué depuis dix mois. C'est chose faite. Mais le salut n'étant pas gratos, l'attaquant violet est out pour deux semaines, blessé aux adducteurs. En même temps, c'est long dix mois. [page]BancMathieu Valverde (Toulouse FC) : « Que voulez-vous que je reproche ce soir à mes joueurs ? » . La tirade est de Franck Dumas après la défaite au TFC (1-0). Et la réponse est peut-être : « Ne pas avoir fait une Dennis Oliech » .Sammy Traoré (Paris SG) : Nenê égalise contre Lyon. Vers qui se dirige-t-il automatiquement pour fêter son but ? Sammy Traoré ! Mathieu Bodmer ouvre le score face à Séville. Vers qui se dirige-t-il mécaniquement après avoir été congratulé par ses coéquipiers ? Sammy Traoré. Giuly score le troisième but contre Brest. Vers qui se dirige-t-il directement pour lui sauter dans les bras ? Sammy Traoré ! Le GO de Paris, y'a pas de doute, c'est lui. Quagliarella (Juventus Turin) : Officiellement, Quagliarella a marqué un doublé. Officieusement, un triplé, sa frappe sur la barre ayant rebondi derrière la ligne. Trois buts d'attaquant. Comme quoi Patator sait aussi la jouer Del Piero. Luis Garcia (Espanyol Barcelone) : A ne pas confondre avec l'autre de Liverpool. Le nôtre ne porte pas les cheveux longs, il les porte gominés. Et en bon capitaine, insulte les coachs adverses et, dans les matchs étriqués, est là pour marquer le seul but du match. Laurent Gbagbo (Côte d'Ivoire) : Laurent et Alassane sont sur un bateau. Laurent tombe à l'eau. Qui reste-t-il ? Les deux. Car Lolo s'accroche au bateau.


Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 12:00 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 15 Hier à 11:15 Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 6
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
mardi 16 janvier L2 : Les résultats de la 21e journée 4 mardi 16 janvier L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 mardi 16 janvier Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 38 mardi 16 janvier Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 88