Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Bilan
  2. //
  3. // Ligue 1 2013/14

L'équipe type des bons coups de la L1 2013/14

Il y a l'équipe type des meilleurs joueurs. Mais dans une Ligue 1 où tout le monde ne part pas avec les mêmes moyens, il y a aussi l'équipe des meilleures affaires, histoire de voir qui a eu le nez creux.

Modififié
Sur le banc
Yohann
Pelé

Yohann Pelé

Relancé lorsqu'il était au fond après son embolie pulmonaire à Toulouse, il a fait le taff dans les cages doubistes.

Lucas
Orban

Lucas Orban

Il a presque fait oublier Benoît Trémoulinas à Chaban-Delmas. Et il n'a coûté que 2,5 millions d'euros.

Oswaldo
Vizcarrondo

Oswaldo Vizcarrondo

Recruté pour 600 000 euros, le Vénézuélien a permis à la défense de Nantes de ne pas baisser les yeux face aux meilleures attaques du championnat.

Claudio
Beauvue

Claudio Beauvue

Si Bastia n'a pas souhaité prolonger le prêt, Guingamp a investi un peu moins d'1 million d'euros sur le milieu droit, qui a signé un des plus beaux buts de l'année. Et qui n'y est pas pour rien dans le gain de la Coupe de France.

Paul-Georges
Ntep

Paul-Georges Ntep

Annoncé un peu partout en France et en Angleterre, l'ailier gauche a signé à Rennes en janvier pour 5 millions d'euros. Et il a déjà montré que ce n'était pas un hasard si le Cameroun avait fait un forcing de dingue pour l'emmener au Brésil.

Ola
Toivonen

Ola Toivonen

Arrivé au mercato de janvier alors qu'il ne lui restait que six mois de contrat avec le PSV Eindhoven, le buteur suédois a, l'espace de huit buts en ces quelques mois, montré qu'il valait bien plus que les 2,5 millions d'euros investis.

Vincent
Enyeama

Vincent Enyeama

Pas vraiment une recrue, mais une belle idée des dirigeants nordistes de donner une seconde chance à un joueur acheté puis prêté au Maccabi Tel-Aviv. Au cœur de l'automne, alors que rien ne rentrait dans ses buts, le LOSC l'a fait prolonger. Même si son augmentation a peut-être coûté la venue de Corchia, c'est bien vu, il ne fallait pas attendre.

Henri
Bedimo

Henri Bedimo

Exceptionnel avec Montpellier l'année du titre, il était dans le viseur de Nicollin après son augmentation l'an dernier. Lyon l'a acheté 2 millions d'euros. Une bouchée de pain pour un joueur qui a fait plus de 50 matchs avec l'OL, faisant parler un apport offensif, avec des centres notamment, de grande qualité.

Simon
Kjær

Simon Kjær

Il fallait remonter à début 2010, et sa fin à Palerme, pour retrouver un Simon Kjær qui n'enchante pas que les joueurs de Football Manager. Après, il s'est perdu à Wolfsburg et a foiré la succession de Mexès à la Roma. Lille l'a récupéré cet été pour 2 millions d'euros. Une belle affaire pour un central qui s'est totalement relancé, voire mieux : désormais il est considéré comme plus fort que le blondinet ...

Stoppila
Sunzu

Stoppila Sunzu

Le réseau Renard. Le défenseur est venu dès le début du mercato de janvier pour 1 million d'euros. Le Zambien qui avait marqué le tir au but décisif lors de la finale de la CAN 2013 a fait 17 matchs, marqué 4 fois et laissé une sacrée impression de puissance derrière, même s'il s'est foiré comme tout le monde pour le dernier match.

Brice Dja
Djédjé

Brice Dja Djédjé

Sa venue à Marseille a étonné. Comme si son arrivée était due au fait qu'Évian avait dans un premier temps accepté de prendre Kassim Abdallah, dont l'OM voulait absolument se séparer. Mais après un petit séjour sur le banc, le latéral recruté pour 700 000 euros a fait de très bons matchs, ponctués de passes décisives. Et une conférence de presse mémorable où il a déclaré : « Je ne connais pas beaucoup de latéraux en Ligue 1 qui mettent des coups francs de ...

Jérémy
Toulalan

Jérémy Toulalan

Cet été, l'ASM s'est également payé un cadre, capable de mettre les jeunes dans le droit chemin tout en étant un milieu défensif de qualité. À 5 millions d'euros, c'était limite donné.

Benjamin
Corgnet

Benjamin Corgnet

Après une saison moyenne à Lorient, où il n'a jamais su se fondre dans le 4-4-2 de Gourcuff, Corgnet a signé dans le Forez pour 3 millions d'euros. S'il n'a pas été régulier de bout en bout, il a une grande part de responsabilité dans le bon parcours des Verts, avec de belles fulgurances lorsqu'il a été positionné en électron libre au milieu.

James
Rodríguez

James Rodríguez

Recruté avec Moutinho à Porto pour la coquette somme de 60 millions d'euros, le Colombien a su démontrer dès sa première saison en Ligue 1 qu'il était capable de porter une équipe sur ses épaules à tout juste 22 ans. Quelque soit le prix exact de son acquisition, l'ASM est quasi-certain de faire une plus-value à la revente.

Martin
Braithwaite

Martin Braithwaite

Recruté au Danemark pour 2 millions d'euros, le métisse venu du froid a fait oublier direct le peu efficace Daniel Braaten. Polyvalent sur le front de l'attaque, il a mis 8 buts et 6 passes décisives. Et de belles aptitudes dans les grands matchs.

Mevlüt
Erding

Mevlüt Erding

Recruté à Rennes pour 4,5 millions d'euros, le buteur turc qui en valait le double dans ses jeunes années à Sochaux a retrouvé de sa superbe avec une première saison encourageante facturée à 13 buts.

Vincent
Aboubakar

Vincent Aboubakar

Daniel Sanchez n'en voulait plus à Valenciennes, il a même déconseillé à son pote Baup de le prendre à l'OM. Alors Aboubakar est parti libre à Lorient, où il a planté 16 fois en Ligue 1. Et ses buts plein de sang-froid, dans les derniers instants contre Montpellier par exemple, montrent qu'il appartient à la race des grands buteurs.

Vincent Enyeama (Lille) : Pas vraiment une recrue, mais une belle idée des dirigeants nordistes de donner une seconde chance à un joueur acheté puis prêté au Maccabi Tel-Aviv. Au cœur de l'automne, alors que rien ne rentrait dans ses buts, le LOSC l'a fait prolonger. Même si son augmentation a peut-être coûté la venue de Corchia, c'est bien vu, il ne fallait pas attendre.

Henri Bedimo (Lyon) : Exceptionnel avec Montpellier l'année du titre, il était dans le viseur de Nicollin après son augmentation l'an dernier. Lyon l'a acheté 2 millions d'euros. Une bouchée de pain pour un joueur qui a fait plus de 50 matchs avec l'OL, faisant parler un apport offensif, avec des centres notamment, de grande qualité.

Simon Kjær (Lille) : Il fallait remonter à début 2010, et sa fin à Palerme, pour retrouver un Simon Kjær qui n'enchante pas que les joueurs de Football Manager. Après, il s'est perdu à Wolfsburg et a foiré la succession de Mexès à la Roma. Lille l'a récupéré cet été pour 2 millions d'euros. Une belle affaire pour un central qui s'est totalement relancé, voire mieux : désormais il est considéré comme plus fort que le blondinet français.

Stoppila Sunzu (Sochaux) : Le réseau Renard. Le défenseur est venu dès le début du mercato de janvier pour 1 million d'euros. Le Zambien qui avait marqué le tir au but décisif lors de la finale de la CAN 2013 a fait 17 matchs, marqué 4 fois et laissé une sacrée impression de puissance derrière, même s'il s'est foiré comme tout le monde pour le dernier match.

Brice Dja Djédjé (Marseille) : Sa venue à Marseille a étonné. Comme si son arrivée était due au fait qu'Évian avait dans un premier temps accepté de prendre Kassim Abdallah, dont l'OM voulait absolument se séparer. Mais après un petit séjour sur le banc, le latéral recruté pour 700 000 euros a fait de très bons matchs, ponctués de passes décisives. Et une conférence de presse mémorable où il a déclaré : « Je ne connais pas beaucoup de latéraux en Ligue 1 qui mettent des coups francs de 35 mètres.  »

Jérémy Toulalan (Monaco) : Cet été, l'ASM s'est également payé un cadre, capable de mettre les jeunes dans le droit chemin tout en étant un milieu défensif de qualité. À 5 millions d'euros, c'était limite donné.

Benjamin Corgnet (Saint-Étienne) : Après une saison moyenne à Lorient, où il n'a jamais su se fondre dans le 4-4-2 de Gourcuff, Corgnet a signé dans le Forez pour 3 millions d'euros. S'il n'a pas été régulier de bout en bout, il a une grande part de responsabilité dans le bon parcours des Verts, avec de belles fulgurances lorsqu'il a été positionné en électron libre au milieu.

James Rodríguez (AS Monaco) : Recruté avec Moutinho à Porto pour la coquette somme de 60 millions d'euros, le Colombien a su démontrer dès sa première saison en Ligue 1 qu'il était capable de porter une équipe sur ses épaules à tout juste 22 ans. Quelque soit le prix exact de son acquisition, l'ASM est quasi-certain de faire une plus-value à la revente.

Martin Braithwaite (Toulouse) : Recruté au Danemark pour 2 millions d'euros, le métisse venu du froid a fait oublier direct le peu efficace Daniel Braaten. Polyvalent sur le front de l'attaque, il a mis 8 buts et 6 passes décisives. Et de belles aptitudes dans les grands matchs.

Mevlüt Erding (Saint-Étienne) : Recruté à Rennes pour 4,5 millions d'euros, le buteur turc qui en valait le double dans ses jeunes années à Sochaux a retrouvé de sa superbe avec une première saison encourageante facturée à 13 buts.

Vincent Aboubakar (Lorient) : Daniel Sanchez n'en voulait plus à Valenciennes, il a même déconseillé à son pote Baup de le prendre à l'OM. Alors Aboubakar est parti libre à Lorient, où il a planté 16 fois en Ligue 1. Et ses buts plein de sang-froid, dans les derniers instants contre Montpellier par exemple, montrent qu'il appartient à la race des grands buteurs.

Yohann Pelé (Sochaux) : Relancé lorsqu'il était au fond après son embolie pulmonaire à Toulouse, il a fait le taff dans les cages doubistes.

Lucas Orban (Bordeaux) : Il a presque fait oublier Benoît Trémoulinas à Chaban-Delmas. Et il n'a coûté que 2,5 millions d'euros.

Oswaldo Vizcarrondo (Nantes) : Recruté pour 600 000 euros, le Vénézuélien a permis à la défense de Nantes de ne pas baisser les yeux face aux meilleures attaques du championnat.

Claudio Beauvue (Guingamp) : Si Bastia n'a pas souhaité prolonger le prêt, Guingamp a investi un peu moins d'1 million d'euros sur le milieu droit, qui a signé un des plus beaux buts de l'année. Et qui n'y est pas pour rien dans le gain de la Coupe de France.

Paul-Georges Ntep (Rennes) : Annoncé un peu partout en France et en Angleterre, l'ailier gauche a signé à Rennes en janvier pour 5 millions d'euros. Et il a déjà montré que ce n'était pas un hasard si le Cameroun avait fait un forcing de dingue pour l'emmener au Brésil.

Ola Toivonen (Rennes) : Arrivé au mercato de janvier alors qu'il ne lui restait que six mois de contrat avec le PSV Eindhoven, le buteur suédois a, l'espace de huit buts en ces quelques mois, montré qu'il valait bien plus que les 2,5 millions d'euros investis.



Par Romain Canuti
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 20
Partenaires
Podcast Football Recall Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible