Equipe-type de Premier League

Qui dans le onze-type du championnat le plus friqué au monde ? Qui aux côtés des ogres de la Premier League ???

0 10

Titulaires Van der Sar (Manchester United)
Sir Alex Ferguson a une théorie : on ne gagne de grands titres qu'avec un grand gardien. Bingo ! A quarante ans, Edwin n'a jamais été aussi fort et tout Manchester chiale déjà à l'idée que le Néerlandais range ses gants après le 28 mai pour rester auprès de sa femme, longtemps très malade. Un type bien en plus. Il faut se faire une raison : après ce gars, le prochain gardien des Red Devils ne sera qu'une passoire bourrée de furoncles et un peu salopard.Kyle Walker (Aston Villa)
Dans un championnat où les latéraux ont le niveau du National, la révélation s'appelle Kyle Walker, 21 ans, explosif contre-attaquant avec Aston Villa. Prêté par Tottenham, le natif de Sheffield a cassé la baraque et a même été appelé par Capello pour le match face à la Suisse. Redknapp a déjà annoncé la couleur : le môme va revenir à Londres cet été. La première recrue des Spurs ne va donc pas coûter une pound. Une nouveauté à Tottenham.Nemanja Vidic (Manchester United)
Un nom de tueur à gage, une tête de tueur à gage et un jeu de tueur à gage. Cette saison, il ne faisait pas bon traîner dans la zone du défenseur central de Manchester United. A ses côtés, même Smalling avait l'air bon. A ses côtés, même Sammy Traoré aurait l'air bon. Mais heureusement pour Vidic, Messi, Villa et Pedro jouent en Liga...David Luiz (Chelsea)
Roman Abramovitch s'est lâché l'hiver dernier : presque soixante-quinze patates pour deux joueurs. Un flop, Fernando Torres, et un top. Avec sa crinière dorée, David Luiz aura été l'un des artisans du retour en force de Chelsea en seconde partie de saison. Des tacles de bouchers, quelques buts ciselés et une énergie de dément. Evidemment, parfois, il fait n'importe quoi mais on s'en cogne : ce type est de ceux qui vous font venir au stade. Une rareté pour un défenseur.Leighton Baines (Everton)
Sans bruit, le bougre a fait une saison XXL : sept buts et surtout onze passes décisives. Pour rappel, le Toffee est arrière gauche hein. D'autant que Baines a aussi assuré le beefsteak en défense. Et du coup, on se demande : pourquoi diable Arsène Wenger s'acharne-t-il à faire confiance à Gaël Clichy et à n'acheter que des défenseurs français ?Scott Parker (West Ham)
Une tête de diplômé de Cambridge, un capitanat exercé dans le plus mauvais club de la saison : mais qu'est-ce que fout Scott Parker dans notre onze ? Simple : justesse, activité, mental et efficacité. Pas de bol pour lui, il joue à West Ham. Pas de bol, vraiment ? Pas sûr car Parker fait partie de ces joueurs qui se font surtout remarquer dans des équipes de bourrins. Avec de vrais joueurs, on le verrait vachement moins.Rafael Van der Vaart (Tottenham)
Une première partie de saison façon Nenê : je ferme les yeux, je frappe, ça rentre. Neuf de ses treize pions inscrits lors du premier semestre. La suite ? Plus compliquée entre les blessures de Bale, l'essoufflement des Spurs et ses propres errements. N'empêche : à moins de dix plaques le transfert, RVV est un des meilleurs deals de l'année.Dirk Kuyt (Liverpool)
Les années passes, Liverpool s'enfonce mais le Batave reste égal à lui-même. Dans une équipe qui aura proposé le fonds de jeu de Nancy, Kuyt reste la valeur refuge des Reds, encore auteur de treize buts à l'énergie et au sang-froid, témoin cette stat significative : depuis son arrivée en Angleterre, il n'a jamais raté un penalty. Même quand il faut frapper celui de l'égalisation à l'Emirates Stadium à la 102e minute de jeu !Nani (Manchester United)
Longtemps on a pensé que ce mec était une blague. Un amuseur, un jongleur, un Denilson. Un sous Cristiano Ronaldo, quoi. Et puis, depuis l'an passé, on a vu un joueur efficace, plus sobre dans ses dribbles, clairvoyant dans ses passes et incisif dans ses dribbles. Le déclic ? La fin de l'ombre de CR7, un peu comme pour Rooney en fait. En fait, qu'il soit là ou pas, le joueur le plus déterminant de MU reste Ronaldo. CQFD.Dimitar Berbatov (Manchester United)
C'est une place comme un geste social. Dimitar a scoré vingt-et-un buts cette saison en Premier League mais a trouvé le moyen de se faire chourer la vedette par un petit Mexicain maigrichon nourri au manioc. Alors à Sofoot.com, on a décidé de faire un geste envers le Bulgare et de lui faire une place sur le pré. Mais bon, soyons clairs : la saison prochaine, Berbatov ne sera même pas sur notre banc.Carlos Tevez (Manchester City)
Malgré un podium arraché au finish, Manchester City a fait chier tout le monde devant la télévision cette saison. Entre un Adam Johnson souvent blessé, un Balotelli qui se bat les steaks de tout et un David Silva qui a mis du temps à s'habituer à Pandora, la seule raison valable de regarder les Citizens, c'était Carlos Tevez. Des buts, une gueule et quelques grosses déprimes : une vraie telenovela à lui seul.Coach : Kenny Dalglish (Liverpool)
Évidemment que l'entraîneur de l'année c'est Alex Ferguson. Mais primo, on n'a plus grand-chose à dire sur sa maestria domestique. Et secundo, le retour d'une légende comme King Kenny sur les bords de la Mersey vaut son pesant de cacahuètes. Avant son arrivée, Liverpool naviguait aux alentours de la 15e place pour, au final, finir au 6e rang. Une réussite donc et, qui sait, un rendez-vous pris pour l'an prochain... Remplaçants Joe Hart (Manchester City)
Un type dangereux. Si la Premier League s'exporte si bien, c'est aussi parce que ses gardiens sont des clowns capables d'encaisser des frappes non cadrées. Et Joe Hart est arrivée : des arrêts, de la concentration et une aura. C'est officiel : ce gars va péter le business anglais.Vincent Kompany (Manchester City)
Il va à deux à l'heure, ne s'énerve jamais et relance du plat du pied. Alors de deux choses l'une : ou bien Vincent Kompany facture 37 balais au lieu des 25 annoncés ou alors il se déplace en De Lorean et vient en fait tout droit des années 70 quand on disait encore « libero » .Jack Wilshere (Arsenal)
Pep Guardiola s'est gentiment payé le kid d'Arsenal en expliquant que des comme lui, sa réserve en grouillait. On n'a pas vérifié mais ce dont on est sûr c'est que dans tout le royaume, il n'y en a qu'un. Du genre à vous faire passer Cesc Fabregas pour une vaste blague. Prend ça, Guardiola !Cheik Tioté
L'Ivoirien a mis une des sacoches de la saison dans le match de l'année quand Arsenal a trouvé le moyen de se faire reprendre quatre buts à Newcastle. Mais Tioté s'est aussi distingué comme « tant une des meilleures essoreuses de l'entrejeu en Premier League. En même temps, avec un prof comme Joey Barton... Prochaine étape : éteindre son cigare dans l'œil d'un mec qui le fait chier.Gareth Bale (Tottenham)
Le pied gauche de Ryan Giggs, la vitesse de Ryan Giggs, le dribble de Ryan Giggs et le passeport de Ryan Giggs : putain, après s'être tapé vingt-ans de « Ah si Giggs avait été anglais » , on va prendre pour deux décennies de « Ah si ce con de Bale n'était pas gallois » .Wayne Rooney (Manchester United)
Le « vrai » meilleur joueur d'Angleterre. Tellement fort que même Fergie a baissé son froc quand Wayne a joué sa diva alors que le rougeaud écossais avait, en son temps, envoyé paître Beckham qui commençait à lui péter les nuts. Tellement fort qu'on descendait Rooney en flamme sans avoir vu qu'il avait facturé dix passes décisives en même pas quinze matches. Tellement fort que quand il a fallu passer la vitesse au-dessus, c'est lui qui a mis presque tous les buts qui comptent. Tellement fort qu'il était le seul à avoir sa place au Barça le 28 mai dernier...Javier Hernandez (Manchester United)
Il faut vite réhabiliter Raymond Domenech. On croyait que Ray avait fait n'importe quoi pour que les Bleus en arrivent à se faire désosser par le Mexique. En fait, c'est juste que Chicharito est un phénomène. Mais il faut vite clouer au pilori les dirigeants de l'OM qui ont préféré payer Gignac 16 barres quand Hernandez n'en coûtait que 9. Chicharito, le vrai révélateur du football français.Par Dave Appadoo

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Sympa le 11, j'aurais glissé Nasri ou Van Persie, mais bon il n'y a pas de place pour tlmonde
RVP a fait une demi saison de ouf, il mérite plus sa place que Chicharito qui a surtout marqué des pions à la Inzaghi !
Après j'l'aime bien Hernandez, il a confirmé les espoirs en lui, ça serait juste mieux si il les marquait un peu tout seul ses buts parfois.
C'est quoi cette conclusion à la con ???

"Mais il faut vite clouer au pilori les dirigeants de l'OM qui ont préféré payer Gignac 16 barres quand Hernandez n'en coûtait que 9. Chicharito, le vrai révélateur du football français."

Le type il avait signé avec ManU AVANT le début de la WC... Gignac est arrivé, heuuu, disons, 5h avant la fin du marché des trasnferts à l'OM. Comment vous pouvez oser une comparaison.

Dire que le recrutement de l'OM a été un fiasco, OK, c'est une chose, mais mettre en relation ces deux joueurs en une autre... un peu débile. Merde !!
Gareth Bale n'a pas vraiment fait une grande année. Mis à part son début de saison, il a surtout enchainé blessures et petites performances. Je le trouve un peu surcoté d'ailleurs, mais c'est personnel.

J'aurais plus mis Ashley Young ou Downing d'aston villa qui ont surnagé par rapport au niveau de leur équipe, ou meme lennon de tottenham qui a bien plus été présent en championnat.
Kompany mérite largement d'être à la place de David Luiz vu ses prestations et sa régularité depuis le mois de Septembre. Petit bémol pour VDV qui a eu un gros creux sans doute du à l'enchaînement des matchs PL/LDC.
Chicharito un "petit Mexicain maigrichon nourri au manioc"

alors déjà avant de sortir de la m... tu te documente, l aliment de base au mexique c'est le mais, mais ce qui me choque c'est qu'on nous casse les bonbons avec les quotas pour lire ce genre de connerie.....vete pa la mierda guevon !!!
Yaya aurait meriter sa place
franchute

descend de tes grands chevaux, cette blague est vachement marante !
Pas sûr que tu la trouve si .. "marrante !!" si elle aurait concerné un gnoul', la blague
Ouaw t'es a coté de la plaque pour Kompany. Manchester City a la meilleur défense de premier league grace à lui. Et lescott qui faisait une erreur a chaque match s'est bonifié à ses cotés.

Tu mets Tevez dans le Onze mais Kompany a été élu meilleur joueur de City par ses joueurs et supporters devant ce meme Tevez(silva 3ème). Et à la place tu cites qui? un mec qui s'est totalement troué dans un match capital face à ManU, et oui faut suivre la premier league avant de débiter des anneries. Luiz a le premier goal sur sa tete lors du match Manchester-Chelsea à trois journéé de la fin(celui qui gagnait était champion). Il fut tellement mauvais qu'il a été sorti a la mi temps. Sans compter qu'il a fait qu'une demie saison. Tout le monde est tout fou car il plante des buts mais ca sert à rien pour un défenseur s'il se loupe dans les match capitaux (ca me fait penser à Bosingwa qui plantait au début avant qu'on ne s'aperçoive qu'il etait très moyen défensivement et pas très créatif).

Derniere chose faudra réviser tes fiches, kompany ne relance pas du plat du pied, check cette magnifique relance de kompany face à l'autriche:US6dVPduMRM sur youtube(origine du premier but belge). Il est juste ultra complet et peux aussi faire des relances du plat du pied, mais ca tu peux pas le comprendre vu qu'apparemment t'es autant spécialiste que moi je suis premier ministre. Ah oui il est aussi super technique(je te dis ca au cas ou tu débiterais que Kompany est un bourrin, on ne sait jamais)--->ZPvWB4CuG50 sur youtube(dribble de fou!)

Kompany dégage une telle sérénité qu'il te parait lent, un peu comme Ferdinand. Mais les connaisseurs savent reconnaitre en cela un grand défenseur qui a un sens aigu du placement et qui par conséquent doit moins tacler/courir pour rattraper son retard.

Ciao le novice!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Arnautovic, idiot savant
0 10