1. //
  2. // Match amical
  3. // Belgique/France

Équipe de France : la Belgique avant l'automne périlleux…

François Hollande martèle toujours que la courbe du chômage va s'inverser d'ici la fin de l'année. On appelle ça la méthode Coué. Même optimisme chez nos amis de L'Équipe qui aujourd'hui titrent à la Une, « Le foot français va bien » . Sauf que les Bleus joueront une Belgique assez balèze mercredi avant d'entamer des éliminatoires de Mondial pas très rassurantes.

Modififié
0 74
Et on joue comment ?

En pages 2 et 3 de L'Équipe du jour, donc, un dossier très youpi-cocorico ( « Un été qui fait rêver en BLEU » ) célèbre nos futurs beaux stades, la puissance financière du PSG et de Monaco, ainsi que des grandes stars étrangères qui débarquent en L1. On vante les exploits estivaux de nos U20 champions du monde et de nos U19 vice-champions d'Europe, nos futures graines de cracks. On aimerait rappeler qu'il est toujours délicat de se projeter avec certitude sur les jeunes gloires, vu qu'elles ne tiennent pas toujours leurs promesses au plus haut niveau. Voyez les Espoirs hollandais vainqueurs des Euro 2006 et 2007 : hormis Huntelaar (et encore !), aucun n'a percé vraiment dans un très grand club ou n'occupe une place de choix chez les A. À méditer… Mais, bon, c'est écrit : une C1 bien française, c'est pour bientôt ! Le tableau idyllique dressé par L'Équipe concède cependant trois petites lacunes dans ce foot français resplendissant. Oh, pas grand-chose, en fait : « des stars, des grands stades et des trophées » (sic). Mais L'Équipe oublie l'essentiel : le jeu. Parce que c'est d'abord l'identité de jeu affirmée d'une nation, d'une sélection, qui l'installe à coup sûr en haut de la hiérarchie.

Deux exemples : les Pays-Bas (encore) et le Brésil. L'Eredivisie est pauvre en talents et en moyens financiers, mais là-bas ça joue au ballon. Le foot de base perpétue une identité offensive et spectaculaire qui maintient les Oranje dans la moyenne haute depuis presque 50 ans. La Seleção encore moribonde il y a six mois est redevenue très compétitive à l'occasion de la Coupe des confédérations (qu'elle a remportée). Tout ça grâce à Scolari qui est allé à l'essentiel en offrant au Brésil un vrai fonds de jeu qui recolle un peu mieux à l'identité conquérante des Brazileiros. On pensait que Felipao « bétonnerait » comme dans le cadre du Mondial 2002 (notamment en éliminatoires). Pas du tout : comme le Brésil ne pouvait pas disputer « sa » Coupe du monde en mode attentiste, Scolari a fait le pari du jeu avec une équipe qui ne regorge pourtant pas que de méga stars… Et la France ? La saison 2012-13 a démontré à tous les niveaux une qualité de jeu très moyenne, observable en L1, en Coupes d'Europe (hormis l'armada multinationale PSG, et encore !) et surtout en équipe de France. Et c'est là que le bât blesse. Car comme le reconnaît L'Équipe du jour dans un rare moment de lucidité, tout est magnifique, mais « il va de soi que la présence de l'équipe de France à la Coupe du monde 2014 est indispensable » . Et là, c'est pas gagné…

DD flippe…

D'abord un indice révélateur qui ne trompe pas : Didier Deschamps a perdu le sourire. Finies les blagounettes en conf' de presse. DD a tombé le masque depuis le revers à dom contre l'Espagne (0-1). C'est bien la Roja qui a repris la main et les Bleus qui se dirigent vers les barrages. Bien sûr, c'était prévu. Sauf que des nuages noirs vont escorter l'EDF tout au long de l'automne. Avant de les énumérer, une objection importante : l'Espagne peut encore faire un faux pas en cette fin d'éliminatoires. Le 1-1 à dom contre la Finlande, la fessée face au Brésil en Coupe des confédérations (0-3) et une Liga qui reprend tardivement peuvent préparer un bug inattendu qui favoriserait le parcours des Bleus. Après tout, la baraka de Deschamps n'est pas qu'une légende… Mais il faut être réaliste : la France est dans le dur. Outre un manque de fonds de jeu véritable qu'on ne fabriquera pas du jour au lendemain, il y a l'état d'esprit général qui inquiète avant la dernière ligne droite. Un mélange d'apathie et de fatalisme observable en Amérique du Sud contre l'Uruguay (0-1) et le Brésil (0-3). Un truc qui a fait exploser de rage ce pauvre DD à la fin de la tournée. En substance : si on n'est pas motivé pour jouer contre le Brésil, on va où ? Et qu'on ne parle pas de fatigue de fin de saison ou des absences : OK pour Ribéry (voire Mavuba), mais jouer sans Clichy, Évra ou Landreau, où est le problème ? Patron des Bleus depuis l'été 2012, Deschamps en est déjà à 5 défaites en 11 matchs (Japon, Allemagne, Espagne, Uruguay, Brésil). Pour DD, pas de doutes : les Bleus vont dans le mur. Car tous ces revers, dont certains évitables, ont fait dégringoler la France au classement Fifa. Un paramètre crucial pour les éventuels barrages. La France est 23e et voici les nations mieux classées qu'elle pourrait affronter : Portugal, Croatie, Belgique, Grèce, Bosnie, Angleterre, Suisse, Russie. Pas évident du tout. Avec un match retour forcément à l'extérieur, on ne peut jurer de rien avec ces Bleus sur la pente descendante…

C'est pour ça que le match contre la Belgique ne sera pas « amical » . D'abord parce que la France risque de retrouver ces Diables rouges en barrage et qu'il faudra prendre un ascendant psychologique. Et puis surtout, c'est à cette occasion que DD verra sur qui il peut vraiment compter pour entamer le long parcours automnal crucial. Le comportement décevant de Gourcuff, Lacazette ou Gomis lors de la tournée sud-américaine semble devoir les exclure de la liste contre la Belgique. On attend le retour évident de Ribéry. Mais dans son pire rôle : celui de sauveur. Auréolé de sa nomination au titre de meilleur joueur UEFA 2013 (avec Messi et CR7), Francky pourrait s'imaginer encore plus en dieu des Bleus, un truc mégalo qui a notamment plombé les Bleus à Knysna… DD convoquera sûrement Nasri (appelé pour l'Amsud, mais forfait en juin), rappellera Mavuba, Landreau. Qui en latéral gauche : Clichy, Évra ou lancer Digne ? La demi surprise serait le retour d'Abidal qui ferait la paire avec Koscielny dans l'axe défensif. Il faut dire que Sakho ne joue pas régulièrement avec Paris et que Varane ne s'est pas encore remis de sa blessure au genou. Payet et Grenier complèteront-ils le quatuor créatif du milieu où Valbuena et Cabaye ont la confiance du coach ? Faut-il rappeler Toulalan ? Surtout s'il décolle avec l'AS Monaco dès le début de saison… Quid des jeunes comme Pogba (jamais décevant), Guilavogui, Mangala, voire Kondogbia (champion du monde U 20) ? Devant, on ne sait plus trop où en est Benzema, toujours n°1 pour Deschamps, mais auteur d'une saison mitigée en 2013 au Real et stérile en Bleu. Idem pour Giroud, pas encore « installé » à Arsenal et en EDF… Du flou, du flou et encore du flou. Une seule certitude : les barrages auront lieu les 15 et 19 novembre prochains.

Par Chérif Ghemmour

PS : la Coupe du monde 2022 n'aura pas lieu au Qatar.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

" On appelle ça la méthode Cauet"

Vous pouvez vous relire avant de publier vos articles ?
Un minimum s'il vous plait, juste pour que vous restiez crédible à nos yeux..
La méthode Cauet c'est pas celle avec des actrices p*rn*s qui rient à des vannes de Picard, sur un fauteuil , en ayant un capteur à l'index ?
Après si ça peu nous aider pourquoi pas...
Lukaku, Hasard, Fellaini, Benteke, De Bruyn etc... C'est la 1ère fois que les belges me font plus rêver que les français!
Article assez décevant....

Vous dénoncez le nombrilisme de "l'equipe" au début mais l'article ne traite que des bleus en disant ce qui va pas mais en disant ca va allez quand même ... fade, sans saveur, c'est pas du sofoot!

Ne pas parler de la Belgique, c'est assez effarant! De 1) pcq ils sont 10ième au classement Fifa que c'est un phénomène incroyable. De 2) pcq bcp de lecteurs de sofoot viennent du plat pays!

De plus dire que "la France doit gagner pour prendre un avantage psychologique vu
qu'ils retrouveront la Belgique en Barrage", c'est du grand n'importe quoi....
Belgique 1ère de son groupe avec 3 points d'avance et un calendrier facile...

Et puis bon, faut arrêter de rêver, ca va être un viol au stade roi baudoin!
Mercredi la France va prendre cher: De Bruyne, Hazard et Lukaku sont en forme après une bonne préparation avec Chelsea. Je vois un petit 3-1 bien tassé.
J'ai lu une ligne et demi..
Avec la méthode Cauet, c'est un peu Chériff fais-moi peur!

Ou alors, c'est du troisième degré que je epux pas comprendre!
Confondre Coué et Cauet me laisse coi!
dylan1993_MANUTD Niveau : District
Le match ne sera pas amical avant tout parce qu'il s'agit d'un match entre pays voisins et qu'on aura à coeur de prouver que la Belgique est capable de battre des grosses sélections (même si la France c'est plus l'Allemagne, les P-B ni même l'Espagne) !

Sinon au niveau du talent individuel, je crois aussi que la Belgique prend le dessus grâce à un groupe plus homogène et plus mature que les Français !
nononoway Niveau : CFA
Message posté par SartEagle7
Article assez décevant....

Vous dénoncez le nombrilisme de "l'equipe" au début mais l'article ne traite que des bleus en disant ce qui va pas mais en disant ca va allez quand même ... fade, sans saveur, c'est pas du sofoot!

Ne pas parler de la Belgique, c'est assez effarant! De 1) pcq ils sont 10ième au classement Fifa que c'est un phénomène incroyable. De 2) pcq bcp de lecteurs de sofoot viennent du plat pays!

De plus dire que "la France doit gagner pour prendre un avantage psychologique vu
qu'ils retrouveront la Belgique en Barrage", c'est du grand n'importe quoi....
Belgique 1ère de son groupe avec 3 points d'avance et un calendrier facile...

Et puis bon, faut arrêter de rêver, ca va être un viol au stade roi baudoin!


C'est mercredi prochain mec... Tu te doutes bien que les articles de fond vont seulement arriver.
Karl Socrates Niveau : Ligue 2
On voit bien que le but de cet article est de prendre le contre-pied de celui de L'Equipe. En soi pourquoi pas.
Il y a un point qui introduit tout cela sur lequel je ne suis pas d'accord.
Il est vanté le jeu offensif des Oranjes et de la Selecao et ça pour le coup ça me rappelle la pensée unique tactique dictée, entre autres, par l'Equipe qui a atteint son apothéose par l'affaire des quotas et la volonté de former des "petits blancs techniques". Ce n'est parce que l'Espagne, le Barça ou le Brésil joue de la sorte que la solution salvatrice pour la France est de s'y mettre.
On parle d'identité de jeu et justement celle de la France c'est celle d'un jeu athlétique, basé sur une récupération agressive et des attaques rapides. C'est avec cette identité de jeu que les U20 ont été champions du monde. Et ça il convient de le rappeler. DD se situe dans cette école tactique et c'est très bien pour la France. Il faut garder ces bases, cette identité pour espérer être performant car l'histoire récente (ou ancienne) du football démontre qu'il n'y a pas de vérités tactiques si ce n'est qu'elle doit inné et donc parfaitement assimilé par des joueurs adaptés pour être efficace. Dans ce domaine une mode succède à une autre et le mieux rester encore de rester fidèle à la sienne.

Un autre bémol sur la vision un peu trop catastrophiste de l'article: sur tout les matches perdus cités dedans 4 sur 5 sont des matches amicaux. Le seul accroc en compétition reste la défaite à domicile contre l'Espagne. C'est dans ce cadre là qu'il faut être performant et DD le sait bien. Les matches amicaux servent avant tout à trouver une cohésion tactique et éventuellement faire des essais. La victoire, si elle y reste bienvenue, n'est pas la priorité.
Ce sera encore le cas face à la Belgique dans le cadre d'une confrontation du mois d'août traditionnellement biaisée par les différences de niveaux de préparation des uns et des autres.
dylan1993_MANUTD Niveau : District
Pour ceux que ça intéresse, voici la sélection de la Belgique

Gardiens : Thibaut Courtois (A.Madrid), Simon Mignolet (Liverpool) et Koen Casteels (Hoffenheim).

Défenseurs : Toby Alderweireld (Ajax), Vincent Kompany (Manchester City), Nicolas Lombaerts (Zenit Saint-Petersbourg), Daniel Van Buyten (Bayern Munich), Guillaume Gillet (Anderlecht), Jan Vertonghen (Tottenham), Laurent Ciman (Standard), Jelle Van Damme (Standard) et Sébastien Pocognoli (Hanovre).

Milieux : Eden Hazard (Chelsea), Dries Mertens (Naples), Timmy Simons (FC Bruges), Marouane Fellaini (Everton), Steven Defour (Porto), Axel Witsel (Zenit), Moussa Dembele (Tottenham), Nacer Chadli (Tottenham) et Kevin De Bruyne (Chelsea).

Attaquants : Romelu Lukaku (Chelsea), Zakaria Bakkali (PSV), Christian Benteke (Aston Villa) et Kevin Mirallas (Everton).
On peut s'attendre à tout avec l'EdF donc j'attends de voir pour la fessée que sont censés nous mettre nos amis belges, même si évidemment sur le papier leur équipe fait bien plus peur que la notre. Cette génération belge est formidable (Courtois, Kompany, Vermaelen, Van Buyten, Aldeweirld, Vertonghen, Witsel, Dembelé, Fellaini, Mertens, Hazard, Lukaku, Benteke et je dois en oublier...)et je leur souhaite de tout coeur ramener un titre sinon ce sera vraiment un immense gachis!
La liste des présumés futurs accusés pour le Viol en réunion le 15 Août à bruxelles:

- Gardiens: Casteels, Courtois, Mignolet.

- Défenseurs: Alderweireld, Ciman, G. Gillet, Kompany, Lombaerts, Pocognoli, Van Buyten, Van Damme, Vertonghen.

- Milieux: Chadli, Defour, Dembélé, Fellaini, Simons, Witsel.

- Attaquants: Bakkali, Benteke, De Bruyne, E. Hazard, Lukaku, Mertens, Mirallas.
Message posté par Rennes35
On peut s'attendre à tout avec l'EdF donc j'attends de voir pour la fessée que sont censés nous mettre nos amis belges, même si évidemment sur le papier leur équipe fait bien plus peur que la notre. Cette génération belge est formidable (Courtois, Kompany, Vermaelen, Van Buyten, Aldeweirld, Vertonghen, Witsel, Dembelé, Fellaini, Mertens, Hazard, Lukaku, Benteke et je dois en oublier...)et je leur souhaite de tout coeur ramener un titre sinon ce sera vraiment un immense gachis!


Je ne pense pas que Van Buyten fasse parti de la meme génération que les joueurs que tu cites.
tokouille Niveau : DHR
Pour ceux qui critiquent l'auteur, ce qui est légitime (je vais pas faire mon mec, hein), il ne faut pas oublier que c'est Chérif Ghemmour, peut-être l'un des seuls journalistes de la rédaction à avoir un style reconnaissable entre mille et surtout, incarnant bien l'esprit So Foot. Prise de position, Opinion contestable, Humour à plusieurs degrés... Il faut lire ce genre d'articles avec un air détaché. Apprécier le style et écouter l'avis plutôt que de chercher les failles (sans doute nombreuses d'ailleurs) permettent d'apprécier l'article.
Message posté par Karl Socrates
On voit bien que le but de cet article est de prendre le contre-pied de celui de L'Equipe. En soi pourquoi pas.
Il y a un point qui introduit tout cela sur lequel je ne suis pas d'accord.
Il est vanté le jeu offensif des Oranjes et de la Selecao et ça pour le coup ça me rappelle la pensée unique tactique dictée, entre autres, par l'Equipe qui a atteint son apothéose par l'affaire des quotas et la volonté de former des "petits blancs techniques". Ce n'est parce que l'Espagne, le Barça ou le Brésil joue de la sorte que la solution salvatrice pour la France est de s'y mettre.
On parle d'identité de jeu et justement celle de la France c'est celle d'un jeu athlétique, basé sur une récupération agressive et des attaques rapides. C'est avec cette identité de jeu que les U20 ont été champions du monde. Et ça il convient de le rappeler. DD se situe dans cette école tactique et c'est très bien pour la France. Il faut garder ces bases, cette identité pour espérer être performant car l'histoire récente (ou ancienne) du football démontre qu'il n'y a pas de vérités tactiques si ce n'est qu'elle doit inné et donc parfaitement assimilé par des joueurs adaptés pour être efficace. Dans ce domaine une mode succède à une autre et le mieux rester encore de rester fidèle à la sienne.

Un autre bémol sur la vision un peu trop catastrophiste de l'article: sur tout les matches perdus cités dedans 4 sur 5 sont des matches amicaux. Le seul accroc en compétition reste la défaite à domicile contre l'Espagne. C'est dans ce cadre là qu'il faut être performant et DD le sait bien. Les matches amicaux servent avant tout à trouver une cohésion tactique et éventuellement faire des essais. La victoire, si elle y reste bienvenue, n'est pas la priorité.
Ce sera encore le cas face à la Belgique dans le cadre d'une confrontation du mois d'août traditionnellement biaisée par les différences de niveaux de préparation des uns et des autres.


très bonne réponse , je ne peux que plussoyer ne pouvant dire mieux.néanmoins,je reste toujours reservé quand à l'idée de culture tactique innée(mais est-ce bien ce que tu as voulu dire?) propre à chaque pays. il s'agit pour moi d'un acquis à force de travail et d'entrainements.

concernant la "méthode cauet" je veux croire que c'est une vanne (mauvaise certes)

sinon faut pas se le cacher les diables rouges sont sur une très belle dynamique et ce match s'annonce des plus compliqués pour nos bleus.ça a le mérite d'etre un match amical qu'on a envie de voir
Message posté par SartEagle7
Article assez décevant....

Vous dénoncez le nombrilisme de "l'equipe" au début mais l'article ne traite que des bleus en disant ce qui va pas mais en disant ca va allez quand même ... fade, sans saveur, c'est pas du sofoot!

Ne pas parler de la Belgique, c'est assez effarant! De 1) pcq ils sont 10ième au classement Fifa que c'est un phénomène incroyable. De 2) pcq bcp de lecteurs de sofoot viennent du plat pays!

De plus dire que "la France doit gagner pour prendre un avantage psychologique vu
qu'ils retrouveront la Belgique en Barrage", c'est du grand n'importe quoi....
Belgique 1ère de son groupe avec 3 points d'avance et un calendrier facile...

Et puis bon, faut arrêter de rêver, ca va être un viol au stade roi baudoin!


Calendrier facile? Je pense pas que ça soit facile d'aller en Croatie.
Message posté par dylan1993_MANUTD
Pour ceux que ça intéresse, voici la sélection de la Belgique

Gardiens : Thibaut Courtois (A.Madrid), Simon Mignolet (Liverpool) et Koen Casteels (Hoffenheim).

Défenseurs : Toby Alderweireld (Ajax), Vincent Kompany (Manchester City), Nicolas Lombaerts (Zenit Saint-Petersbourg), Daniel Van Buyten (Bayern Munich), Guillaume Gillet (Anderlecht), Jan Vertonghen (Tottenham), Laurent Ciman (Standard), Jelle Van Damme (Standard) et Sébastien Pocognoli (Hanovre).

Milieux : Eden Hazard (Chelsea), Dries Mertens (Naples), Timmy Simons (FC Bruges), Marouane Fellaini (Everton), Steven Defour (Porto), Axel Witsel (Zenit), Moussa Dembele (Tottenham), Nacer Chadli (Tottenham) et Kevin De Bruyne (Chelsea).

Attaquants : Romelu Lukaku (Chelsea), Zakaria Bakkali (PSV), Christian Benteke (Aston Villa) et Kevin Mirallas (Everton).


Ca pique aux yeux :)
Karl Socrates Niveau : Ligue 2
Message posté par jugnaldo

néanmoins,je reste toujours reservé quand à l'idée de culture tactique innée(mais est-ce bien ce que tu as voulu dire?) propre à chaque pays. il s'agit pour moi d'un acquis à force de travail et d'entrainements.


Tu as raison. Le terme "inné" n'était effectivement pas le plus approprié.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 74