1. // Euro 2016
  2. // Gr. E
  3. // Belgique/Italie
  4. // Interview

Enzo Scifo : « L'été, on partait en Italie à cinq en Fiat 128 »

S'il y a bien un artiste belgo-italien qui pouvait nous parler de ce sommet Belgique-Italie, c'est bien Enzo Scifo. Né et élevé à La Louvière au fin fond de la Wallonie, l'ancien Diable rouge passait ses vacances d'été sur sa terre d'origine : la Sicile. Le sélectionneur des Espoirs belges, surnommé « Le petit Pelé du Tivoli » a fait les beaux jours d'Anderlecht avant de porter les couleurs de l'Inter et du Torino. Entretien avec Enzo pour parler foot, identité, caisse et fausse date de naissance.

Modififié
J'imagine que Belgique-Italie, c'est un match spécial pour vous ?
Effectivement, c'est particulier car je suis Belgo-Italien, mais je vais être clair tout de suite. Je suis supporter des Belges.

Comment votre famille, originaire de Sicile, est arrivée en Belgique ?
« Ma mère était couturière à Binche dans une usine. Elle se levait à cinq heures du matin. C'était dur. »
Mes grands-parents sont venus ici dans les années 1950. Ils ont bougé comme des milliers d'Italiens pour fuir la misère et y travailler. Très jeune, il fallait trouver du boulot. C'est ce qu'ont fait mes parents d'ailleurs. Mon père a bossé à la mine à 14 ans. Ma mère était couturière à Binche dans une usine. Elle se levait à cinq heures du matin. C'était dur.

À 12 ans, vous gagniez presque autant qu'elle...
Oui, je jouais à La Louvière et j'avais déjà pas mal de sollicitations. Du coup, le club m'avait fait un contrat pour que je reste. J'avais un petit salaire, mais qui était correct par rapport à celui d'un ouvrier.


Vous les aidiez j'imagine.
Oui, avec mon frère on aidait à faire bouillir la marmite. C'était la moindre des choses après tout ce qu'ils avaient fait pour nous.

Vous avez grandi dans cette culture du travail, de l'effort. Cette enfance vous a aidé pour percer au plus haut niveau ?
Cela a certainement dû jouer. Au-delà des qualités footballistiques que j'avais, cela m'a aidé pour m'accrocher dans les moments durs, mais je n'ai pas non plus l'impression d'avoir fait de gros efforts car j'avais vraiment envie de devenir un joueur professionnel. Tu sais, à 15-16 ans, je ne voyais pas ça comme un effort, tu t'amuses, tu es passionné, tu as de la fougue, c'est normal.


En junior, vous avez planté plus de 400 pions en 4 ans à La Louvière. Ça vient de là le surnom « Le petit Pelé du Tivoli » ?
Ce n'était pas mon surnom à la base. C'était le titre du premier article que l'on m'avait consacré dans un journal local. Tivoli, c'est le nom d'une ville italienne, mais surtout celui du stade de La Louvière. Être comparé à Pelé, c'était évidemment un honneur pour moi... C'est resté.

À l'époque, le club avait trafiqué votre licence pour que vous puissiez signer...
En fait, on avait menti à propos de ma date de naissance.
« Quand j'avais 7 ans, mon club a mis une autre date de naissance en me vieillissant de quelques mois pour que je puisse jouer les matchs. »
Mon frère évoluait dans l'équipe et je l'enviais tellement quand j'allais le voir jouer. L'entraîneur m'a dit de venir m'entraîner avec eux, mais il fallait avoir huit ans du coup. J'en avais sept... Pour s'entraîner, c'était facile, mais pour les matchs officiels, il fallait une licence. Le club a mis une autre date de naissance en me vieillissant de quelques mois. L'année d'après, j'ai retrouvé ma vraie date de naissance mais le club a dû payer une amende... C'est un peu comme certains Africains qui parfois truquent leur date de naissance pour être plus jeunes, moi c'était pour être plus vieux (rires).

Votre prénom c'est Vincenzo. Pourquoi Enzo au fait ?
Vincenzo c'est le prénom de mon grand-père. C'est celui qui est sur ma carte d'identité, mais on m'a toujours appelé Enzo à part en Italie.


On vous traitait vous aussi de « macaroni » à l'école ?
C'est vrai que les Italiens n'étaient pas forcément bien vus. Même si je pense qu'on s'intègre relativement bien, on a eu le droit à ces choses-là. De mon côté, je n'ai pas vraiment ressenti ça. Je crois que je me suis vite intégré. Malgré le fait que je n'avais pas le physique du Belge, je n'ai pas eu de problèmes.

Vous passiez vos vacances en Italie avec la famille. Vous vous tapiez des milliers de kilomètres en caisse ?
Mais vous connaissez toute ma vie ! Ouais, on partait chaque été en Italie à cinq en Fiat 128. Avec tous les bagages, vous imaginez dans quel état on arrivait. On mettait deux jours... Je reste très attaché à l'Italie évidemment. On ne perd pas ses origines. Ce sont mes racines malgré tout.

Vous avez opté pour la nationalité belge en 1984. Vous aviez le choix à l'époque. Vous n'avez pas hésité avec la Nazionale ?
J'ai grandi en Belgique, j'ai fait toutes mes classes là-bas. Je jouais à Anderlecht, le grand club belge. Je n'ai finalement pas trop eu le temps de réfléchir, on était à deux mois de l'Euro et il fallait que je prenne une décision. Et puis, pour être sélectionné en équipe d'Italie à l'époque, t'avais intérêt à te lever tôt...

Vidéo

En tant que binational, vous devez comprendre les jeunes joueurs qui sont dans le même cas ?
En Belgique, j'étais considéré comme Italien. En Italie, j'étais le Belge.
« En Belgique, j'étais considéré comme Italien. En Italie, j'étais le Belge. »
Je ne me suis jamais senti au final totalement chez moi, à part en Sicile peut-être. Mais je tiens à dire que je n'ai jamais eu de problèmes, je m'adaptais très vite. Je peux comprendre les difficultés de ces joueurs mieux que personne, je peux ressentir ces difficultés oui. Mais pour ceux qui ont grandi en Belgique, en général, il n'y a normalement aucun problème.

Avec les Espoirs, vous aviez justement convoqué Adnan Januzaj. Il n'est pas venu. Selon le secrétaire général de la Fédération Kosovare de football, il aurait finalement choisi le Kosovo. Si ça se confirme, ce serait une perte pour les Belges.
C'est dommage car c'est un bon joueur. Je ne l'ai pas eu sous mes ordres. On lui a tendu la main. C'était difficile pour lui en club, on avait un match important avec les Espoirs. Il n'avait pas particulièrement les mêmes intentions. Marc et moi, on a été déçus. Et ça témoignait, selon moi, d'un manque de volonté de s'intégrer. Je ne sais pas si c'était réellement sa volonté. Il n'a pas été forcément bien conseillé.

Lorsque vous avez pris en main les Diablotins, il y a eu une polémique, des critiques parce que vous ne parlez pas bien néerlandais. Ça vous a touché ?
Oui, ça m'a déçu. Il y a toujours des gens qui viennent donner leur avis alors qu'ils ne connaissent pas les tenants et les aboutissants. Je me considère belge, j'ai joué pour l'équipe nationale belge, je ne sais pas comment on peut penser que je ne me sente pas belge. Mais quand je suis arrivé, je n'ai eu aucun problème avec les dirigeants et les joueurs.


Vous avez joué en Italie aussi. Vous avez toujours suivi ce championnat ?
J'ai toujours aimé la Serie A. Je la regardais avec mon père. Les plus grands joueurs y évoluaient à l'époque. Mon préféré c'était Platini et j'adorais la Juventus, même si je suis passé par la suite à l'Inter et au Torino. Mon ambition était de jouer en Italie et j'en ai eu l'opportunité. C'était un aboutissement. Je suis peut-être parti un peu tôt. J'avais à peine 20 ans. J'ai ensuite joué à Bordeaux, à Auxerre et j'y suis retourné avec une plus grande maturité.

L'Italie c'est aussi la musique. Vous êtes un ami de Claude Barzotti que vous aviez rencontré lors de vacances dans des circonstances incroyables...
J'écoutais ses chansons quand j'avais huit ans. On s'est rencontrés à l'aéroport dans le hall des départs, on a discuté et, en fait, on s'est recroisés à la porte d'embarquement. Je lui ai dit : « Mais tu vas où ? » On allait au même endroit en vacances : à Tenerife. On avait réservé deux chambres dans le même hôtel, qui étaient voisines. On a passé nos vacances ensemble et on est restés amis depuis.

En 1985, vous avez d'ailleurs sorti le titre « Gagné d'avance » avec Toto Cutugno...
J'ai fait ça pour m'amuser. On m'a proposé de faire un titre. J'aime la musique, mon oncle était musicien. Mon père m'a conseillé de tenter l'expérience, il me disait que ça ne m'empêchait pas de faire du foot. Il était tellement fier de moi.

Vidéo

La clé de ce Belgique-Italie, c'est quoi ?
L'Italie est un pays habitué aux grandes compétitions. C'est une équipe qui, même si elle n'est pas en forme, est toujours performante peu importe la qualité intrinsèque de l'équipe.
« Antonio Conte a joué des grandes compétitions, il va bien les préparer. Et puis, les Italiens ont la culture de la gagne. »
Je m'en méfie évidemment beaucoup. Je crois que les Diables devront être patients. Qualitativement, je pense que les Belges sont au-dessus mais je m'attends à un match compliqué. Ils ont plus d'expérience. Tous leurs joueurs évoluent chaque week-end au haut niveau. Pareil, l'entraîneur Antonio Conte a joué des grandes compétitions, il va bien les préparer. Et puis, les Italiens ont la culture de la gagne...

Les Diables aussi ont accumulé de l'expérience depuis deux ans...
Oui et c'était certainement le problème au Brésil. C'était tous leur première grande compétition. Il y avait déjà de la qualité mais les joueurs n'avaient pas assez de maturité pour battre les grandes nations. On l'a vu notamment en quarts contre les Argentins. On aurait pu jouer deux heures de plus sans marquer. Cela va leur servir. Les joueurs progressent en club, l'équipe a continué à évoluer, à progresser. C'est un bon test ce premier match. On est certainement plus prêts cette année pour affronter les grandes équipes.


Un petit prono du coup pour ce Belgique-Italie ?
5-0 pour la Belgique...

...
(Rires) Non mais je penche du côté de la Belgique. Si on est bien préparés, on va gagner ce match. Après, je sais très bien que ce ne sera pas facile.

Les Diables peuvent-ils aller au bout ?
Tout est possible. En Belgique, on reste prudents. La plupart des nations qui seront présentes ont un bon niveau. Ce n'est pas n'importe quoi. Ce serait un peu prétentieux de dire qu'on va gagner l'Euro. Malgré tout, j'y crois, je pense qu'on va aller loin.



Propos recueillis par Jacques Besnard
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article

Un des joueurs les plus élégants que j'ai jamais vu sur un terrain de foot. Ses périodes Monaco et surtout Auxerre sont quelques uns des plus souvenirs de ma vie de fan de foot.
En ce qui me concerne, il a fait de moi un fan de la sélection belge pour toujours.
Avec la fin de carrière d'Enzo Scifo s'est éteint une grande équipe de Belgique. C'est désormais à cette nouvelle génération de reprendre le flambeau et de faire mieux que leurs aînés en accrochant un titre https://lesyeuxdansleuro.com/2016/06/07 … -belgique/
C'est clair qu'il était élégant mais il m'a toujours semblé ne pas exploiter pleinement son potentiel, sauf peut-être en fin de carrière.

Moi j'ai du coup beaucoup plus aimé Pfaff, Renquin, Vandenbergh, Vercauteren et surtout Jan Ceulemans.
La chasse, Enzo...
Le ''Pelé blanc '', c'est le Belge Pol Van Himst, le meilleur belge de tous les temps ..
mardi 22 août Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger !
Hier à 14:33 Berbatov s'aventure en Inde 13 Hier à 14:26 Un stadier sur le terrain en plein match de Coupe de Turquie 4 Hier à 11:42 Benzema encore écarté de l'équipe de France ? 130
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 08:19 Keisuke Honda déjà buteur avec Pachuca 6 mardi 22 août Callejón calme les Niçois 3
mardi 22 août Le retour de la rumeur Messi à Manchester City 109 mardi 22 août Le rap des ultras de Genk 8 mardi 22 août Il entre en jeu et doit arrêter le live tweet du match 4 mardi 22 août Gillet chante du Maître Gims pour son bizutage à l'Olympiakos 18 mardi 22 août Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT) lundi 21 août Le 200e but en Premier League de Rooney 16 lundi 21 août Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 lundi 21 août Le CSC gênant de Wycombe 12 lundi 21 août Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 39 lundi 21 août Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 13 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 23 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 16 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 25 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 10 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 43 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 9 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT)