Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Groupe B
  3. // Galatasaray/Juventus

Entre Galatasaray et la Juve, c'est la neige qui gagne

33 minutes, c'est le temps qu'aura duré le match décisif du groupe B entre Galatasaray et la Juventus. La neige a rendu impraticable le terrain, et l'arbitre a dû interrompre la rencontre. D'abord interrompu 15 minutes, le match a finalement été reporté. Reste à savoir quand.

Modififié

Galatasaray - Juventus Turin
(-1--1)


On ne connaîtra donc pas le deuxième club qualifié du groupe B. Du moins, pas ce soir. La rencontre décisive entre Galatasaray et la Juventus a en effet été interrompue à la 33e minute de jeu. Trop de neige. Impossible de continuer. L'enjeu était trop important, l'UEFA n'a pas voulu prendre de risques et a donc préféré reporter le match. Dans un premier temps, l'arbitre a interrompu le match pour une durée indéterminée, et les hommes de la maintenance ont tout tenté pour déblayer le terrain, colorant notamment les lignes en rouge. On aurait ainsi pu reprendre les hostilités. Mais la neige ne s'est pas calmée et a même recouvert les lignes rouges. Inutile, dans ces conditions, de poursuivre cette rencontre. Si le match avait compté pour du beurre, peut-être. Et encore... Mais là, il y a une qualification en huitièmes de finale de C1 au bout, avec les énormes enjeux économiques qui vont avec. Reste maintenant à savoir quand ce match sera reporté. Un match qui reprendra donc à la 33e minute, sur le score de 0-0.

Une occase pour Llorente

Il avait déjà neigé avant la rencontre. Mais la neige s'était arrêtée bien avant le coup d'envoi. Ainsi, les 22 acteurs ont pu faire leur entrée sur la pelouse, dans une ambiance bouillante malgré le froid glacial de la nuit turque. Le début de match est équilibré. Les deux équipes s'affrontent sans peur, et la Juve doit garder tout son sang-froid malgré les huées qui descendent des tribunes dès que l'un des joueurs bianconeri touche le ballon. Dès les premières minutes, il se met à pleuvoir. Rien de bien grave, mais la pluie, cumulée au froid, rend déjà la pelouse glissante. Ce qui n'empêche pas la Juve de prendre le contrôle des opérations. La première grosse (et seule) occasion du match est à mettre à l'actif de Llorente. L'ancien de l'Athletic Bilbao contrôle le ballon dans la surface et envoie une demi-volée qui vient mourir juste à côté des cages de Muslera. Côté Galatasaray, pas grand-chose à se mettre sous la dent, hormis un coup franc d'Inan. Mais la neige refait son apparition aux alentours de la 20e minute de jeu. En l'espace de huit minutes, la pelouse verte devient complètement blanche. Étrangement, la Juve monte en puissance, même si tous les contrôles de balle deviennent chaotiques.

Les balais en action

Finalement, peu après la demi-heure, l'arbitre de la rencontre, M. Proença, décide d'interrompre une première fois la rencontre. Il propose aux joueurs de rentrer provisoirement aux vestiaires, le temps que la tempête se calme, que la pelouse soit partiellement déblayée, et que les lignes soient colorées de façon à rester visibles. Tout le monde rentre donc au chaud, pendant que l'on s'active pour que la rencontre puisse se poursuivre. Mais une demi-heure plus tard, il faut se rendre à l'évidence. On ne peut pas poursuivre un match d'une telle importance dans de telles conditions. La partie est donc définitivement interrompue. Une réunion entre les délégués UEFA et les dirigeants des deux clubs est actuellement en cours pour savoir quand le match sera rejoué. Ce soir, en tout cas, tout le monde peut rentrer chez soi. Foutue neige.

Par Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 50 minutes Ce streaker australien va vous épater 5
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Tsugi
il y a 7 heures La réaction de Jimmy Durmaz aux attaques racistes 30 Podcast Football Recall Épisode 34 : La Russie accusée de dopage, l'Angleterre déroule et la révolution chez les Bleus Podcast Football Recall Épisode 33: Le feu d'artifice belge, les Bleus s'ennuient et les scandales anglais