1. //
  2. // Supercoupe
  3. // Benfica/Sporting

Entre Benfica et le Sporting, le favori a changé de camp

Les deux frères ennemis vont ouvrir la saison au Portugal et se disputer la Supertaça Candido de Oliveira, l'équivalent de notre Trophée des champions, avec une histoire et le prestige en plus. Si Benfica se présente en tant que double-champion portugais en titre, c'est bien le Sporting qui a la faveur des bookmakers. Et le facteur Jorge Jesus n'y est pas étranger.

Modififié
11 9
Rares sont les entraîneurs portugais en provenance de clubs moyens à avoir réussi leur grand saut chez l'un des trois grands ces derniers temps. Il y a évidemment eu José Mourinho, de Leiria à Porto, mais il s'agissait plutôt d'un cas particulier dans la mesure où le Special One avait déjà connu de prometteurs débuts à Benfica. Jorge Jesus, de Braga à Benfica, est un meilleur exemple, tout comme Leonardo Jardim, de Braga au Sporting (sans compter sa pige à l'Olympiakos entretemps). Marco Silva, parti cet été d'Alvalade, se situe entre les gagnants et les losers, dont Paulo Fonseca fait clairement partie. Rui Vitória, nouveau locataire du banc de la Luz, fera tout pour ne pas être classé dans la dernière catégorie. Si elle ne lui garantit pas la gloire, une victoire en Supertaça de Portugal lui permettrait de commencer la saison sur de bonnes bases. Bien meilleures que la pénible pré-saison vécue par les Benfiquistas, incapables de remporter la moindre rencontre (hors penaltys) pendant l'International Champions Cup. Défaits par un PSG inexpérimenté et par les Red Bulls de New-York avant d'être balayés par Monterrey, les bi-campeoes aborderont leurs retrouvailles avec Jorge Jesus avec un capital confiance proche du néant. Sans parler de la fatigue engendrée par l'aller-retour entre Europe et Amérique du Nord. Tout l'inverse du Sporting qui s'est offert une préparation courte mais positive tant sur la forme (la patte de Jorge Jesus commence à se ressentir dans le jeu des Leões) que dans les faits (succès 2-0 contre Crystal Palace et la Roma).

Benfica, ce diesel…


Pour Benfica, les choses s'annoncent donc mal face au tenant de la Coupe du Portugal qui partira a priori favori. Orphelins de l'entraîneur qui les a remis sur le droit chemin – avec qui beaucoup de joueurs avaient des affinités - ainsi que de leur vice capitaine Maxi Pereira – l'autre traître, parti au FC Porto -, les aigles doivent se réinventer. En Amérique, Rui Vitória a tenté beaucoup de choses, principalement dans le secteur offensif. Derrière, les idées sont claires. En alignant constamment quatre défenseurs et deux 6, il fait le choix de la solidité, sans pour autant remettre totalement en cause l'héritage légué par son prédécesseur. Devant, trois offensifs, dont deux faussement portés sur les ailes (Gaitan, Carcela), soutiennent Jonathan Rodríguez (qui rejoindra le banc une fois Mitroglou intégré à l'effectif), préféré à Jonas en pointe pour sa mobilité. Le Brésilien, habile et intelligent, luttera sans doute avec Taarabt pour un poste de faux 10. Pour le moment, l'efficacité et la confiance manquent, mais le jeu des encarnados n'en demeure pas moins intéressant.

L'autre gros souci de Benfica, c'est que, à l'instar du mercato estival de 2014, son président fait ses courses un peu trop tard. Si Luis Filipe Vieira a été réactif sur les dossiers Taarabt et Carcela, il fait preuve de procrastination sur celui du latéral-gauche – Eliseu est bien gentil mais n'a pas le niveau des grandes joutes européennes. Coentrão ou Siqueira sont attendus à gauche, mais on ne sait pas quand ce renfort arrivera. Même Mitroglou arrive trop tard. Le championnat commence dans une semaine et le Grec en mettra plusieurs à s'adapter à son nouvel environnement. Loin d'être rédhibitoire, cette situation pourrait coûter des points en début de championnat et peut-être même la Supercoupe. Toute autre conclusion hâtive serait faire preuve de méconnaissance envers ce diesel qu'est Benfica.

Le Sporting a faim de titres


En face, le plan du Sporting de Jesus est rodé. Bruno de Carvalho et son coach ont ciblé des renforts qu'ils se sont empressés de faire signer rapidement, comme Gutiérrez, Bryan Ruiz ou Naldo, tout en conservant leurs meilleurs éléments, à l'image d'Adrien, Carillo et Slimani. L'Algérien devrait d'ailleurs rester le boss de l'attaque leonina en dépit de l'arrivée de Gutiérrez, qui sera en concurrence avec son compatriote Freddy Montero, même si ce dernier devrait rafler la mise à l'occasion du derby lisboète. Les autres postes-clés sont eux aussi bien garnis. Sur les ailes de l'attaque, Ruiz, Carrillo, Mané et Gélson Martins assurent à Jorge Jesus une certaine sécurité en cas de blessures ou de fatigue. Vu le gros calendrier qui attend le troisième de la dernière Liga Nos, ça peut toujours servir. Alberto Aquilani et Bruno Paulista, eux, viennent de signer pour renforcer l'entrejeu lisboète, provisoirement orphelin de William Carvalho mais déjà occupé par les excellents João Mario et Adrien Silva. La défense jouissant également de la même profondeur de banc (Naldo, Tobias, Paulo Oliveira, João Pereira, Jeferson, Esgaio). Au final, seul Rui Patrício est à peu près tranquille. Et ça n'a rien à voir avec ses qualités…

Bref, le Sporting a en sa possession une énorme machine de guerre conçue pour rafler des titres. Parce que le Sporting est affamé. S'il se remet à peine de son succès en Coupe du Portugal face à Braga, le club n'a sans doute pas envie de revivre les sept années vierges de titres dont il sort tout juste. Mieux, le président Bruno de Carvalho nourrit l'ambition de mettre un terme à une autre disette. Voilà 13 ans qu'ils ne remportent plus la Liga portugaise. Jorge Jesus, lui, n'y pense pas pour le moment, et n'a d'yeux que pour la Supertaça. Et il a bien raison. Car cela fait tout de même sept ans qu'elle échappe aux Sportinguistas…

Par William Pereira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

JulianRoss83 Niveau : Loisir
Alors là on va bien rigoler. Car ce soit disant "changement de favori" c'est la presse qui le dit mais le Sporting restera tout simplement à sa place (3ème voire pire). Déjà ce soir attention car un derby reste un derby mais surtout on va bien rigoler quand le SBORTING va se faire humilier par le CSK Moscou en barrage...
Bruno do Caralho + Jorge Jesus = les 2 plus gros melons du foot portugais donc en tant que supporter portista je souhaite vraiment que le Sporting se ramasse lourdement cette saison !!!!
Força PORTO
Perso, je trouve le recrutement de Benfica intelligent, en misant sur des joueurs techniques et pas très chers, notamment la triplette marocaine: Carcela (qui a fait ses preuves au Standard, malgré son exil en Russie), Bilal (18 ans et une bonne saison avec Twente) et puis la tête brulée Taarabt.
Bon, à voir..
Liedson Resolve Niveau : Loisir
Message posté par JulianRoss83
Alors là on va bien rigoler. Car ce soit disant "changement de favori" c'est la presse qui le dit mais le Sporting restera tout simplement à sa place (3ème voire pire). Déjà ce soir attention car un derby reste un derby mais surtout on va bien rigoler quand le SBORTING va se faire humilier par le CSK Moscou en barrage...
Bruno do Caralho + Jorge Jesus = les 2 plus gros melons du foot portugais donc en tant que supporter portista je souhaite vraiment que le Sporting se ramasse lourdement cette saison !!!!
Força PORTO


En tant que supporter portista tu ferrais mieux de t'occuper de club et de ton super coach plutôt que de te laisser aller à des commentaires anti.
JulianRoss83 Niveau : Loisir
Message posté par Liedson Resolve


En tant que supporter portista tu ferrais mieux de t'occuper de club et de ton super coach plutôt que de te laisser aller à des commentaires anti.


Contrairement aux SBORTINGUISTAS et leur président, je suis conscient des erreurs de mon club. Depuis 2 ans et l'arrivée de Flopetegui, Porto fait n'importe quoi et se met en danger tout seul... De toute façon cette année c'est clair et simple si Porto n'est pas champion il sera viré sèchement le Flopetegui et ce sera une bonne chose pour le FC PORTO. La force de Sporting c'était de former des bons jeunes joueurs portugais et de leur donner une chance en équipe première. Mais avec Bruno do Caralho et Jorge Jesus c'est fini tout ça mais le pire c'est que le Sporting (club qui s'est pris des 3-0 face à VIDEOTON y a encore 2-3 ans) se sent pousser des ailes et pense qu'il va tout gagner... Vous avez bu trop de RED BULL les sbortinguistas...ça va vous faire mal la confrontation face au CSK Moscou crois-moi ;-)

PS: perso si Porto pouvait perdre les 4 premiers matchs de championnat pour virer cette imposture de Flopetegui tu m'en verrais ravi ;-)

Força Benfica ce soir !!!
Message posté par JulianRoss83


Contrairement aux SBORTINGUISTAS et leur président, je suis conscient des erreurs de mon club. Depuis 2 ans et l'arrivée de Flopetegui, Porto fait n'importe quoi et se met en danger tout seul... De toute façon cette année c'est clair et simple si Porto n'est pas champion il sera viré sèchement le Flopetegui et ce sera une bonne chose pour le FC PORTO. La force de Sporting c'était de former des bons jeunes joueurs portugais et de leur donner une chance en équipe première. Mais avec Bruno do Caralho et Jorge Jesus c'est fini tout ça mais le pire c'est que le Sporting (club qui s'est pris des 3-0 face à VIDEOTON y a encore 2-3 ans) se sent pousser des ailes et pense qu'il va tout gagner... Vous avez bu trop de RED BULL les sbortinguistas...ça va vous faire mal la confrontation face au CSK Moscou crois-moi ;-)

PS: perso si Porto pouvait perdre les 4 premiers matchs de championnat pour virer cette imposture de Flopetegui tu m'en verrais ravi ;-)

Força Benfica ce soir !!!


tu es juste ridicule.
ce qui est savoureux,c'est qu'à chaque fois que tu te fais des gorges profondes sur cristiano ou quaresma,tu as toujours quelques poils pubiens vert et blanc entre les dents.
arisvalaisfc Niveau : Loisir
Message posté par JulianRoss83

Força Benfica ce soir !!!


Le genre de commentaire qui ne pourra jamais être posté par de "vrais supporters"... triste
D'ou il sort ce Julian ross ?! Pauvre type tu espère la victoire d'une équipe russe ?!... Vai dormir mas e pà !
Ce soir la victoire est verte est le CSKA ce fera eliminé tocar de julian ross, tu n'est ni Mark landers ni Olivier tu es juste julian ross .
''Au final, seul Rui Patricio est à peu près tranquille. Et ça n'a rien à voir avec ses qualités…'' Serieux? GRANDE CAPITAO FORCA RUI!!!
Message posté par JulianRoss83


Contrairement aux SBORTINGUISTAS et leur président, je suis conscient des erreurs de mon club. Depuis 2 ans et l'arrivée de Flopetegui, Porto fait n'importe quoi et se met en danger tout seul... De toute façon cette année c'est clair et simple si Porto n'est pas champion il sera viré sèchement le Flopetegui et ce sera une bonne chose pour le FC PORTO. La force de Sporting c'était de former des bons jeunes joueurs portugais et de leur donner une chance en équipe première. Mais avec Bruno do Caralho et Jorge Jesus c'est fini tout ça mais le pire c'est que le Sporting (club qui s'est pris des 3-0 face à VIDEOTON y a encore 2-3 ans) se sent pousser des ailes et pense qu'il va tout gagner... Vous avez bu trop de RED BULL les sbortinguistas...ça va vous faire mal la confrontation face au CSK Moscou crois-moi ;-)

PS: perso si Porto pouvait perdre les 4 premiers matchs de championnat pour virer cette imposture de Flopetegui tu m'en verrais ravi ;-)

Força Benfica ce soir !!!


Pauvre haineux.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
11 9