1. //
  2. // Demies
  3. // Atlético-FC Barcelone

Enrique et Simeone, bientôt le clap de fin ?

Alors que leurs escadrilles s’affrontent pour la dixième fois, Luis Enrique et Diego Simeone connaissent une saison similaire, car en dents de scie, pour ne pas dire décevante. Si bien que cet exercice pourrait bien être leur dernier sur les bancs du FC Barcelone et de l’Atlético de Madrid.

Modififié
L’un au Pays basque, l’autre en Andalousie. Malgré la distance qui les sépare en ce début de phase retour de Liga, Diego Simeone et Luis Enrique partagent bien plus qu’un match nul, respectivement face au Deportivo Alavés et au Betis Séville. Pour sûr, l’un comme l’autre, en plus de laisser s’échapper l’ennemi commun merengue en tête du classement, connaissent un nouveau faux pas, le énième depuis le top départ de la saison. Si bien qu’aujourd’hui, une question trotte dans la tête des supporters colchoneros et blaugrana: cet exercice sera-t-il le dernier pour « Lucho » et le « Cholo » ? Une interrogation dont la réponse reste en suspens, jusqu’à présent, puisque les deux hommes demeurent énigmatiques dès que le sujet est abordé en conférence de presse. Cette double confrontation de Copa del Rey peut donc prendre des airs d’ultime bataille entre deux tacticiens qui ne cessent de se croiser depuis l’arrivée de l’Asturien au Camp Nou à l’été 2014. Pour autant, ces deux probables départs n’auraient pas du tout le même effet sur l’Atlético de Madrid et le FC Barcelone. Mais alors, pas du tout.

Diego Simeone : « J’ai la sensation qu’il faut toujours dire de belles choses »


Formule célèbre du côté de la Castellana madrilène, la « fin de cycle » promise au Mes que depuis le départ de Pep Guardiola se fait toujours attendre. À partir des adieux du divin chauve de Santpedor, Tito Vilanova, Tata Martino et, donc, Luis Enrique reprennent tour à tour le flambeau blaugrana et continuent d’alimenter son armoire à trophées. De fait, le départ d’un technicien barcelonais n’entraîne ô grand jamais une remise à neuf du système implanté par le savant Johan Cruyff. Toujours en 4-3-3, toujours basé sur la maîtrise du cuir, toujours renforcé par sa cantera, le onze catalan ne varie que par ses hommes, jamais par son système. Bien entendu, chaque entraîneur apporte sa touche personnelle, ses spécificités propres. Pour l’actuel coach des Culés, son apport dans le jeu se retrouve dans une importance décuplée octroyée au trio offensif, dans une nouvelle maîtrise des contre-attaques, ou encore dans l'affaiblissement de la Masia. En résumé, la matrice ne connaît aucun ravalement de façade et ne devrait pas être touchée par un changement de propriétaire du banc de touche azulgrana.


A contrario, l’Atlético de Madrid dépend grandement de l’avenir de Diego Simeone, demi-dieu du Vicente-Calderón et étendard du club. C’est qu’avant son arrivée en décembre 2011, le fanion colchonero est la risée de la Liga, capable du meilleur – cf. le titre en Ligue Europa de 2010 –, mais surtout du pire. Un éminent membre du football espagnol qui, entre gestion scandaleuse du señor Jesus Gil y Gil, descente en Segunda Division et enchaînement de mauvais mercatos, était devenu un champ de ruines. Depuis, plus que des titres ou une fierté retrouvée, le Cholo a réussi à rendre aux Matelassiers une identité reconnaissable entre mille. Justement, c’est bien cette variation du début d’exercice d’un jeu grégaire vers un jeu plus offensif qui fait bégayer son projet. Un départ de l’Argentin s’apparenterait donc à un saut dans le vide pour les aficionados. Et ce ne sont pas ses dernières sorties en conférence de presse qui les rassurent : « J’ai la sensation qu’il faut toujours dire aux gens de belles choses. Moi, je vis au match après match depuis cinq ans et je ne vais pas changer. L’envie de découvrir le nouveau stade est là, mais la réalité est l’instant présent. »

L’Atlético bégaye, le Barça se prépare


Malgré un contrat qui court jusqu’en juin 2018, ces prochains mois pourraient bien être les ultimes de Diego Simeone à la tête des Rojiblancos. Un présage que ne font que confirmer d’autres rumeurs, celles qui envoient Antoine Griezmann vers Manchester United, alors que ce dernier, justement, avait fait du maintien du Cholo la raison principale de sa prolongation estivale. Autant dire que pour l’Atlético, l’arrivée dans le nouveau Wanda Metropolitano devrait s’écrire sans les deux fleurons de son effectif. Sur la côte méditerranéenne, le ton n’est pas aussi alarmiste pour évoquer les probables adieux de Luis Enrique, comme en témoignent les propos de Robert Fernandez, directeur sportif du FCB : « Je veux lui apporter de la tranquillité. Je connais très bien Luis et il décidera lui-même quand il donnera sa réponse au président et à moi. » En d’autres termes, et à en croire le mystère qu’il introduit dans ses conférences de presse, l’Asturien connaît ses derniers mois sur le banc barcelonais. À la différence de l’Atlético, les noms annoncés pour prendre ce relais, de Valverde à Sampaoli en passant par Koeman, ont de quoi rassurer les socios blaugrana.

Par Robin Delorme
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Note : 1
Je n'imagine pas Simeone partir sans que ce ne soit sa décision.

Son crédit et son aura sont trop importantes. À mon sens, il ne partira que si un club l'intéresse alors (par exemple l'Inter...)
Clairement, ils ne sont pas du tout dans la même situation! Y en a un qui se fera virer et est remplacable dans la seconde et l'autre qui choisira de partir et dont le départ marquerait la mort d'un pan de l'Histoire du club!
titicamara Niveau : DHR
Pour Simeone vu son caractère de combattant il partira pas en laissant son club dans la difficulté histoire de rester credible et soigner sa réputaion. Par contre pour Enrique, c'est autre chose...le barça est un club qui presse ses entreineurs comme des citrons, il y a beaucoup de chances qu'il parte d'après moi
2 réponses à ce commentaire.
Evidemment, Simeone ne sera pas limogé... Il partira s'il l'a décidé, et c'est clair que l'Inter est sans doute sa destination la plus probable. Sur son changement de style de jeu, j'avais l'impression que l'effectif de l'Atlético était à la fois plus étoffé et plus complet. Leurs résultats en Liga sont surprenants, mais attention à eux en Champion's, c'est leur objectif prioritaire depuis leurs deux finales perdues.
Quant au Barça et à Luis Enrique, on peut quand même lui reconnaître le mérite d'avoir su varier le jeu de l'équipe, décider de renoncer un peu au contrôle du milieu de terrain pour faciliter des transitions plus rapides vers la MSN notamment. Mais il n'y a plus aucune innovation tactique depuis 2015, le Barça a remporté le triplé, puis encore deux titres majeures la saison dernière, mais il n'y a plus aucune variété dans le jeu. Là où Guardiola cherchait sans cesse à se réinventer(Messi dans l'axe, arrivées de Fàbregas et Alexis, tentative de passage au 3-4-3...), Luis Enrique semble simplement prier pour que la MSN le tire d'affaire à chaque match. S'il n'y a pas de titre majeur cette année (ou seulement la Copa) il sera temps de dire au revoir.
Leslipamamie Niveau : DHR
Depuis le départ de Xavi, le Barça et moins bon. C'était lui le vrai métronome, le vrai dépositaire du jeu, même si sur la fin c'était un tout petit peu moins le cas.

Concernant Simeone, je pense qu'il a la tête ailleurs. A l'Inter probablement. Mais ce n'est pas lui qui se trouve sur le terrain. Quand on regarde les matchs, on s'aperçoit que la fameuse "grinta " est moins flagrante que par les saisons précédentes. Mais c'est surtout qu'il manque 1 ou 2 top joueurs pour réussir à concurrencer les 2 ogres. Car la dépendance à Grizou, ça va bien 5 mn. Et même si j'adore le joueur et le bonhomme, Grizou c'est pas Messi ou Ronaldo hein.
Si départ il y a du Cholo ce serait effectivement pour la Serie A et son ancien club l'Inter.
T'es dur avec Griezmann car pour moi là où la différence se fait c'est surtout par qui t'es entouré. Dans les deux autres clubs t'as plus de joueurs capables de faire des différences individuelles. C'est pas parce que Messi ou Cristiano influent beaucoup sur les résultats de leurs équipes (et encore que pour le deuxième c'est un peu moins le cas ces derniers temps) qu'ils sont aussi supérieurs à leurs coéquipiers d'attaque que ne l'est Griezmann à l'atletico qui, même si ce sont des bons joueurs, se coltine des Torres ou Gameiro qui ne sont pas des pointures.
Tu rajoutes à ça que Griezmann me parait surtout fort dans un collectif fort car c'est un joueur plus altruiste que les deux autres, c'est forcément plus compliqué cette année pour lui de s'exprimer.
Et pour finir le cholo demande bien plus à Griezmann niveau engagement physique et pressing que ce que demande Zidane à Cristiano ou Enrique à Messi. Et sans doute que le fait d'avoir une préparation tronquée avec l'Euro ne l'aide pas à être aussi fort que l'année dernière car pour être fort dans une équipe entrainée par Simeone, mieux vaut être dans une condition physique optimale.

D'ailleurs en y pensant, c'est dingue que le barça soit si dépendant à Messi. Liverpool était dépendant de Suarez quand il y était, le Brésil a longtemps connu une Neymar-dépendance... Et au final aucun de ces deux joueurs n'arrive à se rendre aussi important que Messi.
Faut pas oublier non plus que si Griezmann est allé aussi loin en LDC l'année dernière c'est en grande partie grâce a la défense de l'Atletico, si Oblak et Godin ne sont pas la contre le Bayern, ils en prennent 6 au retour et le but de Griezmann on en a plus rien à foutre.

Il a eu une efficacité clinique l'année dernière couplé à une équipe qui pouvait crever pour ne pas prendre de buts

S'il est responsable l'année dernière de la super saison des colchos il en est autant responsable cette année donc merci il est français mais ça fait pas tout non plus ici
"si Griezmann est allé aussi loin en LDC l'année dernière"

Désolé, cette conception du foot me dépasse.
4 réponses à ce commentaire.
N'oublions pas que le bilan d'Enrique dans son précedent club la Roma était loin d'être exceptionnel
Etxeberria Niveau : DHR
Ouais mais c'est qu'il a fait à Vigo était cool
1 réponse à ce commentaire.
Simeone l'a répété maintes et maintes fois: hors de question qu'il bouge de l'Atleti avant d'avoir inaugurer le nouveau stade rojiblanco.

Quant à Luis Enrique, attendons de voir la deuxième partie de saison du Barca pour se prononcer.
Le Real peut bien remporter une LIGA, dans l'histoire elle sera perdue au milieu d'un flot de titre barcelonais.
C'est tactiquement et collectivement que le Barca semble faillible, encore que présent dans toutes les competitions.

7pts de retard sur les merengue on a vu plus grosse remontada...
32 titres en liga pour le Real et 24 pour le barca
Combien de Ligas sur les 8 ou 6 dernières années pour le real?
Ah merde l'Histoire du foot a commencé il y a 8 ans? Faut prevenir les mecs!
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Note : 1
Oui.
J'aime pas du tout le Real, mais si y a bien un terrain sur lequel il faut surtout pas l'attaquer, c'est celui du palmarès. Surtout quand on est le Barca.
Le palmarès du Real c'est à peine mieux que celui de Bourg en Bresse, tu m'étonnes qu'il rivalise pas avec le Barça et ses records de C1 et de Liga!
dirdam ed laer Niveau : DHR
Combien de champions League pour Barcelone sur la dernière année ? tu vois que c'est facile de troller
6 réponses à ce commentaire.
Charmatin Niveau : CFA2
Cette double confrontation, tout comme la rencontre en liga entre les deux bientôt, risquent d'être déterminantes.

Le fait que le Barça puisse encore remporter la liga risque de le desservir par rapport à l'Atletico qui a là sa meilleure chance de remporter un titre cette saison! Je les vois sortir vraiment très fort et je pense que le Barça va souffrir de leur pressing au milieu. Je mets donc une petite pièce sur la qualification en finale de l'Atletico cette année.
dirdam ed laer Niveau : DHR
"Je mets bien une pièce sur la qualification de l'Atletico cette année", tu sais très bien pourtant que le plus dure pour les colchoneros n'est pas de se qualifier en finale mais bien de conclure, comme s'ils tremblaient à la vue de la coupe aux grandes oreilles.
En fait l'atletico c'est comme un mec qui a assez de confiance en soi et de tchatche pour draguer, mais perds ses moyens face à la vu d'une anatomie dévêtue.
Charmatin Niveau : CFA2
Pourtant il s'agit bien là de la bête noire du Barça ces dernières années! Sans remonter bien loin, nous n'avons qu'à penser à leur double confrontation lors de la dernière édition de la Champions; ils ont encore selon moi le meilleur dispositif/effectif pour les faire déjouer.

Face au Real, ça reste une autre histoire, une autre rivalité, un question de complexes également et je pense que le Real aura toujours cet ascendant psychologique lors des très grands rendez-vous!
2 réponses à ce commentaire.
nononoway Niveau : CFA
Des gens qui cherchent 2 tickets pour le match retour au camp nou ?
Derrière le goal, proche du terrain, prix normal +/-75€/piece de mémoire. Je sais pas y aller pour finir.
Rastashaman Niveau : CFA
Un peu relou cette manie de vouloir remplacer les entraineurs dès que leur équipe fait une saison un peu moins bonne. Ils sont quand même 2eme et 4eme de Liga mais non on considère qu'il faut les remplacer parce que celui qui arrivera derrière fera surement mieux...
Hier à 12:36 NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! il y a 2 heures Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 4
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 14:54 Un match arrêté par des jets d'œufs 11 Hier à 10:30 Des lions sur les murs d'un vestiaire 30
mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 30 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4