Ennjimi au bûcher

Modififié
0 3
Sacrée semaine pour Said Ennjimi ! Depuis le match Bordeaux-Caen la semaine dernière (1-2), Said Ennjimi prend l'orage.

Déjà attaqué par le président Girondin Jean-Louis Triaud quasi-quotidiennement, voici que Nicolas de Tavernost en personne s'en prend, dans Sud Ouest, à l'arbitre le plus médiatique de la semaine. Cette fois, la critique est plus forte, personnelle : «  A un moment donné, trop, c'est trop. Cet arbitre, il n'y a malheureusement rien qui ne l'excuse. Quand c'est toujours le même qui commet toujours les mêmes erreurs contre les mêmes équipes, on peut s'interroger pour savoir s'il n'y a pas un parti pris. Il faut que les instances prennent des dispositions pour qu'un arbitre comme celui-là ne puisse pas nuire aux intérêts du football. On ne peut pas laisser passer cela. Lorsque l'un d'entre eux est particulièrement mauvais, il faut que les instances réagissent » .

Nicolas de Tavernost devrait surtout jeter un œil su l'évolution de son club depuis le titre de champion en 2009...

VV
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Cela reste le seul arbitre que j'ai vu se faire siffler par une équipe locale qui avait largement gagné son match car tout le public s'était rendu compte qu'il n'était pas au niveau. C'était à Brest en L2 il y a déjà 5 ans, j'avais retenu son nom et quand j'ai vu qu'il était arrivé en L1 je n'y croyais pas. Il accumule depuis les polémiques...
cet arbitre est nul ce n'est un secret pour personne.
je veux mon article pour savoir si il a bénéficié de la discrimination positive, ou si le manque de postulants les oblige a promouvoir le fin fond du panier
C'est un Marseillais. Presque averé.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 3