Enfin réconciliés ?

Six ans après, Knysna est définitivement rangé au fond du placard. L’équipe de France fait de nouveau rêver. Explications.

Modififié
938 55
C’est leur victoire à eux. À défaut d’avoir soulevé le championnat d’Europe en France, ce qui aurait certainement entraîné une liesse populaire comparable à l’été 98, les Bleus ont gagné l’adhésion de leur public. 20 827 téléspectateurs de moyenne devant la finale sur M6 (73% de part d’audience, sans compter beIN Sports, qui n’a pas communiqué ses chiffres), avec un pic à 23,4 millions de personnes devant leur télé, la fan zone de la tour Eiffel bondée et fermée plus de deux heures avant le coup-d’envoi, 84% des Français qui aiment leur équipe nationale selon un sondage (IFOP) publié ce dimanche 10 juillet (soit 38 points de plus par rapport au début de l’Euro)… En bref, un pays tout entier derrière sa sélection nationale.

Renouveler ses héros


« Il y a une réconciliation » , note Philippe Moreau Chevrolet, dirigeant de l’agence MCBG Conseil. Revigorée il y a deux ans au Brésil, la cote d’amour des Bleus remonte en flèche. Parce que le public a besoin de « figures » qui sortent du lot, Dimitri Payet et Antoine Griezmann incarnent ce rabibochage entre les Bleus et leurs supporters. « On vit dans un pays avec une forte défiance envers les élites, les gens installés, explique le communicant. Le public a besoin de nouveaux visages, de renouveler ses héros. » Plus que des joueurs exemplaires, le communicant insiste sur l’obligation pour l’équipe de France de se mettre « au même niveau que les gens » et le besoin de ressembler aux Français « pour ne pas susciter la méfiance » .




Une opération conduite soigneusement par la Fédération, au premier rang de laquelle on trouve le sélectionneur national, Didier Deschamps, et ce, en dépit de ses conférences de presse sans intérêt. « Deschamps, il a une communication minimaliste, mais qui fonctionne bien, paradoxalement. C’est maîtrisé, efficace, explique Philippe Moreau Chevrolet. Les gens s’identifient à lui, à l’instar d’Aimé Jacquet à l’époque de 98. C’est devenu un vrai personnage sympathique, grâce par exemple à sa marionnette aux Guignols. Il a l’air de bosser, de respecter les gens, c’est quasi imperceptible mais déterminant. » Même sa dentition lui rapporte des points : « On s’attache aux défauts. »

Il faut des résultats


Est-ce que ce tour de force aurait pu être réalisé si Didier Deschamps avait sélectionné Karim Benzema ? Il aurait alors fallu que la Benz' aille chercher l'Euro. « La victoire efface tout » , assure Philippe Moreau Chevrolet. Reste que pour les Bleus, tout cela reste fragile. Comme toujours, une cote de popularité est plus facile à briser qu’à construire. « Pour obtenir l’adhésion des supporters, il faut des résultats » , rappelle le communicant. Surtout dans un pays qui ne brille pas par sa culture en matière de supportérisme (en ce qui concerne l'équipe nationale). Au-delà du sportif, l’engouement autour des Bleus a réussi l’exploit de reléguer au second plan l’état d’urgence et la peur de la menace terroriste. « Il y a un mois, au début de la compétition, on était dans une situation anxiogène, les discours étaient axés sur les enjeux sécuritaires, poursuit Philippe Moreau Chevrolet, ce climat a disparu. On a retrouvé un peuple uni au terrasse des cafés. » Et c'est ça la vraie réussite de cet Euro.

Par Florian Lefèvre Propos recueillis par FL
Modifié

Dans cet article

Dans quel autre pays on fait des sondages pour savoir si sa sélection nationale est populaire ?

France terre de foot vraie
Note : 2
La réconciliation elle date de novembre 2013
France vs Ukraine dans un SdF en fusion .....
Note : 1
"La france est de nouveau uni en terrasse des cafés".
Jean-michel bisounours en direct de dreamland
"20827 spectateurs de moyenne devant la finale"
sacré score en effet
Note : 1
J'ai passé beaucoup de temps à Paris durant l'Euro et même si ce sentiment a sûrement été exacerbé par l'alcool, y avait un vrai esprit de communion. Et les fans étrangers y ont participé aussi, ça rend plutôt fier quand ils te disent qu'ils adorent la ferveur française, qu'ils sont bien accueilli tout ça. Le fait d'organiser l'Euro a joué aussi pour la popularité des Bleus.

Ici on est plus pragmatiques et c'est plus cool d'être un peu narquois parce qu'ils ont pas joué comme l'Espagne d'il y a 6 ans, mais une équipe qu'on aime ça se suit pas qu'avec le cerveau! Beaucoup de français ici se plaignent de la passion des français, mais là c'est du romantisme que l'équipe a offert et c'est ca qui a fait kiffé les gens. Profitez un peu de cet élan au lieu de revenir sur vos plaintes habituelles, à se demander si les vrais aigris du foot sont pas surtout ici.

Même sportivement on reste la meilleure attaque du tournoi avec un Griezmann on fire qui fait même mieux que Platini en phase finale, ça fait un truc plutôt sympa à retenir.
JimPooley Niveau : CFA2
Message posté par guardo
Elle est réconciliée, oui...

Mais Deschamps ne va pas tarder à tout péter en ramenant le "wesh morray" boobiste de Madrid.

Sans compter Nabil Fekir, qui choisit la sélection nationale comme un porte-feuille boursier (avec dans le rôle du conseiller en placement, Jean-Pierre Bernès).

Et pourquoi pas, pour couronner le tout, Aymeric Laporte, Monsieur je menace de jouer pour l'Espagne si on ne me sélectionne pas...


Benzema ne reviendra pas en EDF avant son procès, et pas du tout s'il est condamné...
Ben Arfa reviendra peut-être, à condition qu'il puisse décoller son cul du banc de temps en temps et qu'il brille dans ses bouts de match.
Fekir? Mouais, il repart quasiment de zéro et essaie de rentrer dans un secteur bien fourni... Faudra vraiment qu'il étincelle.
Je crois qu'à quelques éléments près (retraite d'Evra? Gignac? Martial?), le groupe ne bougera pas beaucoup pour la première saison de qualifs, après on verra.
JimPooley Niveau : CFA2
Note : 1
Message posté par Kabongo
Je ne regardais plus les matchs de l'EdF depuis 2006.
J'ai essayé.
A part quelques fulgurances devant, je n'ai rien vu de plaisant.
Dans la catégorie bricolage improvisé, c'est pas mal.
Mais on parle de football là, un truc sérieux, pas de la soupe fadasse pour fan zone....
La réconciliation viendra peut-être avec les exigences du haut-niveau.


Les "exigences du haut niveau" n'incluant pas, je suppose, d'éliminer les champions du monde avec 2 buts d'écart?
Je te suggère d'arrêter de regarder les matchs de l'EDF jusqu'en 2026. Tout le monde, toi compris, ne pourra s'en porter que mieux.
Frenchies Niveau : CFA
Note : -1
Message posté par france98
La réconciliation elle date de novembre 2013
France vs Ukraine dans un SdF en fusion .....


... au moment où Benzema égalise (je veux dire efface la contre performance du match aller avec Giroud)

http://www.eurosport.fr/football/world- … tory.shtml

en effet, à ce moment précis la page Knysna (où il n'était pas) fût tournée !!

Et bien plus encore au lendemain de France Suisse le 20 juin 2014
(Benzema vient d'être décisif 5x en 2 matchs!)
où on vient de torcher le principal adversaire des bleus dans al poule ...
so-lyonnais Niveau : DHR
Note : 1
Message posté par KJ406
Pour défendre Laporte, d'une il a largement le niveau pour être titulaire en équipe de France (il est titulaire inamovible en liga depuis au moins 3 ans là où Varane, par exemple, ne l'est pas), les media espagnols ont monté un lobby pour que l'Espagne le sélectionne dès qu'il est éligible au passeport espagnol mais il a clairement dit que pour lui c'est l'Equipe de France ou rien.
Honnêtement si il choisit l'Espagne ce serait une immense perte pour nous, on donnerait un putain de DC à un de nos concurrents les plus dangereux.
DD déconne pas stp prend-le dès septembre et laisse les bourrins de BPL chez eux.


Comment tu peux comparer un mec qui joue à Bilbao et un mec qui joue au Real et est en concurrence avec une des meilleures charnières centrale du monde ??? Tu crois que Laporte serait titulaire au Real ?

Varane joue au moins 35 matchs par an dans une des meilleures équipes du monde, il a joué une finale de LDC, il a brillé dans des classico face à Messi et consorts..

C'est fou cette culture de l'instant ou on juge les joueurs comme on fait sa compo d'équipe sur FIFA. Varane est de loin le meilleur DC français quand il est en forme et il va encore progresser.

Varane/Koscielny doit être notre charnière titulaire, Umtiti leur suppléant.
Gros Noblois Niveau : CFA2
Merci au grand spécialiste en communication qui vient doctement nous expliquer que l'EDF est plus populaire quand elle gagne que quand elle perd.
Sans déconner?
Note : 1
Message posté par so-lyonnais
Comment tu peux comparer un mec qui joue à Bilbao et un mec qui joue au Real et est en concurrence avec une des meilleures charnières centrale du monde ??? Tu crois que Laporte serait titulaire au Real ?

Varane joue au moins 35 matchs par an dans une des meilleures équipes du monde, il a joué une finale de LDC, il a brillé dans des classico face à Messi et consorts..

C'est fou cette culture de l'instant ou on juge les joueurs comme on fait sa compo d'équipe sur FIFA. Varane est de loin le meilleur DC français quand il est en forme et il va encore progresser.

Varane/Koscielny doit être notre charnière titulaire, Umtiti leur suppléant.


Culture de l'instant/ les absents ont toujours raison.

Tous les absents devaient laisser un gouffre béant derrière eux. Au final Payet a flambé, Kante a fait oublier Diarra, Giroud a fait son boulot de remplaçant dévoué, pareil pour Rami et Umtiti.

Pour ma part je garde confiance en Deschamps mais il faut qu il donne une identité à cette équipe désormais.
Gros Noblois Niveau : CFA2
Message posté par Kabongo
Je ne regardais plus les matchs de l'EdF depuis 2006.
J'ai essayé.
A part quelques fulgurances devant, je n'ai rien vu de plaisant.
Dans la catégorie bricolage improvisé, c'est pas mal.
Mais on parle de football là, un truc sérieux, pas de la soupe fadasse pour fan zone....
La réconciliation viendra peut-être avec les exigences du haut-niveau.


C'était Jean-Michel Pisse-froid, à vous les studios.
Note : 1
Message posté par JimPooley
Une "anomalie" tu charries un peu... Tous les "grands" pays de football (c.à.d. les pays ayant à la fois une population importante, un fort maillage de clubs et de structures de formation ET des moyens financiers importants) sont sûrs statistiquement de sortir un jour une génération de joueurs qui les mettront au sommet. D'ailleurs le Portugal était le dernier pays d'Europe de l'Ouest avec ces critères à n'avoir aucun titre (Suisse et Autriche trop petits, pays scandinaves sans densité de population suffisante), c'est ça qui était une anomalie.
Mais tu as raison sur le fond. Qui a connu l'EDF 86-96 ne peut que se réjouir lorsque les Bleus atteignent une finale, même si on a versé une larme sur la défaite.


Je veux dire, c'est que la France n'a jamais eu par exemple cette régularité chronique dans les compétitions, à l'inverse des Allemands par exemple (qui en sont à 6 demies de suite depuis 2006). Ça faisait 16 ans qu'on avait pas dépassé les 1/4 de finale, ne l'oublions pas.
Message posté par Pig Benis
Je veux dire, c'est que la France n'a jamais eu par exemple cette régularité chronique dans les compétitions, à l'inverse des Allemands par exemple (qui en sont à 6 demies de suite depuis 2006). Ça faisait 16 ans qu'on avait pas dépassé les 1/4 de finale, ne l'oublions pas.


*De l'Euro bien sûr.

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
« Chialer comme Jallet »
938 55