Encore du changement à Nantes

Modififié
0 0
Même sur son lit d'hôpital, Waldemar Kita continue de faire des siennes.

A la suite de la défaite à Strasbourg hier, Nantes n'a plus que trois points d'avance sur le premier relégable. Une situation insupportable pour son président, qui ne veut pas attendre pour se séparer de Jean-Marc Furlan, nommé début décembre.

En même temps, l'ancien entraîneur de Troyes a perdu 75% de ses matchs disputés avec les Canaris. Ca aide pas.

Il devait être remplacé par Bati Gentili, l'ancien adjoint de Michel Der Zakarian, première victime de Kita. Le Polonais avait à l'époque apprécié le sens de la loyauté du Corse. Sans doute pense-t-il qu'il pourra le licencier dans deux mois sans indemnités.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 0